FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)

Aller en bas 
AuteurMessage
zpiwaï
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 26/09/2013

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyJeu 26 Sep - 12:29

Bonjour,

Je vous propose un petit retour d'expérience sur ma nouvelle Junghans Milano Radio-Pilotée.

J'avais jusqu'ici une Festina quartz titane qui me plaît toujours bien, mais pour le boulot, je souhaitais trouver une montre un peu plus classe, et tant qu'à faire un peu plus précise (la festina prend quelques minutes en 6 mois). L'idée d'une montre mécanique me trottait dans la tête, mais j'ai renoncé pour le moment principalement parce que je ne voulais pas avoir à remonter ma montre et la remettre à l'heure tous les lundi matins (je ne porte pas de montre le we). J'ai également besoin d'une montre qui soit bien à l'heure, vu que je prends le train tous les jours.

J'ai donc pas mal cherché du côté des radio-pilotées.
Après avoir épluché les catalogues citizen et casio, j'ai fini par découvrir la marque Junghans, qui propose des montres au look assez épuré, en particulier la gamme Milano.
Pour info, il y a trois type de Milano : les solaires à quartz ("solar"), les radio-pilotée à pile ("mega"), et les radio-pilotées solaires ("mega solar"). Les cadrans proposés sont différents en fonction des catégories.

J'ai pris la mega (à pile, donc):

Pour la petite histoire, c'est Junghans qui a commercialisé la première montre radio pilotée.

La montre est très simple : trois aiguilles, et la date sur un petit LCD inversé plutôt discret. Le fond du cadran a un aspect légèrement granulaire, mais reflète la lumière un peu comme un brossage en soleil. Les indexes des minutes non multiples de 5 sont très discrets: simple dépression carrée dans le fond. La lisibilité de l'heure est très bonne.
La luminescence des aiguilles et des petits carrés accompagnant les chiffres est vraiment faible.
La montre est très légère, malgré une taille assez importante. Elle possède un verre Saphir, c'est toujours bon à prendre.
La trotteuse est un peu bruyante. On l'entend à l'autre bout de la chambre si la montre est posée directement sur un meuble.

Je trouve le bracelet triste, sans grain, sans couture, plutôt fin. Enfin bon, je l'ai remplacé par un autre ayant plus de caractère.
Il faut savoir que c'est un bracelet de 22mm, mais à double pompe. On peut mettre un bracelet standard en choisissant l'emplacement de la pompe (a priori contre le boitier), même si c'est un peu moins bien que l'origine au niveau de l'accroche du bracelet (on voit que les supports du bracelet sont un peu longs, et en fonction de la position du bracelet, on peut apercevoir le deuxième trou). Sinon, on peut toujours se faire faire un bracelet sur mesure.

Au sujet de la précision, le quartz de mon exemplaire dérive un peu au cours de la journée, il prend une petite seconde en 24h. Je vais m'en contenter.

Sur certains exemplaires, l'aiguille des minutes (qui saute d'une minute à l'autre quand la trotteuse termine son tour) n'est pas bien alignée avec les index: bien faire attention à ça si ça compte pour vous (les aiguilles de la mienne sont bien alignées)

Sinon, au sujet du radio-pilotage, la montre capte bien le signal chez moi (région parisienne)

Il y a deux boutons sur la montre, à actionner avec un pointe (on n'en a quasiment jamais besoin a priori). Le bouton du haut sert à observer l'état de la montre: lorsque la synchronisation automatique n'a pas fonctionné (ni à 2h, ni à 3h du matin), un compteur est incrémenté, qui donne donc le nombre de jours nous séparant de la dernière synchro. Ce compteur apparaît après une pression sur le bouton du haut. Sur un appui long du même bouton, on déclenche une synchro manuelle.

Le bouton du bas permet de changer de fuseau horaire. Cette montre ne capte que le signal de l'horloge atomique allemande (DCF77 à Mainflingen), on peut la régler pour un autre fuseau horaire si nécessaire.

Voilà, cette montre me semble faire partie des plus élégantes proposées avec radio-pilotage, et son tarif n'est pas excessif (400€, prix aligné partout apparemment).
Revenir en haut Aller en bas
Brieg
Animateur


Nombre de messages : 933
Localisation : Far ouest
Date d'inscription : 07/03/2012

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyJeu 26 Sep - 23:16

Merci pour ce retour sur une montre que je connaissais pas. Pour une radio pilotée, elle est élégante.
Une jolie trouvaille pour moi.
Chez junghans, je préfère quand même la Max Bill, automatique, et là il ne faut pas être à une seconde prêt comme toi.
Phil
Revenir en haut Aller en bas
zpiwaï
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 26/09/2013

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyMer 2 Oct - 7:47

Merci pour ton message.

J'avais mal mesuré le drift du quartz, il a l'air bien meilleur que ce que j'ai dit, à peine mesurable. Il faut que j'étudie la question de plus près.
Se pourrait-il que le mouvement mesure l'écart entre l'heure interne et l'horloge atomique et corrige automatiquement le drift du quartz? Cela me semblerait assez simple d'un point de vue implémentation, mais est-ce qu'ils "s'embêtent" à faire ça??

Voici deux photos de la montre

PY

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Qgiv



Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Xlq6
Revenir en haut Aller en bas
Black_Wolf
Membre super actif


Nombre de messages : 361
Age : 32
Localisation : Aix-en-Provence/Ajaccio
Date d'inscription : 24/06/2012

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyVen 4 Oct - 3:02

Très chouette montre, cette petite Junghans (je l'avais remarqué sur leur site)!
ça fait plaisir de voir une radio-pilotée dans un genre élégant et non dans le style toolwatch qui accompagne généralement de genre de technologie.


Par contre, je ne comprends pas bien ta question:
Citation :
Se pourrait-il que le mouvement mesure l'écart entre l'heure interne et l'horloge atomique et corrige automatiquement le drift du quartz? Cela me semblerait assez simple d'un point de vue implémentation, mais est-ce qu'ils "s'embêtent" à faire ça??
Sauf erreur de compréhension de ma part, il me semble que c'est le principe même du radio-pilotage que tu définis.
-la montre se synchronise sur le signal, se met à l'heure.
-Elle vit sa vie durant 24heures à l'aide de son quartz interne.
-A la prochaine synchro, elle reçoit l'heure atomique, et se ré-aligne sur le signal donné, corrigeant la dérive éventuelle que le quartz aurait pris en 24h.
Revenir en haut Aller en bas
zpiwaï
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 26/09/2013

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptySam 5 Oct - 1:54

Merci Wink

Je me demandais si, en plus de mettre la montre à l'heure une fois par jour, le radio-pilotage pourrait permettre d'ajuster le circuit oscillant ou le compteur pour supprimer tout drift au cours de la journée.
Revenir en haut Aller en bas
Black_Wolf
Membre super actif


Nombre de messages : 361
Age : 32
Localisation : Aix-en-Provence/Ajaccio
Date d'inscription : 24/06/2012

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptySam 5 Oct - 5:14

Ah, d'accord, je comprends mieux la question.
Non, ce n'est pas le cas, et il ne me semble pas que ce processus existe: l'horloge servant de système de comparaison elle aussi, à moins de se connecter en permanence au système de mise à jour, ce qui serait très gourmand en batterie.
Le seul système permettant de réduire TRES significativement la dérive d'un quartz est la thermo-compensation. (certaines Citizen comme la Chronomaster, ou certaines Grand Seiko à quartz: pas de radio-pilotage, marge d'erreur de 5secondes par an)
Revenir en haut Aller en bas
helicopsi
Membre super actif
helicopsi

Nombre de messages : 381
Age : 57
Localisation : Isère
Date d'inscription : 10/08/2013

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyLun 7 Oct - 4:56

Un problème des signaux radios du radiopilotage de l'heure est qu'ils passent soit en direct, soi par une réflexion via les couches ionisées de la  haute atmosphère avant de redescendre au sol. Couplé aux nombreux autres parasites en journée ils sont donc souvent faibles. Le moment idéal pour une mise à l'heure est alors la nuit.

Il est donc difficile de compenser un drift régulier en journée. Mais bon, toutes les montres que j'ai eu avançaient toujours de la même valeur (0,5 seconde par jour). Et la dernière radiopilotée Casio que j'ai, est elle parfaitement à 0 seconde entre deux mises à l'heure.

Roland
Revenir en haut Aller en bas
Raoul94
Passionné absolu
Raoul94

Nombre de messages : 2789
Date d'inscription : 14/03/2009

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyVen 1 Nov - 6:50

Belle montre, bravo ! Grand fan de quartz haute-précision (Très haute fréquence ou Thermocompensés) j'ai toujours eu un "problème" avec les montres à synchro cars ils utilisent un quartz tout à fait "banal" et pas du tout "ajusté", partant du principe que la synchro corrigera ça...typique des Casio (j'en ai une pour mes sorties "rudes" type concerts de rock !) mais même les Seiko Astron sont peu précises (un exemple à +5 s/m dans les forums HAQ de WUS) alors que les Springdrive sont en généra à 1/mois.

Il y a des allemands qui ont effectivement implémenté ce que tu décris, une "auto-régulation" calculée en fonction de la dérive, Ruhla de mémoire...oui c'est ça : http://forums.watchuseek.com/f9/rc-clock-error-correction-126744.html

Par coïncidence il y a eu une revue de cette même Junghans ici sur WUS cette semaine : http://forums.watchuseek.com/f9/junghans-rc-watch-review-933657.html
Revenir en haut Aller en bas
bleu_electrique
Membre très actif
bleu_electrique

Nombre de messages : 259
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/05/2012

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyDim 3 Nov - 9:42

Très jolie montre, en effet c'est assez rare de voir des quartz un peu technologiques dans des boîtiers au look classe.

Au passage, j'aime bien l'intégration du lcd inversé dans le cadran, très réussie...

J'aime bien certaines de leurs autres quartz : la spectrum par exemple, est assez chouette je trouve. Je me demande ce que donne leur céramique...

Merci du partage ! Très sympa : une revue bien atypique.

Bleu
Revenir en haut Aller en bas
zpiwaï
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 26/09/2013

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyMar 5 Nov - 9:49

Merci pour vos commentaires et infos.
La montre est sur un nouveau bracelet, j'essaierai de poster une photo un de ces jours.
Passé le temps de la découverte, il reste une montre élégante et toujours à l'heure.
Les questionnements sur la précision du quartz relèvent plus de la curiosité scientifique sur une montre qui se remet à l'heure tous les jours. En fait, il est même relativement difficile de trouver des références de temps assez fiables pour challenger la montre.
Revenir en haut Aller en bas
Raoul94
Passionné absolu
Raoul94

Nombre de messages : 2789
Date d'inscription : 14/03/2009

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyMar 5 Nov - 9:57

Pas si difficile que ça, "Emerald Time" si tu as un iPhone et il y a un équivalent Android dont le nom m'échappe actuellement et bien sûr un paquet d'applications PC.

Sinon le lien que j'avais mis est vers WUS est un test de la version céramique multi-fréquences et j'ai vu qu'il y avait plusieurs autres Milano Radio dont une titane multi-fréquences aussi. On peut toutes les voir ici : http://www.uhrcenter.de/watches/junghans/funkuhren/
Revenir en haut Aller en bas
Naif
Membre Hyper actif
Naif

Nombre de messages : 698
Age : 59
Localisation : quelque part entre la lune et le soleil
Date d'inscription : 06/03/2008

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyLun 9 Déc - 7:22

@zpiwaï a écrit:

J
PY

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Qgiv


Jolie mais à quel modèle de mega ces photos correspondent elles ?
Revenir en haut Aller en bas
zpiwaï
Nouveau


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 26/09/2013

Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) Empty
MessageSujet: Re: Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)   Junghans Milano Radio-Pilotée (essai) EmptyMar 10 Déc - 2:37

Bonjour, il s'agit de la milano mega : radio contrôlée à pile.
Revenir en haut Aller en bas
 
Junghans Milano Radio-Pilotée (essai)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Montres à Quartz-
Sauter vers: