FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Les designers en liberté ou en captivité ?

Aller en bas 
AuteurMessage
monsieur
Membre super actif


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/08/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptyVen 19 Aoû - 23:29

Nouveau sur le forum, je vous lis depuis un moment déjà avec beaucoup de plaisir. Smile

Je connais un peu le design, pas seulement dans l'horlogerie, et je rebondis sur les travaux des designers évoqués précédemment. L'industrie horlogère ne diffère que très peu des autres industries en termes de création, cela n'est un secret pour personne : le marketing, la mode, les coeurs de cible dictent bien souvent aux créatifs, aux bureaux d'études et à leurs ingénieurs, les caractéristiques des produits en devenir.
Les marques possèdent / se créent une (voire des) identité(s) pour donner matière à rêver à leurs clients, leur permettre de s'identifier, de se reconnaître dans leur achats. L'horlogerie a ceci de particulier qu'elle possède encore - ça dépend où - une âme, à l'instar d'autres métiers d'art, cristallerie, ébenisterie, émailleurs... La fascination de la mécanique, le talent des maîtres horlogers, la noblesse des matières, la beauté de cet art et la créativité du milieu participent à perenniser ce petit quelque chose qui fait des montres des objets à part.
Pourtant lorsqu'une marque élabore un nouveau modèle, les avants-projets passent par plusieurs étapes d'évaluation pour valider leur potentiel sur un marché précis. De toute manière, le modèle en question a préalablement fait l'objet d'un cahier des charges qui, bien que parfois peu précis, subit l'influence de l'identité de la marque (je ne parle même pas des questions de budget). Les designers se retrouvent donc avec un foule d'idées qui doivent coller avec les désirs de la marque. Cette dernière choisira au final un seul, peut-être deux modèles, qui seront retravaillés sous la direction marketing et produit, puis moulinés par le bureau d'études en vue de la faisabilité. Le projet initial a alors bien souvent perdu (ou gagné !) en personnalité, sobriété, fonctionnalité, etc.
Enfin, et c'est bien normal, on ne peut pas plaire à tout le monde. Et si certaines horreur continuent de voir le jour régulièrement, c'est que des gens les achètent. Question de goût, de culture, d'éducation... Et puis n'oublions pas aussi le contexte : aujourd'hui les montres se vendent bien et dans des pays dont les références diffèrent des nôtres, les marques se permettent donc plus de choses auprès de ces publics éclectiques et nombreux.


Tout ça pour dire que je connais beaucoup de designers (horlogers et autres) assez frustrés de voir du bon boulot passer à la trappe et du quelconque sortir sur les présentoir.
Du reste, les membres de ce forum ont un oeil averti et une culture horlogère qui leur permettent d'apprécier à leur juste valeur des pièces qui pour le quidam moyen ressemble à de l'architecture renaissance, un tableau ou un statue classique : il n'aura jamais ça chez lui car c'est probablement trop cher ou pas dans le coup. Bref, comme dans beaucoup d'autres domaines, les amateurs éclairés et les experts se tournent par goût personnel vers l'excellence des références ou des raretés du genre. Ce qui expliquerait en partie l'envie des membres de voir plus de belles choses intemporelles dans les vitrines.

Personnellement, je suis assez classique et j'adhère souvent aux élans enthousistaes du forum pour tel ou tel modèle. Je reste aussi séduit, pas forcément par les modèles, mais au moins par la démarche de certaines marques qui défrichent de nouveaux langages formels, qui innovent tant en technique qu'en présentation et en esthétique.
Et puis rassurons-nous : autant certaines choses pas terribles se vendent, autant il y a des horreurs qui ne voient jamais le jour, ouf !

Il y aurait beaucoup à dire sur le sujet ! J'espère que nous en reparlerons ici car le design, l'innovation et la création en horlogerie prennent de plus en plus d'importance.

Bien à vous tous, :cheers:

Z-ric

PS : bravo pour le forum, Zen, c'est une belle réussite !
Revenir en haut Aller en bas
Dynamo
Membre référent
Dynamo

Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptyVen 19 Aoû - 23:41

Le reproche n'est pas à la créativité réel même débridé comme Alain Silberstein, mais un reproche des designers qui ne sont que des photocopieuses ou des copies de modéle inovant d'une autre marque en prétandant faire de la création.
Revenir en haut Aller en bas
monsieur
Membre super actif


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/08/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptyVen 19 Aoû - 23:53

Je ne perçois pas de reproches dans les propos que j'ai pu lire sur le forum, rassurez-vous.

Les designers ont une marge de manoeuvre limitée par la direction des marque (et heureusement parfois !), qu'ils soient intégrés à une marque ou indépendants.
J'ai déjà vu des projets un peu fous qui ne verront pas le jour - en tout cas pas aujourd'hui - car l'accueil que le public leur réserverait est trop incertain. Les marques évitent de prendre de trop gros risques.

Voyons l'automobile : c'est pareil, beaucoup de marques se copient, histoire de s'attribuer des parts de marché sur un segment précis tout en revendiquant une identité forte et une innovation permanente. C'est du blabla, en effet, de la photocopie.
Revenir en haut Aller en bas
Arno
Modérateur
Arno

Nombre de messages : 20036
Date d'inscription : 05/05/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptySam 20 Aoû - 0:00

....................


Dernière édition par le Lun 29 Aoû - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 56528
Date d'inscription : 05/05/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptySam 20 Aoû - 0:11

Bonjour Zdric et bienvenue ,

Je suis ravi que tu trouves plaisir à venir sur ce forum et à nous parler design qui est un sujet toujours difficile à aborder.

Je partage ton avis à 100% , les designers travaillent sur commande des marques et au final revient comme en matière de communicatiion, au payeur.

Cela me rappelle une campagne de pub stupide pour laquelle faisant partie d'un jury, je m'étais avalé 4 ou 5 projets en 2 demies journées et où le choix final à force de lisser ce qui "débordait" finit par déboucher sur une campagne insipide et sans saveur. Ouf, c'était la moins chère...pour un projet qui avorta lui-même d'ailleurs.

Comme tu le dis certaines horreurs ne voient jamais le jour mais d'autres paradoxalement se retrouvent sur les présentoir.

Les enjeux économiques sont parfois énormes. Faire "réidentifier" une marque et la repositionner ( suivez mon regard) nécessite une indéniable habileté car en cas d'échec c'est l'actionnaire qui tranche la tête des dirigeants de la marque qui a mal joué.

Cela se voit souvent dans tous les domaines économiques... Une équipe dirigeante peut passer du statut de géniale à nulle en un chiffre d'affaires annuels ...

Pas étonnant dans ces conditions de voir des montres d'une marque à l'autre, clônées les unes sur les autres... En Chine on dirait contrefaçon, en Suisse on parle de style commun...

Dans certaines grandes marques que nous ne citerons pas , ce sont plus de 200 prototypes de modèles nouveaux qui sont fait ( aboutis) chaque année et passent à la trappe ou aux oubliettes des coffres car refusés par les décideurs de la marque qui ont le haut privilège d'être réputés savoir.....

LIP a raté ainsi la Fifty Phatoms ...Nul n'est parfait !

Cordialement

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Invité
Invité



Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptySam 20 Aoû - 0:17

Coût de l'investissement dans les chaînes de production, intégration verticale, amortissement des outils, standardisation des composants, interchangeabilité des pièces d'une marque à l'autre ou d'un modèle à l'autre, marketing dictateur, recul devant la prise de risques, etc..

Il y en a des raisons.

Et pourtant, ceux qui ont marqué et/ou réussi sont ceux qui ont innové donc pris des risques techniques (maîtrisés) ou esthétiques (mais pas délirants).

Pour le vase, c'est du domaine de l'œuvre d'art, ne pas le vendre ne met pas en péril l'infrastructure industrielle d'une marque et des milliers d'emplois.
Il ne faudrait pas oublier les enjeux humains non plus.

Cheers,

Alain
Revenir en haut Aller en bas
Dynamo
Membre référent
Dynamo

Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptySam 20 Aoû - 0:29

Le problème c'est que c'et le risque et l'inovation qui fait progreser : comme swatch qui fut de l'inovation ou bien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Arno
Modérateur
Arno

Nombre de messages : 20036
Date d'inscription : 05/05/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptySam 20 Aoû - 0:29

...................


Dernière édition par le Lun 29 Aoû - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
monsieur
Membre super actif


Nombre de messages : 311
Date d'inscription : 01/08/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptySam 20 Aoû - 0:46

Merci, Zen pour ton accueil.



L'esthétique, le style, tout ce qui fait appel à la sensibilité de chacun est un sujet trop subjectif pour mettre tout le monde d'accord. Voilà pourquoi un nouveau produit résulte souvent d'un compromis.

Il existe encore quelques cas de patrons propriétaires de leur marque par exemple ou des éléments suffisamment charismatiques et / ou talentueux au sein de ces marques, qui se permettent de prendre un parti et de s'y tenir. Cette audace devient rare et concerne en horlogerie plutôt les "petites" marques qui ne croulent pas encore sous un vaste staff de conseillers et de consultants.

Il reste heureusement quelques illuminés (dans le bon sens du terme) pour prendre des risques, de précieux personnages qui travaillent "pour la beauté du geste", mûs par la passion. Un vrai sacerdoce !
Revenir en haut Aller en bas
Dynamo
Membre référent
Dynamo

Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

Les designers en liberté ou en captivité ? Empty
MessageSujet: Re: Les designers en liberté ou en captivité ?   Les designers en liberté ou en captivité ? EmptySam 20 Aoû - 1:06

Il y aussi les marque avec un vrais culture d'entrprise comme Rolex ou d'autre qui on leur propre voie
Revenir en haut Aller en bas
 
Les designers en liberté ou en captivité ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: