FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Les interviews de Forumamontres - Jean-Frédéric Dufour Président de Zenith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48063
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Les interviews de Forumamontres - Jean-Frédéric Dufour Président de Zenith   Ven 9 Déc 2011 - 16:20

Les interviews de Forumamontres

Par Joël Jidet








Jean-Frédéric Dufour
Président de Zenith





Jean-Frédéric Dufour a pris en main la destinée de Zenith en qualité de CEO et président en mai 2009. En moins de deux ans, il a totalement refondu le catalogue et repositionné l’image de Zenith en ancrant la manufacture dans son histoire et en lui ouvrant des perspectives d’évolution fondées sur des produits entièrement nouveaux et des marchés qu’il défend en n’hésitant pas à parcourir le monde tout au long de l’année.
Nous avons profité de sa présence au Locle pour lui poser quelques questions autour de trois thèmes : les marchés, les projets de Zenith et ce qui interpelle le président de la manufacture dans son histoire.


On vous voit partout dans le monde quasiment en même temps pour défendre les couleurs de Zenith et cela depuis plus de deux ans. Physiquement, comment faites-vous pour tenir ce rythme ?

Lorsque vous constatez les retours positifs ainsi que le développement de la marque pendant ces 30 derniers mois, cela donne des ailes et me motive à continuer encore plus dur. Ce n’est surtout pas maintenant qu’il faut se relâcher et se reposer sur ses lauriers, mais continuer à travailler pour renforcer l’image et la position de Zenith – la persévérance est la clé.

Quels sont les marchés qui fonctionnent le mieux pour Zenith ? Que représentent aujourd’hui le marché français et le marché suisse ? On a le sentiment que les marchés asiatiques sont devenus dominants ?

La Suisse et la France sont des marchés clés en Europe et dans le monde – les deux font des excellents résultats. Mais une de nos forces est que nos nouvelles collections plaisent mondialement. Le visage de Zenith est aujourd’hui cohérent avec sa vaste histoire tout en étant contemporain et intemporel. Les marchés asiatiques sont également très importants pour Zenith – comme pour toute l’horlogerie en général. Toutefois, il ne faut pas se concentrer sur un marché ou une région mais s’assurer une présence mondiale - une stratégie que Zenith a toujours observée depuis ses débuts. Nous sommes heureux de pouvoir compter avec 16 filiales et plus de 700 points de ventes à travers le monde.

Comment la dégradation de la parité Franc Suisse/Euro influence-t-elle vos marchés et quelles mesures avez-vous prises pour ne pas pénaliser votre production ?

Nous avons légèrement augmenté nos prix en dehors de la Suisse pour équilibrer les marchés et ne pas pénaliser les ventes sur le sol helvétique, ce qui s’est avéré positif.

On parle beaucoup du marché indien. Zenith y fut très présent avec notamment Favre Leuba au début du 20ème siècle mais ce marché est-il ouvert aujourd’hui à des marques comme Zenith ou reste-t-il davantage accessible à des marques offrant des produits moins chers comme Tissot, par exemple ?

Le marché indien, où nous sommes présents avec une filiale, se développe fortement. Le potentiel de ce marché est énorme, que ce soit pour les marques haut de gamme ou milieu de gamme. De plus, le célèbre indien – Mahatma Gandhi - avait déjà porté une montre Zenith à l’époque.

Le marché américain longtemps en panne est-il aujourd’hui davantage ouvert ?

Le marché américain est en croissance pour Zenith et nous avons augmenté notre présence chez des détaillants clés.

On voit sur les sites de ventes en ligne beaucoup de montres des collections passées comme la Defy par exemple. Ne craignez-vous pas que la présence de ces produits bradés avec des remises conséquentes ne soit nuisible à l’image de la manufacture ?

Ces sites font partie de notre monde actuel. Toutefois, vous mentionnez des collections isolées qui ne sont plus d’actualité. La demande sur nos collections actuelles est en croissance constante et ces modèles sont loin d’être bradés sur la toile.

Zenith se porte semble-t-il très bien sur le marché de l’occasion dont on dit qu’il est le baromètre du marché des montres neuves. Avez-vous cette impression que la manufacture est portée par sa réputation ?

La réputation de Zenith chez les collectionneurs – et vous le savez bien – est très forte. Chaque collectionneur et connaisseur en horlogerie possède au moins une montre El Primero – cette montre au mouvement 3019 est devenue la référence dans les chronographes automatiques haute fréquence. Notre réputation s’est aussi accrue au fil de l’histoire puisque, depuis 1865, la Manufacture Zenith est au même endroit, au Locle. C’est certainement un facteur important pour la crédibilité de notre marque.

Avez-vous la tentation ou le projet de concevoir des modèles exclusifs pour certains marchés comme certaines marques concurrentes le font ?

Cela nous arrive effectivement de répondre à des demandes personnalisées des marchés et nous essayons d’y répondre avec la créativité nécessaire.



Quels sont les grands projets de Zenith ? Avant de parler de la production, nous avons vu sur Forumamontres des grands travaux engagés au Locle. Vous pouvez nous expliquer ce que vous préparez ?

Oui, en effet, nous sommes en train de rénover notre Manufacture et principalement le bâtiment principal qui est le plus grand des 19 bâtiments du site Zenith. Ce bâtiment a été construit au début du 20ème siècle par notre fondateur Georges Favre-Jacot. Son idée, à l’époque révolutionnaire, était de réunir toutes les professions horlogères sous un même toit. En 2012, à l’achèvement des rénovations de ce bâtiment, nous allons à nouveau réunir tous nos ateliers de productions sur 4 étages faisant chacun 80 mètres de long. Il faut savoir que notre site est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO et c’est pour cette raison que nous conservons l’aspect originel du site, tout en le modernisant.

Bientôt un musée ?

Pas dans l’immédiat, mais un jour peut-être.

Zenith a installé une filiale de son SAV en Allemagne que nous avons pu découvrir sur Forumamontres. Pourquoi le choix de l’Allemagne ? Longtemps Zenith eut une filiale à Besançon et beaucoup de marques font à nouveau ce choix pour y installer leur SAV notamment Swatch Group ou Breitling ? Pourquoi pas Zenith ?

Notre filiale allemande est, depuis plusieurs années déjà, notre centrale de distribution pour l’Europe occidentale. C’était logique d’y installer notre SAV pour l’Allemagne, la France et le Luxembourg.

Pour ce qui est des produits, on sent une nette influence vers la montre sport avec la Stratos, par exemple, et vers des pièces très techniques comme la Striking ou la Christophe Colomb. Pour 2012, vers quels types de produits allez-vous aller ?

Les produits sportifs et techniques font partie intégrante de notre collection. Toutefois, il ne faut pas oublier les montres plus classiques telles que la Captain Winsor ou l’El Primero Chronomaster Open. En 2012, vous verrez que nous avons conservé cette balance entre classissime, design plus sportif et développements techniques inédits.



Pouvez-vous en avant-première lever une partie du voile sur vos intentions ?

Il est encore trop tôt pour vous dévoiler quelque chose en image, mais vous découvrirez un nouveau modèle d’El Primero Chronomaster Open ainsi que de tous nouveaux modèles, à la fois techniques et esthétiques, dans une ligne plus sportive totalement légitime pour Zenith. Sans oublier une nouvelle collection féminine….Une année riche, donc !

Quels sont les modèles qui aujourd’hui sont leaders dans la collection ?

Notre collection est articulée de la manière suivante : Academy, El Primero, Captain, Pilot et Zenith Heritage. Les modèles El Primero Chronomaster Open et la ligne Captain sont des modèles leaders.


Zenith est regardé comme une marque qui a un « mordant » commercial et qui apporte régulièrement son lot de surprises. Est-ce vous qui imaginez les modèles ou est-ce que ce sont vos collaborateurs qui vous apportent des idées ?

C’est forcément une conjonction des deux. J’ai la chance d’avoir des équipes très créatives, tant dans le développement mouvement que dans le développement produits. Ma longue expérience dans l’horlogerie me permet également de pouvoir anticiper et garder une importante flexibilité. Mes voyages contribuent également à enrichir nos développements.

Vous avez multiplié les ambassadeurs de la marque au cours des derniers mois. Cela est-il réellement porteur et plus particulièrement sur quels marchés ?

Les ambassadeurs Zenith lient le passé avec le présent, Dans le passé Roald Amundsen portait déjà un chronographe Zenith lors de ses expéditions. Aujourd’hui son digne hériter est Johan Ernst Nilson qui porte une Stratos pour effectuer son Pole2Pole. Nous venons de participer au Prix de la Littérature organisé par le Norman Mailer Center – un prix pour les pionniers de la littérature mondiale.
Nos pionniers ne sont pas limités à une zone géographique, mais actifs globalement.

On voit parce que vous les présentez de plus en plus au travers de roadshows, des pièces historiques qui autrefois n’étaient jamais montrées par la manufacture. C’est la passion qui vous fait présenter ces pièces ?

Le patrimoine Zenith est très important. Il ne faut pas oublier que notre marque a contribué de manière fondamentale au développement de l’horlogerie mondiale, que nous possédons un nombre record de prix de chronométries (2'333) et que nous avons développé plus de 600 variations de mouvements. De surcroît, Zenith a la chance d’être une des rares marques qui n’a jamais changé d’emplacement au cours de son histoire et qui réunit tous les savoir-faire sous un même toit. Il serait donc fâcheux de priver les amateurs de montres d’un tel trésor.

Dans le patrimoine de Zenith, on imagine que vous êtes plus sensible à certaines pièces qu’à d’autres. Quelles sont celles qui vous émerveillent le plus ?

J’en découvre quotidiennement de nouvelles pièces et j’aime m’évader dans les coins et les recoins de la manufacture à la découverte de notre patrimoine si riche. C’est vrai qu’il y a certaines pièces comme les premières montres de poche chronographes, les premières montres pilotes ou encore les premiers El Primero qui me tiennent particulièrement à cœur.

Portez-vous parfois des pièces anciennes de la manufacture ?

Je ne porte pas les pièces historiques car nous les gardons précieusement pour notre collection du patrimoine.
Par contre, ma passion pour Zenith m’a conduit à acheter plusieurs pièces historiques qui font aujourd’hui partie de ma collection personnelle – dont plusieurs El Primero, Espada et autres.

On vous sent très à l’aise aujourd’hui dans votre rôle et plus confiant qu’aux tous premiers jours. Vous diriez que vous avez redressé Zenith et replacé la manufacture à sa vraie place ?

Les résultats confirment ce repositionnement de Zenith. Et c’est vrai qu’aujourd’hui je me sens confiant car ma persévérance et mon intuition portent leurs fruits. Cela signifie aussi que nous devons continuellement faire des recherches et des innovations pour garder cet esprit positif, nous investir dans la recherche et l’innovation et toujours être à l’écoute de nos marchés.

Une dernière question : Vous êtes-vous fixé des échéances ? Un délai au-delà duquel vous considérerez avoir fait le tour de votre mission avec une envie de passer à autre chose ?

C’est seulement le début de ma mission et il y a encore un très long chemin plein de belles surprises et de projets à conquérir et j’ai hâte chaque jour d’aller plus loin.

Au nom des lecteurs de Forumamontres, un grand merci Jean-Frédéric Dufour et bonne chance pour l’avenir.


Droits réservés - Forumamontres Décembre 2011

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Les interviews de Forumamontres - Jean-Frédéric Dufour Président de Zenith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les interviews de Forumamontres - Jean-Frédéric Dufour Président de Zenith
» Avant première : Jean-Frédéric Dufour nommé Président de ZENITH
» Forumamontres Interview : Jean-Frédéric Dufour et l'Exploit de Felix Baumgartner
» Avant première : Jean-Frédéric Dufour nommé Président de ZENITH
» Jean-Frédéric Dufour pst de Zenith nous envoie un message

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: LES RUBRIQUES DE FORUMAMONTRES :: Les Interviews-
Sauter vers: