FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 Le métier de chronométrier

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptySam 6 Aoû - 23:52

Nés à la fin du 19ème siècle, les concours de chronométrie ont perduré jusqu'en 1968. Le quartz et l'évolution des réglements des concours qui récompensait quasiment toutes les marques ont fait jeter l'éponge par les plus grandes manufactures et pour ce qui concerne l'observatoire de Neuchatel, l'abandon par Zenith mit un point final au concours que les autres manufactures s'empressent elles-aussi d'abandonner.

Dès lors la précision scientifiquement démontrée ne sera plus jamais un argument de vente et même si aux bulletins de marche certifiant la précision de l amontre observée par un organisme indépendant se voit remplacé par une norme certifiée par le COSC et la délivrance d'un certificat de chronomètre, la recherche des marques se sera plus orientée vers la chronomètrie comme elle le fut jusqu'à la fin des années 60.

Le chronométrier tenait une place à part dans les manufactures, souvent un peu isolé . Il vivait parfois en ascète comme l'expliqauit le fils de l'un d'entre eux, en communion avec son métier et ses pièces 7 jours sur 7.


Le métier de chronométrier Chrono10
Un chronomètrier à l'établi en 1966

Le chronométrier utilisait des calibres emboités dans des "contours" sorte de pièces en bois ou en aluminium avec parfois un accés par une ouverture sur la raquette afin de pousser le réglage jusqu'à la quasi perfection. Le travail du chronométrier pouvait durer des mois pour présenter au concours organisé par les observatoire de Genève ou Neuchâtel des séries de pièces aptes à décrocher un premier prix.


Le métier de chronométrier 707_ca10

Le métier de chronométrier Chrono10

Le réglage pouvait 'saccompagner de la conception de raquettes tout à fait particulière et parfois uniques où des raquette faites en un seul exemplaire , à la main permettait d'aller de plus en plus loin dans les réglages...


Le métier de chronométrier Graal_10
Modèle unique de raquette faite à la main


Les chronmètriers apportaient des innovations technologiques reprises parfois ensuite dan sla fabrication des pièces dans un cadre commercial et en série. C'est le cas par exemple de la double flèche mise au point par Charles Fleck et qui servit notamment dans le calibre 5011 tutulaire du record absolu de précision ...




Le métier de chronométrier D-4-1210
Version concours du 5011 de Zenith

Le métier de chronométrier Pocket5011Kcalibre
Version commerciale du calibre 5011


Charles Thomann fils de chronométrier, explique dans osn livre que son père se rendait à pieds à plus de 20 kilomètres pour livrer à l'observatoire ses pièces et cela y compris en plein hiver. Il explique que pour les concours de l'Observatoire de Kew Teddington près de Londres, les chronomètriers exigeaient parfois de transporter eux-même les pièces afin de leur éviter des chocs ou des pertes ce qui après des mois de travail est assez compréhensible.
Le travail du Chronomètrier était scientifique et comme les pièces lors des épreuves étaient placées dans des étuves puis au froid, c'est parfois la chambre froide du boucher qui hébergeait les pièces de concours lors des tests faits par le chronomètrier.
Le réglage des pièces se faisait avec en référence des régulateurs de parquet à partir des années 24/25 installés dans des chambres à pression constante pour réduire les erreurs.

Les pièces de chronométrie de type concours sont évidemment rare même si les manufactures les ont en partie ou bradées ou jetées dans les années 70 alors qu'elles étaient considérées comme ne valant rien. Fort heureusement tout ne fut pas jeté et quelques rares pièces circules pour les plus passionnés et les privilégiés qui les trouvent... Elles recèlent des centaines d'heures de travail dans leur histoire... Un autre concept de l'horlogerie.

On termine évidemment sur mon Graal ... Un double prix de chronométrie en 1924 et 1925 en catégoriie Bord et poche au concours de chronométrie de l'observatoire de Neuchatel.


Le métier de chronométrier Graalsurgalets

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par ZEN le Dim 7 Aoû - 5:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
BRxavier
Membre référent
BRxavier

Nombre de messages : 5630
Age : 43
Date d'inscription : 21/01/2010

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 0:18

Merci pour cet article, très intéressant. C'était une autre époque.
Revenir en haut Aller en bas
Polo75
Membre Actif


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 01/01/2011

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 3:50

Zen, tes articles et les photos qui les accompagnent sont vraiment passionnants, merci de nous faire partager ces documents!
Comme si on ne passait pas suffisamment de temps sur FAM Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 5:34

Merci !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Maël56
Pilier du forum
Maël56

Nombre de messages : 1768
Age : 40
Localisation : BZH
Date d'inscription : 04/03/2011

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 5:57

Merci pour tous ces articles qui sont super agréable à lire et très instructifs thumleft

Pardon Zen pour mon effronterie et (peut-être mon ignorance), mais le spiral bleu que tu nous montre sur cette photo: Le métier de chronométrier Raquet10
ne serait il pas en Silicium?? (matière moderne et de couleur bleue en horlogerie, auquel cas la photo serait récente et représentative d'un autre modèle.

Ce que je dis n'a sûrement aucun intérêt, mais comme je me pose la question, peut-être d'autres se la poseront et comme le seul à pouvoir répondre, c'est toi, bah voilà...
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 6:22

Non c'est un spiral en acier bleui de 1924.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
l'ébat de coin
Passionné absolu
l'ébat de coin

Nombre de messages : 2611
Localisation : Occitanie
Date d'inscription : 02/10/2008

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 6:46

Merci pour cet article . Quand je pense que le calibre 135 a reçu 5 fois un premier prix ... J'en reste tout chose ...
Revenir en haut Aller en bas
jonath
Pilier du forum
jonath

Nombre de messages : 1809
Localisation : UK
Date d'inscription : 03/03/2008

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 7:24

Merci pour cet article passionnant Zen. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaimelesmontres.com/
georges zaslavsky
Passionné de référence
georges zaslavsky

Nombre de messages : 3853
Age : 40
Localisation : yvelines
Date d'inscription : 27/04/2008

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 19:02

La très grande époque des chronométrier, toute une époque. Ah noter qu'à ce jour Omega et Zenith sont les deux seules manufactures ayant remporté le plus grand nombre de prix et concours d'observatoire en chronométrie devant Rolex et toutes les autres marques suisses. Merci de l'article Chinois
Revenir en haut Aller en bas
St Ex 2/33
Membre Hyper actif
St Ex 2/33

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 11/08/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 19:15

Merci Zen pour ce passionnant éclairage.

Il semblerait que ces dernières années des tentatives pour "relancer" ces concours aient eu lieu mais sans
qu'il y ait eu le succès ou le retentissement escompté.....

Penses tu que l'argument de la précision chronométrique ait encore un sens en 2011 dans le monde horloger
et crois tu qu'il soit encore véritablement invoqué par les marques en quête de légitimité?Incompréhensible Incompréhensible

Bien cordialement
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 19:51

En 2007, j'ai partagé avec la conservatrice du musée du Locle l'idée de relancer en 2009 un concours de chronomètrie. Hélas, nous n'avons pu maîtriser jusqu'au bout cette initiative qui a été reprise sans le dynamisme ni la connaissance historique nécessaires à en faire un prolongement de ce qu'étaient les concours avant 1968.

En outre, il avait été écrit dans le réglement que seul le gagnant verrait sa position rendue publique avec la conservation du secret pour les autres. Ce processus ne fut pas respecté puisqu'un journal a publié tous les résultats, humiliant par là-même ceux qui étaient classés. Ce journaliste a intégré le jury et pour avoir soulevé des questions sans doute jugées fort désagréables coté Suisse, on n'a pas jugé bon de me solliciter pour participer au jury 2011 en se gardant bien d'ailleurs de m'en prévenir, il est vrai que je n'ai pas accepté de passer sous contrôle et que le Français un peu isolé que j'étais n'a pu effacer l'envahissement certainement ressenti par certains. Je l'ai vécu ainsi.

L'évènement est devenu un sujet de la presse locale et encore, l'incapacité chronique des Suisses septuagénaires à communiquer dans les médias modernes va enliser le nouveau concours et je ne suis pas le seul participant à avoir été remercié. J'avoue en être finalement soulagé dès lors que l'idée qui nous a été pillée a été dénaturée. Je ne vois plus l'intérêt des marques et manufactures à y participer.

De fait, le concours a perdu de son intérêt et ce n'est pas ainsi qu'il fallait en exploiter la suite. Songez donc que personne ne fut capable de faire une vraie manifestation dédiée à la chronométrie ( je parle d'une vraie ). Le sujet reste passionnant mais appartient à l'histoire et s'arrête en 1968. Les marques ont fait évoluer leur communication et la précision n'est plus un sujet qui hante les esprits. L'acheteur d'une montre mécanique achète autre chose s'il veut une précision absolue, il achète une montre radio pilotée. Il détient ainsi au poignet les même moyens que les observatoires.

Ce concours n'a donc plus d'intérêt que celui que lui donnent les médias vraiment lus et suivis. C'est à dire pratiquement aucun. Pour avoir vu de l'intérieur comment les choses se font, cela ne m'étonne pas.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
St Ex 2/33
Membre Hyper actif
St Ex 2/33

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 11/08/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 19:57

Merci ZEN

Pour ta part sais tu également si "l'expérience" des anciens chronométriers a fait l'objet de transmissions?

j'ai toujours pensé que des "sommes de savoirs" risquent de se perdre avec le décès de ces hommes de l'art si on n'a pas pris soin de consigner leurs souvenirs...;.

Mais bon c'est vrai que ce qui est "immatériel" et non monnayable immédiatement...; Shit
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 20:02

Très peu de transmission. J'ai interviewé l'un d'entre eux qui a 83 ans mais la plupart ne sont plus de ce monde.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
St Ex 2/33
Membre Hyper actif
St Ex 2/33

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 11/08/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 20:08

Dommage....

Existe t-il des ouvrages répertoriant les différents types de calibres avec leurs spécificités utilisés pour les chronomères
(qu'ils soient de marine,de poche de poignets)?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 20:14

Il existe des ouvrages mais ils partent dans tous les sens . Il y en a deux très bon pour Ulysse Nardin, le Charles THOMANN autobiographique, après, ce sont des extraits dans plusieurs livres...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Emmanuel H
Passionné de référence
Emmanuel H

Nombre de messages : 3196
Age : 47
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/12/2008

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 21:49

Très intéressant, merci pour ce bel article ! thumleft

Tu parles de régulateurs de parquet pour le temps de référence ; peux-tu nous donner une idée de la précision atteinte par ces horloges et par les chronomètres de concours ?

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
blancpain69
Membre très actif
blancpain69

Nombre de messages : 168
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/10/2010

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 21:52

Merci Zen pour cet article éclairant l'un de ces métiers perdus au fil des âges... J'imagine la passion qui devait animer ces hommes, il est en effet bien dommage que ce métier ne soit plus, cela redonnerait beaucoup de sens à l'horlogerie.
Revenir en haut Aller en bas
landeron
Permanent passionné
landeron

Nombre de messages : 2223
Age : 54
Date d'inscription : 09/09/2008

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 21:57

Intéressant!
Cela m'a donné envie de faire un petit tour sur la toile où j'ai pêché ceci (credit eB)

Le métier de chronométrier Zenithchrono
By charlesth at 2011-08-08

Cela donne une idée de la précision...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.les-pilotis.be/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 22:00

@Emmanuel H a écrit:
Très intéressant, merci pour ce bel article ! thumleft

Tu parles de régulateurs de parquet pour le temps de référence ; peux-tu nous donner une idée de la précision atteinte par ces horloges et par les chronomètres de concours ?

Emmanuel

En fin de concours vers 1968, on se situait à moins de 0,02 secondes par jour mais c'est une moyenne car le calcul était assez complexe en fonction de paramêtres de température et position.

Le record absolu fut obtenu par le calibre 5011 de Zenith ...

Pour ce qui est de ma montre de 24/25 voici les réultats ...

Le métier de chronométrier Graal1PrixZENITH1924rduite

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Toquante26
Animateur
Toquante26

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 09/10/2007

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 22:03

Et est-ce que dans les derniers concours (2009 ...), les chronos ont atteint de telles précisions à nouveau?

jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Emmanuel H
Passionné de référence
Emmanuel H

Nombre de messages : 3196
Age : 47
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/12/2008

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyDim 7 Aoû - 22:19

@ZEN a écrit:
En fin de concours vers 1968, on se situait à moins de 0,02 secondes par jour mais c'est une moyenne car le calcul était assez complexe en fonction de paramêtres de température et position.

Le record absolu fut obtenu par le calibre 5011 de Zenith ...

Pour ce qui est de ma montre de 24/25 voici les réultats ...

Le métier de chronométrier Graal1PrixZENITH1924rduite

Shocked Impressionnant ! Le tout sans machine à commande numérique pour usiner, sans conception assistée par ordinateur etc. Quel talent... thumleft

Emmanuel
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyLun 8 Aoû - 0:19

Les résulats du concours 2009 sous forme de points sur 1000...

Le métier de chronométrier Concou10

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54459
Date d'inscription : 05/05/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyLun 8 Aoû - 0:20

Hors tourbillons, le 2824 ETA apparait le plus précis ... Il est emboité dans des montres qiu'on peut trouver à moins de 150 euros.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
blancpain69
Membre très actif
blancpain69

Nombre de messages : 168
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/10/2010

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyLun 8 Aoû - 0:21

@ZEN a écrit:
Les résulats du concours 2009 sous forme de points sur 1000...

Le métier de chronométrier Concou10

Mais ça n'a plus rien à voir avec les mouvements remontage manuel trois aiguilles des concours d'origine !
Revenir en haut Aller en bas
St Ex 2/33
Membre Hyper actif
St Ex 2/33

Nombre de messages : 595
Date d'inscription : 11/08/2005

Le métier de chronométrier Empty
MessageSujet: Re: Le métier de chronométrier   Le métier de chronométrier EmptyLun 8 Aoû - 0:51

Ce qui m'étonne dans le concours 2009 c'est qu'une swatch puisse surclasser des manufactures???
Les marques se sont elles lancées "à l'aveuglette"? N'ont elles pas suffisamment préparé ce concours?

J'avoue que voir passer Zénith après une swatch m'apparaît être une contre perfoprmance....
Mais je n'ai peut être pas toutes les clefs en la matière Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
 
Le métier de chronométrier
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un logiciel gratuit pour trier ses photos!!!
» Métier : berger
» Métier à tisser 22'' Leclerc à vendre
» Et pourquoi pas un boîtier bois et alu?
» Idéogramme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Les Grandes Heures de FAM-
Sauter vers: