FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Le réglage pour les PRO.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
willbur
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 41
Localisation : IDF
Date d'inscription : 11/07/2013

MessageSujet: Le réglage pour les PRO.   Jeu 1 Jan - 8:00

Non désolé, ce n'est pas moi qui vais vous l'expliquer mais je souhaiterai que l'on discute des différentes étapes avec les éléments sujets au réglage.

Donc sans parler de changement de pièce que peut-on faire pour améliorer la marche, les variations entres positions,... bref gagner le grand prix de chronométrage  bravohap

Alors pour commencer :

1/ le plus accessible :
-Piton mobile pour le réglage du repère.
-Raquette pour l'ajustement de la marche.

2/travail sur le balancier
-équilibrage via les vis sur un Breguet
-Alignement

3/ Et puis ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gzotor
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Jeu 1 Jan - 13:08

C'est très compliqué de répondre à ta demande, beaucoup de choses entrent en compte dans le réglage en général...

On va commencer dans l'ordre, en partant du barillet, en prenant en compte que toutes les pièces sont en bon état.


L'idéal est de partir sur un ressort nivarox tout neuf, avec une belle forme de S, voire même un barillet complet pour une montre automatique.

Car après tout, c'est de là que vient la force, s'il y a des variations dans la force, ou trop peu de force à cause d'un ressort trop vieux et bien la suite de mon texte n'aura plus trop de sens.




Désolé pour la blague douteuse...  clown

Ensuite, le rouage.
La seule chose possible à faire avec des moyens courants au niveau du rouage est le réglage des ébats en hauteur. De mémoire, la roue de centre doit avoir un ébat de 5 dixièmes environ, 3 dixièmes pour la roue intermédiaire et la roue des secondes, et 2 dixièmes pour la roue d'échappement.

Personnellement je le fait plus ou moins à l'oeil, avec l'habitude on voit quel roue à besoin de plus ou moins de jeu. Ce réglage a pour objectif de diminuer au maximum les pertes d'énergie dues au déplacement des roues entre elles, en plus d'améliorer la tenue de l'huile.



On peut sans doute passer à l'ancre!

On doit commencer par s'assurer qu'elle a le même ébat que la roue d'échappement, voire un peu moins, pour les mêmes raisons qu'évoquées précédemment.

Ensuite on doit vérifier les repos des palettes, le réduire au minimum possible. Le repos c'est la surface d'appui d'une dent sur une palette de l'ancre. plus repos est grand, plus il faudra d'énergie au balancier pour dégager l'ancre de la roue.

Pour régler les repos on peut parfois tricher un peu avec les butées d'ancre, qui permettent également de régler ce que l'on appelle le chemin perdu.
Le chemin perdu c'est la distance que parcours l'ancre avec l'aide du balancier, à la fin d'une impulsion.
Ce n'est pas toujours possible de le réduire au minimum selon la conception des vieux échappements.



Pour en venir au balancier, on peut commencer par une simple vérification visuelle une fois en place, ébat de cornes, ébat de dard, vérifier donc que le double plateau ne passe pas trop près de l'ancre, et que le dard de l'ancre de touche nulle part, qu'éventuellement ça ne change pas entre deux positions.

On doit également vérifier le centrage du spiral, le plat, la forme de la courbe terminale ainsi que sa distance par rapport au spiral, pour s'assurer que quand on bouge la raquette on ne décentre pas le spiral d'un côté ou de l'autre.

Avec ça on doit donc centrer le spiral dans la clé de raquette, si c'est un système avec des goupilles, vérifier qu'elles soient bien parallelles, également pas trop serrées, sauf si c'est un spiral Bréguet, pas trop ouvertes en tout cas, l'idéal est de laisser l'espace de deux fois l'épaisseur du spiral, mais ce n'est pas toujours très juste sur les vieux calibres.

Tous ces réglages de spiral influent énormément sur le réglage aux postions, c'est la partie la plus importante du réglage avec bien entendu l'équilibrage statique, ainsi que l'équilibrage dynamique du balancier.

L'équilibrage statique consiste à center en quelque sorte le centre de gravité au mileu de l'axe en enlevant (ou ajoutant quand c'est possible) de la matière sur la serge du balancier, aux endroit les plus lourds ou les plus léger, avec un tas à équilibrer.
Cette opération délicate est évidemment faite avec le double plateau en place et sans le spiral.

L'équilibrage dynamique est le dernier rempart au réglage presque parfait, personnellement je ne l'ai pratiqué qu'une seule fois dans ma vie, au lycée, mais il consiste à équilibrer les derniers défauts du balancier en prenant en compte le déséquilibre qu'apporte la virole en plus du déséquilibre apporté par les déformations du spiral une fois la montre en marche.
C'est donc une opération qui se fait avec la montre en marche.

J'aimerais beaucoup savoir le faire sans machine d'ailleurs, mais je ne sais pas si c'est possible!



Déjà, évidemment, tout ça est fait d'usine sur tous les calibres récents, d'ailleurs les butées d'ancres actuelles ne sont plus réglables, et ce depuis longtemps! Le chemin perdu ça n'existe plus.
Normalement ils vérifient même que les roues soient bien ronde à 5 centièmes de millimètre près, mais je ne connais pas les tolérences de tous les fabriquants pour ce genre de choses!


Et je n'ai pas parlé de l'état des rubis, ni l'état des pivots en, fonction de l'âge de la montre...



Le reste, tout ce qui va jouer dans la finesse du réglage, c'est la finesse de tous ces "détails" réunis.


Edit: en plus de la conception du mouvement bien entendu, car, "d'un âne on ne fait pas un cheval de course"
Revenir en haut Aller en bas
brunod
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Jeu 1 Jan - 23:45

Gzotor a écrit:
...
L'équilibrage dynamique est le dernier rempart au réglage presque parfait, personnellement je ne l'ai pratiqué qu'une seule fois dans ma vie, au lycée, mais il consiste à équilibrer les derniers défauts du balancier en prenant en compte le déséquilibre qu'apporte la virole en plus du déséquilibre apporté par les déformations du spiral une fois la montre en marche.
C'est donc une opération qui se fait avec la montre en marche.

J'aimerais beaucoup savoir le faire sans machine d'ailleurs, mais je ne sais pas si c'est possible!
...

Merci pour toutes ces infos, mais concernant le réglage dynamique, aurais-tu quelques références, pages web, doc quelconque qui développe un peu ?
C'est très intéressant mais très vague à la fois pour moi Smile
Ce n'est que la seconde fois que j'en entends parler et je n'ai jamais rien trouvé à ce sujet...
Merci !
BD
Revenir en haut Aller en bas
Gzotor
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Ven 2 Jan - 1:25

Je n'ai pas de documentation à ce sujet.

Normalement, l'équilibrage dynamique se fait à l'aide d'une machine spéciale, c'est un genre de chronocomparateur, sur lequel il y a un micro où l'on vient placer le mouvement, et en toute logique, la machine ne s'occuppe que de mesurer les différences d'intensité entre deux battements.

Je n'en suis pas certain, mais il me semble bien que c'est comme ça que cela fonctionne, notre ami JC_R, qui a l'air de travailler dans la conception de ce genre de machine pourra peut-être confirmer?

Dans tous les cas, je crois me souvenir qu'il y a une sorte de calibrage à faire au départ, après quoi la machine calcule et affiche directement sur un genre de graphique l'endroit du balancier qui est le plus lourd.

C'est tout de même un peu vague dans mon esprit, ça fait bien 5 ans que je n'ai pas vu cette machine de près... Je crois qu'il y en a une à l'atelier, je regarderai et reviendrai apporter des précisions.


Il me semble aussi que cet équilibrage est faisable avec un chronocomparateur type Witschi classique, car la mesure d'intensité d'impulsions se fait aussi  bien, sauf que repérer le balourd devient une belle affaire...


Je tenterai de répondre plus précisément plus tard, à moins que quelqu'un qui s'y connais mieux que moi ne le fasse à ma place!
Revenir en haut Aller en bas
brunod
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1577
Age : 53
Localisation : Liège
Date d'inscription : 21/01/2013

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Ven 2 Jan - 1:53

C'est déjà ça, merci beaucoup !
Et on teste alors dans différentes positions ?
Je ne comprends pas comment ça fonctionne...
Edit : je viens de trouver ceci, mais je n'ai pas tout (ou plutôt rien) compris Smile
http://www.google.com/patents/WO2014001341A1?cl=fr
Revenir en haut Aller en bas
willbur
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1684
Age : 41
Localisation : IDF
Date d'inscription : 11/07/2013

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Ven 2 Jan - 2:23

Merci a toi Gzotor pour ces éléments et le temps que tu as pris pour les partager.

En fait c'est simple tout est dans l'équilibre et la force pour que celle-ci se conserve et reste constante malgré les Sith. clown

Pour les ébats, tu les règles via l'enfoncement des pivots dans la platine et ponts ? D'un autre coté je ne vois pas comment faire autrement. scratch
J'ai déjà eu à le faire lors du changement d'une roue d'échappement mais le pivot était enchâssé dans un insert qui venait ensuite dans la platine.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arno
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 18523
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Ven 2 Jan - 7:50

Gzotor a écrit:


Edit: en plus de la conception du mouvement bien entendu, car, "d'un âne on ne fait pas un cheval de course"

Voila, en gros, ce sera la seule phrase ( en gras ) à retenir.
Ainsi que de changer le ressort, surtout les automatic lors d'un rhabillage.
Hormis un ou deux calibres JLC, ou les ressorts seuls sont introuvables, il faudra aussi changer le barillet sur lequel il est d'ailleurs précisé : Ne pas démonter, ou ouvrir ... je ne sais plus.
J'ai retrouvé la photo :



Sinon, il reste cette formule pour identifier un balourd :



En principe, en un seul coup d’œil je repère un balourd ...

_________________
« La démocratie, c'est deux loups et un agneau votant ce qu'il y aura au dîner. La liberté, c'est un agneau bien armé qui conteste le scrutin. B.F ...»
Revenir en haut Aller en bas
Gzotor
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Ven 2 Jan - 8:38

Toujours aussi pragmatique hein? Mr. Green

On arrive parfois à des résultats assez surprenants en combinant tous ces procédés, sans compter l'équilibrage dynamique, que je n'ai jamais eu à pratiquer.

D'ailleurs, dans le texte que Bruno a partagé il est assez explicitement démontré que ça ne sert à rien, que ça risque même d'empirer les choses! Car dès que l'amplitude change le balourd se déplace, et comme l'équilibrage dynamique se fait sur une seule amplitude, c'est assez logique finalement.

La formule par contre permet de calculer précisément où se trouve le balourd sur la serge, mais c'est totalement impraticable à l'établi, un peu comme la formule pour calculer les formes des courbes Bréguet...

Revenir en haut Aller en bas
Gzotor
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 623
Age : 26
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 02/05/2013

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Ven 2 Jan - 16:01

Et j'ai oublié de répondre à Willbur, désolé poir le double post.

Si tu parles bien des rubis, oui! Par contre on de doit toucher que ceux des ponts.
Les pivots eux, se trouvent sur les axes!

Par contre, au cas ou ce n'était pas assez clair, tout ce que j'ai mentionné avant ne se pratique que dans le cas d'une montre qui règle misérablement mal, après révision, et ce même avec un barillet neuf, et je dois bien avouer que le réglage de l'ébat en hauteur est une fantaisie au milieu de tout ça.

Arno l'a dit avec en me citant, une seule phrase est à retenir!
Les miracles c'est à l'église!

Et un simple ressort de barillet neuf fait bien souvent des miracles.
Revenir en haut Aller en bas
JC_R
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Ven 2 Jan - 23:41

Il faut bien le dire, l'équilibrage dynamique n'est pas très répandu et pour cause, ll est bien souvent peu utile et complexe. Et quand il est mal fait, il peut même largement dégradé le système.
Ce n'est pas un équilibrage dynamique au sens mécanique générale du terme comme on le retrouve dans d'autres industries (typiquement roues de voiture ou machines tournantes). Dans ces cas là, les méthodes sont redoutables d'efficacité.
En horlogerie, on travail souvent par retouches successives afin de réduire une erreur, typiquement la marche. Mais ce n'est pas une bonne méthode puisque qu'au lieu d'équilibrer l'oscillateur, on vient juste compenser d'autres erreurs. En gros, le balancier qu'on avait bien équilibré statiquement ne l'est plus du tout. Pire encore, tout ça devient très sensible à l'amplitude.

Je n'ai pas lu le brevet, mais au vu des équations, elles sont dérivées des formules qui relient les balourds à l'erreur de marche. C'est toujours le même principe : faire une multitude de mesures dans différentes positions et différentes amplitudes, puis réduire l'erreur de marche. Là ça demande une machine bien spécifique parce que pour obtenir des résultats corrects, il ne s'agit surement pas de travailler avec 2 valeurs d'amplitudes, mais beaucoup plus, pour tracer une belle courbe.

Mon feeling dans tout ça : inutile de s'égosiller à faire un quelconque équilibrage dynamique tant qu'on ne travaille pas avec une courbe terminale sur le spiral tendant à réduire l'effort au pivot. Si on travaille avec un spiral "classique", cet effort devient de tout façon prédominant sur l'erreur de marche. On risque donc juste de mal le compenser... C'est du feeling hein, je peux me tromper.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.one-of.com
Arno
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 18523
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Ven 2 Jan - 23:48

JC_R a écrit:
Mais ce n'est pas une bonne méthode puisque qu'au lieu d'équilibrer l'oscillateur, on vient juste compenser d'autres erreurs. En gros, le balancier qu'on avait bien équilibré statiquement ne l'est plus du tout. Pire encore, tout ça devient très sensible à l'amplitude.


En conclusion finale, nous pouvons en déduire que, par exemple, chez Rolex ils sont complétement à coté de la plaque.
Vont fait la tronche à Genève !
Plus sérieusement, sur les calibres Rolex je n'ai JAMAIS vu une baisse d'amplitude, toujours dans les 280°/300°, et parfois avec des calibres dont la révision remonte à plusieurs années ... voir 20 ou même 30 ans.
La conclusion de la conclusion, et je cite :
"d'un âne on ne fait pas un cheval de course"

_________________
« La démocratie, c'est deux loups et un agneau votant ce qu'il y aura au dîner. La liberté, c'est un agneau bien armé qui conteste le scrutin. B.F ...»
Revenir en haut Aller en bas
JC_R
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 68
Date d'inscription : 26/09/2011

MessageSujet: Re: Le réglage pour les PRO.   Sam 3 Jan - 0:22

Je vais le dire autrement : si on ne sait pas bien le faire, alors surtout ne pas le faire.
Et si on en vient à parler de marques, alors si certaines ont fait, à un moment donné, marche arrière sur l'équilibrage dynamique, ce n'est pas sans raison.
Enfin, quand je parle de baisse d'amplitude, je parle bien évidemment de la chute d'amplitude due à la chute du couple moteur...Celle là, elle est irrémédiable (et là, je peux pas me tromper !)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.one-of.com
 
Le réglage pour les PRO.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réglage pour les jambes et pieds sur le F16
» Réglage pour rampe Razor R420
» Le réglage pour les PRO.
» bouquin avec réglage pour sulky DPX 1504
» ecumeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Précision & Chronométrie-
Sauter vers: