FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 ASYMÉTRIE

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54966
Date d'inscription : 05/05/2005

ASYMÉTRIE Empty
MessageSujet: ASYMÉTRIE   ASYMÉTRIE EmptySam 30 Juin - 8:40

Citation :
ASYMÉTRIE

Pourquoi les Français en ont assez de financer la formation des horlogers employés par les manufactures suisses...


Un bon horloger est aujourd’hui un horloger bien formé : 10 % des 44 444 personnes employées par l’industrie ont une formation supérieure. 40 % ont un diplôme professionnel de type CFC.
Cette tendance à l’amélioration du niveau de formation devrait se poursuivre dans les années à venir.

Du fait des départs à la retraite et de l’augmentation de la production, les besoins de nouveaux horlogers se situent, dans les différents ateliers, aux alentours de 2 000 à 2 500 personnes par an.
Les filières classiques de formation ne fournissent en Suisse qu’un peu plus de 10 % de cet effectif. Les besoins de formation sont donc criants, ce qui oblige les entreprises suisses à pré-embaucher des élèves dans toutes les régions horlogères limitrophes, essentiellement en France.

Cette « razzia » des jeunes talents pénalise les fournisseurs français – ainsi privés d’une main-d’œuvre de proximité – et les marques hexagonales, bridées dans leurs stratégies de développement.
Au point de faire réagir les pouvoirs publics, qui trouvent de plus en plus asymétriques les relations horlogères entre une France qui finance sur fonds publics la formation des jeunes horlogers et une Suisse dont les entreprises profitent directement et presque sans contrepartie des budgets alloués par la France à cet apprentissage !

Cette dissymétrie est d’autant moins supportable que, dans le même élan, la Suisse met en œuvre, à travers le nouveau Swiss Made (voir page 7), un nouveau protectionnisme géographique, qui semble exclure de ce label remanié les entreprises françaises de l’Arc jurassien.

Les jeunes horlogers français seraient ainsi suffisamment qualifiés pour franchir la frontière et travailler pour les maisons suisses.
En revanche, les entreprises françaises qui auraient dû employer ces jeunes ne seraient pas dignes du nouveau Swiss Made, et leur production serait donc interdite de séjour en Suisse.
Il y a là de quoi rallumer des guerres frontalières qu’on espérait définitivement enterrées…

C’est doublement mal vu.
D’une part, l’industrie suisse a besoin des capacités industrielles de la Franche-Comté, sans lesquelles la pénurie de composants serait encore plus sévère : si nouveau Swiss Made il y a un jour, il lui faudra être européen et non plus helvéto-suisse.
D’autre part, le recours trop facile à la ressource des écoles françaises incline la Suisse à ne pas faire les efforts de formation nécessaires, tout en dissuadant les autorités françaises d’investir dans de nouvelles classes horlogères.

On sent les autorités françaises prêtes à imposer de lourdes « indemnités compensatrices » aux entreprises non communautaires qui embaucheraient des apprentis français sans avoir investi elles-mêmes dans cet apprentissage horloger…

En parlant d’investissements, n’appartient-il pas aux marques de veiller au renouvellement et à l’enrichissement du tissu pédagogique qui leur fournit cadres et main-d’œuvre ?
Même les marques qui pratiquent la formation en alternance ou qui parrainent des classes d’horlogerie le font encore timidement.
A l’exception notable de Rolex, qui admet à l’avance, avec générosité, qu’un certain nombre des élèves de ses propres écoles iront travailler chez les concurrents !



Grégory Pons
gregorypons@businessmontres.com

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54966
Date d'inscription : 05/05/2005

ASYMÉTRIE Empty
MessageSujet: Re: ASYMÉTRIE   ASYMÉTRIE EmptySam 30 Juin - 8:41

Excellent éditorial de Grégory Pons ... Mais bon, il n'y a presque plus d'industrie Française

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
simplicity
Membre référent


Nombre de messages : 7287
Age : 40
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

ASYMÉTRIE Empty
MessageSujet: Re: ASYMÉTRIE   ASYMÉTRIE EmptySam 30 Juin - 8:46

non seulement y nous piquent nos chanreurs préférés, mais en plus il leur faut nos horlogers . Manquent pas d'air .............................PUR !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ASYMÉTRIE Empty
MessageSujet: Re: ASYMÉTRIE   ASYMÉTRIE EmptySam 30 Juin - 8:51

Il ne faut pas blâmer les suisses mais les français qui ont laissé mourir leur industrie.

Quand aux jeunes français, ils vont là où il y a du travail intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ASYMÉTRIE Empty
MessageSujet: Re: ASYMÉTRIE   ASYMÉTRIE EmptySam 30 Juin - 20:20

@foversta a écrit:
Il ne faut pas blâmer les suisses mais les français qui ont laissé mourir leur industrie.

Quand aux jeunes français, ils vont là où il y a du travail intéressant.

+1 (je rajouterai "qui ont fait mourir leur industrie")

En plus "les lourdes indemnités compensatrices", je ne vois pas juridiquement comment ils vont pouvoir se débrouiller, à moins de déclarer la guerre à la Confédération où de faire signer au jeune apprenti un contrat type polytechnique ou ena, l'obligeant à travailler 10 ans dans telle ou telle entreprise (le dédit étant à sa charge, remboursé par l'employeur).

Des grand mots quoi...


H3
Revenir en haut Aller en bas
Jules
Pilier du forum
Jules

Nombre de messages : 1517
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 11/08/2006

ASYMÉTRIE Empty
MessageSujet: Re: ASYMÉTRIE   ASYMÉTRIE EmptySam 30 Juin - 20:24

Citation :
En plus "les lourdes indemnités compensatrices", je ne vois pas juridiquement comment ils vont pouvoir se débrouiller, à moins de déclarer la guerre à la Confédération où de faire signer au jeune apprenti un contrat type polytechnique ou ena, l'obligeant à travailler 10 ans dans telle ou telle entreprise (le dédit étant à sa charge, remboursé par l'employeur).

Ce qui n'a jamais empécher ces personnes de "pantoufler" dans le privé...

jules
Revenir en haut Aller en bas
 
ASYMÉTRIE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: