FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Waltham : Une manufacture hors du temps ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 11:13

Waltham : Une manufacture hors du temps








The Watch Company Waltham, aussi connue sous le nom de American Waltham Watch Co est remarquable par son immense production évaluée à plus de 40 millions de montres de haute qualité, d'horloges, de compteurs de vitesse, boussoles et autres instruments de précision. La manufacture fondée en 1850 cessa son activité en 1957. Les installations de l'entreprise de fabrication historique à Waltham, Massachusetts ont été conservées.


Waltham s'illustra en pionnier de la révolution industrielle, ceci en misant sur un process de fabrication en ligne. La parcellisation des tâches fut très rapidement un acquis de la manufacture ce qui lui permit de fabriquer des volumes qui inondèrent non seulement le marché américain mais aussi mondial.
La manufacture Waltham remporta la médaille d'or du Concours International de Précision Horlogère en 1876 lors de l'exposition du centenaire des Etats Unis à Philadelphie.


L'aventure démarra en 1850 avec David Davis, Edward Howard et Aaron Lufkin Dennison qui possédaient chacun une manufacture horlogère. Les 3 hommes s'associèrent ensuite pour créer en 1859 une firme horlogère qui deviendra plus tard la Société des Montres Waltham. Leur vision très moderne de la fabrication de montres les poussa à mettre en place un paramètre qui allait gagner toute l'horlogerie dans le monde : l'interchangeabilité des pièces des mouvements.
Des trois créateurs, Aaron Dennison est le principal inspirateur de ce mode de production qu'il a découvert au sein de la manufacture d'armes de Springfield dans le Massachusett. Le process industriel fonde la logique de manufacture en faisant tout fabriquer sous un même toit, en un même lieu et non en dispersant la production sur divers sites. Waltham va très vite produire, en outre, ses outillages et fabriquer ses alliages. La mise au point du process industriel prendra plus de 12 ans de 1858 à 1870 avant que l'usine ne soit réorganisée et améliorée jusqu'en 1910 .



Waltham est devenu à la fin du 19ème siècle le principal fournisseur de chronomètres Railroad pour les chemins de fer en Amérique du Nord et dans la plupart des autres pays du monde. En 1876, Waltham présenta le premier vissage automatique sur ses machines. Les machines mises au point permettent de fabriquer des pièces infiniment petites auxquelles la main d'oeuvre européenne ne peut accéder. Beaucoup de manufactures suisses se sont inspirées du modèle créé par Waltham pour organiser les ateliers des grandes manufactures helvétiques.


Waltham voue un tel culte à la précision que bien avant les autres manufactures, y compris suisses, la marque s'équipe d'un observatoire astronomique interne d'une technologie très avancée et crée une norme chronométrique appliquée à ses montres, plus sévére que ce qui existe partout ailleurs.

Non seulement la manufacture spécialisée dans la production de Railroads conçut des chronomètres insensibles aux variations de température et de pression atmosphérique mais, en outre, avec des temps de services espacés. Le succès fut dès lors immense et ce sont trois générations de l'histoire des chemins de fer qui vont adopter les montres Waltham. La marque finit par être si réputée pour sa fiabilité que les explorateurs finissent par s'en équiper. Ce sera le cas de Perry et Shackelton qui adoptérent la marque et la portèrent dans les évènements les plus marquants. Les gouvernements américain puis canadien et enfin ceux de plusieurs pays jusqu'en Europe en font des montres "officielles" pour leurs armées ou les services d'états majors.


La compagnie des montres Waltham a fermé les portes des ses usines et a été mise en faillite en 1949. L'usine a rouvert brièvement à quelques reprises (principalement pour la finition et le cas des stocks existants de montres à vendre). Plusieurs plans différents furent mis au point pour relancer l'entreprise mais aucun n'aboutit . En 1958, la société a décidé de se recomposer autrement.

Waltham fit évidemment évoluer ses modèles qui n'avaient pas vocation, exclusivement, à équiper les sociétés de chemins de fers. La manufacture créa des calibres de toutes tailles pour les montres de dames et de grands diamètres jusqu'à 22 lignes pour les pièces de bord et de poche. La finition était fonction des souhaits des clients, mais ce sont les pièces de haut de gamme qui firent la réputation de la manufacture Waltham. Cela était d'autant plus remarquable que les manufactures américaines se livraient une concurrence féroce sur l'empierrement et le damasquinage de leurs calibres. La plupart des publicités de montres jusqu'aux années 30 comportent des images des mouvements à cotés des représentations classiques des montres. Cette surenchère pas toujours utile a totalement conditionné l'horlogerie américaine et a entrainé les manufactures suisses à entrer dans le jeu pour s'assurer une place sur les marchés nord-américains. La récompense ultime de ce travail pour les Suisses étant de devenir fournisseur officiel des compagnies de chemins de fer.


Waltham, parmi les premières manufactures, se mit à empierrer les barillets et fut très inventive dans l'étude des modes de réduction des frictions, les recherches d'architecture nouvelle de ses calibres pour optimiser le positionnement, la taille des balanciers et la réduction du nombre de pièces constitutives des mouvements. Les progrès sur la durée furent spectaculaires quand on mesure les investissements consentis pour gagner parfois moins d'une seconde par jour dans le sens de la meilleure précision. Les recherches en matière d'isochronisme permirent de régler des montres en affichant des résultats significatifs dans les 5 positions. Les montres étaient de série, des chronomètres de haut niveau qui n'avaient rien à envier aux pièces suisses les plus élaborées.


C'est au début du 20 ème siécle que Waltham propose un modèle de mouvement dit Vanguard qui, de perfectionnements en perfectionnements, deviendra le plus abouti de ses calibres. Dans sa version 23 rubis (et parfois 21), ce mouvement reçoit parfois un affichage de réserve de marche qui, compte tenu de la diffusion de Waltham, généra la montre de poche la plus répandue dotée de ce dispositif. L'intérêt n'est pas neutre et permet de savoir où en est le barillet dans son remontage. Le calibre Vanguard de 19 lignes de Waltham est une pièce recherchée dans le domaine des mouvements manufacturés de haute qualité au début des années 10 du 20 ème siècle. Décoration, anglages, chatonnages, empierrement généreux y compris du barillet, tout est fait pour que la précision soit privilégiée avec une recherche esthétique omniprésente. Sans aucun doute, Waltham maîtrisait la question tant industrielle qu'horlogère et le résultat est bluffant. Le remontage est doux, net, le bruit du mouvement limpide et sans résonnance écho parasite. Testé sur un chronocomparateur, le mouvement, qualité rare pour une pièce de poche, est parfait dans toutes les positions. Il serait impossible à l'aveugle d'imaginer que ce mouvement a un siècle.

La pièce qui suit date de 1927. Elle est en plaqué or gris (pas très courante) et le réglage de l'heure se fait par une targette sous la lunette située à 11 heures. On remarque à 1 heure un autre emplacement pour une autre targette ici non utilisée mais qui servait pour les versions GMT puisque Waltham proposait aussi ce type de variante à double fuseau (utile aux Etats-Unis). La raquette très inventive comporte une fléche ressort qui assure elle-même la contreforce lors du vissage de la vis micrométrique de réglage. Le réglage de la montre est fait dans 6 positions ce qui est exceptionnel (5 d'habitude). Le rubis central est sur chaton vissé, les autres rubis sont sur chatons sans vis, signe d'une maîtrise de l'enchassage des pierres (les autres marques américaines pour la plupart n'ont pas encore abandonné en 1910 les chatons vissés à cause de la casse lors de l'enchassage). La plaque de contrepivot à l'ancre est parfaitement positionnée.










_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par ZEN le Dim 18 Déc - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Juli13
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 244
Age : 25
Localisation : België
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 11:58

Bravo pour ce post bravohap très instructif Chinois
Je viens d'apprendre encore des choses du monde de l'horlogerie. Je ne pensais pas que les americains étaient aussi bons que ça Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Shanks
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 10941
Age : 39
Date d'inscription : 18/08/2010

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 13:34

Merci ZEN ! Je ne connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
ft1000mp
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 20092
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 13:37

Moi non plus! merci ZEN Chinois


C'est fou que des manufactures aussi importantes que celle-ci disparaissent complètement....

_________________
>> ICI << prochainement rédaction d'une signature géniale.
Revenir en haut Aller en bas
km'rol
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 23521
Localisation : Socialie , pays enchanté de la spoliation légale
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 13:42

très intéressant merci Chinois
Revenir en haut Aller en bas
fred-tictac
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 54
Localisation : Planète Terre
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 13:56

Bonjour ZEN et merci pour ces infos mais,

Hamilton n'aurait elle pas repris la marque?

Je pense notamment à la Railroad auto chrono petite seconde.

Cordialement.

Désolé pour le doublon.


Dernière édition par fred-tictac le Sam 17 Déc - 14:06, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
RALPHUSA
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 543
Localisation : BELGIQUE
Date d'inscription : 17/12/2010

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 13:57

Serai moins bête ce soir, j'aurai appris qqch aujourd'hui. flower
merci Zen
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 17:12

Hamilton n'a pas de rapport particulier avec Waltham.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Juli13
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 244
Age : 25
Localisation : België
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 17:28

ft1000mp a écrit:
Moi non plus! merci ZEN Chinois


C'est fou que des manufactures aussi importantes que celle-ci disparaissent complètement....

complaitement d'accord Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11585
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 08/05/2005

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 17:54

Merci pour ce récit passionnant.

Comment une telle manufacture a-t-elle pu disparaître ? Quelles difficultés a-t-elle rencontrées, une fois la paix revenue ?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 18:51

Plusieurs interprétations de l'histoire tentent d'expliquer la raison pour laquelle l'horlogerie américaine a sombré. C'est assez net chez Hamilton qui a trop favorisé le marché militaire jusqu'à en devenir dépendant en se faisant oublier du public. Il a fallu l'habileté de Swatch Group pour redresser la marque mais en la transférant à 100% en Suisse.

Pour les autres marques? les motifs sont globalement les mêmes, la Suisse plus agressive sur les marchés, un outil de production qui a vieilli et n'a pas été renouvelé, des concepts horlogers mal gérés. Bulova qui est morte la dernière n'a même pas réussi à convaincre la Nasa de choisir ses produits pour aller sur la lune.

Clairement, les Américains ont mal évalué le marché mondial et pas assez prospecté hors Etats-Unis. Les marques américaines qui s'étaient dynamisées en Amérique du Sud se sont dispersées puis consacrées au marché américain en priorité sans voir que la première crise américaine les tuerait.

Longines et Omega se sont ensuite taillées la part du lion sur les marchés sud-américains et asiatiques et ce de manière très offensive et les marques américaines très soumises aux banques se sont essoufflées.

Il eut fallu des industriels plus orientés sur l'horlogerie, moins dépendants des banques et plus offensifs sur les marchés pour s'en sortir... En France LIP était encore debout quand l'horlogerie américaine agonisait.

Beaucoup de grandes maisons suisses comme Breitling ou Ulysse Nardin ne sont pas passées loin d'une fin annoncée.

Pour ce qui est de Waltham, l'outil de production est devenu obsolète, les produits moins séduisants que les suisses et les gros marchés porteurs (armée, chemins de fers en particulier) ont été remplacés par l'aviation qui n'a pas suscité le même élan horloger.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
douds
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 647
Localisation : Marne la vallée
Date d'inscription : 25/04/2008

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 20:55

Wiki a écrit:
Waltham International SA a été fondée en 1954 à Lausanne, Suisse, par le management de l' « American Waltham Watch Company », Waltham, Massachusetts, pour fournir les parties détachées de montres et mouvements nécessaires, qui n'étaient pas obtenables aux États-Unis.

Située à Marin-Epagnier, Neuchâtel, Suisse, la société Waltham International SA manufacture des montres Waltham de luxe, portant le label Swiss Made, perpétuant seule, depuis la fermeture de l'entreprise aux États-Unis en 1957, l'esprit d'excellence des artisans fondateurs de Waltham en 1850.

La société est membre active de la Fédération de l'industrie horlogère suisse FH.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Sam 17 Déc - 23:14

Waltham dispose d'un site

http://www.waltham.ch/



La plupart des marques américaines existent toujours sous des formes plus ou moins opérationnelles. Hamilton est sans doute la marque qui est la plus présente sans réellement avoir de rapport avec ce que fut l'odyssée américaine.

Waltham , Hampden, Elgin ont des existences plus discrètes et si elles se recommandent du passé de la marque, on peut douter du lien culturel et historique.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Juli13
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 244
Age : 25
Localisation : België
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Dim 18 Déc - 0:20

ZEN a écrit:
Waltham dispose d'un site

http://www.waltham.ch/



La plupart des marques américaines existent toujours sous des formes plus ou moins opérationnelle. Hamilton est sans doute la marque qui est la plus présente sans réellement avoir de rapport avec ce que fut l'odissée américaine.

Waltham , Hampden, Elgin ont des existence plus discrètes et si elles se recommandent du passé de la marque, on peut douter du lien culturel et historique.

Aahh donc c'est juste leur lien avec leur passé qui est mort quoi.. Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1897
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Dim 18 Déc - 10:32

Merci pour cet article Zen !

J'avais pu trouver quelques bribes d'infos lorsque j'ai effectué des recherches sur le net pour celle de ma famille, ici j'en decouvre beaucoup plus Smile

Quelques photos de la mienne :


Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Dim 18 Déc - 10:38

Très joli 19 rubis Vanguard, l'une des premières versions. On y voit déjà toute la technologie de Waltham.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
fred-tictac
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 54
Localisation : Planète Terre
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Mer 21 Déc - 9:26

ZEN a écrit:
Hamilton n'a pas de rapport particulier avec Waltham.

Bonjour et merci pour le retour.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Hoche
Membre super actif


Nombre de messages : 362
Age : 75
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Mer 21 Déc - 11:19

Quelqu'un aurait des détails sur la courbe de Lossier?
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Hoche
Membre super actif


Nombre de messages : 362
Age : 75
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Mer 21 Déc - 21:45

J'ai la même Waltham que ZEN. Elle varie d'une à trois secondes par jour. Merci pur l'explication de l'encoche à une heure.
Je n'ai rien trouvé sur la théorie de la courbe initiale de Lossier. Il y a un espace entre
la virole et la première spire du spiral qui doit correspondre à cette courbe. Je n'en sais pas plus,
sauf que ce doit être spécifique à Waltham.
Revenir en haut Aller en bas
Bernard Hoche
Membre super actif


Nombre de messages : 362
Age : 75
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Jeu 22 Déc - 11:44

Les bouquins de Louis Lossier sont disponibles au CNAM, mais il faut y aller.
Voici à quoi ressemble cette courbe initiale:
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Jeu 22 Déc - 12:12

: Etude sur la théorie du règlage des montres / L. Lossier.
Auteur : LOSSIER, Louis

Editeur/Année de publication : 1890-1893
Cote : CDHT 8°193 B021
Langue : Français
Mots Clés : Spiral Etude 1889.

http://histsciences.univ-paris1.fr/databases/hst-cbo/recherche.php?num=26288&querytype1=Titre&query1=s&type=ouverte

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bernard Hoche
Membre super actif


Nombre de messages : 362
Age : 75
Localisation : Haute Normandie
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Jeu 22 Déc - 12:53

Merci pour le lien, mais cela ne permet pas de le consulter en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
caput
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4616
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Dim 30 Avr - 13:34

Zen petite lecture de ce matin intéressante sur le sujet :


Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Dim 30 Avr - 13:59

Très intéressant en effet. Il faut un siècle plus tard taper dans le très haut de gamme suisse de l'époque pour arriver à une précision équivalente aux 17 rubis américaines. Sur la durée, leur qualité se confirme donc.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
mlkj
Membre Actif


Nombre de messages : 82
Age : 74
Localisation : 92
Date d'inscription : 16/01/2017

MessageSujet: Re: Waltham : Une manufacture hors du temps ...   Dim 30 Avr - 14:33

Bonjour,

Merci pour le partage. Très intéressant
Revenir en haut Aller en bas
 
Waltham : Une manufacture hors du temps ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Waltham : Une manufacture hors du temps ...
» Manufacture Contemporaine du Temps
» Chateau Hotel de Nieuil, une nuit hors du temps, 16270 Nieuil (Charente)
» Mes cynops passent leur temps hors de l'eau
» Temps nécessaire pour mise hors d'eau-hors d'air ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres de poche-
Sauter vers: