FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tytil
Membre très actif


Nombre de messages : 164
Age : 45
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 17/05/2006

MessageSujet: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 11:24

Pour la deuxième année consécutive, direction Genève et le fameux SIHH





Le SIHH en quelques chiffres, c’est :

• 45 000 m² d’exposition
• 17 Maisons historiques  
• 13 artisans-créateurs indépendants  
• 1 200 journalistes accrédités




Plus de quinze mille visiteurs étaient attendus à Genève cette année.
2017 restera dans les annales avec notamment un vol de plusieurs montres chez A.P commis dès le 1er jour ! Bonjour l’ambiance…


Pour sa vingt-septième édition, le salon s’agrandit avec l’arrivée de nouvelles marques. Le SIHH rassemble désormais 30 exposants.
La nouveauté 2017 tient d’une part à l’arrivée de Girard-Perregaux et d’Ulysse Nardin (qui l’avaient quitté il y a quelques années !).
D’autre part, le Salon accueille cinq marques dans le « Carré des Horlogers ».





Enfin, jusque-là exclusivement réservé aux professionnels, le SIHH ouvre pour la première fois ses portes au public : le vendredi, dernier jour du Salon.



On continue notre journée marathon avec Girard Girard-Perregaux  qui revient donc au SIHH après quelques années d’absence.




Petit rappel sur la manufacture :
Girard-Perregaux est une manufacture suisse dont les origines remontent à 1791. L’histoire de la marque est jalonnée de montres légendaires qui allient design et technologie innovante, comme le célèbre Tourbillon sous Trois Ponts d’Or, présenté par Constant Girard-Perregaux en 1889 lors de l’Exposition universelle de Paris, et qui reçut la médaille d’or.
Son berceau est à la chaux de fond. Avec plus de 80 brevets, Girard- Perregaux a une vrai légitimité horlogère. En 2013, Girard-Perregaux a reçu de nombreuses distinctions pour son révolutionnaire Echappement Constant L.M. dont le plus prestigieux et le plus convoité des prix de l’industrie horlogère : l’Aiguille d’Or du Grand Prix d’Horlogerie de Genève.

-Il y a environ 220 salariés à la manufacture et l’effectif mondial est de 300 personnes
-Le réseau de distribution compte 350 boutiques dans le monde. En France c’est 20 points de vente dont 12 à Paris
-La marque fait partie du groupe KERING avec Boucheron, et Ulysse Nardin. Avant le rachat par Kering, le volume de production annuel était estimé à 15000 pièces. Depuis, la marque ne communique plus sur ses volumes. 16000 devrait être la réalité pour 2015
-Un des premiers marchés demeure l’Italie. La cible est les 45-55 ans
-Le modèle « phare » est pour moi le tourbillon 3 ponts d’or ainsi que la Lauréato


Commençons donc par la Lauréato



Ce modèle à quartz fut lancé en 1975 donc 3 ans après la Royal Oak « designé » par Gerald Genta. C’est un distributeur italien de la marque qui souffla le nom. Celui-ci provient du célèbre film éponyme de Mike Nichols avec un jeune Dustin Hoffmann : « The Graduate » (« il laureato » pour nos amis italiens)


Soyons clair, il y a des ressemblances ou similitudes avec ce modèle
Ce design est néanmoins antérieur aux Patek Philippe Nautilus (1976) , IWC Ingénieur SL , Vacheron Constatin ( 222 en 1977) ou encore Rolex OysterQuartz 17000
La lunette octogonale ne parait guère originale et on distingue facilement les huit côtés



Mais la lunette est plus complexe qu’il n’y parait. Elle est composée de deux parties :
- la partie supérieure véritablement octogonale. Elle n'est pas plate et a un effet galbé avec de belles courbes
- la partie inférieure est circulaire.

Girard Perregaux était l’un des premiers à avoir développé son propre mouvement à quartz. Celui-ci intégrait un chipset Motorola et vibrait à 32,768 Hz, une première à l’époque  La  dérive était de 1 minute par an ! Pour la Lauréato, ce sera le mouvement GP cal 705



La gamme Lauréato abandonnée il y a quelques années En 2016, elle  avait fait son retour sur la scène de l’horlogerie, sous la forme d'une série limitée en hommage aux 225 ans de Girard-Perregaux. 2017 voit la naissance d'une famille Laureato complète, intégrée à la collection courante de Girard-Perregaux. Au total près de 30 références !

Deux diamètres pour les hommes : 38 ou  42 mm


Voyons ces modèles plus en détail...

La Laureato 42 mm grace à ces proportions très étudiées est celle qui m’a le plus séduit






Avec une épaisseur de seulement 10,16 mm, elle passe facilement sous toutes les manches de chemise. Elle est proposée avec un choix de trois cadrans marqués du motif Clou de Paris : gris argenté, gris ardoise et bleu.








On retrouve lunette octogonale inscrite à l’intérieur d’un cercle. Afin de faire jouer la lumière, les 8 angles de l’octogone sont reliés non pas par des lignes droites et sèches, mais par des courbes harmonieuses combinant surfaces convexes et concaves entièrement polies


Le boîtier est disponible au choix en acier ou en or rose. Ma préférence va vers les bracelets en cuir d'alligator.
Laureato 42 mm est équipée du mouvement GP01800.


Intégralement pensé, produit, assemblé et réglé par Girard-Perregaux, il est doté de finitions soignées





Laureato 42 mm

Boîtier
Matière : acier, ou titane et or rose 18 ct.
Diamètre : 42,00 mm
Epaisseur : 10,88 mm
Verre : saphir traité anti-reflet
Fond : saphir
Cadran : argenté, ou gris ardoise, ou bleu, avec motif « Clou de Paris »
Aiguilles : de type bâton, garnies de matière luminescente
Etanchéité : 100 mètres (10 ATM, 10 bar)

Mouvement
Référence : GP01800-0008, mécanique à remontage automatique
Diamètre : 30 mm (13’’’1/4)  
Epaisseur : 3,97 mm
Fréquence : 28 800 Alt./h. (4 Hz)
Nombre de composants : 191
Rubis : 28
Réserve de marche : 54 heures
Fonctions : heures, minutes, secondes au centre, date

Bracelets
Bracelet en cuir : cuir d'alligator noir, ou gris anthracite, avec surpiqûres
Bracelet métallique : acier, ou titane et or rose 18 ct., avec alternance de surfaces polies et satinées
Boucle : déployante à triple lame, en acier ou titane


Si montés sur bracelet en cuir d'alligator, alors livrés avec un second bracelet en caoutchouc
Prix 10400 avec bracelet  cuir ou 11200 € avec bracelet en acier



Il existe également une version en 38 mm




Elle est proposée dans des versions masculines et féminines. Donc sur la base de trois couleurs de cadrans, on a :
-une version en acier
-en acier à la lunette sertie de 56 diamants
-et en or rose 18 ct.

Un seul et même mouvement, le GP03300. Ce calibre mécanique à remontage automatique est entièrement manufacturé par Girard-Perregaux.



On retrouve les codes de La Laureato : lunette octogonale et polie, posée sur un boîtier intégré, c'est à dire sans cornes ni anses.




Laureato 38 mm

Boîtier
Matière : acier, ou or rose 18 ct.
Sertissage : lunette en acier sertie de 56 diamants taille brillant pour un total de 0,9 ct.
Diamètre : 38,00 mm
Epaisseur : 10,02 mm
Verre : saphir traité anti-reflet
Fond : saphir
Cadran : argenté, ou gris ardoise, ou bleu, avec motif « Clou de Paris »
Aiguilles : de type bâton, garnies de matière luminescente
Etanchéité : 100 mètres (10 ATM, 10 bar)

Mouvement
Références :
GP03300-0030/00030 (cadran acier – acier/masse oscillante en or rose)
GP03300-0130/0129 (cadran gris ardoise – acier/masse oscillante en or rose)
GP03300-0132 (cadran bleu) mouvement mécanique à remontage automatique
Diamètre : 25,60 mm (11’’’1/2)  
Epaisseur : 3,36 mm
Fréquence : 28 800 Alt./h. (4 Hz)
Nombre de composants : 218
Rubis : 27
Réserve de marche : 46 heures
Fonctions : heures, minutes, secondes au centre, date

Bracelets
Bracelet en cuir : cuir d'alligator noir, ou gris anthracite, ou blanc, avec surpiqûres
Bracelet métallique : acier, ou or rose 18 ct., avec alternance de surfaces polies et satinées
Boucle : déployante à triple lame, en acier ou en or rose 18 ct.
Si bracelet en cuir d'alligator, alors second bracelet en caoutchouc.



Voyons maintenant un autre modèle : la complication heures universelles





La nouvelle 1966 ww.tc, première de la collection à proposer cette complication, se lit et se manipule avec une grande facilité confondante : encerclant le tour d'heure, un disque 24 heures rotatif arbore deux demi-cercles noir et blanc, faisant la distinction jour/nuit.





Le réglage, quant à lui, s'effectue grâce aux deux couronnes à 9h et 3h : la première permet de positionner la ville de référence à midi ; la seconde, d'ajuster les heures et les minutes – auxquelles se synchronise automatiquement le disque 24 heures.

Dotée d'un mouvement de manufacture à remontage automatique additionné d'un module développé à l'interne, la 1966 ww.tc est pourvue d'une réserve de marche de 46 heures.

Pour preuve de sa technicité, ce calibre autorise les réglages de l'heure et de la ville de référence dans les deux sens, une manipulation interdite avec la plupart des mouvements.

Enfin, en rotation permanente à 6h, la petite seconde informe sur la bonne marche de la montre.


La collection 1966 se distingue par une certaine élégance : le boitier est largement ouvert sur un cadran opalin et  arbore une fine lunette inclinée.





Sous le verre saphir traité antireflet flottent des aiguilles « feuilles », spécifiques à cette ligne.

Enfin, le fond transparent dévoile une mécanique anglée, perlée et décorée de Côtes de Genève.




La Girard-Perregaux 1966 ww.tc est disponible en deux versions : l'une en or rose sur bracelet alligator noir, l'autre en acier






Spécifications techniques  1966 ww.tc

Boîtier
Matière : acier ou or rose 18 ct.
Diamètre : 40,00 mm
Hauteur : 12,00 mm
Verre : saphir traité anti-reflet
Fond : saphir
Cadran : argenté opalin
Aiguilles : de type feuille
Etanchéité : 30 mètres (3 ATM, 3 bar)

Mouvement
Référence : GP03300-0022/0027 (modèle or rose/acier), à remontage automatique
Diamètre : 25,60 mm (11’’’1/2)  
Epaisseur : 5,71 mm
Fréquence : 28,800 Vib/h – (4 Hz)
Nombre de composants : 248
Rubis : 32
Réserve de marche : min. 46 heures
Fonctions : heures, minutes, petite seconde, heures du monde avec indicateur jour/nuit

Bracelet
Bracelet en cuir : cuir d’alligator, avec surpiqûres
Bracelet métallique : acier
Boucle : déployante, en acier ou en or rose 18 ct
Référence : 49557-52-131-BB6C (modèle en or rose, cuir alligator)
Référence : 49557-11-132-BB6C (modèle en acier, cuir alligator)
Référence : 49557-11-132-11A (modèle en acier, bracelet acier)

Prix : 12500 € TTC






ET pour terminer en fanfare, un majestueux tourbillon Tri-Axial à haute vitesse avec deux autress complications: un globe terrestre rotatif avec indication jour/nuit et une phase de Lune de précision






Girard-Perregaux nous démontre à nouveau sa maîtrise des mouvements de haute précision. Tridimensionnelle, la montre Planétarium associe un tourbillon Tri-Axial, un globe terrestre exécutant une révolution en 24 heures et une phase de Lune astronomique.

Elle concentre l’ADN de Girard-Perregaux : ponts en flèches d’or, cage en forme de lyre, dômes de saphir et ajour latéral immisçant la lumière au cœur d’une mécanique aboutie.



Le tourbillon,  un ingénieux dispositif compensant les effets de la gravité sur une montre mécanique, est un peu une spécialité de Girard-Perregaux, qui en a conçu une version novatrice et sophistiquée en 2014 : le Tourbillon Tri-Axial.  Voir même avant 2014, d’autres versions novatrices du tourbillon comme le Tourbillon bi-axial.

Comme son nom l’indique, ce tourbillon à haute vitesse est équipé d’un régulateur évoluant sur trois axes de rotation au lieu d’un seul.

D’un poids-plume de 1,24g, ce mécanisme de 140 pièces se compose d’une cage intérieure en forme de lyre – signature de la Maison depuis 1880 – effectuant une rotation en une minute. Celle-ci s’insère dans une structure qui accomplit une révolution en 30 secondes sur un deuxième axe.

Enfin, cet ensemble s’intègre à une troisième structure, placée sur un dernier axe, réalisant une rotation en deux minutes. Un ballet envoûtant, à la conquête de la précision.


Deux complications astronomiques entrent en piste également.

Avec une révolution en 24 heures, le globe terrestre offre une lecture immédiate du temps dans le monde.





Référencé à 12 heures (midi), l’indicateur-flèche posté au bas de la sphère de 13 mm de diamètre en aluminium, permet de savoir où il fait jour, côté cadran, et où il fait nuit, côté fond.



Réalisée à la main en peinture miniature, sa cartographie représente le monde tel qu’il l’était en 1791, date de création de la marque.



Egalement micro-peint, le disque de lune reprend la sélénographie du 17ème siècle à l’invention de la lunette astronomique, s’harmonisant aux tons bleus du globe rotatif et reproduisant la lune telle que nous la voyons. Pourvue d’un mécanisme de précision, l’indicateur des phases de Lune astronomique ne requiert qu’un ajustement tous les 122 ans, à l’aide du correcteur à 2 heures.

Le boîtier de 48 mm de diamètre en or rose en impose mais heureusement il est bien retravaillé : carrure galbée, lunette biseautée et cornes cambrées.

Étanche à 30 mètres, il est surmonté d’une glace saphir tripartite - deux dômes conférant au tourbillon triaxial et au globe terrestre l’espace pour leur rotation.

Fond transparent et ouverture latérale du boîtier offrent une vue parfaite de cette mécanique complexe.

Mue par le calibre manuel de manufacture GP09310-0001, la Planétarium à tourbillon Tri-Axial offre les fonctions heures, minutes, phases de Lune et indicateur jour/nuit, pour une réserve de marche de 70 heures.

Celles-ci s’affichent sur un cadran argenté guilloché, au motif évoquant les méridiens terrestres, ponctué de chiffres, index et aiguilles dauphines en or rose.
Visible à travers le fond vissé transparent, ce mouvement de 386 composants arbore des finitions artisanales soignées et les codes emblématiques de la Maison: Ponts en forme de flèche, aigle-symbole et porte-marque gravés.

La platine arrière est sablée et en PVD noir pour renforcer le côté ‘nuit’ de l’indicateur jour/nuit, un contraste marquant avec le cadran guilloché argenté.

La montre Planétarium Tri-Axial se présente sur un bracelet en alligator noir à boucle déployante en or rose.

Spécifications techniques

Boîte
Matière: or rose
Diamètre: 48 mm
Hauteur : 18.66 mm (21.52 mm dômes inclus)
Glace saphir : anti-reflet avec 2 dômes pour mettre en avant le tourbillon et le globe terrestre
Fond : glace saphir anti-reflet
Cadran : argenté, guilloché
Aiguilles: de type ‘Dauphine’
Etanchéité: 30 mètres (3 ATM)

Mouvement
Référence : GP09310-0001, mécanique à remontage manuel
Diamètre: 36.10 mm (16’’’)
Hauteur: 16.87 mm
Fréquence: 21,600 Alt/h – (3 Hz)
Nombre de composants: 386
Pierres d’horlogerie : 42
Réserve de marche : min. 60 heures
Fonctions : Tourbillon Tri-Axial, heures, minutes, indicateurs des phases de lune et jour/nuit

Cage de Tourbillon Tri-Axial
Une révolution complète en 2 minutes
Cage de Tourbillon :140 composants, 1.24 grammes

Bracelet
Matière: alligator noir cousu main
Boucle : déployante triple en or rose
" />



Quelques autres photos dont notamment la grande date/phase de Lune








Prix public : 21800 €  TTC


Merci à Alexandre pour son accueil, sa disponibilité et la qualité des informations échangées
Revenir en haut Aller en bas
broncos
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 17960
Age : 51
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 11:34

Merci encore une fois pour ce très beau CR... Chinois

De belles nouveautés chez GP et cette Lauréato est amha une vraie réussite (pour moi en 42 et cadran bleu)... thumright
Revenir en haut Aller en bas
falconbmw
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9404
Age : 31
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/11/2015

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 12:24

Merci pour le CR complet ! bravohap

Dommage de ne pas avoir pu admirer cette Planétarium cyclops
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
leOon_n
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1406
Localisation : un peu partout …
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 12:44

la version or rose de la laureato avec le cadran gris anthracite donne à ce dernier des reflet chocolat absolument magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
sub1708
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 12:49

Jolie la Laureato, je me laisserai bien tenter a -30/40%
Revenir en haut Aller en bas
ak
Animateur
avatar

Nombre de messages : 836
Date d'inscription : 18/06/2012

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 13:19

Félicitations pour ce CR!

Merci!

thumleft

Revenir en haut Aller en bas
trinita
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7029
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 14:03

Le probleme de la laureato c'est qu'elle donne l'impression d'un erzats de royal oak,
phenomene accentué par le cadran clou, je la trouve jolie en bleu, mais je ne peux
m'empecher d'y voir une ro au rabais, probleme de perception personnel, ou pas ?
pour avoir envie de craquer il aurait fallu un cadran different....
Revenir en haut Aller en bas
sub1708
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 73
Age : 28
Localisation : Monaco
Date d'inscription : 12/08/2011

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 14:08

Je pense surtout qu'il faut arrêter de les comparer amha pig pig
Revenir en haut Aller en bas
Zeclarr
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1240
Localisation : à l'ouest
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 14:12

Elles sont magnifiques toutes ces montres, merci pour le reportage ! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
NaKKdry
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2203
Age : 29
Localisation : Liège
Date d'inscription : 11/12/2010

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 14:20

Assez fan des Laureato sur acier. En revanche, la dernière est très mal équilibrée, sa phase de lune trop proche des aiguilles.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
gasteropode
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1348
Date d'inscription : 29/01/2014

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 14:51

sub1708 a écrit:
Je pense surtout qu'il faut arrêter de les comparer amha pig pig

Ben sans chercher à dire que l'une est mieux que l'autre, ou conçue avant ou je ne sais quelle querelle sans intérêt, c'est quand même ahurissant de ne vouloir voir aucune familiarité entre cette lauréato et la royal oak, ou la nautilus pour le bracelet d'ailleurs...

Il n'y a pas de drame, elles sont contemporaines donc qu'il y ai un univers de design partagé est parfaitement normal !

Mais je comprends très bien que l'on pense à l'une en voyant l'autre !

Par ailleurs elle est réussie je trouve Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
fred-tictac
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3099
Age : 54
Localisation : Planète Terre
Date d'inscription : 22/08/2007

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 15:00

Bonjour,

Merci pour ce beau reportage, fort intéressant.

Cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Maset
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4067
Age : 45
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 15:24

trinita a écrit:
Le probleme de la laureato c'est qu'elle donne l'impression d'un erzats de royal oak,
phenomene accentué par le cadran clou, je la trouve jolie en bleu, mais je ne peux
m'empecher d'y voir une ro au rabais, probleme de perception personnel, ou pas ?
pour avoir envie de craquer il aurait fallu un cadran different....

J'aurais été plus méchant: on dirait une Victorinox INOX.... en moins bien et plus cher


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
senator
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4463
Age : 71
Localisation : IDF EST
Date d'inscription : 28/08/2012

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 16:37

Il manque juste des vis sur la Laureato , dommage.

La PDL est de toute beauté . Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49098
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 18:39

Bravo et un grand merci pour ce compte rendu excellent ! thumleft

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
jwhy
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1218
Age : 49
Date d'inscription : 14/09/2008

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 19:35

J'aime beaucoup cette manufacture , elle évolue bien et un grand merci pour avoir partagé ce que tu as vu .
Revenir en haut Aller en bas
nicolas21000
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2611
Localisation : BZH
Date d'inscription : 21/03/2010

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 20:01

Merci pour le compte rendu,
Concernant la Laureato....Une photo valant mieux qu'un long discours:
Mr. Green
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
romuald21
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 651
Localisation : ailleurs
Date d'inscription : 02/10/2015

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 20:11

Superbe reportage bravohap bravohap

la tourbillon Tri-Axial est vraiment envoûtante, une vrai oeuvre d'art.
Elle est proposée à combien d’exemplaire et à quel prix?
Revenir en haut Aller en bas
Zeclarr
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1240
Localisation : à l'ouest
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 20:31

nicolas21000 a écrit:
...

Excellent Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
sopal1
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2381
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 22:14

Excellent compte-rendu avec des nouveautés très alléchantes je trouve. La phase de lune est très belle et la Laureato très désirable, n'en déplaise à nicolas21000.
Revenir en haut Aller en bas
BRxavier
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5625
Age : 41
Date d'inscription : 21/01/2010

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mar 24 Jan 2017, 22:43

Beau compte-rendu, merci.
Revenir en haut Aller en bas
DUF
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2982
Localisation : Vive les ravioles et la pogne!
Date d'inscription : 21/07/2010

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mer 25 Jan 2017, 10:18

très interessant, beau travail! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
herge81
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1329
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Mer 25 Jan 2017, 16:55

superbe reportage, effectivement la Lauréato mérite qu'on s'y intéresse pour son cadran mais bon à 11k€, c'est encore un tantinet assez élevé amha.
Revenir en haut Aller en bas
falconbmw
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9404
Age : 31
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/11/2015

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Jeu 26 Jan 2017, 18:19

trinita a écrit:
Le probleme de la laureato c'est qu'elle donne l'impression d'un erzats de royal oak,
phenomene accentué par le cadran clou, je la trouve jolie en bleu, mais je ne peux
m'empecher d'y voir une ro au rabais, probleme de perception personnel, ou pas ?
pour avoir envie de craquer il aurait fallu un cadran different....

Le cadran n'est pas du tout du même type que sur une RO Chinois

Problème de perception personnel Wink

sub1708 a écrit:
Je pense surtout qu'il faut arrêter de les comparer amha pig pig

Exactement.. Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jacno1977
Membre super actif


Nombre de messages : 378
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux   Jeu 26 Jan 2017, 22:14

Elles sont vraiment très belles ces montres !
Revenir en haut Aller en bas
 
SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SIHH 2017 : essai nouveautés Girard Perregaux
» SIHH 2017 : revue des nouveautés H.Moser &Cie
» Girard Perregaux Traveller 2 Alarm
» Que pensez-vous de Girard Perregaux ?
» Girard Perregaux Richeville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: