FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Actu: La crise de l'horlogerie suisse inquiète la Franche-Comté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48531
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Actu: La crise de l'horlogerie suisse inquiète la Franche-Comté   Mar 22 Nov 2016 - 14:26

Citation :

Après dix ans d'euphorie, l'horlogerie suisse croule sous les stocks.
De l'autre côté de la frontière, les sous-traitants souffrent et s'organisent.

Quand l'horlogerie suisse va bien, l'économie franc-comtoise a le sourire : les belles montres Tissot, Breitling, Jaeger-LeCoultre, Tag Heuer, Longines, Audemars Piguet, Cartier ou Rolex ne boostent pas seulement l'emploi frontalier, elles donnent aussi du travail aux sous-traitants fabricants de pièces de mouvement, d'aiguilles, de couronnes ou boîtiers décorés historiquement implantés entre la frontière et Besançon, l'ex-capitale horlogère qui compte encore quelques belles maisons et voit une jeune génération d'horlogers se lancer. « Un milliard de montres sont fabriquées chaque année dans le monde, dont 30 millions en Suisse », rappelle Laurent Sage, directeur des études économiques à la CCI du Doubs. « L'économie frontalière ne représente que 3 % en volume, mais plus de 50 % en valeur. » Et dans cette niche du luxe qui a rarement connu la crise, les leaders sont invariablement suisses, qui conçoivent et assemblent 95 % des montres à plus de 1.000 euros. Dans leurs manufactures, dans la vallée de Joux et les cantons de Neuchâtel et du Jura, principalement, les marques horlogères des groupes Swatch, Richemont, LVMH, Rolex et les « petites » indépendantes emploient 60.000 salariés... dont 10.000 frontaliers venus de Franche-Comté, la région française voisine, qui forme toujours de bons techniciens.


Alors, quand les belles mécaniques suisses ne se vendent plus si bien, patatras ! Après dix ans de croissance à deux chiffres, l'horlogerie suisse ralentit. En septembre 2016, ses ventes à l'exportation enregistraient leur quinzième mois de baisse, avec une diminution moyenne de 5,7 % et de 39,6 % pour le seul marché de Hong Kong

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/0211509807045-la-crise-de-lhorlogerie-suisse-inquiete-la-franche-comte-2044705.php?HB3ps89YBW6EkXLc.99

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu: La crise de l'horlogerie suisse inquiète la Franche-Comté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : La crise économique n’épargne pas l’horlogerie suisse
» Actu: L’horlogerie suisse traverse une crise profonde et durable
» "LA TRIBUNE" L'horlogerie suisse en proie à la crise
» Actu : L'horlogerie suisse est bien moins exposée qu'en 1975
» Actu : La crise horlogère suisse de 1975-1985 revue et corrigée (Le Temps)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: