FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Actu: Crise de l'horlogerie suisse : 400 manifestants au Sentier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 47366
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Actu: Crise de l'horlogerie suisse : 400 manifestants au Sentier    Jeu 24 Nov - 8:37

Citation :
Crise de l'horlogerie suisse : 400 manifestants au Sentier

Ils sont venus devant l'hôtel de Ville du Sentier, en Suisse, pour protester contre les licenciements annoncés par le groupe Richemont. Parmi eux : de nombreux travailleurs frontaliers.

C'est une image rare en Suisse : des salariés qui n'hésitent plus à manifester leur colère. C'était ce jeudi midi devant l'hôtel de ville du Sentier. Environ 400 personnes se sont rassemblées pour dénoncer les licenciements dans l'horlogerie de luxe.

Le groupe Richemont, deuxième plus grand groupe de luxe au monde, vient d'annoncer 200 suppressions de postes dans le secteur de l'horlogerie sur les 8 000 qu'il compte actuellement en Suisse. Pour les syndicats, ces licenciements sont purement stratégiques, et peuvent être évités.


Coup dur pour les salariés

C'est un coup dur pour les salariés et pour toute la Vallée de Joux, berceau de l'horlogerie haut de gamme. Depuis le début de l'année, l'horlogerie suisse est en crise. Les exportations ont chuté, et les touristes asiatiques, qui sont de gros clients, ont délaissé la France.

Le groupe Richemont, qui détient plusieurs marques de montres haut de gamme, évoque une chute de 45 % de son bénéfice au premier semestre 2016, et une baisse de ses ventes de 14 %. Une situation inquiétante pour de nombreux frontaliers.

Jusqu'à aujourd'hui, le nombre de travailleurs frontaliers était en hausse constante. Ils sont passés de 80 à 170 000 en 15 ans. Si la conjoncture reste la même, la Suisse risque d'être beaucoup moins attractive
.

Voir la video

http://france3-regions.francetvinfo.fr/franche-comte/doubs/haut-doubs/crise-horlogerie-suisse-400-manifestants-au-sentier-1139705.html



_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 47366
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Actu: Crise de l'horlogerie suisse : 400 manifestants au Sentier    Jeu 24 Nov - 8:38

Citation :
Richemont: Manifestation contre les suppressions de postes


La voix tremble de rage au micro: «Il faut rester unis et ne pas baisser la tête. On veut du travail!» Améline Bengrine, employée depuis 10 ans par les montres Piaget, fait face à ses collègues et ceux de l'entreprise Vacheron Constantin, réunis jeudi devant le siège de cette dernière à Plan-les-Ouates (GE).

Sur les sites de production genevois, mais aussi à la Côte-aux-Fées (NE) et à la Vallée de Joux (VD), des centaines d'employés ont dénoncé le plan de restructuration dévoilé la semaine passée par le groupe Richemont, propriétaire des deux marques horlogères. Le géant du luxe, dont les résultats ont chuté au premier semestre 2016, veut y supprimer 211 postes, principalement au bout du lac. Pour l'instant, la situation est totalement bloquée.

Actionnaires montrés du doigt

Le personnel a réitéré à l'unanimité son opposition aux licenciements prévus. «Ils n'ont rien à voir avec une crise au sein des entreprises. Ils ont été décidés pour faire plaisir aux actionnaires», tonne Antonio Di Marino, depuis 28 ans chez Piaget. Il en veut pour preuve le bénéfice de 2,2 milliards de Richemont pour l'exercice 2015-2016 et les 800 millions de fr. de dividendes versés aux actionnaires.

Si les employés reconnaissent que le marché de l'horlogerie se porte mal, ils estiment pourtant que ces restructurations, causées par une stratégie d’expansion «absurde», peuvent se faire sans licenciements.

Malaise

Lundi passé, une réunion entre syndicat et représentants des deux manufactures a pour la première fois également accueilli des responsables de Richemont. «Le malaise est patent, notamment chez les dirigeants de Piaget et de Vacheron Constantin, selon Alessandro Pelizzari, secrétaire syndical d'Unia. On a l'impression que Richemont leur a imposé ces licenciements. Et personne ne s'attendait à pareille mobilisation du personnel».

Le syndicat demande aujourd'hui la suspension du plan de restructuration jusqu’en mars prochain: «C'est à ce moment que les nouveaux produits horlogers seront dévoilés. On verra alors si le marché redémarrera ou pas.» De nouvelles réunions entre les directions d'entreprises, les employés et leurs représentants sont prévues la semaine prochaine.

La direction du groupe Richemont est restée injoignable
.

http://www.20min.ch/ro/news/geneve/story/L-heure-est---la-col-re-pour-le-personnel-de-Richemont-29229898

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu: Crise de l'horlogerie suisse : 400 manifestants au Sentier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : La crise économique n’épargne pas l’horlogerie suisse
» Actu: L’horlogerie suisse traverse une crise profonde et durable
» "LA TRIBUNE" L'horlogerie suisse en proie à la crise
» Actu : L'horlogerie suisse est bien moins exposée qu'en 1975
» Actu: L'horlogerie suisse ne parvient pas à enrayer la chute de ses exportations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: