FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Thomas
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2489
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 8:22

Si la question ne se pose que d'un point de vue plaisir (rappel de la notion d'émotion de JC Biver) je pense que la question à se poser est: combien suis je prêt perdre d'argent pour me faire plaisir ?
Dés lors que tu commences à penser au rqp il sera difficile d'éluder la notion de dépréciation de ta montre.
Acheter un bel objet (une montre) est un plaisir qui peut être simple (Seiko turtle par exemple) ou délirant (RM).
Je pense que pour arriver à choisir une montre pour son bonheur personnel sans truchement il faut pouvoir se moquer du prix, du rpq, du style de l'objet.
Ne penser qu'à son plaisir d'achat et surtout de port au quotidien.
Ainsi j'ai mis 10 ans à acheter une AP car jusqu'à présent je n'arrivais pas à passer outre ce fameux rqp.
L'idée serait en fait de remplacer le "P" de prix par celui de plaisir, on obtiendrait ainsi le rapport qualité/plaisir et pour cela chacun est son propre juge.
Mon AP est chère, le SAV est délirant, la fiabilité relative mais dés que je la porte tout s'efface pour ne laisser la place qu'au plaisir de la porter et de la regarder.
Donc si cette Speed te plait, que tu as le budget et que tu penses que dans 1 an (c'est déjà pas mal Wink ) ton plaisir sera intact alors fonce.
Par contre si tu penses ressentir la même chose avec une Orient, Seiko...choisi la moins chère et fais autre chose avec l'argent économisé.
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Membre super actif


Nombre de messages : 383
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 9:16

Thomas a écrit:
Si la question ne se pose que d'un point de vue plaisir (rappel de la notion d'émotion de JC Biver) je pense que la question à se poser est: combien suis je prêt perdre d'argent pour me faire plaisir ?
Dés lors que tu commences à penser au rqp il sera difficile d'éluder la notion de dépréciation de ta montre.
Acheter un bel objet (une montre) est un plaisir qui peut être simple (Seiko turtle par exemple) ou délirant (RM).
Je pense que pour arriver à choisir une montre pour son bonheur personnel sans truchement il faut pouvoir se moquer du prix, du rpq, du style de l'objet.
Ne penser qu'à son plaisir d'achat et surtout de port au quotidien.
Ainsi j'ai mis 10 ans à acheter une AP car jusqu'à présent je n'arrivais pas à passer outre ce fameux rqp.
L'idée serait en fait de remplacer le "P" de prix par celui de plaisir, on obtiendrait ainsi le rapport qualité/plaisir et pour cela chacun est son propre juge.
Mon AP est chère, le SAV est délirant, la fiabilité relative mais dés que je la porte tout s'efface pour ne laisser la place qu'au plaisir de la porter et de la regarder.
Donc si cette Speed te plait, que tu as le budget et que tu penses que dans 1 an (c'est déjà pas mal Wink ) ton plaisir sera intact alors fonce.
Par contre si tu penses ressentir la même chose avec une Orient, Seiko...choisi la moins chère et fais autre chose avec l'argent économisé.


C'est une bonne approche, remplacer prix par plaisir, même si je suis un peu réticent pour le prix, je suis tout de même un peu piqué par le virus de la belle montre, quand on me parle d'Audemars Piguet, j'avoue que ça me laisse pas du tout indifférent, j'aime beaucoup cette marque et au travers de ça, je vois bien que même moi je parviens à éclipser se critère rapport / qualité / prix pour laisser passer .. l'émotion.

Selon toute vraisemblance, je vais me diriger vers l'Omega, petite incertitude sur le modèle, c'est en boutique que le choix se fera.

Merci à tous.
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 21375
Age : 51
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 10:25

Thomas a écrit:
Si la question ne se pose que d'un point de vue plaisir (rappel de la notion d'émotion de JC Biver) je pense que la question à se poser est: combien suis je prêt perdre d'argent pour me faire plaisir ?
Dés lors que tu commences à penser au rqp il sera difficile d'éluder la notion de dépréciation de ta montre.
Acheter un bel objet (une montre) est un plaisir qui peut être simple (Seiko turtle par exemple) ou délirant (RM).
Je pense que pour arriver à choisir une montre pour son bonheur personnel sans truchement il faut pouvoir se moquer du prix, du rpq, du style de l'objet.
Ne penser qu'à son plaisir d'achat et surtout de port au quotidien.
Ainsi j'ai mis 10 ans à acheter une AP car jusqu'à présent je n'arrivais pas à passer outre ce fameux rqp.
L'idée serait en fait de remplacer le "P" de prix par celui de plaisir, on obtiendrait ainsi le rapport qualité/plaisir et pour cela chacun est son propre juge.
Mon AP est chère, le SAV est délirant, la fiabilité relative mais dés que je la porte tout s'efface pour ne laisser la place qu'au plaisir de la porter et de la regarder.
Donc si cette Speed te plait, que tu as le budget et que tu penses que dans 1 an (c'est déjà pas mal Wink ) ton plaisir sera intact alors fonce.
Par contre si tu penses ressentir la même chose avec une Orient, Seiko...choisi la moins chère et fais autre chose avec l'argent économisé.

Je suis d'accord et pas d'accord Mr. Green .

Penser avant tout au plaisir est évidemment fondamental mais l'approche du RQP n'est pas nécessairement à voir comme une vile pensée n'ayant pour but que de visualiser l'objet plaisir sous forme pécuniaire.

Autre observation, l'acheteur hédoniste ne sait pas toujours d'emblée ce qu'il veut vraiment et encore moins le modèle précis qui le fait rêver, ce qui était ta démarche pour illustrer ta démonstration.

L'étude du RQP permet ainsi de découvrir des modèles ou des marques qu'on ne connaît pas ou mal, cela permet de mettre au même niveau des montres qu'on n'aurait pas comparées au moment de faire son choix et d'en rêver ensuite avec le plaisir à la clef Wink .

Voici quelques exemples, personnels bien sûr Wink , de montres au RQPrix procurant un réel plaisir, au moins aussi grand que celui que peuvent procurer des montres jusqu'à 3 à 5 fois plus chères : Seiko SARB065, Akrone K-01, SevenFriday ligne P, Frédérique Constant Moonphase Manufacture, Eterna KonTiki, Sinn, Nomos, Péquignet Rue Royale, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Thomas
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2489
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 11:04

fdm44 a écrit:


Je suis d'accord et pas d'accord Mr. Green .

Penser avant tout au plaisir est évidemment fondamental mais l'approche du RQP n'est pas nécessairement à voir comme une vile pensée n'ayant pour but que de visualiser l'objet plaisir sous forme pécuniaire.

Autre observation, l'acheteur hédoniste ne sait pas toujours d'emblée ce qu'il veut vraiment et encore moins le modèle précis qui le fait rêver, ce qui était ta démarche pour illustrer ta démonstration.

L'étude du RQP permet ainsi de découvrir des modèles ou des marques qu'on ne connaît pas ou mal, cela permet de mettre au même niveau des montres qu'on n'aurait pas comparées au moment de faire son choix et d'en rêver ensuite avec le plaisir à la clef Wink .

Voici quelques exemples, personnels bien sûr Wink , de montres au RQPrix procurant un réel plaisir, au moins aussi grand que celui que peuvent procurer des montres jusqu'à 3 à 5 fois plus chères : Seiko SARB065, Akrone K-01, SevenFriday ligne P, Frédérique Constant Moonphase Manufacture, Eterna KonTiki, Sinn, Nomos, Péquignet Rue Royale, etc.

Je comprends ton point de vue d'autant que tu cites des exemples de montres que j'aime bien mais que je n'ai jamais acheté car je savais d'avance qu'elles resteraient dans la boîte à l'heure du choix le matin.
Il s'agit pour moi de montres très agréables mais dont le rapport qualité/plaisir n'est pas satisfaisant dans mon cas.
Apres il faut convenir que la notion de plaisir que je défends est vraiment propre à chacun en fonction de ses goûts, son éducation, son style, ses moyens ...
Finalement  il y en a pour tous les goûts encore faut il connaître/ se faire le sien.


Édit:correcteur auto fantasque.


Dernière édition par Thomas le Mar 22 Mar - 11:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 21375
Age : 51
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 11:10

Je suis totalement en phase avec tes propos thumright
Revenir en haut Aller en bas
seiko007
Membre éminent.


Nombre de messages : 15194
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 11:27

broncos a écrit:



Le meilleur RQP du marché actuel est la montre de Pascal Coyon...

Oui mais elle n'est plus en vente
Revenir en haut Aller en bas
solian
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 408
Age : 39
Localisation : Corrèze
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 12:08

Si le plaisir est élevé, alors le RQPlaisir est faible  (le dénominateur de la fraction étant le plaisir ). Il vaut mieux parler de rapport plaisir/prix d'un point de vue mathématique Wink
Bref, je compare l'achat d'une montre à celui d'une oeuvre d'art : un peu de peinture, une toile et si c'est Picasso qui tient le pinceau, le coût sera nettement supérieur au prix des matériaux de base ! Parce que je pense qu'il y a réellement une forme de génie dans la conception de certaines montres qui suffit à justifier leur prix, nettement plus que certaines "copies " ou "hommages " à l'instar de copies de tableaux de maîtres !

Les choses n'ont que la valeur que l'on veut bien leur donner !
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 21375
Age : 51
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 19:43

L'étude du RQPlaisir et sa notion n'ont aucun intérêt AMHA, le plaisir n'est ni une donnée chiffrable ni vérifiable et surtout est différent d'un individu à l'autre, contrairement au RQPrix.

Les échanges précédents parlent bien du RQPrix, ce RQPrix montrant que prix et plaisir ne suivent pas forcément la même courbe, une montre de prix inférieur à une autre pouvant procurer un plaisir plus important.

Quant à mettre en parallèle l'art et les montres, il ne faut parler dans ce cas que des montres inaccessibles, celles qu'on évoque parfois sur FAM pour la culture horlogère, mais que personne ne possède sur FAM.
Revenir en haut Aller en bas
broncos
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 18276
Age : 51
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 20:32

fdm44 a écrit:
...et surtout est différent d'un individu à l'autre, contrairement au RQPrix.


Incompréhensible

Hum, pas convaincu quand même. Ce genre de notion assez floue me parait assez peu évident à généraliser à l'ensemble de la population horlogère... clown
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 21375
Age : 51
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 21:04

La qualité est quand même moins subjective que le plaisir AMHA.

Je suis d'accord que tous ne jugeront pas au même niveau la qualité d'une montre, ce jugement sur la qualité étant d'ailleurs parfois faussement lié au prix, malheureusement, mais je pense qu'il y a quand même des modèles et des marques où se rejoint l'extrême majorité, je pense à Sinn et Nomos par exemple pour lesquels nous admettons tous un RQP excellent Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Balibran
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5957
Age : 48
Localisation : Avignon
Date d'inscription : 03/06/2015

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 21:43

Mister N a écrit:


je ne savais pas que la frime était une émotion Smile

Non, c'est un art de vivre ! clown clown
Revenir en haut Aller en bas
broncos
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 18276
Age : 51
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 22:06

fdm44 a écrit:

...ce jugement sur la qualité étant d'ailleurs parfois faussement lié au prix, malheureusement...


Je dirais même très souvent. Ce qui globalement enlève toute crédibilité à la chose...
Revenir en haut Aller en bas
Thomas
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2489
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mar 22 Mar - 22:49

broncos a écrit:



Je dirais même très souvent. Ce qui globalement enlève toute crédibilité à la chose...

Ce qui globalement enlève toute crédibilité au prix ou à la qualité ?

Revenir en haut Aller en bas
fredpariz
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2198
Age : 57
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 1:53

aillouil a écrit:
quand on découvre l'horlogerie, deux choses se font jour :

- la première, c'est qu'on n'est pas encore capable de faire la différence de niveaux de finition de différents modèles/différentes marques, ce qui explique qu'on ne puisse pas apprécier la différence  entre une Hamilton Maestro et une IWC Portugaise à l'esthétique proche qui vaut 7 fois plus que la première citée (ce qui m'amène au second point) Mr. Green

- la seconde, c'est qu'on n'a pas encore pigé qu'une montre de luxe est un produit de LUXE, par essence déconnecté de toute rationalité tarifaire, et que bien d'autres éléments que les simples coûts de production/distribution/marketing interviennent dans la définition des tarifs pratiqués par les marques. Mr. Green

Bienvenue sur FAM clown

d'accord avec ces points de vue, le prix ne peut plus être un critère, contrairement à l'artisanat, on est ici dans un monde purement spéculatif, le tarif n'a aucune corrélation avec le produit, on achète du vent (de l'image) et comme de nombreux clients sont disposés à y mettre le prix...

Manivel a écrit:
Pour ma part j'ai du mal a croire au rêve a partir du moment ou je suis ouvertement pris pour un pigeon... ce qui devient la norme en matière d'horlogerie a quelques exceptions près.
Les prix ont beaucoup trop augmenté ces dernières années pour ne plus s'adresser a une certaine clientèle permettant de réduire artificiellement le nombre tout en augmentant la marge pour maintenir de gros bénéfices.

Bref, si il y a quelques temps encore je t'aurais dit "plonge"... comme j'aurais dit que voir quelqu'un porter une Rolex me faisait de l'effet... je dirais désormais, réfléchis bien, tu t'en abstiendras que mieux au profit d'un achat bien plus judicieux et bien moins onéreux. Incompréhensible

un coup de mou ?...
si des piliers comme Manivel semblent à ce point désabusés de l'horlogerie...
mais c'est vrai qu'au niveau atteint par les prix et ces augmentations incessantes, je me pose de plus en plus la question du plaisir que ça me procure et j'y trouve de moins en moins mon compte...
Revenir en haut Aller en bas
Thomas
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2489
Date d'inscription : 17/11/2005

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 2:41

fredpariz a écrit:


d'accord avec ces points de vue, le prix ne peut plus être un critère, contrairement à l'artisanat, on est ici dans un monde purement spéculatif, le tarif n'a aucune corrélation avec le produit, on achète du vent (de l'image) et comme de nombreux clients sont disposés à y mettre le prix...



un coup de mou ?...
si des piliers comme Manivel semblent à ce point désabusés de l'horlogerie...
mais c'est vrai qu'au niveau atteint par les prix et ces augmentations incessantes, je me pose de plus en plus la question du plaisir que ça me procure et j'y trouve de moins en moins mon compte...

Je suis exactement dans le même état d'esprit que Manivel à la différence que certains modèles gardent mon adhésion pleine et entière à l'idée de plaisir horloger.
Je pense à la rolex sea dweller (j'aime pas la sub), la 16710 (j'aime pas la nouvelle GMT), la speedmaster (la moonwatch uniquement), la reverso (classique ou GT), la monaco (classique), AP 15202...
Bref quelques modèles qui, bien qu'ayant subi des augmentations délirantes, restent fidèles à l'idée que je me fais d'un bel objet ayant une histoire.
Pour les pièces "exotiques" je ne me demande plus si le marché nous prends pour des pigeons ou pas.

Je précise pour les susceptibles que cette liste n'est pas exhaustive, qu'elle reste personnelle et ne saurait se substituer aux goûts de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
stellar
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 566
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/04/2012

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 3:28

fdm44 a écrit:


Je suis d'accord et pas d'accord Mr. Green .

Penser avant tout au plaisir est évidemment fondamental mais l'approche du RQP n'est pas nécessairement à voir comme une vile pensée n'ayant pour but que de visualiser l'objet plaisir sous forme pécuniaire.

Autre observation, l'acheteur hédoniste ne sait pas toujours d'emblée ce qu'il veut vraiment et encore moins le modèle précis qui le fait rêver, ce qui était ta démarche pour illustrer ta démonstration.

L'étude du RQP permet ainsi de découvrir des modèles ou des marques qu'on ne connaît pas ou mal, cela permet de mettre au même niveau des montres qu'on n'aurait pas comparées au moment de faire son choix et d'en rêver ensuite avec le plaisir à la clef Wink .

Voici quelques exemples, personnels bien sûr Wink , de montres au RQPrix procurant un réel plaisir, au moins aussi grand que celui que peuvent procurer des montres jusqu'à 3 à 5 fois plus chères : Seiko SARB065, Akrone K-01, SevenFriday ligne P, Frédérique Constant Moonphase Manufacture, Eterna KonTiki, Sinn, Nomos, Péquignet Rue Royale, etc.

Je plussois cette vision et ta liste. On peut rajouter d'autres Seiko comme les SDGM.
Un certain nombre me font d'ailleurs de l’œil, voire m'ont déjà fait craquer (la Péquignet, peut-être la K-01). pour d'autres, je reconnais leur qualité mais je ne me reconnais pas trop dans le style (taille, lisibilité).
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9154
Date d'inscription : 11/11/2009

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 4:40

fredpariz a écrit:

un coup de mou ?...
si des piliers comme Manivel semblent à ce point désabusés de l'horlogerie...
mais c'est vrai qu'au niveau atteint par les prix et ces augmentations incessantes, je me pose de plus en plus la question du plaisir que ça me procure et j'y trouve de moins en moins mon compte...

Pilier, pilier... n'exagérons rien. Mr. Green

Mais j'ai bien peur que ce ne soit pas qu'un coup de mou...
L'horlogerie suisse de luxe joue gros en abandonnant la classe moyenne, qui a pourtant fait ces choux gras, pour retourner vers une "élite" historique.
Réduction du volume de production, du personnel, automatisation, maintien des profits par l'augmentation des prix/marges... a suivre... Incompréhensible


Dernière édition par Manivel le Mer 23 Mar - 4:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fatalitas
Membre éminent.


Nombre de messages : 11269
Age : 75
Localisation : Place Vendome
Date d'inscription : 10/06/2008

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 4:43

" Prix irrationnels " c'est quoi ça ????

En quoi un prix serait-il irrationnel ??? Un prix est un prix point barre !!!

Trouves moi des prix " rationnels " ça m'intéresse  !!!
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Membre super actif


Nombre de messages : 383
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 6:23

fatalitas a écrit:
" Prix irrationnels " c'est quoi ça ????

En quoi un prix serait-il irrationnel ??? Un prix est un prix point barre !!!

Trouves moi des prix " rationnels " ça m'intéresse  !!!

Irrationnel : Ce qui est en dehors du domaine de la raison ou qui s'y oppose.

J'ai expliqué dés mon premier post la différence de prix importante entre deux montres, de marques différentes, et non expliquée rationnellement car de qualité et de prestations similaires, y compris pour le mouvement qui est le même.

Mais tu peux m'opposer que de marques différentes, la simple différence de logo peut justifier un écart du simple au double, car certains vont être ravis de voir tel badge inscrit sur le fond de leur montre plutôt qu'un autre, je peux comprendre. Voir même des gens préfèrent payer plus cher le même produit, ils vont porter la préférence au magasin le plus classieux, je comprends aussi.

Personnellement, je ne suis pas résigné à payer un produit plus cher qu'un autre sur le simple fait de l'étiquette. Bien qu'un achat passion, je veux savoir raison garder.
Revenir en haut Aller en bas
km'rol
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 23508
Localisation : Socialie , pays enchanté de la spoliation légale
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 6:54

la notion de rationnel est personnelle , ça dépend du vécu de chacun , de son mode de vie et ses moyens financiers
un mec trouvera rationnel d'acheter une teutonne full option à 70 k  et pas du tout rationnel une pijot griffe à 35 k .. l'acheteur de la pijot n'ayant pas les mêmes repères / besoins / moyens pensera l'inverse Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Membre super actif


Nombre de messages : 383
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 7:24

km'rol a écrit:
la notion de rationnel est personnelle , ça dépend du vécu de chacun , de son mode de vie et ses moyens financiers
un mec trouvera rationnel d'acheter une teutonne full option à 70 k  et pas du tout rationnel une pijot griffe à 35 k .. l'acheteur de la pijot n'ayant pas les mêmes repères / besoins / moyens pensera l'inverse Mr. Green

Je suis d'accord avec ça, cependant on trouve des montres semblables, dont la seule différence est la marque, qui a pour conséquence de donner des écarts de prix parfois énormes, c'est l'irrationalité dont je parle.

On voit bien d'évidence que le critère "marque" est hyper important.

Il y a aussi le fait de faire croire comme certains vendeurs ( les mauvais ) qu'une montre d'aujourd'hui achetée neuve, dans ma gamme de prix, c'est à dire dans la tranche de prix des 4000 / 7000 euros, puisse être un achat "investissement"

Même une Rolex de base à plus de 6000 euros ( la Oyster Perpetual date ), ce n'est pas un placement, enfin, un bon placement.

La passion peut expliquer beaucoup de choses, mais à partir d'un certain moment, ce n'est plus de la passion, à mon humble avis, être pigeon, c'est de la sottise.
Revenir en haut Aller en bas
zidelu
Animateur
avatar

Nombre de messages : 978
Localisation : SOL III
Date d'inscription : 11/08/2013

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 7:40

Mister N a écrit:


ben c'est toute la question... je ne sais pas ce qu'est un prix à peu près correct Wink

Le bon et correct prix c'est celui que tu es prêt à mettre ...Sans te préoccuper des soi disant qualités de ta montre , il y aura toujours un quidam pour la "démonter"  ; trop bling bling , pas fiable , japonaise (beurk) , mouvement pas manuf etc....
PS  POUR LA JAPONAISE , je plaisante n'est ce pas les Seiko boys jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5504
Age : 38
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 7:44

jacno1977 a écrit:

Je suis d'accord avec ça, cependant on trouve des montres semblables, dont la seule différence est la marque, qui a pour conséquence de donner des écarts de prix parfois énormes, c'est l'irrationalité dont je parle.

Je suis pas sûr qu'il y ait tant d'exemples que ça  Incompréhensible

Citation :
La passion peut expliquer beaucoup de choses, mais à partir d'un certain moment, ce n'est plus de la passion, à mon humble avis, être pigeon, c'est de la sottise.

Le pigeon c'est celui qui achète au-dessus de ses moyens. Celui qui achète dans ses moyens, en toute connaissance de cause, il se fait juste plaisir Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Tiboule
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 136
Age : 49
Localisation : Hauts de France
Date d'inscription : 08/12/2015

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 7:46

Tout neuf dans la passion des belles montres, je me suis posé la même question si le RQP de telle ou telle montre est justifié ou pas.
Au final je pense que non comme dans beaucoup d'autres produits de luxe divers et variés, mais bon c'est ainsi et admettre plutôt le RQ Plaisir/Passion/Parce que je la veut et pis c'est tout.
On à qu'une vie et de temps en temps il faut arrêter de se prendre la tête et se faire plaisir même si ça peut paraître irationelle aux autres.
Comme ma femme qui m'envoie bouler quand je lui parle du RQP de ses sacs à main de marques Mr. Green

Rien à voir, mais j'ai  essayé tous les ersatz possible de Nutella et rien ne vaut le RQP de l'original   clown
Revenir en haut Aller en bas
fredpariz
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2198
Age : 57
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?   Mer 23 Mar - 8:14

Manivel a écrit:


Pilier, pilier... n'exagérons rien. Mr. Green

Mais j'ai bien peur que ce ne soit pas qu'un coup de mou...
L'horlogerie suisse de luxe joue gros en abandonnant la classe moyenne, qui a pourtant fait ces choux gras, pour retourner vers une "élite" historique.
Réduction du volume de production, du personnel, automatisation, maintien des profits par l'augmentation des prix/marges... a suivre... Incompréhensible  

Oui, c'est un gros coup de mou Mr. Green
L'horlogerie suisse ne fait que calquer les recettes de l'industrie du luxe, la classe moyenne laborieuse ne l'intéresse pas plus qu'elle n'intéresse ses dirigeants qui visent un marché mondialisé de nouvelles populations affamées de signes d'appartenance à une supposée élite.
mais contrairement à toi je ne pense pas qu'elle vise une élite historique, plutôt les nouveaux riches sans réelle culture horlogère...
et il semble que cette clientèle ne soit pas trop volatile, après tout l'affichage du statut social n'a jamais été aussi répandu Shit
Revenir en haut Aller en bas
 
Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le marché des montres, les prix irrationnels, un marché spé, chère émotion ?
» L'évolution du marché des montres de poche
» Montres à prix discount
» Des montres suisses au meilleur prix !
» Bonnes adresses AD & marché "gris" New york

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: