FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Prima, Extra-Prima, Extra, Superior:les calibres Zenith de poche versions hautes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49388
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Prima, Extra-Prima, Extra, Superior:les calibres Zenith de poche versions hautes   Ven 14 Fév 2014 - 10:35

Question souvent posée  : Quelle est la hiérarchie qualitative des calibres chez Zenith.
 
Dans la qualité optimale, ce qui d'ailleurs ne signifie pas nécessairement dans la précision ultime qui peut être atteinte avec un calibre de 17 rubis voire de 15, la qualité Extra-Prima est potentiellement la meilleure qualité de calibre que Zenith aurait produit. Dans les montres de poche cela correspond en théorie à du 23 rubis. Un temps et pour certains marchés et notamment en Suède et au Danemark , cette qualité fut identifiée sur les cadrans...
 
En voici un exemple :
 
 
Le calibre est comme celui-ci
 
 
ou comme celui-là :
 

 
Il mentionne non pas juste "Extra" ou juste "Prima" mais les deux qualificatifs.
 
Les montres mentionnées Extra-Prima sur le cadran ont la même mention sur le calibre. On en croise en 21 et 23 rubis. Toutefois, la différence avec les calibres Prima ou Extra voire avec les Superior reste très limitée.  
 
 
La raison est simple et complexe. Zenith a modifié dans la durée son mode de référencement en regardant ce que sa concurrence (Omega) faisait et essentiellement les marques américaines (d'ou la finition du mouvement) .
La mention "Extra"est venue tardivement (Années 25/30) pour compléter la mention Prima délivrée à partir de 16 rubis et donc avec empierrement même partiel au centre.
 
Zenith a refusé longtemps la surenchère de l'empierrement coûteux en fabrication et d'une utilité technique limitée. L'intérêt est surtout décoratif.
 
On trouve donc très peu de calibres 23 rubis mais ils existent et on retrouve plus facilement des 21 rubis. Pourquoi donc cette mention "Extra" ?  
 
Il semble qu'elle fut d'abord réservée à des calibres "dédiés" c'est-à-dire relevant d'une commande ou d'une fabrication destinées à un client en particulier. Ainsi le calibre RR 56 fait sur commande spéciale des chemins de fer Canadiens reçoit-il la mention Extra et non Prima. Par la suite, la mention Extra a été combinée avec la mention Prima pour désigner des calibres de finition exceptionnelle et d'un réglage débouchant sur une précision au maximum de +2 secondes par jour. Il semble aussi que dans les années 70, pour liquider de vieux stocks et inciter les amateurs à l'achat, cette mention soit apposée de manière moins rigoureuse sur des calibres dont plus persnne ne sait comment ils furent produits.  
 
En effet, c'est dans la qualité des spiraux et matériaux qu'il faudrait se plonger pour bien différencier la qualité. Au delà des empierrements et de la déco, ce sont les composants des pièces qui méritent le comparatif.  
 
Les choses devinrent complexes à décoder pour le client comme pour le détaillant dans les années 50. Certains modèles furent ainsi différenciés dès la lecture du cadran avec le nombre de rubis et le nom de la version du calibre Prima, Extra-Prima, Extra. Par contre aucun cadran ne comporte la mention Superior.  
 
 
L'Extra-Prima ne se retrouve qu'à partir de 21 rubis, l'extra de 21 à 23. Des calibres 17 rubis (désolé rien n'est totalement simple) sont parfois unadjusted, parfois ajustés en 2, 3 ou 5 voire 6 positions.  Le 8 est semble-t-il réservé aux 21 rubis mais deux des réglages sont des réglages de températures.  
 


 
 
Les bulletins de marche ne sont pas fonction du nombre de rubis mais du réglage et des montres à 15 rubis (qualité B) en ont couramment reçu de sorte que des montres à 17 rubis pouvaient ne pas avoir de bulletin de marche quand le même modèle avec 15 rubis pouvait en recevoir.
 
Zenith comprit plusieurs fois et réforma à chaque fois son mode de référencement qualitatif mais la manufacture fabriquait ses calibres par volumes de sorte que la sortie d'ébauche pouvait avoir lieu des années voire des décennies avant la sortie en montre. Un calibre des années 20 pouvait ainsi être assemblé en montre dans les années 50. Des calibres anciens furent assemblés en montres dans les années 80 quand la manufacture répondant à des commandes puisait dans ses réserves pour satisfaire des clients de montres mécaniques de poche alors que les Américains avaient décidé en 1975 de ne plus fabriquer de pièces mécaniques. Zenith dans cette période assembla des montres avec des calibres Unitas mais parfois livrait encore des 18-28 modifiés sous la référence 3841.
 
On pourrait s'arrêter ici mais ce serait méconnaître une qualité intermédiaire dite "Superior" qui avec 21 rubis mais aussi parfois 17 comportait un nombre de réglage limité à 5 ou 6 (parfois). Ces calibres Superior sont en fait des Prima intermédiaires avec les Extra-Prima et semblent avoir changé de nom pour le marché américain. On ne peut en effet dépasser ce qui est supérieur... Ceci étant ces "Superior" sont assez rares dans cette version à 5 réglages (donc hors températures) et beaucoup furent directement emboités non par Zenith mais notamment par Elgin pour le marché d'Amérique du Nord. Les "supérior" semblent de n'avoir de supérieur que l'empierrement et la décoration.  
 
 
En résumé :
 
 
-Du chronométre à partir de 15 rubis mais non Prima
-Du 16 rubis Prima
-Du 17 rubis de unadjusted à 6 adjustments et en prima à partir de 2 adjustments
-Du 21 rubis de 2 à 8 adjustments en Prima ou Extra-Prima
-De l'Extra en 21 rubis
-Du Supérior de 17 à 23 rubis de 2 à 6 adjustments  
 
 
Bon courage !
 
Ce sujet est une version mise à jour d'un sujet plus ancien (Février 2014)

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
jeanchris2B
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4182
Localisation : Bastia
Date d'inscription : 04/12/2011

MessageSujet: Re: Prima, Extra-Prima, Extra, Superior:les calibres Zenith de poche versions hautes   Ven 14 Fév 2014 - 12:58

Merci pour ses explications !

 Chinois 
Revenir en haut Aller en bas
Thomas78
Animateur
avatar

Nombre de messages : 952
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/05/2010

MessageSujet: Re: Prima, Extra-Prima, Extra, Superior:les calibres Zenith de poche versions hautes   Ven 14 Fév 2014 - 18:41

Sacré Zen, je suis toujours bluffé par la qualité de tes sujets... une vraie bible sur Zenith.
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
 
Prima, Extra-Prima, Extra, Superior:les calibres Zenith de poche versions hautes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prima, Extra-Prima, Extra, Superior:les calibres Zenith de poche versions hautes
» Calibres Zenith Extrait de la Classification Horlogère 1936
» Mouvements Extra-Prima, Prima et Superior chez Zenith ...
» Zenith Extra Prima
» Peluche, l'extra-terrestre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum ZENITH Forum Officiel Francophone-
Sauter vers: