FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Les montres des Corps of Engineers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49404
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Les montres des Corps of Engineers    Mer 26 Oct - 23:16

Le corps des ingénieurs de l'armée Américaine est une institution dont l'objet est la gestion du génie civil rattaché au département de la défense américain et à l'armée de terre américaine. Cette institution fut créée en 1775 pendant la guerre d'indépendance lorsque le congrès continental a autorisé le premier chef des ingénieurs à bâtir des fortifications à Bunker Hill.

A l'époque, le corps était notamment composé de français engagés par George Washington. Sept ans plus tard, le corps se fixe à West Point et devient la première académie militaire américaine. Ce corps allait rester lié à la France durablement et lors de la première guerre mondiale, il s'engagea le 6 avril 1917 aux côtés des alliés. Dès le mois de juillet 1917, les soldats américains étaient à Paris et sur le front dès octobre ils s'engageaient lourdement dans les combats contre l'Allemagne.

Au total, l'US Army a engagé plus de 1,2 millions de combattants en Europe et essuyé 117 000 pertes humaines lors de la signature de l'armistice.
L'europe fut un immense terrain de réorganisation des infrastructures pour le Corps of engineers. Il fallut reconstruire les infrastructures ferroviaires et routières, les ponts, les chaussées... Il fallut aussi installer des troupes dans les forêts pour exploiter le bois, réinstaller les zones portuaires et les voies fluviales, mettre en place des circuits de communications pour faire circuler les produits de première nécessité pour les populations et relancer les industries.

Les premières montres apportées par les Corps of Engeneers furent des montres Hamilton. Héritières des railroads, montres des chemins de fers choisies pour leur ultime précision. Ces montres étaient conformes au cahier des charges mis au point pour les montres de chemins de fer américaines. La précision devait être supérieure à 30 seconde par semaine.

http://forumamontres.forumactif.com/t24500-l-histoire-des-montres-de-chemins-de-fers?highlight=chemins


Le Corps of Engineers débarqua ainsi en Europe avec un millier de montres Hamilton destinées à la supervision des opérations de remise en état des chemins de fer français et à leur fonctionnement. Une fois en Europe, le corps d'ingénieurs passa commande de 10000 pièces de deux types :

- Des chronographes uniquement destinés à des mesures de temps courts (commande faite auprès de Vacheron Constantin)
- Des montres classiques chronomètres de poche (Ulysse Nardin, Zenith, Vacheron Constantin)

Le volume imposant et l'urgence affectée aux délais de livraison eut pour conséquence que Ulysse Nardin et Vacheron Constantin se tournèrent vers des sous-traitants tandis que Zenith très bien structuré pour des fabrications en volume produisait en interne toutes les pièces qui lui étaient commandées.

Le modèle de chronographe Vacheron Constantin




Le modèle Zenith


La version d'Ulysse Nardin




Pour Ulysse Nardin, CBI, Movado et dans une moindre mesure Moser fournirent des pièces à la manufacture.

Les autres armées, passérent dans le même temps de lourdes commandes tant du coté anglais qui passa contrat avec Rolex (Aegler) et Cortébert que du coté Allemand qui se fit livrer par de nombreuses manufactures.

Les marques devaient livrer aux Corps of Engeeners jusqu'à 200 pièces par mois, ce qui était énorme au regard des commandes qui devaient également être honorées en parallèle. On sait que Vacheron Constantin livra 3289 pièces dont une majorité de chronographes monopoussoirs.
Pour les chronographes comme pour les montres classiques, le diamètre des pièces est de 52 mm, les boites sont en argent de 900 millièmes dont les faces internes sont sablées. Boite, mouvement et cadran sont signés. Les cadrans sont marqués de chiffres luminescents au radium et les aiguilles également chargées de radium sont de type ailes de mouche ou de formes permettant d'y placer la matière luminescente. Les mouvements sont tous des 19 lignes, en laiton doré ou rhodié (plus rare), le balancier Guillaume est de type compensé à vis, coupé et le spiral de type breguet.






Le nombre de pièces livrées par Zenith flirte avec les 3000 et celui livré par Ulysse nardin est un peu plus faible. Les fonds sont gravés d'un nombre (référence d'inventaire) qui se dissocie de l'ordre de livraison et de fabrication et s'enchaine quelle que soit la marque concernée. Ainsi un modèle comportant un calibre plus ancien peut recevoir un numéro plus récent qu'un autre avec une numérotation de calibre plus récente.


Un petit complément pour signaler que la gravure à sur le couvercle de fond des montres est variable et mentionne soit " Property of Corps of Engineers" soit "Corps of engineers"






Cela est fonction davantage du hasard que d'une commande formelle. Il se dégage malgré tout que les pièces fabriquées chez Zenith ne mentionne en général pas "Property of" . Chez Vacheron Constantin, certaines pièces mentionnent en outre le nom de la personne ayant eu en charge la montre.
On notera enfin que pour les pièces Ulysse Nardin, son sous-traitant Orion a produit une partie des mouvements mais pas la totalité... Ulysse Nardin y apposait malgré tout son poinçon. Ici le calibre est sans col de Cygne mais Orion a aussi livré des mouvement avec col de Cygne pour les Corps of Engineers.




La version Orion



Le calibre classique de Vacheron Constantin est à comparer avec sa version chronographe ( le second ). Source Image http://www.thehourlounge.com/index.php?module=Thread&action=viewEntire&threadid=42482






_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Les montres des Corps of Engineers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les montres des signal corps américains en 1918
» Le Mystère de l'effet du corps humain sur les Montres ...
» Néons au corps tordu et nécrose au niveau de la queue
» " culte du corps ou haine du corps "
» Un esprit sain dans un corps sain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres militaires-
Sauter vers: