FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Souvenir personnel : L'un de mes premiers liens avec une pendule

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48847
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Souvenir personnel : L'un de mes premiers liens avec une pendule    Mer 16 Nov - 3:50

En fouillant dans les archives familiales, je suis retombé sur une photographie qui date de l'époque où j'avais 5 ans. Quel bel âge ! L'institutrice de la classe de maternelle avait décidé de faire un spectacle de fin d'année avec les 15 enfants de la classe. Et oui, il fut une époque où les enfants étaient par classes de 15 et où l'on pouvait faire des spectacles de fin d'année...  

L'institutrice avait tout minuté avec un gros chrono dont elle se servait aussi quand on faisait du sport. J'étais envieux de cette montre.  Nous répétions notre petit spectacle des dizaines de fois et la maîtresse expliquait que nous devions regarder dans les coulisses une très grosse pendule ... Quand l'aiguille rouge sera sur 2, toi Mylène tu sortiras de la file et ira chercher ce panier en osier avec ces trois bûches, toi Joël tu sors de la file quand l'aiguille est sur le trois et tu fais semblant de vouloir voler le bois, tu prends la bûche et tu n'oublies pas, tu es un géant et tu casses la bûche en deux (c'était du carton peint ) ... C'est donc une minute après ta camarade et juste quand le son de la flute commence que tu dois surgir (j'avoue que le mot surgir ne m'était pas familier). Toi, enfin Claude, tu suis Joël et fait semblant de le rattraper pour l'empêcher de voler le bois.

Moi, j'ai un chrono dans la main et je vous ferai signe si jamais vous ne faites pas les choses au bon moment.

C'était blindé, pas possible de se tromper ! Le jour J, les parents admiratifs sont dans la salle, la maitresse fait tout commencer en même temps, le disque, nous en file indienne, la pendule et son chrono. On a l'œil sur la pendule. la musique commence et on fait des allers retours sur scène. Quand on est dans le bon sens, on regarde la pendule mais il y a un hic, un de ces hic de dernière minute. Cette saloperie de pendule a les aiguilles qui ne bougent pas. La maitresse paniquée nous dit depuis les coulisses qu'il ne faut plus regarder la pendule mais la regarder elle....

"Qu'est-ce que je dois faire ? me demande Mylène" Mince, moi qui me disais que j'allais démarrer après elle ... Si elle ne sait plus quoi faire, je ne sais plus quoi faire non plus. Elle se met à pleurer. Les filles ça pleure tout le temps me dit Gilles depuis le fond de la file. La maitresse s'agite, il faut qu'elle y aille. Je la pousse et elle va chercher son panier. La maitresse a oublié d'y mettre les bûches ! Ben alors ? Je n'ai plus rien à aller chercher ?  Donc, je ne sors pas de la file tant qu'il n'y a pas de bûches dans son panier.

C'est à moi ! La maîtresse me fait signe mais je montre qu'il n'y a pas de buches. On rit dans la salle !  La pendule repart ... la maitresse a perdu son chrono et vient accroupie mettre les buches dans le panier, je défile avec les autres mais ça devient long. "Vas-y !" Me crie la maîtresse depuis les coulisses. Elle n'a plus de chrono et tente de ralentir la musique avec son doigt sur le plateau du tourne disque qui fait un drôle de bruit. Je sors de la file mais Mylène ne veut pas me donner ses bûches ! Elle a 4 ans et on ne va pas lui piquer une buche aussi facilement. "C'est à moi !" hurle-t-elle. Je dois forcer la gamine à céder et comme la scène devient difficile à jouer, j'en rajoute ... J'étais passionné d'histoires sans paroles à la télé. La salle se marre et je pique la bûche mais pas la bonne...C'est une qui n'est pas prédécoupée. Arrive derrière moi Claude, qui ne sait plus ce qu'il doit faire car le scénario lui semble avoir changé. Je me jette sur lui comme pour me défendre. Voilà qu'il pleure aussi. Il a perdu son chapeau dans la bagarre ! La salle se marre encore plus et le gamin vexé quitte la scène. La maîtresse ne maîtrise plus rien...

Il doit y avoir un loup qui arrive sur la scène, mais le loup c'est Gilles qui avait oublié son déguisement et trois bouts de papier canson devaient faire l'affaire. Le problème est que le loup en a marre de faire des allers-retours sur scène et est en larmes sur le bord des coulisses. C'est une gamine qui reprend le rôle au pied levé. La musique s'arrête et on n'est qu'au début de la scène alors qu'on devrait être à la fin. Finalement j'attrape la bonne bûche, tombe sous les non coups de Claude et suis mangé par le loup qui pose son pied sur ma chemise blanche ce qui me fait pleurer à mon tour. La salle se marre, mes parents aussi et nous sommes applaudis après un baisser de rideau qui reste coincé car la tringle bricolée s'est cassée. "J'avais tout minuté dit la metteuse en scène dépitée mais on a eu des incidents... " "Joël tu as été formidable ! " C'est comme ça que j'ai voulu devenir acteur ... Bon, j'ai changé d'avis après mais je ne suis pas devenu pompier non plus...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
filip28
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 567
Date d'inscription : 28/01/2016

MessageSujet: Re: Souvenir personnel : L'un de mes premiers liens avec une pendule    Mer 16 Nov - 4:00

Mr. Green

Les spectacles de fin d'année. Tout est répété et re-répété... Et rien ne se passe comme prévu! C'est ça, le showbizz!
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7591
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Souvenir personnel : L'un de mes premiers liens avec une pendule    Mer 16 Nov - 4:18

Moi qui espérait qu'une vocation d'horloger serait née de cette panne malencontreuse, afin d'éviter d'autres déboires périscolaires aux enfants du monde entier qui comptent sur la précision de l'horloge backstage, je suis un peu déçu clown

Ca me fait me dire qu'avant, les montres/pendules/chronos/réveils étaient partout et tous les gens ayant vécu ces époques ont forcément un lien ou un souvenir avec l'un de ces objets. De nos jours, il est sûrement plus difficile d'évoquer une quelconque émotion avec un objet mécanique quand on est entouré d'objets numériques/technologiques/connectés. Les gens ne sont plus sensibles à la belle mécanique parce qu'ils n'ont pas grand chose à y rattacher, ça ne leur parle pas, ça ne leur évoque rien... Et malheureusement, l'horlogerie actuelle, c'est plus de poudre aux yeux que d'étoiles dans les yeux....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Souvenir personnel : L'un de mes premiers liens avec une pendule
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les tout premiers temps avec une calo EAM
» Premiers pas avec Keira
» Tourterelle trouvée ?? AIDE et PREMIERS SOINS ICI !!
» Mes premiers pas avec le C-Leg
» Echange de liens avec le site d'Angèle, en Alsace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: