FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 L'horlogerie, ma future profession.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Psycho_Pat
Membre très actif
Psycho_Pat

Nombre de messages : 256
Localisation : à la frontière avec Genève
Date d'inscription : 17/12/2011

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyDim 19 Fév - 22:50

non non ma santé mentale va bien (enfin, pas moins bien qu'a l'origine Incompréhensible ) mais il faut remettre l'horloge au milieu du village comme on dit
Revenir en haut Aller en bas
TICTALCOOLIQUE
Membre référent
TICTALCOOLIQUE

Nombre de messages : 6643
Age : 42
Localisation : French touch
Date d'inscription : 09/07/2008

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyDim 19 Fév - 23:17

@Psycho_Pat a écrit:
non non ma santé mentale va bien (enfin, pas moins bien qu'a l'origine Incompréhensible ) mais il faut remettre l'horloge au milieu du village comme on dit

ça me gave les gens qui n acceptent pas la vérité..
Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 0:12

@TICTALCOOLIQUE a écrit:
@Psycho_Pat a écrit:
non non ma santé mentale va bien (enfin, pas moins bien qu'a l'origine Incompréhensible ) mais il faut remettre l'horloge au milieu du village comme on dit

ça me gave les gens qui n acceptent pas la vérité..
Chinois

Cette réponse m'était destinée ?
Revenir en haut Aller en bas
Shanks
Modérateur
Shanks

Nombre de messages : 10940
Age : 41
Date d'inscription : 17/08/2010

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 0:27

Merci de rester calme L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Moldar


Dernière édition par Shanks le Lun 20 Fév - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Piotr65
Membre super actif
Piotr65

Nombre de messages : 357
Age : 53
Localisation : Helvétie
Date d'inscription : 17/11/2010

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 0:43

@TICTALCOOLIQUE a écrit:


Bon dans ce cas, le froid, les allez retour en voiture pour un vie ma vie de frontalier, un poste inintéressant au début, un contrat de travail ou tu peux dégager du jour au lendemain,la nourriture plus cher.etc...


Rigolo comme vision. Je doute que le pourcentage grandissant (et c'est un euphémisme) de salariés de Franche Comté, de l'Ain et du Jura français travaillant en Suisse la partagent. Le froid, bon, si t'habites à Besançon ou à Pontarlier, il est en général plus vif qu'à Genève. Le poste inintéressant ? Pourquoi le serait-il davantage que dans une entreprise française ? Quand à ton affirmation sur le contrat de travail, désolé, tu connais visiblement mal la réglementation helvétique.

...Quant à la nourriture, joker (mais pourquoi faudrait-il donc qu'il fasse ses courses ailleurs que là où il vit ?). On dira que le prix d'essence - pour les "allers retours en voiture" - devrait largement compenser Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Gola
Membre Actif
Gola

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 20/12/2011

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 1:38

Je connais quelqu'un qui compte entrée dans une ecole d'horlogerie à Neuchatel, le recruteur lui à dit qu'ils manquaient de mains d'oeuvres qualifiées dans le domaine de la mecanique horlogère et que les manufactures vont chercher les mecs deja dans l'ecole. Et les prestations salariales sont très interessante ( par rapport à nous, la France ).

C'est sûre que si il voulait faire des affaires style commerce, marketing, il serait mort il y a plus de travail.

Enfin tous ca pour dire que l'important c'est d'être motivé et different des autres, avoir quelque chose en plus.

J'ai rencontré il y a pas très longtemps à Paris, un mec de 25 ans qui lui à fait un parcours "classique" dans l'horlogerie et maintenant travail au SAV Rolex, il est le plus heureux des hommes (entre autres une collection de fou : double red, 5513, dayto...) et il n'est pas de bonne famille mais il a juste la knack.

Donc franchement je ne peux que t'encourager dans ce domaine qui à un grand avenir.

Bonne Chance Wink
Revenir en haut Aller en bas
Schmolduck
Passionné de référence
Schmolduck

Nombre de messages : 3421
Age : 59
Localisation : Chili au sud du monde
Date d'inscription : 21/11/2011

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 2:48

Herve Precis Time a écrit:
Vous êtes tous en dépression non ? Laughing Laughing Laughing A part Schmolduck qui me parait en bonne santé morale Mr.Red Mr.Red

thumleft

"Be positive, dont worry be happy" est ma philosophie de vie
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eventosmallarauco.com
Schmolduck
Passionné de référence
Schmolduck

Nombre de messages : 3421
Age : 59
Localisation : Chili au sud du monde
Date d'inscription : 21/11/2011

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 3:15

@Piotr65 a écrit:
@TICTALCOOLIQUE a écrit:


Bon dans ce cas, le froid, les allez retour en voiture pour un vie ma vie de frontalier, un poste inintéressant au début, un contrat de travail ou tu peux dégager du jour au lendemain,la nourriture plus cher.etc...


Rigolo comme vision. Je doute que le pourcentage grandissant (et c'est un euphémisme) de salariés de Franche Comté, de l'Ain et du Jura français travaillant en Suisse la partagent. Le froid, bon, si t'habites à Besançon ou à Pontarlier, il est en général plus vif qu'à Genève. Le poste inintéressant ? Pourquoi le serait-il davantage que dans une entreprise française ? Quand à ton affirmation sur le contrat de travail, désolé, tu connais visiblement mal la réglementation helvétique.

...Quant à la nourriture, joker (mais pourquoi faudrait-il donc qu'il fasse ses courses ailleurs que là où il vit ?). On dira que le prix d'essence - pour les "allers retours en voiture" - devrait largement compenser Mr. Green

Il y a seulement 2 façons de voir les choses et d´affronter la vie, la positive et la négative on a le choix, et certains choisissent l´une et certains choisissent l´autre, quelques instables passent tout le temps de l´une à l´autre. Pas besoin de faire un dessin pour savoir qui des ces 3 cas va vivre mieux et plus heureux.

Moi je viens de décider il y a 2 mois de me lancer dans l´horlogerie, pas pour en faire un métier, mais comme je compte me faire une belle collection sur les 5 prochaines années je compte bien faire moi même la maintenance et réglage de mes montres, comme je faisais la maintenance, réglages et réparation de mes motos (quand j´en avais).
Si je me mets en position négative, je coupe ce rêve tout de suite car quand on veut trouver des arguments négatifs on en trouve à la pelle, pour quoi que ce soit, et on se décourage très vite, mais j´ai choisi (comme toujours) la position positive, les difficultés et les embûches je les surpasserais, j`en suis convaincu et ils donneront du piquant à l´affaire, ça serait trop facile ça ne m´intéresserait pas ....
Si on veut chercher des arguments positifs on en trouve à la pelle aussi et avec ce positivisme un peu de courage, de la constance et beaucoup de boulot les rêves deviennent réalité. J´évite donc les arguments négatifs et j´évite aussi les personnes négatives.

Donc mon argument pour Cebb est: FONCE ...... Personne ne regrette jamais de vivre ses passions et de réaliser ses rêves, et en vivant tes passions tu vivras toujours bien, parler de salaire quand tu cherches à commencer à étudier quelque chose qui te plait est, AMHA, un petit peu déplacé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.eventosmallarauco.com
Gola
Membre Actif
Gola

Nombre de messages : 96
Date d'inscription : 20/12/2011

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 3:21

@Schmolduck a écrit:
@Piotr65 a écrit:
@TICTALCOOLIQUE a écrit:


Bon dans ce cas, le froid, les allez retour en voiture pour un vie ma vie de frontalier, un poste inintéressant au début, un contrat de travail ou tu peux dégager du jour au lendemain,la nourriture plus cher.etc...


Rigolo comme vision. Je doute que le pourcentage grandissant (et c'est un euphémisme) de salariés de Franche Comté, de l'Ain et du Jura français travaillant en Suisse la partagent. Le froid, bon, si t'habites à Besançon ou à Pontarlier, il est en général plus vif qu'à Genève. Le poste inintéressant ? Pourquoi le serait-il davantage que dans une entreprise française ? Quand à ton affirmation sur le contrat de travail, désolé, tu connais visiblement mal la réglementation helvétique.

...Quant à la nourriture, joker (mais pourquoi faudrait-il donc qu'il fasse ses courses ailleurs que là où il vit ?). On dira que le prix d'essence - pour les "allers retours en voiture" - devrait largement compenser Mr. Green

Il y a seulement 2 façons de voir les choses et d´affronter la vie, la positive et la négative on a le choix, et certains choisissent l´une et certains choisissent l´autre, quelques instables passent tout le temps de l´une à l´autre. Pas besoin de faire un dessin pour savoir qui des ces 3 cas va vivre mieux et plus heureux.

Moi je viens de décider il y a 2 mois de me lancer dans l´horlogerie, pas pour en faire un métier, mais comme je compte me faire une belle collection sur les 5 prochaines années je compte bien faire moi même la maintenance et réglage de mes montres, comme je faisais la maintenance, réglages et réparation de mes motos (quand j´en avais).
Si je me mets en position négative, je coupe ce rêve tout de suite car quand on veut trouver des arguments négatifs on en trouve à la pelle, pour quoi que ce soit, et on se décourage très vite, mais j´ai choisi (comme toujours) la position positive, les difficultés et les embûches je les surpasserais, j`en suis convaincu et ils donneront du piquant à l´affaire, ça serait trop facile ça ne m´intéresserait pas ....
Si on veut chercher des arguments positifs on en trouve à la pelle aussi et avec ce positivisme un peu de courage, de la constance et beaucoup de boulot les rêves deviennent réalité. J´évite donc les arguments négatifs et j´évite aussi les personnes négatives.

Donc mon argument pour Cebb est: FONCE ...... Personne ne regrette jamais de vivre ses passions et de réaliser ses rêves, et en vivant tes passions tu vivras toujours bien, parler de salaire quand tu cherches à commencer à étudier quelque chose qui te plait est, AMHA, un petit peu déplacé.


Quoi de plus, tout est dis.
Revenir en haut Aller en bas
cebb
Membre Actif
cebb

Nombre de messages : 52
Age : 30
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 18/02/2012

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 6:58

Pour ceux qui sont pessimistes à l'égard d'une future embauche de ma part, sachez que je suis plutôt confiant. En effet j'ai l'immense chance d'avoir une petite amie avec des contacts fantastiques. Le mari de la prof de violon de ma copine ( qui sont de très bon amis de ses parents ) n'est autre qu'une figure de chez Rolex. J'ai eu l'occasion de le rencontrer et il s'est engagé à m'aider une fois mon diplôme en poche. Nous avons beaucoup conversé et il m'a dis de me lancer tout en me m'étant en garde sur la difficulté d'un tel parcours. J'ai cette chance exceptionnelle et je ne compte pas la laisser passer. Very Happy

Je tiens à vous remercier tous pour votre soutien.
J'ai les capacités de réussir j'en suis sur car ma passion est grandissante et je compte bien tout faire pour réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Shanks
Modérateur
Shanks

Nombre de messages : 10940
Age : 41
Date d'inscription : 17/08/2010

L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: L'horlogerie, ma future profession.   L'horlogerie, ma future profession. - Page 2 EmptyLun 20 Fév - 7:13

Belle motivation ! thumright
Bonne chance pour la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
L'horlogerie, ma future profession.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Reportage sur l'horlogerie dans le JT de la TSR
» initiation a l'horlogerie !
» Visite du musée de l'horlogerie de Bratislava
» Escapade Auvergnato-Charentaise
» Delocalisation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: