FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 47881
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Ven 28 Mar - 3:32

Chers amis ,

Chaque jour nous allons mettre en avant une montre d'un membre de FAM ! Pour cela il suffira de livrer vos images et votre texte par mp à  Pierre-Yves ou à l'adresse pierreyves.forumamontres@orange.fr


L'objectif est de mettre une montre en valeur et une seule chaque jour dans une rubrique dédiée. Evidemment, l'intérêt est de présenter de belles photos de montres contemporaines ou vintages et un texte d'accompagnement qui raconte votre histoire avec cette montre, l'histoire de la montre ou des considérations techniques etc...

Chaque jour une montre sera ainsi proposée en détail et viendra se présenter à tous ! Evidemment chaque montre mise en ligne par notre modérateur sera mentionnée comme l'étant au nom  (pseudo)  du membre concerné.

Pour éviter l'engorgement, c'est une montre par mois au maximum et par membre de manière à ce que chacun trouve sa place !  

Merci à tous de votre participation .

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Ven 28 Mar - 9:35

La première montre du jour est de  Faz









Bonjour amis FAMeurs,


je vous présente ma sarc017 de seiko.
C'est une montre de 39.5mm de diamètre hors couronne livrée avec un bracelet en croco véritable et boucle déployante de la marque :









Le boitier a une épaisseur contenue de 13mm (hardlex inclus), ce qui rend la montre très confortable au port:



















Le calibre 6R21, cadencé à 28800 puls/h comporte 208 pièces et 29 rubis.
Il n'est pas décoré selon les codes suisses mais a néanmoins le mérite d'être visible via le fond saphir:





















Cette montre comporte en plus des 3 aiguilles classiques pour les heure, minute et seconde, des aiguilles pour l'indication de la réserve de marche de 45 heures, de la date:











et du jour:











Sur cette montre à l'étanchéité de 5 bars, j'ai rapidement remplacé le strap d'origine par un canotage plus décontracté:



















Cette montre automatique bénéficie également du remontage par la couronne avec stop seconde.
La couronne est d'ailleurs joliment siglée du logo de la marque:











Le cadran noir est le lieu de magnifiques reflets, grâce notamment au hardlex bombé, qui mettent en valeur l'ensoleillement de la réserve de marche :



















Le boitier poli et les index sont également le siège de reflets éclatants :











Voilà, c'était donc une petite présentation de la sarc017, disponible en France au prix public de 999€:

















Merci de m'avoir lu.
Chinois


Dernière édition par Pierre-Yves le Dim 7 Déc - 5:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Lun 31 Mar - 22:34

La montre du jour est de landeron









Une petite revue d'un bien bel objet né ici:



source: ici

que voici




Ecole d’ingénieurs, Bienne

Fondé en 1890, le Technicum cantonal de Bienne (TCB), devenu plus tard Ecole d’ingénieurs de Bienne (dès le 1er janvier 1977), est aujourd’hui intégré à la Haute Ecole Spécialisée Bernoise (HESB) fondée le 1er octobre 1997. Avec les écoles de Berthoud et Berne, l’école de Bienne forme la section Technique et informatique de la HESB. Cette dernière regroupe six filières de formation :
- technique et informatique (Bienne, Berthoud et Berne) ;
- architecture, bois et génie civil (Berthoud et Bienne) ;
- économie et administration, santé et travail social (Berne) ;
- arts (Berne et Bienne) ;
- agronomie (Zollikofen) ;
- sport (Macolin).
L'Ecole d'ingénieurs de Bienne regroupe six départements, tous dirigés par un doyen : mécanique technique, technique automobile, électrotechnique, microtechnique, architecture, informatique.

L’idée de la fondation d’une école d’horlogerie à Bienne naît en 1871, notamment chez Emile Brunner-Bridel, fabricant d’horlogerie et conseiller de bourgeoisie. En août 1873, l’Ecole d’horlogerie de Bienne peut donc ouvrir ses portes et accueillir ses 18 premiers élèves, dirigés par M. Masmejan, d’origine vaudoise. En 1876, l’Ecole d’horlogerie s’installe dans de nouveaux bâtiments, construits pour elle. En 1887, l’Ecole des arts industriels s’ouvre. Ses premiers maîtres sont J. Wolf, artiste peintre, et Gottlieb Huttenlocher. En 1888, une école de mécanique est affiliée à l’Ecole d’horlogerie. Dès ce moment, un comité d’initiative, présidé par le maire de la ville, Niklaus Meyer, commence ses travaux en vue de la création d’un technicum. Cependant, la ville de Berne a alors les mêmes projets. Une rivalité va alors naître entre ces deux villes qui vont redoubler d’actions auprès du Grand Conseil pour emporter son adhésion. Finalement, avant qu’une décision politique au niveau cantonale n'ait été prise, le comité d’initiative de Bienne va prendre la décision de fonder son technicum sous le nom de « Technicum de la Suisse Occidentale » en date du 25 janvier 1890. Ses portes sont officiellement ouvertes le 1er mai 1890. Alexandre Hutter en est nommé directeur.
Néanmoins, au niveau cantonal, on n’abandonne pas pour autant l’idée de créer une école professionnelle cantonale, confirmée par volonté populaire le 26 octobre 1890. Suite à un vote au sein du Grand Conseil (11 mars 1891), le siège de cette école est attribué à Berthoud devant Bienne et Berne. A Bienne, on ne se laisse pas décourager par cette décision et on continue à promouvoir le mieux possible le technicum. On décide notamment de construire un nouveau bâtiment (inauguré en 1900) et de réorganiser l’établissement en quatre divisions (école d’horlogerie avec division de mécanique de précision ; école d’électrotechnique ; école d’arts industriels et d’architecture ; école des chemins de fer) alors que le Conseil municipal et le Conseil de ville prévoient une somme importante pour le Technicum dans le budget de la ville. En outre, toutes les sections, sauf celle d’architecture (considérée comme pouvant concurrencer l’école de Berthoud) sont subventionnées par le canton.
En date du 1er janvier 1910, le technicum est repris par l’Etat et devient donc le « Technicum cantonal de Bienne » (TCB). Il est alors réorganisé en quatre sections : division technique (école de mécaniciens-techniciens, école d’électrotechniciens et d’électromonteurs, école pour techniciens du bâtiment), division des arts et métiers (école d’horlogerie, école de petite mécanique, école d’arts industriels), division des services publics (école des chemins de fer, école des postes) et cours préparatoires.
En été 1930, une nouvelle section est ouverte, celle de l’automobile. Cinquante ans plus tard, on ouvrira une division d’informatique. En été 1952, la nouvelle Ecole suisse du bois devient la neuvième section du TCB. Elle sera indépendante dès 1959.

Source Emma Chatelain, 25/08/2008 ici




50mm, un poids conséquent dû à une carrure acier. Le fond est clipsé en acier poli. Les tranches de lunette et de fond sont finement crantées.
La montre date de 1977 selon le BBZ, Centre de Formation Professionnelle, de Bienne.
C'est la seule information disponible



Je vous laisse le soin d'apprécier la finition

Le T.C.B.



le cliquet de rochet et la régulation sont originaux, les cotes sont illustrées plus bas.

un lien historique

Le Technicum de ce Canton est peu évoqué ici, je vous remercie d'avance de vos éclairages sur cette pièce et l'enjeu qu'elle représentait pour l'élève.



Merci à la contribution de Bertrand pour ces scans de "10 écoles d'horlogerie suisses" aux éditions Simonin







Une petite dernière pour la fin:


crédit Lithium
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Mer 2 Avr - 3:32

La montre du jour de barney




Bonjour


Choisir Grand Seiko a été le fruit d’un long cheminement pour moi
(en cherchant sur le net, j'ai vu que cela avait été le cas de nombreux possesseurs)

Grand Seiko :


Depuis sa création en 1960, Grand Seiko a gardé ses lignes directrices :

design épuré, index bâtons, aiguilles dauphine, logo Grand Seiko « Gothique », le lion, la précision…



Même si la SBGM est peut être la moins « traditionnelle » des GS du point de vue du design, on y retrouve ces constantes.



La SBGM021


Quelques caractéristiques techniques :

Montre Grand Seiko SBGM 021, automatique (remontage manuel possible)

Calibre 9S66, 35 rubis, 28 800 alternances par heure (4Hz)



72 heures de réserve de marche (sa devancière, la SBGM003 avait 55 heures de rdm)


Aiguilles Dauphines






Aiguille 24h GMT bleuie (même fonctionnement de l’aiguille GMT que sur les Rolex  Wink ), seconde centrale







Guichet de date à 3 heures






(au moment du changement de date)


Précision normes Grand Seiko (+5 / -3 sec / jour) (la mienne tourne à -1 s/j)

Boite et lunette en acier inoxydable.

[/quote]







Ouverture de boite 39,5 mm



Verre saphir légèrement bombé traité antireflets (fabriqué par Seiko), fond de boite transparent avec verre saphir (la SBGM003 avait un fond plein).

Étanchéité 3 bars

Poids 88 g, épaisseur 13 mm

Résistance magnétique 4 800 A/m (60 gauss)


Pour information à propos de Grand Seiko, chaque exemplaire de GS est pris en charge par un horloger.

Celui ci assemble la montre, s'occupe des finitions et la règle.

Le site de production des GS est indépendant et dédié à la réalisation du haut de gamme pour le groupe SEIKO.


On finit par un petit whrist shot




Merci de m'avoir lu  Chinois ChiftzerrkChiftzerrk

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Jeu 3 Avr - 5:20

La montre de ft1000mp






Bonjour à tous,


Historique

Dans les années 70's, la Marine soviétique passe commande à la marque Poljot (Полёт en Russe - "Vol" en Français) d'un chronographe pour équiper son personnel, Poljot ayant racheté aux Suisses en 1974 tous les outils nécessaires pour la conception de calibres chronographes, ils produisent le calibre Poljot 3133 qui est ni plus ni moins qu'un Valjoux 7734.

Ce mouvement chronographe sera pour la première fois emboité en 1976 dans une montre russe, le modèle OKEAH (Océan en Français) destiné donc à la Marine soviétique. Il sera utilisé uniquement pour les montres militaires jusqu'en 1983, à partir de cette année ce calibre sera emboîté dans des montres destinées aux civils.


Modèle OKEAH de 1976:


crédit: WUS

Cette montre est devenue célèbre dans le monde des amateurs de montres russes car elle était au poignet du cosmonaute Rozhdestvensky lors de la mission Soyuz-23 (1976), mission catastrophique (un apollo 13 version Russe).  

Rozhdestvensky :

crédit: spacefacts.de

Cette mission devait ravitailler la station spatiale Salyut 3. Pour des raisons techniques le vaisseau n'a pu s'amarrer à la station et est donc retourné sur Terre. Lors de la rentrée dans l'atmosphère, le contrôle de mission a commis une erreur sur la durée de poussée des moteurs, cette erreur rajoutée à des conditions météo désastreuses (vents violents) ont dévié la capsule du site d'atterrissage de plus de 150 kms, la capsule spatiale est tombée dans un lac gelé, a brisé la glace et a commencé à se remplir d'eau, les cosmonautes ont juste eu le temps de verrouiller le clapet d'arrivée d'air frais par où l'eau gelée remplissait la capsule. Ils sont restés prisonniers plus de 24H dans ce "congélateur" avant que les secours ne pouvant soulever la capsule par hélicoptère ont décidé de la "trainer" jusqu'au rivage distant de 6 kms. Les deux cosmonautes furent récupérés sains et saufs.  


Ce modèle fut donc produit jusqu'aux années 80's et peut être 90's mais je n'en suis pas sûr. En 2006, Volmax, les propriétaires (et toujours actuels) des droits de Poljot ont réédité ce modèle presque à l'identique (l'aiguilles des secondes du chrono était différente ainsi qu'un petit détail sur l'échelle télémétrique) cette réédition eut un grand succès et les chronos sont partis comme des petits pains.


réédition de 2006 :


crédit: le net



Réédition de l'OKEAH 2011

Volmax a réédité à la demande d'amateurs du modèle, cadran, aiguilles et lunette identique à ceux de 1976, une dernière série limitée de 300 pièces a vu le jour et ont été toutes réservées en quelques jours! J'ai eu la chance de pouvoir en avoir une, la 216/300!


Caractéristiques:


Donc fidèle à l'originale : 39mm, étanche 3ATM, calibre Poljot 3133, cadran, aiguilles, lunettes "original 1976", entre-cornes 20mm, Superluminova C-7









OKEAH9

OKEAH10
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Sam 5 Avr - 6:24

La "Désirée" d'Apia








Bonjour à tous  Fier 2

Moi, c'est Désirée... un grand nombre me connaissent déjà très bien car j'ai fait rêver mon gardien Apia de nombreuses années et il m'a enfin depuis l'année dernière (Histoire ICI et La suite ICI).

Je suis vraiment Exceptionnelle à ses yeux car je concrétise à la fois son rêve et parce que je suis également destinée à son fils lorsqu'il aura 18/20 ans (il a 8 ans actuellement), ce qui lui laisse un peu de temps pour bien profiter de moi et me trouver des petites sœurs hein...  

Je n'ai pas me plaindre, il s'occupe bien de moi... trop des fois, d'ailleurs...  pig  clown  Rolling Eyes

Arrêtons à présent de parler de moi et présentons le modèle dont je suis un des exemplaires (unique certes) :

LA Rolex Submariner 14060M et plus précisément sa version 2 lignes (série D pour les Rolexphiles).

Remplaçante de la 5513, la 14060 est apparue en 1989.

En 2001 et jusqu'à 2007, la Rolex Submariner 14060 devient 14060M, toujours 2 lignes mais le M apporte entre autre le passage du calibre 3000 au calibre 3130 plus quelques modifications esthétiques comme le marquage du cadran qui passe de SWISS-T<25 (Tritium) à SWISS (Luminova) pendant 2 ans pour devenir SWISS MADE avec du Superluminova à partir des versions M.

Caractéristiques Esthétiques et Techniques... et oui, je suis au top  Fier 2

- Boîtier en acier 904L
- Cadran laqué deux lignes SUBMARINER 1000ft=300m SWISS MADE
- Index cerclés or blanc Superluminova
- Aiguilles en or blanc + Superluminova (heures et minutes)
- Perle luminova
- Réhaut en Acier 904L
- Verre saphir synthétique
- Cornes perçées
- Calibre 3130 31 rubis
- Certification : non, même si le calibre 3130 est COSC sur la version 14060M 4 lignes
- Couronne triplock
- Bracelet fliplock 93150 avec extension de plongée et pièces de bout 501b
- Lunette unidirectionnelle avec insert en aluminium
- Etanche à 300m
- Dimensions : diamètre 40 mm, 11mm d'épaisseur et "seulement" 127 grammes.



Comme vous le savez, Apia fait régulièrement des photos de moi, en voici ici une sélection (MA Galerie ICI)  :


Me voici, regardez bien... je suis là  mock


I comme Irrésistible  - Projet de A à Z - Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Coucou... ou là...  cyclops


Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Vous allez voir... il ne me ménage pas le Apia... il m'en fait voir de toutes les couleurs...  pale   What the fuck ?!?

Il a bien essayé de me cloner... mais impossible  affraid


P comme Plâtre - Projet de A à Z -  Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

De me manger... non, non...  Non Non


D comme Dîner  - Projet de A à Z - Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Il a même essayer de me miser... ouf, il a gagné...  Laughing


Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Il m'a posée au fond d'un superbe lagon... j'étais tranquilllllllllllleeeeeeeee... pas pour longtemps....  Pleure 2


L comme Lagon - Projet de A à Z - Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

J'ai failli me mesurer aux trucs qui sont derrière moi... mais ouffff... il a eu peur du grand fond... Twisted Evil


Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Il a même essayé de m'envoyer à l'autre bout du monde par courrier... mais la Poste a refusé car il y n'y avait pas d'assurance assez importante... eh oui, je suis unique...  Mr.Red


T comme Timbres - Projet de A à Z - Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr


Je vais à présent et exceptionnellement, vous montrer quelques parties de ma magnifique plastique... mais pas tout Non Non


Ma superbe couronne et mon côté poli si élégant...  Cool


Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Mon côté Perle et mon brossé si régulier...  Very Happy


Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Mon côté 6h toujours aussi beau...  Laughing


Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Ma boucle... tiens Apia est là aussi...  I love you


Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Même de nuit, je suis superbe...  flower


Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Je ne vous montrerai pas mon fond car Apia ne m'a jamais shootée sous cette angle... timide le Apia...  confiused
Je vous fait grâce de tous les natos dont je dispose pour pouvoir changer de tenue au gré des tenues estivales d'Apia... voici le plus connu d'entre eux...  



Pause Café... par Apiacreations, sur Flickr

Au poignet d'Apia et sa manie de faire des Car Whrishots...  


Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Une petite photo de mon réel proprio pour finir... Il est trop mignon...  I love you  I love you  I love you


G comme Garçon  - Projet de A à Z - Rolex Submariner 14060M par Apiacreations, sur Flickr

Merci de m'avoir lue et à bientôt bien sûr  Fier 2  Wink

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Dim 20 Avr - 22:37

La montre du jour est de NaKKdry





Je vous présente ma Seiko SBDC007.

La montre a comme particularité d'être entièrement en titane traité Dia-Shield, lui conférant la légèreté de ce métal (105g sur bracelet acier) et une plus grande résistance aux rayures que l'acier (1,75 fois si je m'en remets à un tableau trouvé sur Internet).

Cette caractéristique lui vaut son surnom de "Shogun" qui fait référence à l'armure que portaient ces dirigeants militaires japonais.



Elle a un diamètre de 44mm, une longueur de cornes à cornes de 50mm et une épaisseur de 13.3mm. La couronne est vissée et le verre est en hardlex. On peut y voir de jolis reflets.



Son boitier est très anguleux et alterne parties polies et brossées.









Sa lunette unidirectionelle est en acier inoxydable revêtement titane carboné.





Elle est animée par le calibre automatique 6r15 (21600 alternances / heure, plus de 50 heures de rdm, remontage manuel et stop seconde).
Typique des montres de plongée, elle a un joli fond plein avec le médaillon caractéristique Seiko représentant une vague.



Son bracelet est très agréable au porté, il est complètement brossé sauf les arêtes qui sont polies. Il comporte une extension pour les plongeurs mais pas de réglages fins. La boucle est banale comparativement au reste de la montre.





Passons au cadran. Il est noir avec index appliqués. La date est visible sur fond blanc à 3h.







Les finitions sont très bonnes, comme souvent avec Seiko  bravohap



Elle a les aiguilles de la même forme que sa petite soeur, la Seiko Monster, avec son aiguille des heures qui scinde les opinions. Inutile de dire que moi j'adore !



Une fois alignée, on a une sorte de fusée  Mr. Green





Une vraie lampe torche.



Pour finir, quelques photos en milieu sous-marin (qui a dit bocal ?   ), puisque la montre est étanche à 200m.





La belle affronte même tous les dangers pour la revue.



Elle passe bien sur mon poignet de poulet (16cm).



Pourquoi avoir choisi ce modèle ?
Je voulais une montre pas trop habillée qui puisse m'accompagner partout où je vais, que je ne doive pas enlever pour les vacances ou la douche  
Son titane traité la rend hyper agréable au poignet et sa résistance aux rayures est très utile pour les maniaques comme moi!!

Elle est vendue au prix de 1199€, ce qui en fait une Seiko assez chère comparativement au reste de la gamme, c'est cher payé le Dia-Shield. Cependant, comparativement aux autres marques, le rqp est presque imbattable.

Je lui laisse s'attribuer une note finale :

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: revue   Sam 26 Avr - 6:16

La Seiko skx009 de Lomaing







Bonjour à tous,

Pour ma première revue dans ce sujet dédié, j’ai décidé de vous présenter une montre qui ne se présente plus, mais tout de même : la Skx009.




Pourquoi cette revue et pourquoi cette montre ?

Pourquoi cette revue, parce qu’en prenant des photos je me suis dis « pourquoi pas », même si j’ai un peu honte de passer après nos amis Faz, Barney et Apia…

Et pourquoi cette montre ? Parce qu’elle représente les conséquences que peut avoir FAM sur ses membres : de véritables CHI. CHI bien modeste avec une Skx009, me direz-vous. Certes, et fort heureusement pour mon ménage ! Mais CHI tout de même !


La naissance de la CHI

Une CHI, ça nait toujours quelque part, puis ça se cache dans l’inconscient, ça se nourrit d’images ou d’articles glanés ça et là sur le net, une CHI, c’est pernicieux, ça vous fait croire qu’on n’y succombera pas, mais si !
De mon côté,  après une longue introspection personnelle afin de déterminer d’où était née cette CHI (car les CHI sont fortes, elles vous font croire qu’elles sont nées à un moment donné juste pour vous cacher son origine réelle, l’instant zéro, le véritable, l’authentique big bang de la compulsion horlogère irrépressible !), j’ai finalement mis le doigt dessus.

Ça ne surprendra personne si je vous parle de Stef.

Lors de mon passage à Pithiviers (c’est dingue, je crois que FAM est le seul forum au monde à parler autant de Pithiviers, toutes nations confondues, tous secteurs d’activité confondus, tout tout confondu !) pour recueillir le fruit de mes efforts et surtout la montre de mon mariage (une magnifique Cocktail Time « Sarb065 »), je pose une question innocente à Stef :
« - Dis moi, tu n’aurais pas une Sumo dans le coin, juste pour essayer ?
- Ah non, je n’en ai déjà plus, mais si tu veux, j’ai la petite skx009, tu l’as vu en vitrine avant nan ? »

PAF ! BIG BANG ! je vous passe la suite, même si elle ne présageait en rien d’une CHI ! Je me rappelle surtout de « elle est agréable au porté mais… » ou de « c’est sympa mais il manque… ». Bref, pernicieux je vous disais, la CHI elle est là, et même pendant sa naissance elle vous fait croire des choses…


Big-Bang

Bon, passons à l’acte…


L’élément déclencheur et le passage à l’acte

Forcément, après l’achat d’une Cocktail Time, d’une Big Military (toujours chez Seiko of Course), tout laissait à penser que j’étais à l’abri d’un achat compulsif, d’autant que, comme ma fiancée aime à me le rappeler après ses séances de shopping sans fin « Ché-ri, il faut é-co-no-mi-ser pour le ma-riage ! ».

Je me laissais donc à la contemplation des divers fils « Feu de… », dont le bien évident "Feu de Skx007 et 009". J’aime, j’aime bien, j’aime plutôt. Pis là, un dimanche matin, alors que j’ai à peine le temps de comprendre ce qu’il m’arrive, ma carte bancaire toute chaude est déjà rangée dans le portefeuille. L’arme du crime est déjà nettoyée, rangée, même pas eu l’temps de voir c’qui s’était passé qu’c’était d’jà passé !
Bon, vous n’êtes pas dupes, ça ne s’est pas « tout à fait » passé comme ça…

Comme je disais, j’aime parcourir les « Feu de… », et ce dimanche matin là (le 13 précisément, ça m’a porté chance dites donc…), vlà qu’on parle de « All is Lost » sur le « Feu de Skx007 et 009 ».

PAF ! ELEMENT DECLENCHEUR ET PASSAGE A L’ACTE !


Robert Redford dans "All is Lost", muni de sa Skx009 sur NATO bleu marine

Le lien n’est certainement pas évident, alors pour m’expliquer, j’aime les histoires, j’aime les mythes, les symboles, les icones. Suis-je une victime du marketing et des placements produits ? Fort possible Very Happy
Bref, ce n’était au final qu’une excuse, très probablement, car la CHI pernicieuse n’a fait que saisir l’occasion !

Voilà pour la petite histoire, et maintenant… Place à cette plongeuse…


Seiko Skx009, une sirène parmi les plongeuses (ok j’abuse un peu…)

La Skx009 est une plongeuse Seiko étanche à 200m à l’instar de ses deux frangines Skx007 et Skx011 ayant respectivement une lunette et un cadran noirs d’un côté, et une lunette noire et un cadran orange de l’autre.


Étanche, vous dis-je!

Ces petites Skx007/09/11 sont animées par le déjà bien connu calibre 7s26, dont le simple nom fait écho à « fiabilité », « résistance » ou encore  « performance ». Oui je n’ai cette Skx009 que depuis 2 jours, mais je suis à 200% en accord avec cet avis (et sa cousine qui tourne sur 7s36 m’a tellement bluffé…).
Le calibre 7s26 n’a en revanche pas de stop seconde ni de remontage manuel possible (enfin si, en secouant la main vigoureusement quelques minutes, on pourrait dire par extension que… Very Happy).

Ce modèle bénéficie d’une couronne vissée dont la manipulation est sincèrement agréable.



Sa lunette unidirectionnelle à 120 clics est également très agréable à manipuler. Son efficacité n’est plus à prouver. Hier soir j’ai fais un gratin de patates douces, il était dé-li-cieux ! Sans vouloir faire le vendeur de foire, je dirais que la lunette pepsi est au moins responsable à hauteur de 70% de l’excellente cuisson des pommes de terre et patates douces…
Pour couronner le tout, cette lunette dispose à l’instar de ses consœurs plongeuses, d’une petite perle (mais en LumiBrite car Seiko) fluorescente, à l’index de référence.



Le fond de cette Diver est un fond plein, vissé. Il bénéficie de l’esthétique des Divers Seiko à savoir un logo stylisé représentant une vague géante. Tiens, c’est marrant en enlevant la montre pour regarder en détail le logo, il s’est transféré sur mon poignet. Va p’tet’ falloir desserrer un chouille la mignonnette 



En ce qui concerne le bracelet, je l’ai commandé sur Jubilée puisque je l’avais essayé avec ce bracelet la première fois. Je trouvais la sensation vraiment agréable. Cette sensation n’a pas changé, j’en suis très satisfait. La boucle quant à elle est relativement classique, mais de très bonne facture au demeurant, et logoté Seiko.



Parlons maintenant du cadran. Il est d’un bleu que je qualifierais de bleu pétrole profond (plus foncé qu’un bleu pétrole classique, mais bien avec le ton « pétrole »). On peut y lire les inscriptions « Seiko », « Automatique » et « Diver’s 200m ». Plus petit de part et d’autre de l’index des 6h, on pourra lire « 7s26 » du nom du calibre, et un assortiment de lettres et chiffres dont j’ignore la signification (002R R 2). Pour les modèles « J » (sortis des usines japonaises), on pourra lire également « Made In Japan » entre 8h et 6h, puis la mention « 21 jewels » sous le « Diver’s 200m ».



Côté index, 11 index peints de LumiBrite, dont la fluorescence me scotche à chaque fois. Pour vous dire, ce matin en allant aux toilettes, je n’ai même pas allumé la lumière !

Les aiguilles aussi disposent de la technologie LumiBrite. Les aiguilles, une « seringue » pour les heures, une jolie flèche pour les minutes (que j’aime beaucoup), et une trotteuse à la queue ronde et recouverte de LumiBrite. L’effet est des plus sympathiques la nuit, puisque l’on suit au final l’opposé de l’indication des secondes. J’aime l’idée.



Au niveau de l’indication de la date, un guichet à 3h permettant de connaitre le jour de la semaine et le jour du mois. 2 langues disponibles sur tous les modèles équipés de 7s26, la deuxième langue (italien chez moi) n’étant visible que quelques minutes lors du changement de date.
J’ai été assez impressionné par la rapidité de transition et la coordination entre jour de la semaine et jour du mois. ‘Fin bref, on reste pas bloqué tous les jours devant son guichet pour regarder ça, ce n’est qu’un détail.


Baptême de plongée

Parce que je voulais que ma Skx009 goûte à l’eau assez rapidement (et tant qu’à faire je préférais éviter sous la douche avec le savon), ce matin, je lui ai préparé tout ce qu’il fallait pour un petit baptême de plongée. L’occasion également d’utiliser l’objectif macro pour smartphone reçu avant-hier soir.

Avant d'aller à l'eau, on se dore la pilule sur la plage:

N.B.: ce n'est pas du sable, mais de la chapelure... On fait avec les moyens du bord hein!












Le traditionnel Wrist-Shot et conclusion

Traditionnel Wristshot


En conclusion, quand je vois cette dernière photo, je me dis qu’en achetant ce petit bijou au palpitant humble et séduisant, je ne me suis pas trompé. Cette Skx009 bénéficie d’une liste d’avantages que je ne vais pas citer parce qu’on me dirait complètement subjectif et ahuri (et je ne contredirais rien). Mais voilà, pour quelques euros en France et encore moins en cherchant ailleurs sur cette planète, on peut avoir une vraie plongeuse, fonctionnelle, résistante, esthétique et efficace.

Je n’ai qu’un regret, ne pas l’avoir acheté chez Stef. Preuve que cet achat est vraiment une CHI et qu’au moment de passer la commande, je ne pensais à rien d’autre qu’à taper mes numéros de carte bancaire. God damn it! Quand j’y pense j’avais l’air d’une bête assoiffée de montre ! Pour moi cette montre est donc un nouveau symbole : celui de la dangerosité des CHI…

Merci de m'avoir lu  Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Mer 14 Mai - 7:17

La nouvelle revue de barney







Bonjour

17 mois déjà que je possède ma MM300.
Une montre découverte par hasard chez…Stef
Une montre que j’ai photographiée sous tous les angles pendant  un an.
Une montre vers laquelle je reviens toujours.
Une montre qui m’a permis de rencontrer (virtuellement et dans le monde réel) des gens envoutés comme moi par cette Marine Master.
Une montre qui en est au tome 9 de ses heureux propriétaires.
Eh bien, après tout ce temps, j’ai eu envie de regrouper mes photos et celles de quelques copains pour en faire sa revue.

Tout d’abord, pourquoi je l’aime ?

Eh bien grâce à Laurent (Birdynamnam) et ses photos… Chinois







Une petite présentation technique:

C’est une montre de plongée professionnelle

Étanchéité 30 bar (Diver's), couronne vissée



(Merci Tom Chinois)

Référence SBDX001

Calibre 8L35



(Calibre Grand Seiko dont les réglages sont moins affinés)

Mouvement automatique, fréquence 28 800 alternances / heure (4 Hz)

Remontage manuel possible, date rapide, 50 heures de réserve de marche,
26 Rubis, balancier sur antichocs.

Précision +15/-10 secondes par jour (la mienne est à -0.5s/jours…  thumleft )

Boîtier monobloc en acier inoxydable

Verre Hardlex avec traitement anti-reflets

Lunette rotative unidirectionnelle en acier inoxydable, revêtement titane carboné (120 clics)



Ouverture de boîte 45,7 mm

Bracelet acier inoxydable, boucle déployante avec bouton-poussoir



(Merci Tom)


Cette Marine Master est un hommage de Seiko à une légende, la 6159, sortie en 1967.
(C'est pour cela que la couronne n'est pas siglée...comme son ancêtre  Wink )
Montre de plongée monobloc, étanche à 300 m et avec un calibre high beat (36 000 alternances / heures)



Elle est livrée sur acier (bracelet caoutchouc fourni aussi)



Mais, tout lui va…

Les Natos





Les Canotages







C’est une baroudeuse,




Dans la neige



A la montagne







En forêt





C’est une Japonaise





De nuit, c’est un véritable phare







Ses couleurs sont changeantes



De plus près













Et pour finir, le whrist shot :





Pour conclure

une montre attachante, fiable, robuste, précise, changeante qui correspond parfaitement à mon style de vie.

Merci d’être allé jusqu’au bout de ce long post … Chinois

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Ven 23 Mai - 21:28

Une nouvelle revue de  Faz







Bonjour à tous,

j'ai le plaisir de vous présenter mes Sumos... et je vais essayer de vous expliquer pourquoi elles me plaisent.



Comme beaucoup ici, la CHI a commencé à pointer le bout de ses aiguilles en regardant des photos sur FAM   cyclops



(photo réalisée sans truquage  Fier 2  )








Je suis passé alors à l'acte en contactant Stef de Pithiviers.
Peu de temps après, mes sumos étaient là:










Ce fut le coup de foudre pour ces montres aux finitions flatteuses   I love you

















avec leurs boitiers aux cornes caractéristiques avec ses alternances de brossé/poli










et ses différentes facettes















pour cette lunette qui s'intègre dans les côtés du boitier









pour cette jolie couronne siglée









pour ce fond plein siglé du tsunami, logo des plongeuses de la marque









pour ce traitement luminova si performant









Malgré un bracelet acier confortable









je préfère mes montres sur cuir.
Une fois Charles contacté, mes sumos changèrent de philosophie avec un look de vraies baroudeuses




































Bref la sumo est une montre au RQP extra avec laquelle c'est Noël tous les jours  rendeer









et même toutes les nuits  pig









mais qui sait rester sage   Mr. Green











Et comme je n'ai pas parlé de caractéristiques techniques.
Ces sumos sont des plongeuses professionnelles automatiques embarquant le calibre in house 6R15 cadencé à 21600 alt/h, étanche 200m et de diamètre 44mm.
Elles possèdent le stop seconde et remontage manuel possible ainsi qu'une réserve de marche de 50 h.





Bref, un véritable ovni cette sumo  Shocked









Merci d'avoir lu cette petite revue de deux montres très connues mais au combien attachantes

Chinois


Dernière édition par Pierre-Yves le Dim 14 Déc - 2:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Sam 24 Mai - 23:03

Une nouvelle revue d'Apia







Bonjour à tous  Fier 2

Moi, c'est Inespérée... vous ne me connaissez pas encore mais je suis la grande sœur de Désirée... Vous savez, celle dont Apia n'arrête pas de vous parler ou de poster ces photos (Histoire ICI et La suite ICI).

Je suis vraiment "Inespérée" car je suis le fruit d'une opportunité familiale... le truc qui n'arrive qu'une fois dans une vie ...  

Vous savez qu'Apia voulait une GMT comme petite sœur à Désirée mais quand il a vu ma plastique, il n'a pas hésité longtemps le coquin... Mr. Green

La Daytona l'a toujours fait rêver mais il ne pensait pas en avoir une aussi belle que moi de si tôt... pirat

Arrêtons à présent de parler de moi et présentons le modèle dont je suis un des exemplaires : Rolex Daytona 116519 cadran Météorite

- Boîtier Oyster en or gris 18 ct
- Cadran meteorite avec couronne Rolex et chiffres romains en or blancs appliqués
Météorite Gibeon:
 
- Sous compteurs cerclés en or blanc
- Index bâtons 3, 6 et 9h or blanc sans Luminova mais remplis d'Onyx (à priori)
- Aiguilles des heures et minutes en or blanc sans Luminova (heures et minutes) et aiguilles des 3 compteurs  + seconde centrale rouges
- Réhaut non gravé pour cette série Y
- Verre saphir

- Calibre 4130 : mouvement à remontage automatique qui oscille à 28 800 A/h, 44 rubis, diamètre 30,5mm, épaisseur 6,5mm, 72 heures de réserve de marche (66h chronomètre enclenché) et stop seconde pour mise à l’heure précise.
- Chronographe précis au 1/8e de seconde par aiguille au centre, compteur 30 minutes à 3 h, compteur 12 heures à 9 h et compteur 60 secondes permanent à 6h.
- Certification : COSC

- Couronne vissée triplock et poussoirs vissés
- Bracelet cuir (ici non Rolex) et boucle déployante Or gris 18 ct
- Lunette fixe avec échelle tachymétrique gravée en Or gris 18 ct
- Etanche à 100m
- Dimensions : diamètre 40 mm, 12,4 mm d'épaisseur et "seulement" 130 grammes.

Apia adore faire des photos, alors en voici quelques unes de MOI...  


W comme Wood - Projet de A à Z - Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr


Rolex Daytona 116519 cadran Météorite par Apiacreations, sur Flickr

À bientôt pour découvrir une autre de mes sœurs...  Fier 2

Et si vous voulez suivre mes aventures... c'est ICI

Merci de m'avoir lue et à bientôt bien sûr   Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Jeu 29 Mai - 9:18

La montre du jour est de ft1000mp







Bonjour à tous,


Pratiquement un an déjà, que je porte ma GMT Master 116710, elle est ma deuxième Rolex, la première fut une Sub Date 16610, sublime montre mais revendue pour une 116710! Démarche singulière, non ?

Peu d'amateurs de la marque revendraient une Sub 5 chiffres pour une GMT 6 chiffres de surcroît.

J'avais envie de céramique!

GMT19


Mais alors pourquoi pas une Sub 116610 ?

Et bien figurez-vous que je trouve les Sub 6 Chiffres pas très équilibrées, un peu pataudes, très belles bien sûr mais la GMT est plus
harmonieuse grâce à sa lunette dont la typographie, très marquée, est esthétiquement en accord avec l'ensemble carrure et index bodybuildée.

GMT26

... puis j'adore le vert de l'aiguille GMT et de "GMT MASTER II"!  Mr. Green

Le seul "point noir" du modèle serait ce maillon central poli, c'est beau certes mais fragile, enfin.... fragile, sensible aux micro rayures plutôt,
est-ce vraiment un problème ?

Finalement non! un petit côté chic bien sympa caractéristique du modèle, une montre doit être portée et au diable les micro-rayures!

GMT16

Un des plus beaux modèles Rolex pour moi, le côté "tool" des professionnelles de la marque, une complication sympa et le
saut qualitatif des chiffres lui donne tout ce que je peux attendre d'une montre.

GMT80


Des photos parlent plus que de longs discours, laissons-nous prendre par la main, promenons-nous au gré de ses reflets, la magie
de la GMT opérera j'en suis sûr, elle ne laisse personne indifférent.

GM79

GMT17

GMT68

GMT35

GMT70

GMT8

GMT58

GMT62

GMT72

GMT69

GMT73
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Ven 30 Mai - 22:43

La Zenith Chronomaster de jeanchris2B






Zenith Chronomaster Grande Date.


alias Open Phase de Lune




L'histoire de ma rencontre avec cette montre est rocambolesque. J'étais décidé à prendre la Doublematic, mais les délais extrêmement longs à l'époque pour en avoir une, m'ont contraint à effacer mon nom de la liste au profit d'autres personnes... (private joke  Wink ) Or, j'avais été bluffé par ce modèle joliment mis en valeur par Youst, et déçu de n'avoir pu la lui acheter à sa mise en vente, mes fonds étant alors indisponibles...
Lorsque je me suis trouvé en position de choisir une montre en remplacement de la Doublematic, j'ai choisi de prendre mon temps pour ne pas regretter un achat trop impulsif. Après 5 mois de réflexion, la seule qui ait occupé mes pensées fut cette magnifique PDL. Pas étonnant lorsque l'on sait mon attachement à la marque à l'étoile !



Zenith Grande Date & PDL

La première chose qui m'a frappé sur cette merveille c'est le travail effectué par Zenith sur le cadran. Le soleillage est vraiment maitrisé, comme sur de nombreux modèles de la collection El Primero, mais le jeu des nuances est superbe et harmonieux : la zone de minuterie et la zone compteur à 3h sont satinées circulaire et le guichet soleil et lune à 6h est guilloché soleil sur sa partie inférieure.

Zenith PDL & Grande date


De plus, la lunette étant d'une extrème finesse, là aussi signature de la collection El Primero, l'ouverture de cadran est immense et contribue à sa mise en valeur.

Zenith PDL & Grande date

Bien qu'ayant un diamètre assez imposant, la montre est habilement dessinée, ce qui lui permet de se glisser sur des poignets moyens. La finesse de son design et la qualité des finitions n'y sont pas étrangères. Cornes polies / satinées, poussoirs dans le style rétro avec léger rehaut qui affine la ligne, couronne bien équilibrée... J'ajoute que les cornes épousent parfaitement le poignet, plongent et sont d'une taille contenue ce qui facilite le port pour à peu près tous les types de poignet.

Zenith PDL & Grande date

Zenith PDL & Grande date
Pour les amateurs de photos qui fréquentent le forum dédié de FAM, la couronne est un élément prisé !  Mr. Green Celle ci est sans conteste une vrai réussite.

Zenith PDL macro OR

La phase de lune reste discrète et bien intégrée dans le cadran. Elle est complétée par un disque pour la phase de jour, assez pratique, en plus d'être esthétique, pour le réglage de l'heure et de la date. Le Réglage de la PDL s'opère par pression sur le flan de la carrure à 08H00. Pour les amateurs de chrono qui regrettent le chevauchement des compteurs chez Zenith, ici point d'ennui de lisibilité : chaque élément a sa place. Et cette grande date : quel bonheur !!! (à nos âges...  Mr. Green )

Zenith PDL & Grande date
Zenith PDL & Grande date
Zenith PDL macro OR 5
[/quote]

Si l'on retourne la montre on y trouve le célèbre El Primero dans sa version 4047. A l’instar de tous les mouvements El Primero, il mesure le 1/10e de seconde et propose les indications heures, minutes, petite seconde à 9h, grande date à 2h – par deux disques concentriques – ainsi que les indications phase de lune et de soleil à 6h, une complication utile et poétique propre à la manufacture Zenith. Cette indication particulière, reflétant le double parcours du soleil et de la lune, est affichée grâce à deux disques superposés. Le disque supérieur transparent avec deux lunes métallisées polies effectue une rotation tous les 59 jours, tandis que le disque jour/nuit inférieur réalise un tour par 24 heures. Pour afficher l’ensemble de ces complications utiles, le calibre El Primero 4047 intègre 332 composants.

Zenith PDL macro OR 1

Zenith PDL macro OR 7

Zenith PDL macro OR 4

Zenith PDL & Grande date

Au-delà de son mouvement, ce qui caractérise Zenith et la série Chronomaster, c'est son coeur ouvert de 09H00 à 11H00. Signature visuelle, il permet de voir le balancier, la roue d'échappement, l'ancre et la première roue qui entraine avec fluidité, due à son alternance de 36000 oscillations par heure, l'hélice de la petite seconde.

Zenith PDL & Grande date

Zenith PDL & Grande date

Je ne vous cache pas que la lecture à la seconde près y est mal-aisée (amateur de contrôle quotidien de la précision, passe ton chemin  Wink ), mais le résultat esthétique en est superbe !




Pour conclure quelques éléments techniques (Ref du modèle présenté : 03.2160.4047/01.C713)

MOUVEMENT : El Primero 4047, automatique
CALIBRE : 13¼```  (diamètre : 30 mm)
ÉPAISSEUR : 9,05 mm
COMPOSANTS : 332
RUBIS : 32
FRÉQUENCE : 36'000 alt/h (5 Hz)
RÉSERVE DE MARCHE : 50 heures min
FINITIONS : Masse oscillante avec motif « Côtes de Genève »
MATÉRIAU : Acier
DIAMÈTRE : 45 mm
ÉPAISSEUR : 15,60 mm
GLACE : Verre saphir bombé traité antireflet sur ses deux faces
FOND : Verre saphir transparent
ÉTANCHÉITÉ : 5 ATM
CADRANS ET COMPTEURS : Soleillé argenté
INDEX DES HEURES : Facettés, rhodiés et recouverts de Superluminova SLN C1
AIGUILLES : Facettées, rhodiées et recouvertes de Superluminova SLN C1
TARIF : 10200€

Zenith PDL macro OR 3
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Mar 17 Juin - 21:50

La revue du jour est de barney





Bonjour

J’ai envie de vous présenter aujourd’hui ma Carrera 1887.
Montre offerte par madame (eh oui, encore une) en décembre 2011.

Alors, cette Carrera ? D’abord, un peu d’histoire (de marketing ?) :

« En 1963, Jack Heuer lance la collection Carrera en référence à la Carrera Panamericana, le légendaire rallye mexicain. Il imagine un design unique caractérisé par un large cadran, une grande lisibilité et un boîtier étanche ultra résistant, suffisamment robuste pour supporter les chocs inhérents à la conduite extrême. »



Le modèle que je possède est donc le 1887…je le porte en alternance avec mes autres montres et notamment ma MM :




Elle fait référence à la course automobile, avec ses poussoirs en forme de pistons par exemple :





Ce qui m’a plu tout de suite, c’est le cadran et la qualité des finitions :





Ce cadran noir profond :





Finissons avec le fameux calibre qui a tant fait polémique Wink




TAG Heuer Calibre 1887. Calibre automatique. Diamètre : 29,3 mm (13''') — 39 rubis. Correction date rapide.

Balancier oscillant à 28 800 alternances par heure (4 Hz). Réserve de marche d'environ 50 heures, ou 40 heures lorsque le chronographe est activé.

Heures — minutes — petite seconde à 9 heures. Minutes du chronographe à 12 heures et heures du chronographe à 6 heures. Date à 6 heures.




Voilà, cette montre a aussi une histoire plus personnelle, et c’est aussi pour cela que je l’aime.

Et enfin, je ne peux pas finir sans citer Gaian qui est à l’origine de cet achat…merci Régis

Et merci de m’avoir lu.  Chinois

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Sam 21 Juin - 3:24

Une nouvelle revue d'Apia






Bonjour à tous  Fier 2

Moi, c'est Initiale... pourquoi ?  Incompréhensible

Tout simplement car je suis la première montre de marque d'horlogerie qu'Apia a eue...  Twisted Evil

En effet, pour ses 30 ans (2005), il souhaitait avoir celle dont il rêvait depuis longtemps, vous savez "Désirée"... et Mme Apia ne souhaitant pas dépenser autant d'argent, a décidé de m'offrir à Apia en attendant... vous savez qui  Fier 2

Je dois dire que j'ai quand même fait un super effet à Apia  cyclops  puisque j'ai calmé ces envies pendant 6 ans...    ... 6 très belles années pendant lesquelles j'ai profité à fond du quotidien si excitant de mon propriétaire jusqu'au jour où son envie de Désirée a ressurgi...  yeux  en passant par d'autres sœurs qui ne manqueront pas de se présenter dans les mois à venir...  Mr. Green


Bref, j'ai longtemps été Exceptionnelle à ses yeux mais je reste néanmoins LA montre de ses 30 ans... donc je resterai toujours dans la famille...  I love you  I love you  I love you


Arrêtons à présent de parler de moi et présentons le modèle dont je suis un des exemplaires :


Sortie en 1986 et entièrement revisitée en 2004, la Tag Heuer Formula 1 était la montre favorite de légendes de la F1 telles qu’Ayrton Senna, Alain Prost, David Coulthard, Kimi Raïkkönen et Fernando Alonso.
Sportive, polyvalente, elle fait partie des best-sellers TAG Heuer même si le mouvement Quartz ne plait pas aux initiés...

- Marque et Modèle :Tag Heuer Formula One (2005)
- Ref :  CAC 1110 BA0850
- Boitier en acier avec insertion plastique sur le champ gauche gravée Tag Heuer à 9h et entourage des boutons poussoirs et de la couronne en plastique également
- Entrecorne : 20mm
- Mouvement : Quartz  confiused  je sais... je ne suis pas parfaite...  clown
- Fonctions : Date, heure, minute, seconde, Chrono, 10ème de seconde
- Verre saphir avec traitement anti reflet
- Cadran 3 compteurs dont 2 soleillés
- Aiguilles et index : Heure et minutes avec Super Luminova + petits index Super Luminova
- Lunette unidirectionnelle en Pvd
- Couronne Pvd siglée logo Tag Heuer
- Etanchéité : 200m
- Dimensions : diamètre 41mm et 11.5mm d'épaisseur


Comme vous le savez, Apia fait régulièrement des photos de ses montres, alors en voici quelques unes de moi qui datent un peu... mais il ne manquera pas de me remettre en scène prochainement  Mr. Green  :

Je suis pas mal quand même...  Fier 2


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr

J'aime bien jouer avec les Lego d'Apia Junior...  clown


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr

Ca chatouille, ça chatouille...  clown


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr

Ma belle gravure sur le fond...  Mr. Green


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr

Au poignet d'Apia et sa manie de faire des Wristshots...  


Tag Heuer Formula One par Apiacreations, sur Flickr

À bientôt pour découvrir une autre de mes sœurs...  Fier 2

Merci de m'avoir lue et à bientôt bien sûr  Chinois

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Lun 23 Juin - 8:14

La montre du jour est la Victorinox de Alt0201





---------------------------------

Bonjour à tous,
Je voudrais vous présenter ici une montre d'une marque suisse beaucoup plus connue pour un autre produit que celui qui nous passionne tous sur FAM. Je parle du ...



Mais tout d’abord, en introduction, quelques brefs rappels historiques sur cette marque.



1884 : Karl Elsener ouvre son propre atelier de coutellerie à Ibach dans le canton de Schwytz (imaginez le nombre de points gagnés si on pouvait placer ce nom au scrabble)



1891 : Les premiers "couteaux du soldat" sont livrés à l’armée suisse.

1909 : Afin de se protéger des contrefaçons, le fondateur de l’entreprise crée le fameux écusson à la croix, devenu depuis l'emblème de la marque. La même année, il rend hommage à sa mère défunte en donnant à la marque le nom de "Victoria".



1921 : L’invention de l’acier inoxydable donne l’idée à Karl Elsener de fusionner le nom de la marque "Victoria" et le mot "inox", et donne ainsi naissance à la marque "Victorinox".
1989 : Aux USA, la commercialisation des montres lancées sous la marque Swiss Army rencontre un vif succès.
1999 : Victorinox Watch SA est créée à Bonfol. Cette unité de production, destinée à la fabrication de montres, vient renforcer ce secteur.
2000 : La fondation Victorinox est créée. Elle a pour but de garantir la pérennité de l’emploi et de maintenir une indépendance financière.
2009 : Victorinox emploie dans le monde entier plus de 1700 personnes et réalise un chiffre d’affaires d’environ 500 millions de francs suisses.

Et maintenant la présentation en photo de ma montre. Il s'agit du modèle Victorinox Air boss 241505 Silver Dial
Lorsque je l'ai acquise, en février 2013, j'étais à la recherche d'une montre type Pilote. Après m'être intéressé aux B-Uhr type A ou B, je suis tombé sous le charme de cette Victorinox à fond clair.
Elle est livrée dans un coffret gris sobre mais de bonne qualité.
On a tout de suite l'impression d'une très bonne finition dans sa fabrication.

1_PVT2171

3_PVT2190

Ces caractéristiques sont les suivantes :
- Mouvement mécanique à remontage automatique (ETA 2824)
- Réserve de marche de 38 heures
- Swiss Made
- Guichet de date à 6 heures

PVT4816

- Verre saphir résistant aux rayures et à traitements antireflets

_PVT3143_halo

- annoncée étanche à 100 m donc pas prévue pour la plongée. Pour moi, elle restera donc au bord de l'eau sans y goûter.

Victorinox Airboss water reflection

Son cadran est guilloché ce qui lui confère une petite touche personnelle.

6_PVT1864

Il comporte également le blason emblème de la marque

_PVT3119

Mais ce que j'aime particulièrement sur ce cadran, c'est la teinte des chiffres qui change en alternant entre des reflets métalliques clairs au noir profond et cela en fonction de la lumière.
Cela est assez visible sur les photos suivantes

5_PVT2180

_PVT1863

Son boitier Ø 42 mm est en acier inoxydable et il m'a d'abord semblé être brossé. Mais un représentant de Victorinox (membre de FAM) m'a précisé qu'en réalité la finition de la boîte était "meulée" et que seule cette série avait cette particularité à l'époque.

Cet aspect assez "brut" complète le sentiment de robustesse initialement ressenti et la qualité est au rendez-vous.

Ce traitement non réfléchissant du boitier permet à cette montre de se laisser assez facilement photographier sans être pénalisée par de très nombreux reflets.

_PVT5944

Les cornes sont également bien travaillées avec de très jolis chanfreins.

_PVT5962

Sur la couronne, le logo Victorinox est taillé dans la masse.

_PVT3071

11_PVT2070

Son fond est transparent permettant donc de l'ausculter intimement.

12_PVT2205

C'est donc un ETA 2824, certainement assez classique et avec une finition qui semble correcte.

13_PVT2199

Sur le rotor apparait de nouveau le classique logo de la marque mais cette fois-ci avec sa couleur rouge si caractéristique des fameux petits couteaux suisses.

14_PVT2209

Sur ce fond apparaissent d'autres mentions (étanchéité 100m, 25 rubis) ainsi qu'un autre logo "Swiss Air Force"

15_PVT2213

16_PVT2224

Le bracelet en cuir, confirmant ainsi qu'elle n'est pas une plongeuse est très confortable et assez joli avec ses surpiqures blanches

18_PVT2225

Et sur la boucle, on retrouve encore le logo Victorinox

17_PVT1852

Pour conclure, le traditionnel wristshot sur mon poignet de 17 cm ….

20_PVT2262

… et quelques photos à tendance plus artistiques où elle est toujours bien mise en valeur.

_PVT7986

_PVT1955

Mariage


En conclusion :
- une montre bien attachante
- d'un prix tout doux en comparaison de sa qualité de finition
- très agréable à porter
- d'une marque qu'il ne faut pas négliger

Merci de m'avoir lu.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Lun 30 Juin - 4:56

La montre du jour est la belle OMEGA SEAMASTER de 1961 de dicknroll






J'adore Omega, en vintage, je me suis offert celle-ci, restaurée certes, mais pour moi, une beauté digne des plus grandes.

Tout le monde la connaît, mais en voici le résumé, en quelques photos choisies.

Elle vient de Corée, restaurée par un Américain, tellement bien restaurée que ça a été assez galère de la faire dédouaner, ils attendaient un expert Omega, 10 jours pour qu'il arrive, pour qu'il puisse prouver ses 53 ans aux gentils douaniers du vieux continent.















































Bien cordialement, Michaël.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Mer 2 Juil - 4:54

Eric l nous propose une revue de sa Seiko Ananta






Bonjour,

C'est le plus petit des chronos Ananta, son dessin est inspiré du katana.
Le katana est issu d'un savoir faire séculaire tant en matière de forgeage que de polissage. Le boitier rapelle donc les courbes et le poli du célèbre sabre des samouraïs.

Ce chrono est équipé d'un mouvement automatique, 8R28, à embrayage vertical et roue à colonnes. On retrouve une version de ce calibre chez Tag Heur.

La fiche technique :

Référence : SRQ011
Calibre : 8R28
Mouvement  : Chronographe automatique +
Rubis :   34
Précision  :  +25/-15 secondes par jour
Boîtier  :   Acier inoxydable
Cadran  :  Noir
Verre  :   Saphir traité anti-reflets
Lunette   : Titane carboné
Fond de boîte  :   Vissé transparent avec verre saphir
Ouverture de boîte   :  42,75 mm
Étanchéité :    10 bar
Bracelet :    Acier inoxydable, boucle déployante avec bouton-poussoir
Fonctions :
   Chronographe automatique jusqu'à 12h
   Contrôle des déclenchements par roue à colonnes et embrayage vertical de la fonction chronographe
   Fréquence 28 800 alternances / heure
   Réserve de marche de plus de 45h
   Guichet date entre 4 et 5 heures



Place aux photos :

Le mouvement :


Crédit Seiko



Crédit "WUS"

On ne va pas se voiler la face, il n'est pas franchement beau, plutôt industriel...
Mais il est précis le mien tourne à + 2/3 secondes par jour sans variation depuis le mois d'avril.

Le boitier et ses courbes inspirées du Katana :



La tranche et les poussoirs sont polis "miroir" .
La couronne est siglée.









Les trois sous-compteurs adoptent la disposition 3 /6 /9, ceux dédiés au chronométrage sont rehaussés d'un anneau argenté.  




Les graduations du cadran sont peintes à la main, les index sont appliqués ainsi que Seiko.




Les sous-compteurs et leur réhaut sont ornés de cercles concentriques.






Un "Lumshot" :





Ce n'est certes pas une plongeuse mais elle s'en tire bien, les indications sont lumineuses et le brillant est durable même si en fin de nuit,tôt le matin, c'est moins confortable.

Pour le plaisir, du moins j’espère  Chinois  :

















Je suis très satisfait de cette montre, cela faisait longtemps qu'elle m'attirait mais sans la voir ou la toucher c'est pas évident de se décider.
J'ai eu l'occasion de la voir de mes yeux chez un AD de la côte basque, à Saint Sébastien exactement.
Et là j'ai été subjugué par sa finition, le ressenti en main, la douceur des poussoirs...
Le traitement anti-reflets est vraiment bluffant puisqu'il fait littéralement disparaitre le verre !  


Merci de m'avoir lu
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Ven 11 Juil - 5:01

La montre du jour est la Grand Seiko de guiguit




Comme promis, j’ai le plaisir de partager humblement avec vous une revue de ma dernière acquisition : une Grand Seiko SBGM029 série limitée.
Pas si courante, j’ai du lutter un peu pour regrouper toutes les infos et pour les acharnés de la marque vous trouverez peut-être un peu de redite (au moins pour les anglophones) mais je pense que ça valait la peine tant le modèle est beau et peu répandu.

Je vous avais expliqué dans un post précédent quelles étaient mes Grand Seiko en vue et pourquoi je m’étais orienté vers ce modèle. Petit rappel :
« En pleine phase de grosse revente de la plupart des mes montres, j'étais à la recherche d'un modèle GMT sportif (c'est mon creneau majoritairement vous l'aurez compris) que je puisse porter en toute circonstance pour remplacer plusieurs des modèles vendus. Ayant eu par le passé une Explo II que je regrettais un peu et après avoir pas mal parcouru les posts sur Grand Seiko, suite logique de mon intérêt pour la marque, je suis tombé par hasard sur cette SBGM029... et là... coup de foudre!!
Elle représentait tout ce que j'aimais : un look à la Explo mais avec tous les attributs de GS (aiguilles, cadran, poli/brossé et surtout un bracelet comme je les aime !). Le bleu du cadran y est aussi pour beaucoup (je ne sais pas ce que j'ai avec les cadrans bleus en ce moment   Mr. Green  ). La vraie fonction GMT que n'avait pas l'Explo a fini de me convaincre.
Pas de bol, ce modèle est un série limitée de 700 exemplaires, impossible a trouver...

Puis le destin comme certains disent !! Une quasi NOS se présente, et même si ce n'est pas vraiment le moment, vu la rareté, je ne pouvais pas passer à côté!! Tant pis une Rolex devra partir... »


Voila qui est fait !  Wink

 photo imagejpg43_zpsfc253fb0.jpg

 photo imagejpg42_zps7459ff02.jpg

 photo imagejpg55_zpsc5ebd672.jpg

En 2002, la première Grand Seiko GMT sortait sur le marché, la SBGM001:

 photo imagejpg4_zps3c0ebda8.jpg
Credit net

En 2012, pour célébrer le 10e anniversaire de ce lancement, 2 éditions limitées sortaient à leur tour: la SBGM029 (la mienne J) à 700 exemplaires (à gauche) et la SBGM031 à 1000 exemplaires (à droite donc !) :

 photo imagejpg1_zpsdf0e3672.jpg
Credit net

Leurs signes distinctifs : le cadran bleu nuit et l’aiguille GMT dorée – les couleurs Grand Seiko en fait – et bien sûr le rotor en titane bleu inspiré par la forme d’un shuriken.

A noter l’existence d’une série très limitée de 21 pièces (!!) du modèle ci dessous, la SBGM005, lancée en 2005 et vendue uniquement dans le Grand Magasin japonais Isetan.

 photo imagejpg2_zpsd515b0c0.jpg
Credit net

Ce modèle était équipé de l’ancien mouvement 9S66 avec le rotor de forme traditionelle. La date a un fond noir sur ce modèle.

 photo imagejpg3_zps337e418d.jpg
Credit net

Mais revenons à nos moutons, la SBGM029.

Première particularité que l’on note après l’avoir portée un peu sous différentes lumières, c'est le cadran bleu. Il passe du noir au bleu profond au bleu irisé, magique!

 photo imagejpg7_zpsb4dc9b2f.jpg

 photo imagejpg39_zpsb608b684.jpg

Viennent ensuite les index. Magnifiques, ils sont pour moi la réelle signature de Grand Seiko, avec les aiguilles. Ils sont épais, facettés et incroyablement polis, réfléchissant la moindre lumière et brillant de mille feux. En y regardant de très près on peut apercevoir les légères stries à la surface de chaque index accentuant encore la réflexion de la lumière.
Le 12h, 6h et 9h sont marqués d’un double index. A 3h figure la date cette fois sur fond blanc/argent.

 photo imagejpg53_zpsd5aaa1d6.jpg

 photo imagejpg26_zps2bf4f8d2.jpg

 photo imagejpg24_zpsa8b277d8.jpg

La fenêtre de la date a une bordure intérieure blanche sertie d’un rebord métallique poli. Il n’y a pas de changement de date rapide, un peu dommage à ce niveau de finition.
La date peut être ajustée en avant et en arrière.
Les aiguilles dauphines heures et minutes font aussi partie des éléments iconiques de la marque. Elles sont brossées sur le dessus et polies sur les angles biseautés.
L’aiguille des heures s’étend jusqu’à l’extrémité intérieure des index et celle des minutes jusqu’au chemin de fer. L’aiguille des secondes est légèrement incurvée à son extrémité.

L’aiguille GMT est dorée en forme de flêche allongée. Elle est clairement différenciable des autres aiguilles, pas de confusion possible dans la lecture de l’heure.
Il s’agit d’une « vraie » GMT car l’aiguilles de heure peut être réglée en avant et en arrière par saut d’une heure alors que les minutes et secondes continuent de défiler.
Cela permet un réglage aisé en condition réelle de voyage vers l’est ou l’ouest, sans devoir réajuster précisément l’heure à chaque fois.
Le modèle est équipé d'un stop seconde.
L’heure est très lisible durant la journée car le contraste entre acier des aiguilles et fond bleu foncé est marqué.

L’absence de luminova rend cependant la montre peu lisible de nuit.
Le cadran est signé à 12h du logo Seiko appliqué. A 6h, on trouve 4 lignes de texte. GS (appliqué aussi) et Grand Seiko, Automatic et GMT imprimés. L’inscription « GMT » est de la même couleur que l’aiguille de ladite fonction.
Certains trouveront cela trop, particulièrement si l’on considère les différentes polices utilisées. Je trouve que l’équilibre est respecté et l’ensemble de très bon goût.

 photo imagejpg20_zpsd9f57dae.jpg

La lunette est très ressemblante à celle de l’Explorer 2 de Rolex (ça tombe bien, c’est ce que je préférais sur mon ancienne ;o). Comme sur l’Explo 2 la couronne est fixe et les chiffres sont gravés en noir avec un tiret pour les nombres impairs quand l’Explo a des triangles.
La partie extérieure est polie et la surface brossée.
Les chiffres en bas du cadran sont retournés pour une meilleure lisibilité (comme sur l’Explo encore une fois)

 photo imagejpg36_zpscd271ce1.jpg

Mon ancienne Explo 2 en référence:

 photo imagejpg1_zpsb89e8220.jpg

Le boitier en acier a un diamètre de 39,2mm et fait 44mm de corne à corne. L’entrecorne est de 20mm. L’épaisseur du boitier de 14mm.
La montre est étanche à 100m

 photo imagejpg30_zps62a95c09.jpg

 photo imagejpg35_zps155b6c52.jpg

 photo imagejpg28_zps5003445a.jpg

 photo imagejpg15_zps5c7622e6.jpg

La montre peut paraitre épaisse, mais du fait de son diamètre contenu, elle tombe parfaitement sur mon poignet de 17/17,5 cm. Son poids est relativement conséquent vu la qualité du bracelet acier.

 photo imagejpg20_zpsd9f57dae.jpg

Ce dernier, ainsi que le boitier, sont polis selon la méthode « Zaratsu », savoir-faire unique de GS.

 photo imagejpg34_zps42a7d2d2.jpg

La surface supérieure des cornes est brossée pour matcher le dessus du boitier et du bracelet.

 photo imagejpg66_zps0ec30972.jpg
La couronne est signée, vissée incluse dans des protèges couronnes:

 photo imagejpg32_zps651a007e.jpg

 photo imagejpg3_zps32739c78.jpg

 photo imagejpg5_zps589d2739.jpg

Il y a 3 positions pour la couronne. La 1ere pour le remontage manuel, la 2nde pour le réglage de l’aiguille des heures, la 3e pour celui des minutes.
Le vissage/dévissage n’est pas évident car résistant et la couronne pas facile à saisir.
Le verre est en saphir traité anti reflets. Le fond est également en saphir.

 photo imagejpg49_zpsb70128bd.jpg

 photo imagejpg50_zps33e48789.jpg

Au travers de celui-ci apparait l’attrait quasi unique de ce modèle (utilisé seulement sur l’autre série limitée GS GMT SBGM031), le rotor complet en titane bleui siglé du lion GS. Un poids en tungstène y est attaché avec 3 vis. La combinaison de la légèreté du titane et du poids du tungstène assure un meilleur remontage du mouvement, encore renforcé par un roulement à bille en céramique. La rotation du rotor est absolument silencieuse et tourne dans les 2 sens.
La réserve de marche est donnée pour 72h ce qui est une amélioration du mouvement 9S66 et il est vrai que, même si je ne la quitte pas beaucoup ces derniers temps, je n’ai jamais eu à la relancer manuellement.
L’ancien mouvement 9S56 ne proposait que 55h de rdm.

La couleur bleu unique de ce rotor en titane, habituellement gris/beige, a été obtenue par un bain d’acide révélateur de la structure cristalline du matériau. Un procédé d’anodisation a permis d’obtenir le bleu

 photo imagejpg40_zps1d8a7d2b.jpg

Seul inconvénient de ce rotor complet, il cache beaucoup le mouvement, l’inconvénient de l’avantage dirons-nous, la perfection n’est décidément pas de ce monde.
Il laisse cependant entrevoir les « côtes de Tokyo », le système Diashock et quelques autres pièces que je ne suis pas assez expert pour identifier. Petit regret, il en faut quand même, les vis ne sont pas bleuies, ce qui aurait été je pense superbe en rappel du rotor.

Le mouvement bat a 28800 alternances et est donné pour une variation horaire de -3 / +5 sec par jour selon les exigences GS.

 photo imagejpg12_zps98c2ffbe.jpg

Le bracelet style oyster est absolument magnifique, de très belle finition et d’un confort exquis.

 photo imagejpg13_zpsfd731d0c.jpg

Il est quasi entièrement brossé, ce que personnellement j’adore, avec seulement la tranche des maillons polis, donnant juste ce qu’il faut de reflet, ni trop (bling-bling), ni pas assez (terne)

 photo imagejpg14_zpsd42499d9.jpg

Seul inconvénient de ce bracelet : le réglage !
Un cauchemar. Les maillons sont attachés par une tige faisant 2/3 de la largeur totale du maillon et retenu par 2 micro vis à chaque extrémité. Vu la taille des vis, bonjour la galère pour trouve le bon tournevis, enlever le tout, revisser etc…
Je suppose (j’espère) que la raison est une meilleure sécurité !

 photo imagejpg2_zps92063a74.jpg

Le fermoir est une boucle déployante simple actionnée par des boutons de sécurité latéraux. Très souple et confortable à l’usage.

 photo imagejpg51_zps77f2a1af.jpg

Au final, après quelques temps d’utilisation, je suis absolument ravi par cette montre et totalement converti à la marque.
Les attributs de cette montre, sa finition, en font un excellent rapport qualité prix.

Plus subjectivement, j’apprécie particulièrement la discrétion du modèle qui toutefois respire la qualité. J’adore ce côté exclusif repérable seulement par les vrais connaisseurs. Et ce phénomène d’attrait naturel que la montre exerce sur le tout-venant par sa qualité intrinsèque, qui se transforme généralement immédiatement en désintérêt une fois qu’il lit le nom de la marque. Ça m’amuse beaucoup !

Le wrist shot pour finir (poignet de 17cm)

 photo imagejpg19_zpsa843a309.jpg
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Mar 9 Sep - 20:32

La montre du jour est la Navitimer de dicknroll





Il s'agit du modèle Navitimer 2 limité à 300 exemplaires, cadran spécial limité au marché japonais avec un mouvement B47 (base ETA 2892-A2).


Cette petite Breitling, j'en suis tombé amoureux en la voyant passer, je crée un post et Pierre-Jean, un sympathique fameur, se demande ou ai-je pu la dénicher, c'est un grand connaisseur et possède presque tous les catalogues de la marque, de plus, 300 exemplaires est un tirage bien bizarre pour Breitling, il se demande si ce n'est pas un fake ...

Petite baisse de moral.

Je me rends chez un AD Breitling, je la tends à la vendeuse, elle la regarde : "je crois que c'est une fausse, jamais vu ce modèle",

Elle descend la montrer à son chirurgien, quelques minutes presque insoutenables : "c'est une vraie".

J'en parle à Pierre-Jean, et nous faisons ensemble quelques recherches, je trouve deux liens qui me montrent enfin des photos de mon cadran si rare que personne ne connait et pour cause, cette coquine était réservée au seul marché japonais.

Mais Pierre-Jean, en bon limier, veut pousser plus loin les investigations, je lui envoie un max de photos, référence bracelet, etc. et s'en va chez son ami Yohan, sous-directeur de Breitling France.

Et par retour, me confirme lui aussi toute la légitimité et la rareté du modèle.[/b]

Bien cordialement, Michaël.






















































Anno : 2002
BRAND : BREITLING
SERIES : Navitimer
MOVEMENT : Automatic
DIAL COLOR : Cream
CASE MATERIAL : Stainless Steel
CASE SIZE : 38 mm
CRYSTAL MATERIAL : Mineral
BEZEL MATERIAL : Stainless Steel
BEZEL FUNCTION : Bidirectional
BRACELET MATERIAL : Stainless Steel
WATER RESISTANT : 30 meters (100 ft)

Il existe également le même modèle en or blanc limité à 100 exemplaires, toujours réservé uniquement au marché Japonais.

http://www.breitlingsource.com/watch_details/Limited_153.html
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Ven 5 Déc - 22:58

Aujourd'hui, la Rolex Datejust de Josh Homme





---------------------------------



Lors de mon arrivée sur FAM il y a un peu plus d'un an, je n'étais pas néophyte, j'avais déjà quelques montres, d'ailleurs j'en ai toujours eu une au poignet, aussi loin que ma mémoire me mène. Des Flik-Flak, puis Swatch et Casio, ma première Kinetic à 17 ans, ma première Tag à 18 ans, etc... Jusqu'à arriver sur FAM, non pas pour chercher des infos sur une montre mais pour partager ma passion.

A ce moment là, nul besoin de me parler de Rolex, la marque à la couronne ne m'attire pas le moins du monde, c'est surfait, ostentatoire, bref, je suis chargé comme un mulet d'a priori et autres clichés.

Oui mais voilà, ce forum étant un lieu de perdition où chaque fameur pousse l'autre à se raisonner en lui disant chaque fois "prends les deux" ou "dommage pour 1500€ de plus tu aurais ça", on finit par s'intéresser à tous les sous forums, et me voici sur le forum Rolex.

Très vite je craque pour l'Explo 2, son cadran blanc immaculé, son cyclope, son aiguille "dans ma benz benz benz" et son Oyster me font vibrer. Je dois en avoir le coeur net, il faut que je l'essaie et en moins de temps qu'il ne faudrait pour l'écrire, me voici chez Rolex. La vendeuse me sort l'Explo 2 et là, énoooorme déception, il ne se passe rien du tout. Par acquis de conscience, je demande à essayer la DJ, montre qui en photo ne m'a jamais attiré plus que ça, et là c'est la révélation. Cette montre est sexy comme une bouteille de Lagavulin, des courbes douces, une taille parfaite pour mon poignet de phasme, cette fois c'est certain, ma première Rolex sera forcément une DJ, enfin si un jour j'ai les finances of course.

Je me plonge donc en bon néophyte de la couronne dans le sous forum Rolex, me noie dans les références, apprends à déchiffrer le Roloboy, ce langage où on t'explique que la Sub, c'est bien, mais surtout en 5 chiffres 2 lignes affraid Neutral

Après quelque temps, je fais la différence entre 4, 5 ou 6 chiffres, mes goûts s'affinent, et mon choix se porte alors sur la DJ 16014. Pourquoi cette référence ? D'abord parce que je veux absolument la lunette cannelée or blanc, mais surtout ce qui me fait craquer, c'est son plexi cheminée qui, associé aux index appliqués en bâtons donne un relief exceptionnel au cadran. Elle est équipée du calibre 3035 avec date rapide, un plus non négligeable.

Il est temps maintenant de vous la présenter en photos, excusez le manque de talent, les photos ont toutes été prises au smartphone.

Voici la belle, sur son bracelet Jubilée, exceptionnel de confort:



Le guichet date est assorti à la couleur champagne du cadran:



Le bracelet et son fermoir:



La couronne frappée de la couronne clown  le plexi cheminée, et les cornes percées qui facilitent le changement de bracelet, même si je ne suis pas fan de la DJ sur cuir ou nato:



Le logo et les index appliqués, cadran soleillé qui passe de l'argent au champagne:



Cette photo montre assez bien le relief du cadran et les reflets générés par les index:



Et enfin, une petite série de wristshots:




















Aujourd'hui, il est très rare qu'elle ne soit pas scotchée à mon poignet, je l'adore, son charme un peu désuet sur jubilée lui donne un énorme caractère, elle est à la fois sublime et discrète, j'en suis très très fan I love you

Maintenant je peux me mettre en chasse de ma seconde deuxième Rolex, elle sera sur Oyster, reste à choisir entre 14270 et 16570...

Merci de m'avoir lu Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Dim 7 Déc - 5:24

Zouzou77 nous propose une revue de sa Péquignet Rue Royale.




* * * * * * * * * * * * * * * * * *




Comme promis, ou plutôt suite au piège gentiment tendu par dicknroll et Apia, je vais vous faire une modeste revue de ma Péquignet Rue Royale.

Mon histoire avec cette Rue Royale a commencé mi-juin 2014 à l'occasion, bien évidemment, d'un détour dans un obscur lieu de perdition perdu au milieu de la campagne du Loiret. J'y ai rencontré un homme affable, que je soupçonne d'être sorcier, car il a tout de suite cerné mes centres d'intérêts.... J'y venais dans l'espoir de pouvoir essayer une Shogun. Pas de chance, il n'y en avait pas. Qu'importe, nous prenons tout de même le temps de discuter et il me présente son tout nouvel arrivage, en avant-première, quelques Péquignet. Et là, c'est la claque, j'adore. Mais le tarif me calme et puis de toute manière, j'économise pour une Rolex, une CHI bien installée grâce à un de mes amis belges qui se reconnaitra thumright . Je tombe toutefois sous le charme d'une Victorinox fort sympatique et avec laquelle je repars (quand je vous dit que c'est un sorcier ce Pithivérien ). Ravi de mon achat, je n'y repense plus.

Ma cagnotte grossit gentiment et j'arrive à approcher de mon objectif, une Rolex pour la fin de l'année. Je parcours donc différents site mais aussi les PA de FAM. Et là je tombe sur l'annonce de Ghia94. Je me rappelle de sa revue, je me précipite donc sur le fil dédié. La CHI d'il y a quelques mois revient en force. Un petit tour sur le site de Péquignet (en fait un peu plus, mais si je vous donne le chiffre exact, vous allez me prendre pour un fou...) histoire de comparer les différents modèles me confirme que je préfère le modèle le plus simple, la Rue Royale. Il ne me reste plus qu'à contacter le Sorcier de Pithiviers qui, pour mon plus grand bonheur, l'a en stock. Rendez-vous est donc pris, mais seulement 2 semaines plus tard. Le temps passe lentement... à un tel point que j'avance le rendez-vous.

Et me voici en route pour Pithiviers.

Je pars avec celle-ci:



Quelques essayages (rassurants il faut le dire car j'ai été pris d'un horrible doute, 41mm pour une montre habillée, n'est-ce pas trop ? Heureusement, non, je ne trouve pas) et une bonne heure de discussion plus tard, je repars avec celle-ci:



C'est sur, ça change.

De retour chez moi, je ne peux résister à l'envie de la faire découvrir aux autres FAMeurs. Je leur fait donc une petite revue. .
Mon empressement, additionné à mes maigres talents de photographe, donne des photos moyennes, je ne vous les infligerai donc pas une seconde fois. En tout cas pas toutes... Mr. Green


Mais, aidé par certains FAMeurs (merci à eux pour leurs conseils), la lecture de fils dédiés, et surtout par le modèle, j'ai tenté de m'améliorer.



Après de nombreuses tentatives, j'arrive enfin à avoir ce satané guillochage de la petite seconde:


Par contre la couronne, c'est pas çà.... yeux

Mais j'y travaille.



















Un petit wristshot quand même:


Et une petite dernière:


Voilà, je vais m'arrêter là. Enfin c'est pour vous parce que moi, j'ai encore pleins de clichés en stock (certes pas tous réussis mais bon...). Vous aurez remarqué une prépondérance de photos de près (pas vraiment des macros...) et du cadran. J'ai plus de mal à prendre le mouvement et les WS, c'est un peu toujours là même chose, non? Et pour être totalement franc, j'ai un peu foiré mon dernier changement de bracelet et j'ai bien peur d'avoir quelque peu marqué les cornes yeux . Rien de grave mais un peu pénible quand même...

En espérant que cette revue vous ait plu. Je me suis bien amusé à vous présenter cette petite merveille. Et c'est pas fini, je mettrai encore plein de photos à l'avenir.

Et merci à Pierre-Yves, en m'excusant du travail que je lui donne avec ce pavé.

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Pierre-Yves
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 11374
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 07/05/2005

MessageSujet: Re: Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM    Ven 26 Déc - 4:20

La montre du jour est la Rolex Daytona de Matthieu92









Quand on pense à Daytona, on a tous une image en tête…



- Pour les ‘vintage’ : 1903, le sable, la plage et des records de vitesse (482km/h en 1935 ça donne à réfléchir)  puis un tracé moitié sable/ moitié piste




- Pour les modernes : un temple de la course automobile inauguré en 1959 avec des angles à 31°








Quoiqu’il en soit, sur un forum de passionnés de montres, on a aussi une image qui nous vient à l’esprit. 1963, un nouveau modèle vient s’inscrire dans la lignée des montres dites ‘Professionnelles’ démarrée 10 ans auparavant. La 6239 en photo ci-dessous inspirée de la 6238 dite ‘Pré-daytona’





La FAMeuse Rolex Daytona !


Cela m’a pris du temps pour l’apprécier comme il se doit, étant plutôt habitué au design type Submariner/ GMT avec lunette plutôt présente/ contrastante et autres bracelets brossés.

Au premier essai, la montre faisant assez ‘discrète’ en termes de : gabarit, rendu de la lunette, et les compteurs prenant pas mal d’espace sur le cadran, j’étais un peu interpellé. Le bracelet en maillon central poli et la brillance générale de la montre y étaient également pour quelque chose car pas vraiment habitué.

L’histoire représentée par la Daytona et les spécifications de la montre sont bien présentes, le temps passe, l’idée reste…  Twisted Evil  Twisted Evil  Twisted Evil


Ce qui m’attire comme toujours chez Rolex, c’est la fiabilité/ robustesse, et ici :
- un chrono étanche
- le mouvement 4130 (1ere Daytona dans la housse) avec 72h de RdM (66h chrono enclenché)
- les optimisations de ces dernières livrées (Bracelet renforcé à partir de 2009 + Chromalight sur les dernières random)
- le travail et la recherche effectuée autour de ce calibre (Embrayage vertical, parachrom, -60% de pièces sur le mouvement Rolex/ Zenith pour un entretien facilité et une fiabilité accrue etc.)



Ainsi que d’autres éléments comme :
- la courbe de boitier qui est à tomber
- le confort extra
- l’easy link (très utile étant déjà bien habitué au glidelock)
- sa finesse avec une épaisseur contenue à 12.4 mm pour un chrono


Pour moi ce modèle avec lunette, cornes, maillons centraux polis et sous compteurs holographiques est très cohérent. (Avant que Basle2015 (j'ai sorti ma boule ) nous amène un modèle acier cornes larges, lunette céramique, et saphir au même niveau que la lunette, pirat  je souhaitais une des dernières séries du premier Daytona à mouvement Rolex)


Je note néanmoins deux points négatifs à mon sens :
- la lisibilité qui reste bonne mais n’est pas non plus dingue en fonction des angles (pas mal de littérature et comme d’habitude pas d’antireflet)
- le fond de la boîte qui est toujours un peu triste


Point le plus problématique pour certains : le choix du cadran… blanc ? noir ?
Mon goût perso m’attire rarement vers les cadrans blancs (je n’ai qu’un cadran gris perlé dans la collec’) donc après essais, cette règle s’est encore appliquée. Le cadran blanc ouvre évidemment plus, il est assez éclatant en plein soleil mais peut-être un peu trop « blanc blanc » pour moi.


Bref, il n’y a pas de mauvais choix, juste une  préférence. Ce sera donc un cadran noir laqué pour moi et en plus je trouve qu’il fait sport mais également très classe!



Aller je vous laisse juger avec les photos bien que tout le monde la connaisse bien?! Quelle pièce! affraid








Nouvelle boîte et carte pour une random chromalight flambante Fier 2






















































C'est sacrément beau quand même hein  drunken  drunken  drunken














Et un wristshot pour finir





Voilà de quoi bien attaquer 2015 !!! Mr.Red

Bulles
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Chaque jour, une montre ! La montre du jour des membres de FAM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» svp comment ajuster la date et le jour sur ma seiko
» La montre de pilote du jour
» Une montre qui vibre
» Les belles de jour ( Convolvulus tricolor)
» "Un jour je parlerai moins, jusqu´au jour où je ne parlerai plus"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: