FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
zidelu
Animateur


Nombre de messages : 936
Localisation : SOL III
Date d'inscription : 11/08/2013

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Dim 13 Nov 2016 - 11:07

Arnaud.A a écrit:
Petit visuel d'une version "Black Carbon"



C pour carbone - reste plus qu'à lui donner une taille et forme portable au quotidien et je lui souhaite beaucoup de succès car le système à l'air révolutionnaire ( même si j'ai pas tout compris)  Rolling Eyes
Superbes vidéos!!
Ps idem pour GP - même si les coûts de fabrication mettront ces montres certainement hors de ma portée financière.
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan11
Permanent passionné


Nombre de messages : 2354
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Dim 13 Nov 2016 - 12:29

Prouesse technologique et technique évidement. Un travail de réflexion et réalisation énorme. C'est une "concept watch" comme il y a des "concept car" il en faut pour tout ce que ça apporte dans le domaine concerné etc. mais personnellement cela ne parle pas du tout. Importable, esthétiquement ça me plait pas, je trouve en plus que le logo de la marque et la police Dominique Renaud ne sont pas beaux...elle ne sera sûrement pas commercialisé en même temps but n'est pas là. Mais bon pour le coup je reste assez stoïque devant ça
Revenir en haut Aller en bas
HOMEGA3
Animateur


Nombre de messages : 1094
Localisation : Devant mon ordinateur...
Date d'inscription : 08/01/2010

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01    Dim 13 Nov 2016 - 12:38

Que l'esthétique ne te plaise pas, cela est compréhensible. Par contre, dire qu'elle ne sera pas vendue, j'en doute.
12 exemplaires seront produit dans un premier temps. Et je ne serai pas étonné que certains sont déjà pré-vendus.
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.


Nombre de messages : 17518
Age : 50
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Dim 13 Nov 2016 - 12:40

Merci Arnaud Chinois Wink pour cette belle découverte, c'est vraiment très impressionnant Shocked .

Avec une telle fréquence, une grande seconde "vivante" et purement mécanique serait magique thumright .
Revenir en haut Aller en bas
radiomir
Membre éminent.


Nombre de messages : 15431
Age : 39
Date d'inscription : 16/01/2010

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Dim 13 Nov 2016 - 12:46

Je pense que certains ici ne saisissent l'ampleur d'une telle avancée.
Se focaliser sur l’esthétique est tellement naïf.
"Importable" clown comme si c'était le but... Rolling Eyes



Alors, pour la faire courte:
- à 2'24: bien sûr que si les 12 premières versions seront vendues, c'est même comme cela que le reste du développement sera financé
- à 2'50: l'explication du boitier, ou comment mettre en valeur un tel mouvement
Revenir en haut Aller en bas
http://premiumheliski.com/
broncos
Membre éminent.


Nombre de messages : 16373
Age : 51
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Dim 13 Nov 2016 - 13:54

radiomir a écrit:
Je pense que certains ici ne saisissent l'ampleur d'une telle avancée.


Bien évidemment. Nous sommes ici dans une autre dimension, dans la pure horlogerie de recherche et de création... Wink

Et là, c'est du très haut niveau... Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Jonathan11
Permanent passionné


Nombre de messages : 2354
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 19/04/2014

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Dim 13 Nov 2016 - 14:18

HOMEGA3 a écrit:
Que l'esthétique ne te plaise pas, cela est compréhensible. Par contre, dire qu'elle ne sera pas vendue, j'en doute.
12 exemplaires seront produit dans un premier temps. Et je ne serai pas étonné que certains sont déjà pré-vendus.

Je parlais de commercialisation, 12 exemplaires ce n'est à proprement parlé une commercialisation ce qui est logique au vu de la prouesse ça va simplement permettre de faire rentrer l'argent dépensée en R/D et réalisation. Et je suis certain que ces 12 montres seront vendues
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre référent


Nombre de messages : 6565
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Dim 13 Nov 2016 - 18:29

Je sais que plusieurs modèles étaient déjà réservés il y a quelques mois, je ne sais pas où en sont les commandes aujourd'hui mais je ne m'en fais pas. La première commande avait été faite avant même l'annonce officielle du projet.
Le premier proto sera livré et exposé dans une galerie d'art Suisse dans un premier temps visiblement.

Dominique Renaud propose d'ailleurs que toutes les nouveautés développées au fur et à mesure du développement des 12 proto puissent être rajoutées n'importe quand et sans supplément si les heureux propriétaires le souhaitent. Mais s'ils le souhaitent, ils pourront garder leurs montres telles quelles, comme des jalons de l'avancée de ce projet historique qui pourrait changer fondamentalement l'horlogerie mécanique moderne...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arnaud.A
Membre référent


Nombre de messages : 6565
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Lun 14 Nov 2016 - 11:52

Un article sur Dominique Renaud dans le New York Times


Dominique Renaud, Revolutionary Watchmaker





"Renens - Suisse
Révolutionnaire est un mot souvent utilisé à tord et à travers. Une nouvelle combinaison de couleurs à la mode. Une nouvelle coiffure. Une façon différente de cuire le poisson à la vapeur.
Mais un horloger qui invente un mouvement en changeant la façon dont les montres fonctionnent depuis plus de 300 ans? Et bien pour une fois, le mot "révolutionnaire" semble tout à fait adapté."

La suite en english ici:

http://www.nytimes.com/2016/11/15/fashion/watches-dominique-renaud.html
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
filip28
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Lun 14 Nov 2016 - 14:29

Techniquement, je suis une buze... Mais quand on voit le boulot fourni, chapeau! Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Lomaing
Membre référent


Nombre de messages : 6642
Date d'inscription : 21/02/2014

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Lun 14 Nov 2016 - 21:33

Techniquement, on est d'accord, c'est juste un truc de déglingos.

Esthétiquement, j'ai du mal à comprendre qu'on ne puisse pas trouver ça sublime. Alors oui les photos sont prises dans des angles de vue partculière, mais juste à imaginer, comme il le montre sur la vidéo, d'avoir au poignet un cylindre qu'on peut tourner soit même, à sa guise, pour voir l'intérieur de la montre comme on veut, je trouve ça magnifique! En plus les finitions on imagine bien que ce sera du très très lourd Incompréhensible

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre référent


Nombre de messages : 6565
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 0:26

Je pense que c'est plus l'arche (le boitier) qui gêne que le cylindre.
C'est vrai que c'est une esthétique très particulière et très forte mais je trouve que ça colle bien avec le projet. C'est un truc futuriste et novateur, qui casse totalement les codes habituels tout en mettant excellemment bien en valeur le mouvement dans sa capsule cylindrique.

Le design de la DR02 (qui devrait être une montre extra-plate comme l'indique l'article de bilan.ch du mois de Septembre) aura forcément un design global plus habituel, même si le mouvement en lui-même sera encore une fois totalement unique en son genre.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fdm44
Membre éminent.


Nombre de messages : 17518
Age : 50
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 0:37

Merci beaucoup Arnaud Wink pour ces infos très très intéressantes que tu sais nous dénicher et compléter à la perfection, comme pour chacun de tes sujets d'ailleurs Chinois thumright
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre référent


Nombre de messages : 6565
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 0:54

Merci beaucoup Chinois Et c'est vraiment avec grand plaisir, je trouve ce projet on ne peut plus passionnant et enthousiasmant, en plus j'ai eu le plaisir de rencontrer Dominique Renaud et son équipe, et ce sont des personnes passionnées, passionnantes et extrêmement sympathiques !
Je trouve que le potentiel de ce projet est absolument énorme et peut vraiment impacter profondément le milieu (parfois un peu poussiéreux) de l'horlogerie. Je suis absolument d'accord avec l'article du Times quand ils parlent de l'emploi du mot "révolutionnaire".

C'est pour ça que je parle beaucoup de ce projet, d'une part parce qu'il me passionne réellement et d'autre part pour faire connaître à un maximum de monde le travail génial (au sens propre du terme) qui est fait. Je trouve que ce sujet mérite qu'on en parle.

J'ai l'impression que la technique n'intéresse pas toujours les gens et peut être un peu barbant pour certains, mais s'il y a des gens intéressés, je peux essayer de faire une explication simplifiée du concept que développe Dominique Renaud si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
fdm44
Membre éminent.


Nombre de messages : 17518
Age : 50
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 7:34

Je pense qu'on serait nombreux à apprécier tes éclaircissements techniques Chinois thumright .
Revenir en haut Aller en bas
Fulgurochat
Animateur Chevronné


Nombre de messages : 1282
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 8:31

Si "Révolutionnaire" qualifie les progrès faits vis à vis de l'horlogerie d'il y a 300 ans, je me permets de rappeler qu'il y a eu les Beta 1, 2, 21, et ensuite les diapasons à quartz, et qu'on doit en être aux bases de temps au cesium pour les dispositifs portables, alors qu'en labo non-transportable on en est aux horloges optiques au strontium. Donc ce que fait DR est très bien, mais il faut relativiser : il révolutionne une technique déjà obsolète depuis 50 ans.
Gardez bien à l'esprit que l'horlogerie mécanique est une chose totalement dépassée.

Cela dit j'insiste pour ne pas être un rabat joie : c'est sympa l'oscillateur à couteaux. Reste à modéliser tout ça pour bien comprendre où sont les éléments posant problème avec l'isochronisme, et à prévoir des dispositifs antichocs (surtout dans la direction axiale). Parce qu'à vue de nez, le balancier cylindrique est monstre lourd.
Revenir en haut Aller en bas
LioZen
Membre Actif


Nombre de messages : 66
Localisation : Dans le camp
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 10:57

Arnaud.A a écrit:

J'ai l'impression que la technique n'intéresse pas toujours les gens et peut être un peu barbant pour certains, mais s'il y a des gens intéressés, je peux essayer de faire une explication simplifiée du concept que développe Dominique Renaud si vous voulez.

En tout cas, me concernant la technique est un sujet qui me passionne, toute explication complémentaire de ta part sur ce concept sera la bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre référent


Nombre de messages : 6565
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 19:22

Alors, je vais essayer de faire une explication technique la plus simple et digeste possible (je ne vous promet rien...). Je vous rappelle que je ne suis qu’un simple passionné qui aime essayer de comprendre comment les choses fonctionnent, je ne suis pas horloger et les quelques connaissances que j’ai me viennent de Google. Je vais peut-être dire des imprécisions/simplifications/erreurs/bêtises et si c’est le cas, je vous prie de bien vouloir me pardonner et me corriger Wink

Allez, c’est parti:

Un mouvement de montre est composé d’un barillet qui renferme le ressort moteur qui stocke l’énergie de le montre. Cette énergie est ensuite transmise au train de rouages - également appelé organe transmetteur - (dont les roues tournent à différentes vitesses et permettent de donner les heures, les minutes et les secondes) avant d’être freinée par l’échappement (ou organe distributeur), qui s’interpose entre le train de rouage et l’organe réglant (ou régulateur). Ce dernier système intervient pour que l’échappement puisse diviser la détente du ressort moteur en intervalles réguliers, ce qui permet ensuite de «compter le temps». Les oscillations régulières de l’organe réglant sont nécessaires au bon fonctionnement de l’échappement. Dans une horloge, l’organe réglant est le pendule, dans une montre, c’est le couple balancier/spiral, dans une montre à quartz, c’est le cristal de quartz. L’échappement le plus communément utilisé aujourd’hui est l’échappement à ancre.

Qu’est-ce qui fait un bon organe réglant?

L’ouvrage Théorie d’Horlogerie définit le facteur de qualité comme suit :
« Si on laisse osciller librement un balancier-spiral après l’avoir armé de 300°, on constate que l’amplitude diminue. La perte d’énergie est due à la résistance de l’air sur le balancier, aux frottements des pivots et aux frottements internes de la matière du spiral. On dit alors que l’oscillation est amortie. Une valeur caractérise cet amortissement, c’est le facteur de qualité. »

Ca veut dire quoi? Ca veut dire qu’un bon régulateur est un régulateur avec le moins possible de frottements. Qu’est-ce que cela implique? Moins il y a de frottements, moins l’oscillation est amortie et plus le régulateur va osciller librement longtemps. C’est ce qu’on appelle le facteur qualité.

Plus le facteur qualité augmente, plus la fréquence de l’oscillateur est précise et constante. L’augmentation du facteur qualité entraîne une augmentation de la précision.

On utilise ce système de balancier/spiral depuis Beguet soit environ 300 ans.

Ce qui génère le plus de frottement au sein du couple balancier spiral, c’est le pivot sur lequel tout le système oscille, puisqu’il est en contact et frottement permanent avec son rubis. C’est pour cela que les horlogers ont toujours essayé de faire le pivot le plus fin possible, puisque plus le pivot est fin et moins il y a de frottements.

Sauf que le balancier, en oscillant, a une certaine inertie et si le pivot devient trop fin, il ne peut plus supporter l’inertie du balancier et casse. Et ça, c’est dommage, parce que plus l’inertie du balancier est grande et plus ses oscillations sont isochrones. Donc l’idéal c’est d’avoir une grande inertie et un minimum de frottement, ce qui permet d’avoir un organe réglant avec un maximum d’isochronisme.

Qu’est-ce qui fait un bon échappement?

Un bon échappement est un échappement qui laisse osciller l’organe réglant le plus librement possible. Plus il y a de contacts, frottements et chocs entre l’oscillateur et l’échappement, plus l’isochronisme (la régularité de la fréquence du l’oscillateur) est perturbé. Mais ce sont les impulsions de l’échappement sur l’organe réglant qui entretiennent ses oscillations. Il faut donc trouver le meilleur compromis pour que l’oscillation soit la moins perturbée tout en étant quand même entretenue.

Quels sont les inconvénients de l’échappement à ancre?

Il s’agit aujourd’hui de l’échappement le plus performant mais c’est un système qui génère beaucoup de perte d’énergie puisque seul 30% de la force motrice qu’il reçoit est transmise à l’organe réglant. Cela s’explique par le fait qu’à chaque oscillation du balancier, toute une série de chocs et de frottements sont générés entre l’ancre et le balancier.
L’ancre et le balancier sont en contact pendant une certaine durée de l’oscillation, qui peut être représenté par un angle que l’on appelle angle de levée. On voit donc que plus l’angle de levée est petit, moins on a de contact (et donc de frottements) entre le balancier et l’ancre.

L’idéal alors, c’est quoi?

Plus le facteur qualité de l’organe réglant est grand, plus il oscille longtemps et à fréquence constante. Donc lorsque l’on a un excellent facteur qualité de l’organe réglant, l’échappement n’a pas besoin de donner des impulsions régulières et peut laisser l’oscillateur osciller en paix et donner des impulsions moins souvent (donc moins de chocs et de frottements, moins de perturbations de l’isochronisme de l’oscillateur).

On comprend donc que travailler sur un échappement performant, c’est bien, mais améliorer l’organe réglant, c’est encore mieux ! Finalement, on peut voir les choses "à l'envers" et considérer que l’échappement dépend de l’oscillateur.

Bon, et Dominique Renaud dans tout ça?

La première chose à comprendre, c’est que les règles habituelles de l’horlogerie sont ici totalement bousculées. On peut parler de faibles amplitudes, de hautes fréquences etc, ce qui peut peut-être en perturber certains...

Le coeur du projet de Dominique Renaud, c’est justement ce nouvel organe réglant qu’il développe, l’échappement étant à adapter à ce nouveau système. Ce nouvel échappement n'en est pas pour autant inintéressant, bien au contraire, mais il n'est que la conséquence du développement du résonateur à lames.

Pour limiter les frottements du pivot du balancier, Dominique Renaud a eu l’idée de remplacer le pivot du balancier par un tranchant de lame qui constitue donc un pivot virtuel (ou pivot spatial) dont le diamètre est 10x plus petit que celui d’un pivot traditionnel. Il parle de pivot virtuel car ce qui représente le pivot de l’oscillateur est en fait la ligne virtuelle composée de l'alignement parfait du tranchant de lame de trois couteaux. Ces lames sont posées et oscillent dans des sphères en rubis entaillées pour recevoir les couteaux.



L’avantage de ce nouveau système est double:
- il permet de réduire grandement les frottements, qui deviennent infimes. Pour preuve, un balancier/spiral classique bien réglé peut osciller librement entre 30 secondes et une minute. Dominique Renaud a fabriqué une petite maquette en plexi avec une simple lame de cutter et un ressort basique et ce système peut osciller librement plus de 20 minutes.
- le pivot étant virtuel, il est donc virtuellement incassable, ce qui signifie qu’on peut imaginer un «balancier» à grande inertie (qu’on appelle aussi volant d’inertie) sans pour autant avoir à craindre la rupture du pivot.



Ce qui découle de ces deux points, c’est que l’échappement peut être déporté en périphérie du volant d’inertie, on peut utiliser une amplitude de l’oscillateur et un angle de levée de l’échappement plus petits et une fréquence plus importante. Or, plus la fréquence est élevée et plus le système sera précis (le quartz vibre à une fréquence très élevées de 32kHz contre les 3 ou 4 Hz de nos montres mécaniques).



Mais vous allez me dire "Ok, c'est cool, mais il est où le ressort?

Et bien il est lui aussi déporté en périphérique du volent d'inertie, à l'opposé de l'échappement



Pour l'instant, DR a choisi la forme de l'arbalète (du héros Suisse Guillaume Tell, of course) pour le ressort de l'oscillateur, avec un système (visible au premier plan de l'image suivante) qui permet de régler la longueur active du ressort et donc la fréquence de la montre. D'autres formes sont évidemment envisageable.



Les sphères en rubis dans lesquelles repose le pivot spatial permettent une amplitude de 35º, ce qui permet encore une fois l’utilisation de hautes fréquences.

Face à cette haute fréquence, faible amplitude et grand facteur qualité, il faut un échappement qui puisse suivre la cadence tout en conservant les qualités propres de l’oscillateur. C’est pour cette raison que Dominique Renaud a choisi de développer un nouveau type d’échappement, basé sur le principe de l’échappement à coups perdus.

Contrairement à l’échappement à ancre, l’échappement à coups perdus ne donne pas d’impulsion au balancier à chaque alternance. A l’inverse, le balancier peut osciller librement pendant un certain nombre de battements avant de recevoir une nouvelle impulsion. Chaque alternance sans impulsion est appelée «coup perdu». L’avantage de ce mécanisme est de limiter les perturbations que subit le balancier ainsi que les frottements.

On peut ainsi calculer une amplitude cumulée (de l’oscillateur) qui correspond au cumul de toutes les amplitudes entre chaque impulsion. Avec une impulsion pour neuf coups perdus (et en tenant compte de l’amortissement), on se retrouve avec une amplitude cumulée de 340º pour un angle de levée de seulement 15º (en moyenne, sur une montre classique, on est sur un amplitude d’environ 270º pour un angle de levée compris entre 48 et 54º environ) !

Pour l’instant, il semble n’y avoir que des avantages et aucun inconvénient à ce système révolutionnaire. Aucun paramètre n’est sacrifié au détriment d’un autre et on peut espérer obtenir une chronométrie absolument incroyable.

Mais ce n’est pas tout. Avec ce nouveau système d’organe réglant et d’échappement, la diminution conséquente des frottements permet une très grande économie d’énergie et donc une réserve de marche décuplée. Dominique Renaud estime pouvoir obtenir une réserve de marche d’au moins deux semaines avec un simple barillet classique.

Je rappelle encore une fois que tous ces éléments sont miniaturisables et que Mister Renaud a déjà des idées pour faire un mouvement ultra-plat. Le fait d'opter pour un mouvement avec une construction en 3D et un oscillateur aussi volumineux est un parti prit afin de mettre en avant le fonctionnement totalement révolutionnaire de ce nouveau type de mouvement.

Pour aller un peu plus loin...

La vraie révolution, c’est celle du pivot spatial et du résonateur à couteaux. Comme vous l’avez compris, sans elle, le reste du mouvement serait très différent. Mais je trouve que l’échappement qu’est en train de développer Dominique Renaud est vraiment génial et montre tout le génie mécanique dont fait preuve ce grand horloger.

Je vous conseille de regarder cette vidéo à partir de 2:00 et de la mettre en vitesse 0,25.



Voici le schéma de l’anatomie de cet échappement



On voit quoi sur la vidéo?

Image 1:



1: Le cliquet d’entraînement entraîne la roue à coups perdus
2: La bascule de détente bloque la roue d’échappement (via leurs palettes de repos respectives)

Image 2:



1: Le cliquet d’entraînement continue sa course après avoir entraîné la roue à coups perdus
2: Le sautoir de positionnement maintient la roue à coups perdus dans sa position
3: La zone de sécurité de la glissière s’insère entre deux ogives de sécurité
4: La bascule de détente bloque toujours la roue d’échappement alors que la roue à coups perdus a avancé d’un cran.

Image 3:



1: La palette de déclenchement (on en voit une autre juste au-dessus du 1) fait basculer la bascule de détente
2: La bascule de détente libère la pointe de repos de la roue d’échappement (sur la maquette, elle est juste reliée à un poids qui simule la force motrice du ressort de barillet)
3: La point d’impulsion de la roue d’échappement donne l’impulsion à la cheville de balancier (pièce métallique sur la maquette)

Maintenant, re-regardez la vidéo en vitesse réduite et admirez la magie Wink

Au-delà de l’ingéniosité du système, je trouve le système de glissière de sécurité qui se loge en alternance entre les ogives de sécurité absolument génial.

Je ne sais pas si j’ai réussi à bien faire ressortir ça, mais l’échappement est organisé sur quatre niveaux qui permettent tous une fonction particulière: compter, contrôler, compter et sécuriser.

Cette maquette est particulièrement géniale à observer.

Une des conséquence de cet échappement, c'est que même le "tic-tac" que produit la montre est quelque chose de complètement nouveau. Vous pouvez le voir et l'entendre sur cette vidéo d'une autre maquette (plus aboutie) de DR: https://www.facebook.com/1302275403123332/videos/1344466608904211/

Conclusion:

C’est vraiment de la balle !
  Mr. Green



Voilà, j’ai essayé de simplifier un peu les explications avec les quelques connaissances techniques que j’ai pu trouver sur le net. J’espère ne pas avoir dit trop de conneries et que ça vous permet de comprendre un peu mieux le génie de Dominique Renaud !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
thibault.b
Animateur


Nombre de messages : 1168
Age : 31
Localisation : Vers le nord
Date d'inscription : 29/09/2015

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 19:57

Importable Mr. Green
Mais très beau pour ce que c est thumleft
Cômme quoi tout est encore possible sans passer par les montres connectées !
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.


Nombre de messages : 17518
Age : 50
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mar 15 Nov 2016 - 22:41

Waow, un grand bravo et un grand Merci Arnaud Chinois thumright

Il va maintenant me falloir plusieurs minutes pour apprécier toutes ces informations détaillées Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
LioZen
Membre Actif


Nombre de messages : 66
Localisation : Dans le camp
Date d'inscription : 18/03/2015

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mer 16 Nov 2016 - 9:33

fdm44 a écrit:
Waow, un grand bravo et un grand Merci Arnaud Chinois thumright

Je me suis dit la même chose, beau travail merci!
Revenir en haut Aller en bas
T.Dzi
Nouveau


Nombre de messages : 36
Localisation : Genève
Date d'inscription : 13/02/2016

MessageSujet: Well done   Mer 16 Nov 2016 - 10:15

Merci beaucoup Arnaud pour ces explications !

Ca permet de mieux comprendre le système pour des personnes pas très calées comme moi mais avec les bases de l'horlogerie.

Comme on parle de toute façon d'un système totalement nouveau même une personne n'ayant jamais vu de montre pourrait plus ou moins comprendre le système de celle là avec ton explication... Chapeau bas ! Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre référent


Nombre de messages : 6565
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Mer 16 Nov 2016 - 12:13

fdm44 a écrit:
Waow, un grand bravo et un grand Merci Arnaud Chinois thumright

Il va maintenant me falloir plusieurs minutes pour apprécier toutes ces informations détaillées Mr. Green

LioZen a écrit:


Je me suis dit la même chose, beau travail merci!

T.Dzi a écrit:
Merci beaucoup Arnaud pour ces explications !

Ca permet de mieux comprendre le système pour des personnes pas très calées comme moi mais avec les bases de l'horlogerie.

Comme on parle de toute façon d'un système totalement nouveau même une personne n'ayant jamais vu de montre pourrait plus ou moins comprendre le système de celle là avec ton explication... Chapeau bas ! Chinois

Merci pour vos retours, content que ça vous intéresse. J'espère que c'est assez digeste quand même Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
zidelu
Animateur


Nombre de messages : 936
Localisation : SOL III
Date d'inscription : 11/08/2013

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Jeu 17 Nov 2016 - 19:18

J'ai (presque) tout compris Incompréhensible
Reste à mettre ce mécanisme à une taille disons "raisonnable".
Chapeau à l'inventeur
Merci ARNAUD bravohap
Revenir en haut Aller en bas
Polpulatu
Animateur


Nombre de messages : 1080
Age : 22
Localisation : Un Corse en Suisse (Neuchatel)
Date d'inscription : 04/09/2011

MessageSujet: Re: Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01   Ven 9 Déc 2016 - 9:25

Magnifique, le genre d'innovation qu'on veut voir dans l'horlogerie, et pas vers l'implantation de modules électronique sur des montres mécaniques (spring drive et autre...).

Félicitations à cet horloger de talent, dans une carrure au design plus sobre nous approcherons la perfection ! bravohap bravohap bravohap Bulles Bulles Bulles
Revenir en haut Aller en bas
 
Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dominique Renaud: les premiers battements du coeur de la DR01
» Dominique Renaud
» Petits battements de coeur
» Mon chien a des battements de coeur irréguliers
» les fruits et légumes bon pour la santé..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: