FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Face à la crise horlogère, quelles solutions ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
gdp.rolex
Puits de connaissances


Nombre de messages : 4980
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 16/01/2012

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Jeu 15 Sep - 8:09

guilluame-m a écrit:
Le dernier rapport annuel de René Weber de la banque Vontobel sur l'horlogerie Suisse, qui fait référence dans l'industrie, prévoyait une baisse des résultats au S1 2016 compensée par une progression au S2 pour finir l'année 2016 sur une performance globale neutre vs 2015.

D'ailleurs beaucoup ici tapent sur Rolex mais d'après ce rapport malgré la morosité, Rolex a produit 830'000 montres en 2015 contre 790'000 en 2014 soit une progression de 5%. Pour 2016 la couronne vise une croissance de 6% à 880'000 pièces malgré le contexte.


Réponse dans quelques mois.

Tudor n'est-il pas comptabilisé dans ce nombre de pièces total?
Revenir en haut Aller en bas
Cogito
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 624
Age : 37
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Ven 16 Sep - 11:24

broncos a écrit:
L'offre actuelle propose trop de médiocrité tant esthétique que mécanique. Que les marques de montres retournent à leur cœur de métier, à savoir l'horlogerie et osent sur le design, nom de Dieu!
Carrément ! Les prix ont augmenté, certes, mais je partage ton avis sur le fait qu'il y a beaucoup trop de choses qui ne présentent pas ou peu d'intérêt Neutral J'ai besoin qu'ils me fassent rêver un peu pour pouvoir leur lâcher mes sous !
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Membre très actif


Nombre de messages : 245
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Ven 16 Sep - 20:29

A mon humble avis, c'est la distribution et les prix qui sont responsables en grande partie de la crise.
Les magasins trop luxueux qui ont remplacé ce qu'on appelait naguère la "bijouterie", qui en fait vendait comme bijouterie autant les bijoux que les montres, c'était souvent la bijouterie de famille que l'on fréquentait parfois de père en fils dans les mêmes familles.
Ces bijouteries étaient gérés par des petits commerçants qui offraient un service simple et efficace, de proximité.
Depuis déjà des années, ces petits indépendants ont le plus souvent disparu, remplacé par des magasins luxueux de marques, ou par des grands magasins luxueux très chic.
Cette distribution a un coût.
Dans cet esprit, amha, il me semble que les fabricants ont poussé dans ce sens, pour "valoriser" leurs produits, je ne pense pas que cette distribution dont je dénonce le luxe est fortuite, elle a été très fortement encouragé, enfin je pense.
La relation de cause à effet, c'est une inflation tarifaire, aujourd'hui, les montres sont beaucoup, mais alors beaucoup trop cheres, toutes les montres.
A un moment, ça casse, et c'est ce qui se passe.
Par conséquent, je ne pense pas que les raisons de la crise sont si profondes et irrémédiables, c'est qu'une affaire de prix. Par une politique tarifaire, ils ont rendu la belle montre inaccessible.
Qu'ils reviennent à une distribution plus simple, plus proche, à des tarifs bien plus raisonnables, le marché repartira.
Mais, il existe le mais, tous ces investissements de marques, pour des magasins très luxe, comment revenir en arrière.
C'est là ou je m'inquiète tout de même un peu, la distribution horlogère a réellement pris de très mauvaises habitudes, j'ai parfois le sentiment qu'elle peut revenir en arrière, mais j'ai parfois le sentiment que le pli est carrément pris, et que c'est irréversible, à conséquence de quoi, il est possible que la crise n'est pas de solution.
Ils ont trop gouté à la saveur de l'argent facile, comme un vice ou une grave addiction, le retour à une saine réalité semble un voeu pieu mais impossible à réaliser, d'autant que dans certaines régions du monde, la clientèle grand luxe existe toujours .. donc.. c'est peut être plié, la solution existerait, cependant en auront ils le courage, j'avoue que je doute.
Je crains qu'ils ont tué la poule aux oeufs d'or. Elle ne pond plus la poule !
( ce n'est que mon HUMBLE avis, j'ai peut être tout faux )
Revenir en haut Aller en bas
archie
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 585
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Ven 16 Sep - 20:44

Ici beaucoup se plaignent du tournant exclusif et luxe pris par les marques depuis les années 90.
Je n'ose vous dire le prix de ma premiére reverso en or achetée en 1992 Fier 2

Mais ces marques existeraient elles encore si cette orientation n'avait pas été choisisie.

Vous interresseriez vous encore à votre graal si vous pouviez l'acquérir avec quelques jours de travail ?

L'épreuve de la précisions étant perdu face au quartz asiatique, il fallait se démarquer du tout venant. jusqu'a présent ça a marché.
Revenir en haut Aller en bas
Le Belge
Passionné de référence


Nombre de messages : 3821
Age : 46
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Ven 16 Sep - 20:55

archie a écrit:
Ici beaucoup se plaignent du tournant exclusif et luxe pris par les marques depuis les années 90.
Je n'ose vous dire le prix de ma premiére reverso en or achetée en 1992 :] Cesmarques existeraient elles encore si cette orientation n'avait pas été choisisie.

Vous interresseriez vous encore à votre graal si vous pouviez l'acquérir avec quelques jours de travail ?

L'épreuve de la précisions étant perdu face au quartz asiatique, il fallait se démarquer du tout venant. jusqu'a présent ça a marché.[/color]


Entre quelques jours de travail et 4 mois de salaire pour une "bête" Sub acier (c'est juste un exemple) y'a peut-être un juste milieu, non ?
Revenir en haut Aller en bas
archie
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 585
Date d'inscription : 30/05/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Ven 16 Sep - 21:13

Le Belge a écrit:



Entre quelques jours de travail et 4 mois de salaire pour une "bête" Sub acier (c'est juste un exemple) y'a peut-être un juste milieu, non ?

Vu les ventes depuis 20 ans et jusqu'a quelques mois, l'équilibre avait l'air d'être atteint non ? Qu'est ce qui a tout dérèglé ?
La hausse du franc suisse ? Les mesures anti corruption en chine ? la mode qui passe ?
Revenir en haut Aller en bas
broncos
Membre éminent.


Nombre de messages : 16243
Age : 51
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Ven 16 Sep - 21:32

Sur les dernières années, les montres se sont vendues malgré les prix en hausse constante mais la situation mondiale était quand même loin d'être la même qu'aujourd'hui... Incompréhensible

Je persiste à penser que les marques doivent ré-intéresser le potentiel client avec une offre horlogère de qualité et innovante, loin du tout-venant médiocre actuel. C'est le prochain challenge de l'industrie horlogère...Chinois

Et quand je vois la nouvelle Longines néo-vintago-militaire en 44, je me dis que c'est loin d'être gagné... clown
Revenir en haut Aller en bas
hma
Nouveau


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Ven 16 Sep - 21:50

Par ex pour Richemeont, le retail marche bien, c'est triste mais les clients aiment le marketing et les boutiques de marques exclusives. Le wholesale s’écroule partout, la petite boutique bijoutière n'a aucun avenir et plombe les marques en gonflant les stocks, ne pas être capable de vendre vite est catastrophique dans un bilan.
1 : ne vendre que dans ses boutiques.
2 : le SAV, un client on doit lui faire plaisir sur 10 ans quand il achète une montre à 10k€ et pas 10mn dans une boutique, puis dès qu'il passe la porte le laisser se faire balader par une hotline ... Cela va avec le 1, la montre est ramené en boutique. En wholesale il n'y a pas assez d'attachement à la marque. Un salarié défendra sa société, son job.
3 : Des prix élevés mais affichés et constants.
4 : du classique mécanique et pas de montre connecté, c'est impossible de faire vite mieux que casio ou apple, cela ne sera que perte d'argent sans fin. Avec l'automatisation , les laser, on peut faire des montres plus précises , plus belles, pour moins chères.
5 : embaucher de bon designer de montre. franchement je regardais la collection Zenith pilot !! qui va acheter ces horreurs neo retro 10k€ ? Omega idem avec la nouvelle globemaster : juste un assemblage de bonnes idées vieilles ...mais sans aucun style, impossible de plaire à des jeunes (- de 60 ans !), c'est pour moi le contraire du beau.

Putain, je me voit bien PDG moi.
Revenir en haut Aller en bas
foversta
Pilier du forum


Nombre de messages : 1510
Age : 47
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Ven 16 Sep - 22:14

hma a écrit:
Par ex pour Richemeont, le retail marche bien, c'est triste mais les clients aiment le marketing et les boutiques de marques exclusives. Le wholesale s’écroule partout, la petite boutique bijoutière n'a aucun avenir et plombe les marques en gonflant les stocks, ne pas être capable de vendre vite est catastrophique dans un bilan.
1 : ne vendre que dans ses boutiques.

Cela marche tellement bien qu'ils ont fermé des boutiques exclusives.

Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com
hma
Nouveau


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 0:25

Alors c'est sans espoir... et nos enfants dans 20 ans vont bien se marrer en regardant au font de tiroir de moches trucs achetés 6000€ qui en valent 1000€ dans lesquels ont doit mettre 500€ d l'huile tous les 5 ans !

En fait j'ai un peu peur que ce raisonnement là des acheteurs récents l'ont déjà !
Revenir en haut Aller en bas
Cogito
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 624
Age : 37
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 1:38

hma a écrit:
Alors c'est sans espoir... et nos enfants dans 20 ans vont bien se marrer en regardant au font de tiroir de moches trucs achetés 6000€ qui en valent 1000€  dans lesquels ont doit mettre 500€ d l'huile tous les 5 ans !

En fait j'ai un peu peur que ce raisonnement là des acheteurs récents l'ont déjà !

Ce raisonnement ne date pas d'aujourd'hui, depuis le quartz et sûrement avant déjà, y'a des gens qui se marrent ou en tout cas s'étonnent de nous voir acheter et entretenir des montres mécaniques, et alors ?
Y'a toujours eu en même temps des gens que ça intéressaient et qui étaient prêts à y mettre de l'argent.
En 1990 une Rolex Air-King valait 1000€ et y'avait bien quelques dingos pour en avoir et les entretenir ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 1:40


La solution ? Se faire plaisir et revenir au chose simple de la vie !

Revenir en haut Aller en bas
Boc21
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 602
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 1:44

Bah on voit bien quelle tronche aura l'avenir, on y est déjà : une poignée d'ultra méga riches à qui faire des montres ultra chères, une solide minorité franchement aisée à qui vendre de belles montres de prix...et une horde de pauvres pas trop pauvres à qui on peut refiler de la Swatch, Hamilton, Orient...
Mais la classe moyenne supérieure ou de base à qui on peut vendre de la montre moyen de gamme dite "de luxe" simplement car elles sont bien faites, fiables et précises (Rolex, Omega, Zenith) on peut l'oublier...elle a disparu la classe moyenne  Incompréhensible
Quand il faut choisir entre mutuelle santé, vacances, voitures, chauffage, épargne, logement...par définition on ne fait pas partie de la classe moyenne : la montre est hors jeu d'emblée puisqu'il faut déjà tailler dans des dépenses plus vitales.
Salaire médian en France 1700 € par mois...essayez de payer les dépenses ci-dessus avec cette somme on va rigoler.
Une majorité des français est dorénavant pauvre mais ne veut pas encore se l'avouer.
Alors acheter une vraie montre sympa juste "bien faite" dont les prix n'ont pas suivi l'érosion du pouvoir d'achat de la défunte classe moyenne (c'est le moins que l'on puisse dire) ce n'est plus du luxe c'est un suicide.
Quand à celles que l'on appelle "moyen de gamme" façon Longiness, Tissot, Frederic Constant...on pourrait croire qu'elles sont encore abordables mais en fait non pas tant que ça...
Le père de famille pauvre qui peut quand-même dégager 1-2 K de budget vacances pour sa famille et les claque dans une jetable de luxe façon FC il est bon à enfermer  Wink.

Donc quelles solutions par rapport à cette crise horlogère ?
Déjà à mon avis nous ne sommes pas en train de vivre une crise horlogère mais une méga crise planétaire tout court.
En ce moment l'économie réelle va si bien qu'un des principaux armateurs de porte conteneurs en asie vient de faire faillitte : ses bateaux gavés de marchandises tournent en rond dans les océans  Rolling Eyes
Tout ça pour dire que même en Asie ça risque de tanguer sévèrement...
Je pense que la majorité de nos concitoyens aurait aimé se laisser mettre en boite par les emboiteurs et suivre le mouvement (en résumé strass, paillettes, champ et putes, réfléchis pas, éclate toi et regarde comme ça brille...) mais ils n'ont même plus les moyens de rêver en achetant la plus humble des merdasses du marché.
Je ne vois pas comment faire autrement qu'en réduisant considérablement la production, mettre l'accent sur un bas de gamme de qualité (ex : system 51), le haut de gamme et le très haut de gamme et surtout, surtout ne pas arretter de communiquer façon "vive la vie, les diams, le champ et les putes" car de toute façon faut pas rêver : si le monde est devenu pauvre, il n'est pas pour autant devenu plus cultivé, bien au contraire.
J'entends beaucoup de ronchons dire que les films qui sortent sont de la merde, que les nouveaux auteurs pissent de l'encre pour rien, que les meubles Ikea sont nazes...
Alors que l'on a pas assez d'une vie pour découvrir le patrimoine cinématographique filmé pendant tout le XIXième siècle, pas assez de 2 vies pour lire tout ce qui a été écrit d'extraordinaire depuis des millénaires, pas assez de place pour accueillir les meubles d'hier, fruits d'un travail magnifique.
Horlogerie même chose : des siècles d'une histoire fabuleuse et peuplée de merveilles.
Dans ce monde qui opère depuis quelque temps un virage déflationiste sévère, regarder en arrière n'est pas la plus stupide des idées.
Surtout lorsque l'on est dans les premiers à le faire : que coute un livre ancien ? Rien. Un vieux film ? Rien. Un vieux meuble ? Rien. Une montre ancienne ? Que d'alle...
Bon un meuble Boulle ou une montres à complications chiadées vaut encore très cher mais une montre de qualité précise en diable et -pour le coup vraiment- Swiss made d'il y a 50 ans ?  

Non sérieusement, désolé pour le pavé mais je crois que pour la crise de l'horlogerie, il n'y a pas grand chose à faire si ce n'est revenir aux modèles du XIXième siècle : ne produire que du très beau pour les très riches et du très basique pour les pauvres.
Et chacun de notre coté, se faire plaisir évidemment, les occasions ne manquent pas.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 47373
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 2:53

Tout le monde a sa recette. Mais la solution est sans doute dans un peu de tout. Du commerce en ligne, de la vente en boutique propre...Tout dépend des marchés.
Il faut déjà faire de bons produits et faire passer quelque chose dans le mental des clients. Le marketing doit se repenser.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
zidelu
Animateur


Nombre de messages : 919
Localisation : SOL III
Date d'inscription : 11/08/2013

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 3:26

Boc21 a écrit:

Le père de famille pauvre qui peut quand-même dégager 1-2 K de budget vacances pour sa famille et les claque dans une jetable de luxe...
Donc quelles solutions par rapport à cette crise horlogère ?
Déjà à mon avis nous ne sommes pas en train de vivre une crise horlogère mais une méga crise planétaire tout court.
Non sérieusement, désolé pour le pavé mais je crois que pour la crise de l'horlogerie, il n'y a pas grand chose à faire si ce n'est revenir aux modèles du XIXième siècle : ne produire que du très beau pour les très riches et du très basique pour les pauvres.

La crise , il y a bien longtemps que certains pays y sont confrontés ...et pas que pour les Montres...
Je vais pas en refaire la liste ici car HS.
Il y a encore des célibataires qui ont du pouvoir d'achat, et des pères de famille qui au lieu de rouler en Audi préfèrent Skoda - ceux là peuvent peut être bien se payer le luxe d'une belle montre mécanique pour leur seul "plaisir" et non le paraitre...
Il y de nombreuses configurations possibles heureusement sinon on se tire une balle.
Des riches il y en a  et aura toujours , des hyper riches aussi , et puis il y a moi et les autres.
Personne ne nous force à acheter une montre à 10-15 ke et plus ,  donc si les montres sont à ce prix c'est que ça se vend ( ou plutôt) vendait...CQFD.
Les français sont les moins optimistes du monde...alors ce ne sont que des montres  Wink
Qui vivra verra - c'est pas de moi  clown
Revenir en haut Aller en bas
hma
Nouveau


Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 22/06/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 4:00

Le francais trouve normal de payer 1M€ 100m2 à Paris. Et il se dit pauvre et triste !
Allez voir ailleurs si c'est mieux !
Il a 15 ans une rolex coûtait 2x moins chère, comme la farine de blé, le gaz ou le SMIC ...
Allons un peu de joie et de gaieté.
Un montre c'est que pour le plaisir.

Bises à tous.

Tiens un conseil pour ce soir : faite un bisou 2 x plus gros et tendre à celle / celui / ceux que vous aimez !
Revenir en haut Aller en bas
adco86
Passionné absolu


Nombre de messages : 2509
Age : 29
Localisation : Dans l'ouest !
Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 5:47

ZEN a écrit:
Tout le monde a sa recette. Mais la solution est sans doute dans un peu de tout. Du commerce en ligne, de la vente en boutique propre...Tout dépend des marchés.
Il faut déjà faire de bons produits et faire passer quelque chose dans le mental des clients. Le marketing doit se repenser.

Tout est dit ou presque Wink.

Toutefois, je crois que dans le contexte hyper concurrentiel que nous connaissons, de bons produits ne suffisent pas.

Il faut penser en permanence de meilleurs produits et mettre cette nécessité au coeur de la communication.

Rolex, comme d'autres marques dans d'autres secteurs (Porsche avec sa 911, Montblanc avec son 149, Chris Reeve avec son Sebenza etc.), sait faire évoluer ses modèles phares par itérations successives.

De légères modifications mais qui marquent des différences sensibles au final.

D'une génération l'autre, on est à nouveau séduit par des modèles que l'on connaît déjà pourtant très bien et cela, c'est à mon avis la clé d'un succès pérenne et d'une véritable image de marque.
Revenir en haut Aller en bas
Blackcherry
Membre Actif


Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 6:46

En ce qui me concerne j'aurai un exemple tout récent, après avoir reçu le catalogue Nomos et la documentation qui va avec, j'étais bluffé par leur com.
Ils ne peuvent pas s’appuyer sur un glorieux passé mais s'appuient sur des choses simples, le savoir faire de leurs employés dont ils présentent certains, ils décrivent de manière simple et passionnée les différentes étapes, de l'étude à la fabrication de leur montre. Le tout présenté dans un design sobre et de très bon goût, avec un vocabulaire technique mais rendu accessible par des explications efficaces et sympathiques.
Bref, pas d'histoire ou de représentants prestigieux, juste une gamme de prix bien étudiée, des montre au design ultra efficace, des mouvements in house, du sérieux et de l'humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Cogito
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 624
Age : 37
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 22:03

Blackcherry a écrit:
Bref, pas d'histoire ou de représentants prestigieux, juste une gamme de prix bien étudiée, des montre au design ultra efficace, des mouvements in house, du sérieux et de l'humilité.
+1
Pour moi Nomos, c'est un futur Rolex. Ils suivent des recettes similaires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 22:17

Crise ! Quelle crise ?

Revenir en haut Aller en bas
Cogito
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 624
Age : 37
Localisation : Besançon
Date d'inscription : 23/12/2010

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 22:53

florian31 a écrit:
Crise ! Quelle crise ?
La crise du bon gout ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
adco86
Passionné absolu


Nombre de messages : 2509
Age : 29
Localisation : Dans l'ouest !
Date d'inscription : 04/07/2015

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 23:20

Cogito a écrit:

La crise du bon gout ! Wink

Ca fait un petit moment qu'elle dure celle-ci... Et elle n'est pas prête de se terminer^^ Very Happy.
Revenir en haut Aller en bas
bencat
Animateur


Nombre de messages : 1217
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 17 Sep - 23:33

Cogito a écrit:

La crise du bon gout ! Wink

Excellent vos 2 posts Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Passionné de référence


Nombre de messages : 3026
Age : 46
Localisation : Paris 11
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Dim 18 Sep - 3:04

Pour moi, quelques solutions peuvent être :

- du design créatif
- du vrai Swiss Made
- des prix en rapport avec les couts de fabrication
- des communication et marketing modernisés.

Mais être créatif ne se commande guère, passer à une véritable fabrication locale couterait plus cher, des prix décents baisseraient les marges, et sortir de vieux clichés "garde-temps intemporel et iconique que porte 007 et consorts" nécessiterait une remise en cause d'habitudes bien ancrées.
Ce n'est pas gagné... Incompréhensible

florian31 a écrit:
La solution ? Se faire plaisir et revenir au chose simple de la vie !

florian31 a écrit:
Crise ! Quelle crise ?

Cogito a écrit:
La crise du bon gout ! Wink

Faut avouer, deux photos qui fleure bon le gros "m'as-tu vu" qui tache. cyclops

Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Puits de connaissances


Nombre de messages : 4624
Age : 38
Date d'inscription : 02/10/2011

MessageSujet: Re: Face à la crise horlogère, quelles solutions ?   Sam 5 Nov - 21:58

Très bel article, équilibré et pondéré (et long) ici:
http://www.ablogtowatch.com/push-in-house-movements-ruined-modern-luxury-watch-industry/
Revenir en haut Aller en bas
 
Face à la crise horlogère, quelles solutions ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Face à la crise horlogère, quelles solutions ?
» Actu : Les stratégies des décideurs du luxe face à la crise
» Cinq stratégies face à la crise : Dior, Chopard, Hublot, Rolex et Swatch.
» Actu : La crise horlogère suisse de 1975-1985 revue et corrigée (Le Temps)
» Quelles solutions pour cette entrée SVP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: