FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 [Revue] Nautilus 5712/1A

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1897
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 3:10


Bonjour à tous,

Comme les postes sur la Nautilus sont nombreux ces derniers temps, j'ai pensé que ça pourrait vous intéresser de poster ici une revue faite de la 5712 à l'époque de son acquisition.

Je passerai sur son histoire et certains aspects techniques qui ont déjà été traités maintes et maintes fois.

Mais avant tout, j'aimerais vous exposer mon cheminement et mon état d'esprit concernant ce choix (sinon vous pouvez sauter directement aux photos)

Pour la petite histoire, je n'avais jamais été un très grand fan de Patek Philippe (de rares modèles très compliqués mis à part). J'éprouvais cependant une très grand admiration pour leur héritage et donc leur histoire, leur philosophie, leur évolution à travers les péripéties de l'histoire et leur compétence technique horlogère ainsi que dans le travail des matériaux. Mais il manquait la montre pour laquelle j'aurais pu avoir un vrai coup de cœur dans le budget lié à ce niveau de gamme.

J'ai bien-sûr entendu régulièrement parler de la Nautilus en général. Je l'ai parfois aperçue de loin, reconnue d'un bref coup d'œil au poignet de quelqu'un mais je n'y avais jamais fait particulièrement attention et encore moins essayée.

J'aime beaucoup la Royal Oak pour son travail bracelet-boitier-lunette et la véritable petite sculpture qu'elle représente. Sur les quelques photos que je voyais passer de la Nautilus, je voyais un concurrent plus sage esthétiquement, pour ne pas dire fade, et qui, du coup, ne me provoquais pas vraiment de sensation particulière.

"Mais ça c'était avant"...

J'ai eu l'occasion d'essayer peu de temps avant la 5711 de FGB, et ce fut là une véritable révélation, un coup de foudre.
Ici, ayant une taille de poignet sensiblement équivalente, je me souviens encore du confort procuré par le bracelet, l'élégance (par des formes moins affirmées, moins tranchées qu'une RO par exemple) et une chose que je ne recherchais plus dans une montre a priori, la finesse. J'ai vu beaucoup d'extra-plates ou autres ultra-thin et consorts mais plutôt dans un style de montres classiques-rondes, et ce n'est pas ce qui m'attire d'habitude (aujourd'hui en tout cas, la VC 1955 mise à part).

Or ici, ce détail visuel fut une des raisons principales de mon attirance. D'ailleurs, ce critère finesse était, pour cette montre, devenu une condition sine qua non lors du choix du modèle (budget mis à part). Et cela au détriment par exemple de la très belle 5726, à l'épaisseur de 12.3mm qui souligne une superbe montre mais visuellement moins séduisante par sa moindre finesse (et je ne parle pas de la 5980 en 13.3mm, couplé à l'ajout des poussoirs du chrono et du diamètre 0.5mm supérieur qui la rendent plus "sportive", mais encore moins fine donc).

J'aime les boitiers et les styles plus affirmés et c'est la tendance que j'ai suivi depuis ma 1815. En somme, j'ai ici aimé à nouveau ce qui semblait faire partie du passé à l'aune de mes goûts actuels. Comme quoi, les montres sont un domaine où "ne jamais dire jamais" prend tout son sens et où les certitudes ont la vie dure study

Lors de cet essai, j'ai finalement eu en mémoire tout ce que j'avais vu écrit par les admirateurs de ces Nautilus et que je n'arrivais pas à comprendre ou ressentir à l'époque. Je me disais alors  que c'était définitivement une question subjective et une montre dont je ne partagerai pas l'attachement.

Après avoir re-parcouru les revues, comparaisons et être passé à l'essai, voilà ou j'en suis arrivé finalement, pour mon plus grand bonheur aujourd'hui quand je prends du recul par rapport à ce que j'ai pu voir en horlogerie. Comme quoi, il faut toujours passer à l'essai.


La revue - Général



Mais revenons-en à la montre présentée aujourd'hui.
Petit rappel technique tout de même.

Il s'agit donc :

- de la Nautilus 5712 en acier lancée en 2006 : 40mm entre 10h-4h, 38mm largeur lunette, 43mm hors tout 9h-3h, et 8.5mm d'épaisseur (8.3mm pour la 5711). 112 gr toute mouillée (beaucoup plus confortable au porté que ma Speed Mark IV bracelet cuir qui fait, elle, 102 gr) ;
- équipée du calibre 240 à micro-rotor, avec RdM à aiguille (45/48 heures), Phase de Lune, Date à aiguille (passage instantané) et petite seconde. Fréquence de 21 600 alt/H et reçoit le poinçon Patek Philippe. Il n'est pas équipé d'un dispositif de stop-seconde.


Comme toujours, la montre est présentée dans un magnifique écrin frappé de la croix de Calatrava et dont le fermoir reprend le dessin d'une des boucles ardillon de la marque. Pour la petite attention, sont joints le manuel de la 5712, un booklet pour le réglage de la PdL, celui des détaillants, un autre sur les publications Patek à commander depuis leur site, un dernier sur le musée Patek Philippe et le feutre de protection de l'écrin. Le tout est finalement complété par l'ajout du petit stylet pour le réglage de la PdL et de la date.






L'un des sentiments les plus présents lorsqu'on regarde la montre (en particulier au poignet) c'est l'harmonie entre les surfaces polies/brossées d'une part, la forme douce générale (boitier + lunette + maillons du bracelet) d'autre part et la couleur du cadran. Cet ensemble est particulièrement équilibré et je n'ai trouvé cela, à ce point, sur aucune montre que j'ai pu avoir entre mes mains. On trouve une sorte de reflet métallique dans la couleur bleu/gris du cadran qui s'accorde parfaitement avec l'acier.




A ce sujet, j'ai compris que le cadran est en laiton ou maillechort, qu'il est embouti pour lui donner son relief et qu'il est ensuite placé dans des bains successifs dans lesquels une réaction chimique lui donne sa couleur.
(Au passage, si quelqu'un a un lien vers des infos plus techniques concernant la Nautilus, matériaux et processus de fabrication, je suis preneur)




L'harmonie entre les lignes est plus homogène et joue moins sur les juxtapositions que sur les transitions plus douces entre les matériaux et les couleurs chez la Nautilus que chez la RO (la RO ayant le curseur Sport/Chic un peu plus prononcé du coté Sport).

C'est définitivement ce que j'ai pu percevoir à l'époque, à tort, comme de la fadeur et un manque de caractère à partir des photos de la Nautilus. Dans la réalité, il en est tout autrement et je dois dire que cela me charme d'autant plus.


[/url]



Le mouvement - La finition


Le calibre utilisé ici sur la 5712 est le 240 qui se reconnaît en particulier à son micro-rotor. Pour un diamètre de 31mm, il est plutôt plat, en raison surement du choix du micro-rotor (3.98mm avec ce modèle et ses complications supplémentaires, mais 2.5mm à l'origine). D'après les quelques jours que j'ai passés avec elle, le remontage est très efficace (remontage en sens antihoraire par un système à roulements à billes et 6 rubis).


Esthétiquement, comme pour d'autres montres particulièrement bien finies, aucune photo ne rend compte de la qualité de la finition telle qu'on peut la voir de nos propres yeux. Le style est ici aéré, fin, élégant, particulièrement équilibré en terme de couleurs (rubis, gravures, maillechort) et discret. En deux mots : reposant et raffiné.


En comparaison par exemple avec le calibre platine 3/4 de la 1815 (dont j'avais posté la revue ici à l'époque), je dirais que ça n'est pas la même philosophie. Celui de la Lange est déjà plus grand dans le sens ou on le voit avec un "agrandissement" par rapport au 240. Il est plus facile de voir la qualité du travail notamment au niveau des anglages polis, des décorations et du travail sur l'ancre et les roues. Les ponts semblent aussi plus épais sur la 1815 alors que ceux de 5712 sont très minces.

Enfin, la philosophie concernant les vis est radicalement différente. Il y a le strict nécessaire sur la 240, très bonne finition, discrétion et apparente légèreté. Dans la Lange, les vis bleuies participent à affirmer un caractère plus trempé, plus présent (sur certains mouvement parfois un peu trop d'ailleurs). De plus, ces vis servent aussi à fixer les chatons sur la 1815 (décoration), ce qui en augmente leur nombre et ainsi l'effet visuel (2 à 3 par chaton en or). La 1815 possède en outre un pont de balancier gravé à la main.

Il n'aura échappé à personne que le style de la Nautilus est définitivement plus sportif que celui de la 1815 (c'est un euphémisme) et qu'un tel travail sur le 240 de la 5712 serait totalement incohérent (ce qui n'est d'ailleurs pas le style adopté par Patek de toute façon) :


Deux styles très différents en fin de compte et plus une différence philosophique que de savoir-faire.

Mais pour aborder le critère qualitatif de la décoration, je dirais qu'ils sont très proches. Je dirais cependant que les anglages des arêtes des ponts de la Patek sont moins finement travaillés, moins finement polis que ceux de la 1815. Mais dans le 240, les anglages rentrants au niveau des sorties sur les ponts des axes de roues (autour des rubis donc) sont, eux, traités différemment et apparaissent plus brillants (surfaces plus lisses) que les arêtes extérieures des ponts (étant ainsi identiques à la Lange). Il s'agit peut-être donc d'un choix volontaire.

En somme, il s'agit simplement de deux mouvements assez différents ... et il faudrait juste avoir les deux Mr. Green 


Le disque de phase de lune est un support saphir sur lequel on a projeté sous vide des particules d'or à l'aide de caches réalisés au bon format. J'ai noté par contre une modification entre les photos trouvées sur le net et mon modèle. Les étoiles ne sont plus entourées d'une bordure en relief noire (ce qui n'est pas pour me déplaire bien que ce soit visible principalement sur des macros) :


Cette PdL ainsi que la date se règlent par 2 petits poussoirs "invisibles" distincts, situés à 8h et 4h.

Le fermoir, gravé de la croix de Calatrava chère à la marque, se verrouille grâce à 2 petites billes en céramiques de part et d'autre de celui-ci. L'ouverture est plutôt facile et on ne violente pas trop la montre à chaque ouverture.


La couronne :


Les maillons du bracelet sont plus fins que pour la 5726 (QA) ou la 5980 (chrono) et il en est de même pour le boitier. J'ai pour ma part eu recours au maillon 1.5 qui m'a permis de régler le bracelet à la taille idéale. Le 1.5 ne se voit absolument pas à l'usage.


La finition "sablé" (ou "micro-billé") de la face intérieure du bracelet (et du boitier) est très agréable au toucher et l'usinage des maillons et leur assemblement est sans accroche pour le poignet.

L'aspect poli/brossé des charnières (à gauche et à droite avec la couronne) rendent particulièrement bien : ni clinquant, ni terne. Parfait.



Enfin, dernier mot concernant ce micro-rotor, décoré de cote de Genève, anglage strié, gravé d'une croix de Calatrava, placé sur un fond perlé. Magnifique.



Voilà, je pense en avoir fait un peu le tour, c'est une montre dont on parle pas mal et j'espère que ça vous a permis d'en connaître un peu plus sur ce modèle et que vous profiterez des clichés.

N'oubliez pas : rien ne remplace une prise en main pour juger d'une montre Smile

Bonne journée !

Boréale


Les petits wristshots pour le happy end :





Revenir en haut Aller en bas
Etarcos
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9540
Age : 37
Localisation : Saint-Martin
Date d'inscription : 12/12/2009

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 3:15

Chouette revue, belles photos, et elle te va très bien !

Je lui préfère toutefois, pour des raisons purement esthétiques, la 5711. Mais il est vrai que le calibre de celle-ci est beaucoup plus intéressant. Une future naut' 3 aiguilles-date + microrotor... j'en rêve (enfin, j'en rêve en rêve, j'aurai pas - encore - les moyens clown ).
Revenir en haut Aller en bas
jbpoincot
Permanent passionné


Nombre de messages : 2214
Localisation : Phalsbourg
Date d'inscription : 19/12/2012

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 3:29

Merci !
JB
Revenir en haut Aller en bas
km'rol
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 23522
Localisation : Socialie , pays enchanté de la spoliation légale
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 3:30

très jolie revue , j'adore ce boitier I love you 

Merci Boréale thumleft 
Revenir en haut Aller en bas
dcc
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1085
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 3:51

Merci pour cette superbe revue d'une montre que j'affectionne tout particulièrement.

Revenir en haut Aller en bas
Bloomberg
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2698
Localisation : Paris
Date d'inscription : 03/04/2013

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 3:54

Merci beaucoup j'adore. Surtout les commentaires et le cheminement en plus des photos.
Revenir en haut Aller en bas
guillaume140
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 20108
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 3:59

Superbe revue Boréale ! Photos explications simple et sympa.

Va falloir que j'essaie une 5726a la seul Nautilus qui esthétiquement me parle.

Bravo en tout cas Bulles 
Revenir en haut Aller en bas
S n o o p y
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5938
Age : 38
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 4:26

Merci pour cette superbe revue d'une montre qui l'est tout autant ! thumright
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
flazz
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9251
Localisation : 75011
Date d'inscription : 19/11/2010

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 4:28

grosse claque... tout est beau !!! thumleft 
merci pour le partage Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
FrançoisG
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 686
Localisation : Devant l'écran
Date d'inscription : 11/05/2009

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 4:46

Une superbe revue d'une montre sublime. bravohap 

Tu mérites cette montre, cela ne fait aucun doute. Chinois 

Merci Wink 
Revenir en haut Aller en bas
laurentb60260
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 708
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 4:46

magnifique revue qui va sans doute créer des vocations...Bulles 

J'ai pour ma part eu la même approche avec Patek et la Nautilus en particulier : pas fan du tout au début, complètement hermétique, dubitatif sur l'engouement autour de cette montre.
Mais ça c'était avant.

Après avoir lu des revues sur FAM, j'ai choisi la 5711 bien que cette 5712 soit tout autant désirable...
Revenir en haut Aller en bas
DRAGUI99
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1047
Age : 46
Localisation : Breton en exil
Date d'inscription : 04/01/2012

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 4:47

Ah la 5712 !! Impec  Superbe. Merci
Revenir en haut Aller en bas
La Saucisse
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 92
Age : 93
Localisation : au comptoir
Date d'inscription : 03/12/2013

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 5:11

Merci pour cette revue d'une montre à qui l'apparent bazar du cadran donne un charme particulier!

Pour l'avoir passé au poignet, les reflets du cadran sont envoûtants! Plus facile à porter que ses sœurs en or même si la 5712R me fait craquer plus encore...

thumleft 

Revenir en haut Aller en bas
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1897
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 5:15

Etarcos a écrit:
Je lui préfère toutefois, pour des raisons purement esthétiques, la 5711. Mais il est vrai que le calibre de celle-ci est beaucoup plus intéressant. Une future naut' 3 aiguilles-date + microrotor...
Merci Etarcos Chinois  Je dois dire que j'ai un gros faible pour la 5711 aussi. Plus élégante encore, c'est un produit différent et qui m'a beaucoup fait hésiter à l'époque.

km'rol a écrit:
très jolie revue , j'adore ce boitier I love you 

Merci Boréale thumleft 
Le boitier est très particulier et sa lunette en fait vraiment quelquechose de singuiler. Merci Km'rol Wink

dcc a écrit:
Merci pour cette superbe revue d'une montre que j'affectionne tout particulièrement.
De rien dcc, je l'ai effectivmeent vue dans ta "petite" collection lors de la revue "cloisonné". Un homme de goût ! Mr. Green 

guillaume140 a écrit:
Va falloir que j'essaie une 5726a la seul Nautilus qui esthétiquement me parle.
Merci Guillaume, j'aime effectivement beaucoup la 5726 aussi. Je dirais même que je préfère son cadran, même si je prefere le 240 au 324 et que la finesse était pour moi un élément obligatoire. La 5726 en fond blanc me plairait bien n'empeche...


laurentb60260 a écrit:
Après avoir lu des revues sur FAM, j'ai choisi la 5711 bien que cette 5712 soit tout autant désirable...
Merci Laurent :)Comme je l'ai écrit à Etarcos, la 5711 est un choix sublime et qui me tente même encore maintenant.


@jbpoincot, Bloomberg, S n o o p y, flazz, FrançoisG, DRAGUI99, merci pour vos compliments, j'apprécie Chinois
Revenir en haut Aller en bas
guillaume140
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 20108
Date d'inscription : 19/12/2009

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 5:19

C'est totalement subjectif car jamais encore mise au poignet et sur cuir je la trouve superbe ! Autant j'ai déjà passer une voir deux ou trois 5711 et la c'est le drame rien nada Wink

Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
Boréale
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1897
Date d'inscription : 01/09/2010

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 7:12

La Saucisse a écrit:
Merci pour cette revue d'une montre à qui l'apparent bazar du cadran donne un charme particulier!
Merci Smile, et oui c'est l'idée qui vient à l'esprit de beaucoup de monde quand on la voit en photo mais dans la réalité, l'impression est beaucoup plus homogène.

guillaume140 a écrit:
C'est totalement subjectif car jamais encore mise au poignet et sur cuir je la trouve superbe ! Autant j'ai déjà passer une voir deux ou trois 5711 et la c'est le drame rien nada Wink 
Tu as l'habitude de porter des montres de dimensions plus importantes, ça se comprend. Toi c'est la 5980 qu'il te faut
Revenir en haut Aller en bas
Aquanaut
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 42
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 7:44

Merci Boréale pour cette revue
Tes choix sont toujours réfléchis et ton cheminement vraiment intéressant pour cette PP

J'ai longtemps bêtement considéré l'organisation de ce cadran bordélique….mais ça c'était avant que je ne me laisse pénétrer par la Lumière...Mr. Green 

Cette montre est la seule avec la 5711 qui fait que, mois par mois, j'économise sans sourciller et ta revue achève tranquillement et tout doucement de me convaincre

thumright 
Revenir en haut Aller en bas
minosman
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2538
Localisation : Corsisa 2B
Date d'inscription : 01/02/2007

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 8:11

vraiment splendide ..... je suis jaloux là Pleure 2 

Quelle beauté cette 5712 ..... et ce micro rotor drunken 
full steel c'est vraiment chouette

Félicitations Boréale

Bulles 

.... si je dois repartir en chasse , je partirai certainement sur une R
Revenir en haut Aller en bas
Scrub
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1919
Localisation : paris
Date d'inscription : 06/11/2010

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 8:13

Superbe revue d'une très belle montre. Chinois 
Le texte et l'explication que tu donnes, accompagnés de superbes photos en font une revue de référence.

Cela me rappelle la magnifique revue de la 5711 de FGB, qui je pense a achevé de me convaincre de faire un essai de cette montre.

J'aime bien le cadran avec ses petites complications. On profite peut être un peu moins de l'ouverture du cadran et de ses reflets qu'avec une 5711. Mais la phase de lune c'est très beau à regarder et je ne parle pas de son fameux micro rotor qui est très réussi.

Chapeau pour ta revue et merci du partage. thumleft 
Revenir en haut Aller en bas
DUF
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2971
Localisation : Vive les ravioles et la pogne!
Date d'inscription : 20/07/2010

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 10:20

Vraiment belle Boréale!!
Ma préférée en presque "abordable" chez PP!thumright 
Revenir en haut Aller en bas
il_drago
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7235
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 10:24

Superbe montre Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
deninou
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1444
Localisation : bretagne en rêve
Date d'inscription : 03/07/2011

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 10:32

La revue est à la hauteur de la montre, ce qui est peu dire
Merci pour le partage
Et surtout Enjoy !
Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 11227
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 12:33

Superbe revue pour une splendide montre ................... ou si tu préfères :

Spendide revue pour une superbe montre Wink 
Revenir en haut Aller en bas
HESE
Membre référent


Nombre de messages : 5148
Date d'inscription : 05/10/2012

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 12:59

superbe montre et superbe revue thumright 
Revenir en haut Aller en bas
http://hesephotography.blogspot.be/
LH
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 738
Age : 44
Localisation : Madinina
Date d'inscription : 29/12/2009

MessageSujet: Re: [Revue] Nautilus 5712/1A   Dim 8 Déc - 14:14

Mouvement sublime et très bon choix amha dans cette gamme.Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
 
[Revue] Nautilus 5712/1A
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Revue] Nautilus 5712/1A
» La revue de ma Nautilus 5711
» Quelle Patek Philippe Nautilus et Comparatif Nautilus
» PATEK Nautilus 5712R
» HH pour un budget de 15-20K€

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: ForumAmontres Haute Horlogerie-
Sauter vers: