FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
gdp.rolex
Puits de connaissances


Nombre de messages : 4980
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 17/01/2012

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Dim 4 Déc 2016 - 21:50

cesco25 a écrit:
Exportations horlogères Suisses en 2005: 12 milliards
Exportations horlogères Suisses en 2015 : 22 milliards

Pas tous des nazes...

je partage le diagnostic sur le court termisme de la branche et sur l'inanité de discours de comm qui ne convainquent plus grand monde. Mais ce système a fonctionné jusqu'ici, il est donc difficile de se remettre en question.

la question à se poser est celle de la place de la montre mécanique de luxe dans l'imaginaire du consommateur il me semble

c'est effectivement la meilleure question à se poser, me semble-t-il. Et dans la même lignée, sachant que la responsabilité sociétale des sociétés est de plus en plus dans l'air du temps, les marques pourraient également investiguer sur ce plan comm'. Idem que sur leur cible et publics visés
Revenir en haut Aller en bas
fredpariz
Permanent passionné


Nombre de messages : 2187
Age : 56
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Dim 4 Déc 2016 - 22:41

cesco25 a écrit:
la question à se poser est celle de la place de la montre mécanique de luxe dans l'imaginaire du consommateur il me semble

thumright
exactement, et aussi de savoir qui est le client, à quoi il aspire, quelle est la limite tarifaire qu'il ne consentira pas à dépasser...
on savait cerner ça auparavant, il y avait certains repères culturels identifiés.
évidemment, en voulant ratisser une clientèle très éloignée de ces fondamentaux on bouleverse la grille de lecture...

est-ce que la grille de lecture appliquée à la clientèle "historique" est toujours pertinente pour l'avenir ?
bien sûr, les générations se succèdent et il n'est pas évident que les plus jeunes soient toujours sensibles à ce qui faisait vibrer leurs parents.
peut être que pour eux, l'avenir est à la montre connectée... si toutefois montre il y a...
il se peut toutefois que même les jeunes générations soient en attente de repères attachés à des valeurs de tradition, de pérennité, qui semblent un peu hors d'âge... mais certains paraissent bien être en quête d'authenticité, et résistent à la médiocrité court-termiste qui nous envahit.
un signe d'espoir ? peut-être même un marché, à condition de ne pas l'envisager avec le cynisme auquel la finance aveugle aux valeurs humaines nous a habitués Incompréhensible

la fierté d'une création artisanale (dans la conception, même si une large diffusion implique une réalisation industrielle), d'un produit bien pensé et qui dégage de l'émotion, pas du bling-bling.
la vérité du produit, et par là même la vérité du prix, n'est-ce pas ce qu'il conviendrait de retrouver ?
Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Necro
Membre très actif


Nombre de messages : 285
Date d'inscription : 24/12/2015

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Dim 4 Déc 2016 - 22:57

Vous savez c'est arrivé à beaucoup d'autres entreprises tout ça : Lacoste (image), Peugeot, Ford (mauvais modèles), Sita (tout enfouissement), Apple (fan sales only), Nokia, Kodak, (obsolescence du produit), La Redoute (has been), Fnac (pas sur internet),... La liste est très longue. La plupart existe encore.

Faisant partie de l'une d'elle en pleine transition, je vois bien le sujet des "anciens" chefs ayant vécus sur la bête pendant des années. Le tout c'est de trouver des bons à mettre à la place. Le profil de gens est différent. Rien de plus compliqué.

Cela dit c'est passionnant d'en faire partie quand on est dedans. Certaines marques de montres plus malignes survivront. Les autres, n'achetez pas des calibres maisons... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tobal78
Nouveau


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 05/03/2016

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Dim 4 Déc 2016 - 23:42

Sujet très intéressant !
Je me suis toujours demandé pourquoi les grandes marques ne proposaient pas des reprises de pièces qui bousterais les ventes de montres neuves.
Le marché de l'occasion se porte t’il mal aussi?
Certaines montres perdent jusqu'à 40% du prix boutique, cela ne poussent pas à l'achat !
Et est ce que tout ça n'est pas dû au rapport investissement , malgré le fait d'aimer les montres , je ne suis pas prêt à acheter n'importe laquelle et perdre beaucoup d'argent.
Par contre la politique commercial de certaines marques (ex panerai) on pour ma part voulu susciter le même engouement que des marques comme Rolex en faisant de la spéculation ,rareté de pièce,série limite a outrance !
Vraiment nul,oui.
Je reste toujours étonné par Patek qui pour exemple de son fameux mouvement 240.. Micro rotor, il le mette Dans beaucoup de leur montre , le change pour obtenir différentes complications et les prix passent du simple au double au quadruple !
Revenir en haut Aller en bas
stef
Passionné de référence


Nombre de messages : 3067
Age : 45
Localisation : pithiviers (45)
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Lun 5 Déc 2016 - 0:43

Bon billet Zen !
Beaucoup de dirigeants de grandes marques horlogères ( souvent de grands groupes horlogers) sont à l'instar de beaucoup d'hommes politiques , enfermés dans leur tour d'ivoire, complètement déconnectés de la réalité et de leurs clients.
Beaucoup de dirigeants pourraient d'ailleurs nous sortir des énormités à la Copé avec son pain au chocolat 

Par contre , créer de vraies nouveautés en terme de design comme de calibres, mettre en place des SAV qui sont moins longs, plus performants et qui ne sont pas des pompes a fric, il n'y a plus grand monde
Le respect et l'écoute du client devraient être à la base de l'offre des marques
Ils ont scié la branche sur laquelle ils sont assis
Ils devraient un peu plus lire Fam (je sais que beaucoup le font pourtant) mais surtout tenir compte des avis et remarques pour corriger leurs points faibles
Également former les AD car il y a du taf
Et s'ils pouvaient saupoudrer un peu de passion dans tout cela, cela serait pas mal
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bijouterie-clouzeau.fr
GMT
Puits de connaissances


Nombre de messages : 4307
Age : 43
Localisation : Mont-Blanc
Date d'inscription : 28/08/2007

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Lun 5 Déc 2016 - 10:54

DraperDon a écrit:

La fonction Marketing d'une entreprise doit être tournée vers la compréhension de ces évolutions de fond afin d'élaborer/de proposer des adaptations stratégiques (pas besoin d'être passé par McKinsey ou BCG pour écrire cela d'ailleurs). Le problème vient du fait que cette absence de compréhension de l'évolution de la demande vient du fait que - comme d'habitude - ce qui est enseigné de manière théorique et aussi appris sur le terrain ce sont des techniques de marketing, pas la vraie réflexion stratégique. En d'autres termes, cela revient à garder la tête dans le guidon en s'enfermant dans les techniques pour mesurer tel ou tel indice via tel ou tel test de marché alors que l'essentiel, la compréhension de l'évolution globale de la demande requiert autre chose que des tableaux résumant le nombre de petits fours distribués à l'événement bidule ou la mesure de l'impact d'un partenariat avec la dernière actrice à la mode.

Je partage totalement !
Cela fait 20 ans que je ne cesse de répéter que le marketing est comme une caisse à outils et que tout l'art de ce métier réside dans le choix des bons outils !
De plus, il ne faut pas confondre clients et marché...
Enfin, le feeling fera toujours la différence et là pas de recette, n'est ce pas Mr BIVER ?
Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cronovestis.com
vince007
Membre super actif


Nombre de messages : 300
Date d'inscription : 13/01/2009

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Lun 5 Déc 2016 - 11:03

Bonjour,
Je suis d'accord avec Zen.
Les managers ont un logiciel non mis à jour. Le problème, c'est que dans ces grosses boites, l'inertie décisionnelle est Catastrophique, on assiste à de la réunionnite aigue ou chacun campe sur ses positions.
Ses entreprises souffrent d'une léthargie due à leurs omnipotences!
Quand tu vois que leurs prix explosent régulièrement, déconnecté des marchés et de la demande des clients.
Le "Swiss made"? un argument fallacieux pour augmenter les prix par 10!
L'horlogerie des grandes marques n'est plus créative, regardez depuis plus de 5 ans, il n'y a plus rien à se mettre sous la dent à Bale, que du réchauffé (du vintage?)....
Ils sont sclérosés sur NIH (Not invented here), ce qui vient de l'extérieur est nécessairement mauvais. Les autres ne savent pas, eux, oui....
Le client attend:
- de la créativité.
- des prix réalistes.
- de la réactivité.
- de l'écoute et du service.
Les grandes marques n'ont plus de tout cela au catalogue.

J'ajouterai d'ailleurs que cela s'applique aux sous traitants horlogers, habitués à vivre comme des pachas.
3 mois pour avoir un devis pour réaliser une montre, ils ne connaissent pas les nouveaux process, certains te filent un devis au doigt mouillé, un développement de bracelet caoutchou? 20K CHF.
Tu envoies une demande de développement, le gars t'envoie les plans de ton projet en oubliant de cacher le cartouche d'un bureau d'étude Chinois, mais lui te facture un équivalent Suisse... il avait oublié de te le dire, sur son site, c'est pourtant inscrit, bureau d'étude et Swiss made... Après, il te justifie cela "tout le monde fait cela"...
Un taux horaire catastrophique également, 150CHf pour un horloger, quand un bureau d'étude dans un autre pays me facture un ingénieur sur un projet aéronautique 60€/h
C'est tout le modèle horloger qui est gangréné!

Vincent
Revenir en haut Aller en bas
http://www.beautifulandusable.com
Matthieu92
Passionné absolu


Nombre de messages : 2804
Date d'inscription : 14/06/2009

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Lun 5 Déc 2016 - 11:38

stef a écrit:

Mettre en place des SAV qui sont moins longs, plus performants et qui ne sont pas des pompes a fric, il n'y a plus grand monde

Le respect et l'écoute du client devraient être à la base de l'offre des marques

Également former les AD car il y a du taf

Et s'ils pouvaient saupoudrer un peu de passion dans tout cela, cela serait pas mal

Amen thumright
Revenir en haut Aller en bas
Old Trafford
Membre Actif


Nombre de messages : 57
Localisation : IdF
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Lun 5 Déc 2016 - 12:30

Confronter des points de vue est toujours très enrichissant ;

Stef à sa vision, très terrain, très pertinente...

cesco25 a bien saisi les limites du topic et réactions de certains...

Je n'ai pas du tout la même vision que la majorité ici...

DraperDon a écrit:
On se tue à répéter que la demande change structurellement et que ce phénomène dépasse d'ailleurs le secteur horloger.

Ton laïus est intéressant mais peut-être que ça n'explique pas tout...

Si la demande a changé structurellement, alors tu ne peux pas expliquer le succès impressionnant de Richard Mille, ni même la croissance record de TAG HEUER etc. sinon tout le monde serait à la rue, or ce n'est visiblement pas le cas... ZEN le relève aussi...

La demande change structurellement ? très bien... Voyons donc par exemple la ventilation en croissance organique des segments LVMH - 9 mois 2016 vs 2015 :

- Vins & spiritueux : +7%
- Mode & maroquinerie : +2%
- Parfums & cosmétiques : +8%
- Montres & joaillerie : +4%
- Distribution sélective : +6%

Bvlgari continue de gagner des parts de marché, dynamisme via le lancement récent de Serpenti Seduttori ;
TAG Heuer, en forte progression sur un marché difficile, bénéficie notamment du succès confirmé de ses nouvelles collections et de la montre connectée,
Hublot poursuit le développement de ses lignes iconiques Classic Fusion et Big Bang.


Flut... raté...


Ca dépasse le secteur horloger ? très bien... Voyons donc par exemple les autos d'exception, créneau parfaitement représentatif d'un autre segment, histoire de vérifier, et ce, pour la même période évidemment :

- Ferrari a relevé ses objectifs 2016. Les ventes nettes du fabricant de voitures de luxe ont progressé de 8% à 783 millions d'euros, contre 763 millions attendus !
- Porsche bat son record de l'année passée... soit 3% de mieux en comparaison avec la même période de l'année précédente !


Zut... encore raté...


DraperDon a écrit:
La fonction Marketing d'une entreprise doit être tournée vers la compréhension de ces évolutions de fond afin d'élaborer/de proposer des adaptations stratégiques

Oui mais il me semble que tu mélanges l'optique marketing avec le marketing management - ce n'est pas pareil...

Par ailleurs, Théodore Lewitt, que tout McKinseyboy adule / applique ses matrices, prône une orientation client et entreprise !

Kotler/Dubois ne disent rien d'autre... Philippe Hayman non plus...

M.Chevalier & G.Mazzalovo, dans un ouvrage référence (2015), ont parfaitement cerné le paradoxe de ce marché. D'une part le luxe opère, entre autres, comme distinction sociale chez certains : il est le signe d'une pratique réservée aux initiés, "à ceux qui savent" et donc, qui se soustrait à la masse. En même temps, le luxe, à ce jour, est porté par les marques, et celles-ci restent liées à des logiques de volume de production et de distribution de produits.

-> Comment, dès lors, produire de la distinction en série ?

Tel est le dilemme qui se pose aux marques de luxe... Elles vont s'efforcer de le résoudre en ajustant leur positionnement à travers des stratégies innovantes de création, com' et distribution.

François-Henry Bennahmias, patron d’Audemars Piguet, peut se délecter ainsi des performances de vente obtenues...

Globaliser est une erreur, donc excessif... Une étude des DeloitteBoys (2016) nous apprend que divers facteurs seront source d’opportunités à venir pour le secteur du luxe : évolution des comportements d’achats, fusion des canaux de distribution et complexification des modèles économiques, accroissement des déplacements à l’international, poids accru des consommateurs de la Génération Y...


Dernier exemple, avec Gucci, 2ème marque de luxe après Louis Vuitton dans le classement mondial des marques du magazine Forbes ;

Le renouvellement stylistique "hippie chic" très coloré et décalé a convaincu les moins de 35 ans (ah, la Génération Y des DeloitteBoys...) en hausse de 50 % chez les nouveaux clients (qui a dit que c'est très Guess = très tasspé de banlieue désormais ?!? si si j'ai entendu...)

La marque met en œuvre une stratégie de montée en gamme. Le prix de vente des sacs à mains augmente ainsi de 40 % entre 2009 et 2013. Après plusieurs années difficiles, en 2013 et 2014, la marque entame depuis 2015, sous l'impulsion du PDG Marco Bizzarri, un repositionnement radical. Alessandro Michele, directeur de la création, impose dès sa première collection un « style décalé à l'esprit maximaliste », selon Marco Bizzarri (wiki) ;

« Nous sommes entrés dans un combat pour les parts de marché. Pour réussir, il faut être très désirable et différenciant », estimait Marco Bizzarri, PDG ;

Résultats : Kering (maison-mère ex-PPR) voit une nette accélération de son activité au T3 2016, portée par la poursuite du redressement de sa principale marque Gucci et le dynamisme de la maison Yves Saint Laurent. En détail, la croissance organique ressort à 10,5%, alors qu'elle avait été de 6,9% au T2 et de 4% au T1...

Gucci, le principal pôle de profits de Kering, a atteint 17% au troisième trimestre, après une progression de 7,4% le trimestre précédent.

La maroquinerie représente plus de la moitié du CA de la marque. Gucci commercialise également du prêt-à-porter, des chaussures, des lunettes, des montres et des bijoux.

Le CA d'Yves Saint Laurent a crû de 33,9% en données organiques, tiré par le dynamisme des ventes de la maison de couture dans l'ensemble des zones géographiques et des catégories de produits.


Et Zut... encore raté...







Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre référent


Nombre de messages : 8565
Date d'inscription : 12/11/2009

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Lun 5 Déc 2016 - 13:29

Jango32 a écrit:


Dire qu'ils sont nuls, c'est un peu court...
Ils ont été nuls aussi les années précédentes avant la crise alors qu'ils ont créé des emplois et généré des bénéfices ?

Oui, c'est même la qu'ils ont été le plus nul et on ne cessait de le répéter. C'est précisément cette vision à court terme de surfer sur la vague qui les a foutu dedans.
D'un art de luxe, ils ont fait passer l'horlogerie à un attrape-nigots de ducasse campagnarde.

Faut pas croire que Rolex s'en tire mieux... dans le coin on parle de 150 temporaires qui ont dégagé la semaine dernière.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
olivier_genève
Animateur


Nombre de messages : 1053
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/10/2014

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 18:13

Eh bien Manivel, t'as l'air bien renseigné.
Bon c'est pas la 1ère fois que ça se passe comme ça chez roro.
Y a quand même un truc paradoxal, d'un côté c'est la croix et la bannière pour avoir une Daytona au prix de vente officiel et de l'autre on vire. finalement faut produire...mais pas trop !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Othon
Membre super actif


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 18:55

Merci Old Trafford de nous rappeler que les propriétaires de Richard Mille qui roulent en Ferrari en buvant du Remy Martin se portent bien.

Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
blastula
Membre super actif


Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 19:10

olivier_genève a écrit:
Eh bien Manivel, t'as l'air bien renseigné.

On a souvent de bons retours de Manivel

Tout ce que j'ai envie de dire sur ce genre de débat, c'est que c'est intéressant d'en parler, il y a certainement des pistes à suivre, mais qu'il faudrait surtout ne pas oublier de prendre un peu de distance au sujet des généralisations, des opinions tranchées, des idées toutes faites, des je vous l'avais bien dit, des rumeurs, des on-dit, des je sais tout mais c'est confidentiel, des je sais rien mais je le pense quand même, des sources bien informées, des insiders, des chuchoteurs, et de tous les donneurs de leçons qui n'ont jamais dirigé une boite, bien planqués dans un boulot sans risque, à deux doigts de la retraite de préférence, et si prompts à juger, démolir, trancher, asséner, etc.

S'il suffisait d'appliquer des recettes, nous serions tous cuisiniers. : flower
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur


Nombre de messages : 47375
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 19:27

blastula a écrit:
olivier_genève a écrit:
Eh bien Manivel, t'as l'air bien renseigné.

On a souvent de bons retours de Manivel

Tout ce que j'ai envie de dire sur ce genre de débat, c'est que c'est intéressant d'en parler, il y a certainement des pistes à suivre, mais qu'il faudrait surtout ne pas oublier de prendre un peu de distance au sujet des généralisations, des opinions tranchées, des idées toutes faites, des je vous l'avais bien dit, des rumeurs, des on-dit, des je sais tout mais c'est confidentiel, des je sais rien mais je le pense quand même, des sources bien informées, des insiders, des chuchoteurs, et de tous les donneurs de leçons qui n'ont jamais dirigé une boite, bien planqués dans un boulot sans risque, à deux doigts de la retraite de préférence, et si prompts à juger, démolir, trancher, asséner, etc.

S'il suffisait d'appliquer des recettes, nous serions tous cuisiniers. : flower

Avec un tel cumul de bon sens commun, c'est sur le passé est ce qu'il est et le futur reste à découvrir . http://forumamontres.forumactif.com/t203272-la-langue-de-bois-peut-contenir-des-echardes

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
MaitreRobinton
Animateur


Nombre de messages : 836
Age : 50
Localisation : Là bas
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 20:21

blastula a écrit:


On a souvent de bons retours de Manivel

Tout ce que j'ai envie de dire sur ce genre de débat, c'est que c'est intéressant d'en parler, il y a certainement des pistes à suivre, mais qu'il faudrait surtout ne pas oublier de prendre un peu de distance au sujet des généralisations, des opinions tranchées, des idées toutes faites, des je vous l'avais bien dit, des rumeurs, des on-dit, des je sais tout mais c'est confidentiel, des je sais rien mais je le pense quand même, des sources bien informées, des insiders, des chuchoteurs, et de tous les donneurs de leçons qui n'ont jamais dirigé une boite, bien planqués dans un boulot sans risque, à deux doigts de la retraite de préférence, et si prompts à juger, démolir, trancher, asséner, etc.

S'il suffisait d'appliquer des recettes, nous serions tous cuisiniers. : flower

Oui enfin bon, on a aussi le droit d'avoir des opinions... l'un ou l'autre les trouvera forcément fausses, inadaptées, stupides et j'en passe, mais à ce train là on ne dit plus rien, et un forum n'a plus de raison d'être... Par ailleurs, on est toujours le con de quelqu'un, paraît-il.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
blastula
Membre super actif


Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 20:32

[quote="ZEN"]

Merci de le relever Chinois C'était prévisible. study

Il a beau être commun ce bon sens, son absence dans la cervelle des élites gouvernantes est justement ce que vous dénoncez dans votre sujet.



Revenir en haut Aller en bas
blastula
Membre super actif


Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 20:45

MaitreRobinton a écrit:
Oui enfin bon, on a aussi le droit d'avoir des opinions... l'un ou l'autre les trouvera forcément fausses, inadaptées, stupides et j'en passe, mais à ce train là on ne dit plus rien, et un forum n'a plus de raison d'être... Par ailleurs, on est toujours le con de quelqu'un, paraît-il.

Qui dit le contraire ? Qui parle de "sottise" ? C'est une interprétation ça. Chinois

L'histoire récente nous prouve comme il peut être dommageable de foncer tête baissée avec le troupeau, je suis bien persuadé que ce n'est pas le cas des lecteurs ici mais pour le grand public "non sensibilisé", comment aborder d'une manière renouvelée la question finalement paradoxale du luxe de masse ? Incompréhensible

Ce sont des situations compliquées, une recette miracle ? Alors au lecteur de se poser cinq minutes, envisager ça avec un peu de distance, ne pas prendre pour argent comptant, réfléchir par soi-même, chercher l'info et pas son résumé, filtrer, apprécier, contribuer s'il le sent. Wink
Revenir en haut Aller en bas
sebromano
Membre très actif


Nombre de messages : 183
Age : 36
Date d'inscription : 06/02/2015

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 22:31

fredpariz a écrit:


Pour ma part, je souscrit à ton analyse. Normal qu'un bel objet coûte un certain prix en effet, mais je crois que la plupart des amateurs potentiels, initiés comme novices, savent dire quand c'est trop cher...
[...]
je pense que les capacités du coeur de cible de la clientèle se sont érodées, parallèlement aux visées stratosphériques du secteur horloger.
la satisfaction d'arborer une belle montre vaut-elle le prix affiché ?
de mon point de vue, lorsque le client potentiel n'a plus la conviction que la qualité se paie, certes cher, mais bien que ce serait trop cher payé, on a dépassé les limites du consentement à l'achat  Chinois



Je partage complètement l'analyse.
Je pense que la bulle a éclaté, que les prix se sont envolés pour beaucoup de raisons et qu'au niveau mondial, la demande a chuté par endroit. La jeune génération ne voit pas l'intérêt des montres et rien n'est d'ailleurs fait pour les séduire.
Je pense que les CEO ne sont pas fondamentalement à blâmer. C'est la culture de l'horlogerie suisse qui est à l’origine de ce qu'on vit aujourd’hui. Manque d'ouverture d'esprit en boudant la montre connectée, manque d'innovation, volonté de maximiser les profits, la tool watch a vécu. Après, soit on vise les amateurs fortunés et on l'assume mais on ne se plaint pas de la demande qui se raréfie, soit on se réajuste....
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
zidelu
Animateur


Nombre de messages : 926
Localisation : SOL III
Date d'inscription : 11/08/2013

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mar 6 Déc 2016 - 23:13

Un joli débat et de belles analyses.
Personne n'a rien vu venir , ni les CEO ni les experts ni les piliers de comptoir ou Cassandres ...que ça soit en Horlogerie ou en Finance car c'est bien de là que c'est (encore) parti !
La base de tout est la cupidité des hommes et ça ne date pas d'aujourd'hui , ni d'hier , mais de bien plus longtemps.

C'est sûr qu'avec un rétroviseur on peut refaire le passé...Pour l'avenir Me Irma s'en chargera.
Je pense ( et j'espère) comme tous les cycles que ça finira par repartir pour les Horlogers et les autres , et que ça ne sert à rien de tirer sur les ambulances car on est pas complètement à l'intérieur des Manuf pour pouvoir décider à leurs places.
Voilà ma modeste pierre à ce monstrueux édifice.
Merci à tous les contributeurs Wink
Revenir en haut Aller en bas
Old Trafford
Membre Actif


Nombre de messages : 57
Localisation : IdF
Date d'inscription : 24/10/2012

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mer 7 Déc 2016 - 0:41

Othon a écrit:
Merci Old Trafford de nous rappeler que les propriétaires de Richard Mille qui roulent en Ferrari en buvant du Remy Martin se portent bien. Rolling Eyes

De rien !

C'est ton interprétation, pas la mienne - bravo... très étayé, super argumenté, beau truisme, ça fait toujours avancer le schmilblic mais ce n'est pas d'eux dont je parle... D'ailleurs pour te mettre les boules, il y a 10 millions de nouveaux riches de plus tous les ans dans le monde et d'ici 2020, ils seront 400 millions de personnes...    Mr. Green

Les 10 millions d’acheteurs les plus riches (dont un tiers de Chinois) génèrent à eux seuls 100 milliards d’euros d’achats de produits de luxe, soit en moyenne 100.000 euros par personne (étude des Bain'sBoys 2014)   re Mr. Green

Et je m'en cogne ro-yal-ment ! Je suis FRANCAIS et si quelques marques suisses se ramassent, tant pis pour elles...

Certains ici trouvent que c'est une crise globale ou structurelle, moi je démontre le contraire, et c'est incontestable...

Dommage que la dernière manuf française n'a pas pu en profiter pour X raisons - mes pensées vont à Péquignet...

En moyenne sur le 3T 2016, le taux de chômage au sens du BIT est de 10,0 % de la population active en France (Insee / 2,8 millions de personnes)  

Fin oct. 2016, il y a 6.514.700 personnes inscrites à Pôle Emploi (toutes catégories)   Shit

Que faire ?

Du rêve à la réalité... Le double palmarès Universum est révélateur - 39.742 étudiants (53% management, 42% ingénieurs et 5% autres) et 8.441 "expérimentés" (54% management, 32% ingénieurs, 14% autres) ont été interrogés => LVMH classé n°1 pour la 10ème année consécutive (Top ten des entreprises de rêve)

Un tiers des jeunes recrutés le sont à l’issue d’un stage et 65 % des recrutements en France concernent des jeunes de moins de 30 ans.

Bernard Arnault a indiqué, toute fin 2015, avoir "la volonté d'embaucher en France tous les ans près de 3.000 personnes"

On a la chance en France d'avoir les deux premiers groupes mondiaux positionnés sur le secteur du luxe, qui est structurellement en croissance... Il y a de très belles marques horlogères qui ne sont pas dans les choux, n'en déplaise à certains - signe que tout n'est pas si mauvais et un peu marre du "frenchbashing"...  

Arnault privilégie les idées, l'innovation la créativité sur les mathématiques...  Faites tourner, je suis certain que nos jeunes méritent autre chose que la fatalité "chômdu"

3000 emplois à pourvoir + 42 emplois menacés à Morteaux, le soutien, c'est une bataille pour l'emploi pérenne en FRANCE, pas ailleurs...

Chinois


Dernière édition par Old Trafford le Mer 7 Déc 2016 - 1:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Othon
Membre super actif


Nombre de messages : 459
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !   Mer 7 Déc 2016 - 9:05

J'ai déjà exposé mon point de vue au début du topic, et qui ne fais que prolonger le raisonnement d'économistes "vendeurs de peur" comme aime tant à les qualifier notre ingénieur rolexien surefficient Blink :
politiques monétaires de taux 0% = impôt sur les populations (au profit des 0,01%) + bulles.
Ça se vérifiait dans l'immobilier, maintenant ça se vérifiera dans l'horlogerie.
Les managers dans tout ça ? Je ne crois pas qu'ils aient de pouvoir d'influence.
Ça les dépasse tant Richard Mille que Jean-Claude Biver ou Madame Sentilhes.
Revenir en haut Aller en bas
 
Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Messieurs les managers de l'industrie horlogère, vous êtes nuls !
» Actu: La Suisse sur la piste des déchets radioactifs de son industrie horlogère
» industrie horlogère Danoise ?
» Thèse de 1955: La Technique du prix de revient dans l’industrie horlogère
» [Vidéo] l'industrie horlogère Chopard.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: