FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
-Pierre-
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 40
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 05/02/2017

MessageSujet: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 6:50

Nous connaissons tous le système de l'obsolescence programmée puisque c'est celui qui domine sur terre. Nous savons tous, grosso-modo, la durée de vie d'un ordinateur ou d'une imprimante. Et c'est un bienfait, car il faut que la demande poursuive l'offre.

Aujourd'hui nous sommes à Baselworld, et c'est important de le mentionner pour le sujet qui va suivre : Sommes-nous d'accord de l'obsolescence de nos montres ? Bien sûr, elles fonctionneront encore, mais nous-même, face aux nouveautés (VS un impact minime face aux anciennes), face à l'innovation, face à du plus moderne, du plus clinquant, du plus robuste, êtes-nous assez fort pour supporter l'obsolescence suggestive de nos montres (même si pas réelle) ?

Qui se laisse prendre au piège de la nouveauté, et qui se laisse tranquilliser par une icône intemporelle de tous les temps ?

Personnellement, je cherche mes repères... Wink
Revenir en haut Aller en bas
dayeskeille
Membre très actif


Nombre de messages : 191
Date d'inscription : 07/12/2016

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 8:11

Perso, aucunement. Bien sûr qu'il a y des nouveautés qu'on aimerait avoir mais pas au point de renier celles que j'ai en ma possession.
Revenir en haut Aller en bas
sopal1
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2391
Date d'inscription : 21/01/2012

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 9:19

-Pierre- a écrit:
Nous connaissons tous le système de l'obsolescence programmée puisque c'est celui qui domine sur terre. Nous savons tous, grosso-modo, la durée de vie d'un ordinateur ou d'une imprimante. Et c'est un bienfait, car il faut que la demande poursuive l'offre.

Aujourd'hui nous sommes à Baselworld, et c'est important de le mentionner pour le sujet qui va suivre : Sommes-nous d'accord de l'obsolescence de nos montres ? Bien sûr, elles fonctionneront encore, mais nous-même, face aux nouveautés (VS un impact minime face aux anciennes), face à l'innovation, face à du plus moderne, du plus clinquant, du plus robuste, êtes-nous assez fort pour supporter l'obsolescence suggestive de nos montres (même si pas réelle) ?

Qui se laisse prendre au piège de la nouveauté, et qui se laisse tranquilliser par une icône intemporelle de tous les temps ?

Personnellement, je cherche mes repères... Wink
L'obsolescence programmée, un bienfait ??? T'es sûr de toi là ?
Revenir en haut Aller en bas
Souther
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 665
Age : 36
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 9:25

C'est le combat de l'Homme contre la machine....skynet...... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Servius
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 85
Age : 28
Localisation : Brest
Date d'inscription : 05/05/2010

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 10:57

-Pierre- a écrit:
Nous connaissons tous le système de l'obsolescence programmée puisque c'est celui qui domine sur terre. Nous savons tous, grosso-modo, la durée de vie d'un ordinateur ou d'une imprimante. Et c'est un bienfait, car il faut que la demande poursuive l'offre.

Whaoh.
Revenir en haut Aller en bas
Ari #1
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1360
Date d'inscription : 10/02/2012

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 12:02

Vive les considérations écologiques !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Skyranger
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 337
Age : 54
Localisation : Rhône
Date d'inscription : 06/11/2016

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 13:28

-Pierre- a écrit:
Nous connaissons tous le système de l'obsolescence programmée puisque c'est celui qui domine sur terre. Nous savons tous, grosso-modo, la durée de vie d'un ordinateur ou d'une imprimante. Et c'est un bienfait, car il faut que la demande poursuive l'offre.

Aujourd'hui nous sommes à Baselworld, et c'est important de le mentionner pour le sujet qui va suivre : Sommes-nous d'accord de l'obsolescence de nos montres ? Bien sûr, elles fonctionneront encore, mais nous-même, face aux nouveautés (VS un impact minime face aux anciennes), face à l'innovation, face à du plus moderne, du plus clinquant, du plus robuste, êtes-nous assez fort pour supporter l'obsolescence suggestive de nos montres (même si pas réelle) ?

Qui se laisse prendre au piège de la nouveauté, et qui se laisse tranquilliser par une icône intemporelle de tous les temps ?

Personnellement, je cherche mes repères... Wink

Waouhhhhhh, t'as fumé un truc de qualité, toi!

Obsolescence programmée? Pas pour mon mobilier, mes oeuvres d'art, mes outils et outillages, et tant d'autres objets qui accompagnent ma vie. Et même les trucs connectés ou informatiques ou électroniques, j'arrive à les faire perdurer.

Le bienfait, car la demande doit poursuivre l'offre? Alors ça, comme discours creux ça touche au summum. Et je crois plutôt que de nos jours c'est l'offre qui se prostitue pour essayer de séduire la demande....


Tu confonds tout, et tu t'écoutes parler: Obsolescence suggestive (qu'en plus tu corriges par : même si pas réelle): ben, forcément!

Je crois que tu as surtout peur de ne pas être à la mode.
Je te rassure : tu l'es complètement!  
Revenir en haut Aller en bas
-MAD-
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 224
Date d'inscription : 13/11/2015

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 13:44

-Pierre- a écrit:
Et c'est un bienfait, car il faut que la demande poursuive l'offre.

Revenir en haut Aller en bas
Sophie.D
Nouveau


Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 01/03/2017

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 19:22

-Pierre- a écrit:


Qui se laisse prendre au piège de la nouveauté, et qui se laisse tranquilliser par une icône intemporelle de tous les temps ?

Personnellement, je cherche mes repères... Wink

Le forum n'est que ça, un piège !
Sans ce forum, sans la visite quotidienne de dizaines de sujets serions nous tant mordus?
Clairement pour une part de membres, non!

Il y a un grave phénomène d'entraînement ici.
Un terrible effet daddiction.

C'est pour cà que je dis que nos forums sont des outils modernes de marketing.

Piège de la nouveauté ?
Suffit de voir la sortir d'un nouvel iPhone.... de certaines montres qui déchaînent les passions.


Nouveauté qui crée de l'obsolescence ?
Pas forcément.
Nombreux sont ceux qui complêtent leur collection avec de nouveaux modèleservices
.

Tu revends pour acheter une autre? Pas grave c'est une occasion qui fera le bonheur d'un autre.


La montre est pour moi tout sauf un consommable.
Donc l'obsolescence n'est pas un terme approprié


Revenir en haut Aller en bas
chinola
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 253
Age : 36
Date d'inscription : 07/02/2011

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 19:58

Oui le terme d obsolescence n est pour moi aussi pas le bon dans le cas d une montre .

Obsolescence programmée signifie de déterminer à l avance le jour où le produit sera hors service , soit en durée , soit en nombre d heure d utilisation .

Nos montres ne sont heureusement pas programmée pour s arrêter net dans tel ou tel délai.

Par contre je rejoins Sophie pour dire que les forums créent une "lassitude prématurée" plutôt qu'une obsolescence programmée .
Revenir en haut Aller en bas
Cedric92
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1239
Age : 42
Localisation : Île de France
Date d'inscription : 09/03/2014

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 21:11

Les forums créent de l'envie et démultiplient la consommation.
Ils créent également les Icônes que chacun veut ensuite posséder pour entrer dans la confrérie Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Vyma
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1097
Date d'inscription : 30/06/2015

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 21:20

Jamais compris ce que voulais dire "obsolescence programmée" Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Did666
Modérateur


Nombre de messages : 35975
Date d'inscription : 20/04/2007

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 22:05

Sophie.D a écrit:


Le forum n'est que ça,  un piège !
Sans ce forum, sans la visite quotidienne de dizaines de sujets serions nous tant mordus?
Clairement pour une part de membres, non!

Il y a un grave phénomène d'entraînement ici.
Un terrible effet daddiction.

C'est pour cà  que je dis que nos forums sont des outils modernes de marketing.

Je parlerais plus d'Internet que des forums. Grâce à l'Internet les marques sont rentré chez toi, avec toi, par un autre moyen que la télévision.

Sophie.D a écrit:
Piège de la nouveauté ?
Suffit de voir la sortir d'un nouvel iPhone.... de certaines montres qui déchaînent les passions.

Et c'est bon pour le reste, autos, motos, vélos... Donc le net.
Revenir en haut Aller en bas
desertea
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1285
Age : 45
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 22:14

chinola a écrit:
Oui le terme d obsolescence n est pour moi aussi pas le bon dans le cas d une montre .

Obsolescence programmée signifie de déterminer à l avance le jour où le produit sera hors service , soit en durée , soit en nombre d heure d utilisation .

Nos montres ne sont heureusement pas programmée pour s arrêter net dans tel ou tel délai.

Par contre je rejoins Sophie pour dire que les forums créent une "lassitude prématurée" plutôt qu'une obsolescence programmée .

Je partage cet avis. thumright

L'obsolescence programmée est surtout utilisée pour qualifier des objets qui sont "programmés" pour cesser de fonctionner au bout d'un laps de temps plus ou moins défini.
Concernant nos montres mécaniques, les manufactures sont plutôt dans une approche inverse. Faire durer plus longtemps, sans aucune altération.
L'arrivée de la céramique et d'autres matériaux vont dans ce sens.

Après il ne faut pas en effet occulter les phénomènes de "modes", qui ont pour effet de nous détourner parfois de certains modèles qui nous avons tant désirés quelques années avant.

Il y a cependant, les modèles "mythiques", "emblématiques", "iconiques", etc ... qui subissent les outrages du temps, sans prendre une rides. thumright thumright

Une Nautilus, une Submariner, une Speedmaster, une RO, etc .... restent toujours des "must have", malgré les décennies qui passent.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgurochat
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1433
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Ven 24 Mar - 22:37

Il y a des obsolescences vraiment programmées (imprimantes), des obsolescences accidentelles (les ampoules au tungstène à 1000heures), et des trucs pas obsolescents (les montres jusque les années 2000).

Quand vous achetez une montre contemporaine avec un ETA, ou une Rolex, ou une Seiko, ou une Patek, vous achetez un consommable. Dans le mouvement, il y a des pièces qui sont faites pour durer et d'autres qui sont faites pour être changées à chaque SAV, comme le barillet ou certains plots de pivotements.
Les ingés prennent la durée conseillée entre deux révisions, et cette durée leur donne les dimensions critiques pour certaines pièces.
Pour donner un exemple de pièce obsolescente je vais citer le fameux pivotement de masse Rolex, porté par un rubis.
A chaque entretien on déchasse le pivot de la masse et on le remplace. Au bout de 3 remplacements on change la masse qui ne peut plus supporter un 4ème chassage/déchassage.
Ce sont des pièces d'usure comme dans une voiture, sauf que dans ce cas précis il n'existe pas de pièce générique moins chère. Il est désormais devenu quasiment impossible de trouver des pièces pour un horloger indépendant, et le client va devoir se tourner vers le SAV officiel de la marque.

Cela revient à de l'obsolescence programmée au deuxième degré. Sans rendre le produit inopérant, le passage obligé par le SAV des marques vous dépossède littéralement de votre bien, en le rendant dépendant d'une structure. Au lieu de jeter votre produit obsolète, vous rachetez une licence d'utilisation jusqu'au prochain entretien, et quand la manuf décide que votre montre doit prendre sa retraite, eh bien c'est fini pour elle.

Uniquement par cette politique d'exclusivité, les grands groupes horlogers ancrent le business dans une vision réactionnaire, où il faut pousser les gens à acheter les nouveautés parce que les anciennes ne seront plus réparables.
Sans compter que les aciers anciens sont de meilleure qualité que les nouveaux, que l'utilisation de matériaux de base de haute qualité contenant du plomb ou du nickel se voit réduite par des lois, et que tout le monde s'extasie sur des pièces en silicum qui donnent une meilleure chronométrie etc.

Une des raisons pour lesquelles le vintage a du succès, c'est que les montres vintage vous appartiennent à 100%. Pièces trouvables, réparables, retaillables. Réusiner un plexi, ça se fait. Un boîtier acier, ça se fait. Retordre une courbe terminale elinvar, ça se fait. Changer un rubis, ça se fait. Votre vieille Zenith 135 est totalement refaisable par un artisan équipé pour peu qu'il ait les plans. Ca va coûter cher mais c'est faisable.
Votre nouvelle super montre boîtier céramique verre saphir échappement silicium tombe par terre, et la manufacture a déposé le bilan l'année dernière (ça devient assez réaliste comme scénario) : vous avez jeté l'argent par les fenêtres.

Réparez, réparez, réparez. On laisse déjà une planète en vrac pour nos enfants juste parce le consommateur débile de base veut des nouveautés, laissons leur au moins des montres qu'ils pourront léguer à leur tour. Votez avec votre portefeuille, achetez des montres d'indépendants faites main 100% pérennes.
C'est plus cher, mais ça vous appartient.
Revenir en haut Aller en bas
-Pierre-
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 219
Age : 40
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 05/02/2017

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Sam 25 Mar - 1:50

Mr. Green Je vois qu'il y a eu maldonne, ou malentendu :

sopal1 a écrit:

L'obsolescence programmée, un bienfait ??? T'es sûr de toi là ?

En essayant de rectifier le malentendu, je vais résumer ma question plus facilement :
- L'industrie (le système capitaliste dans lequel nous vivons) a besoin d'obsolescence programmée pour tourner et progresser, tout simplement (qu'on soit pour ou contre n'y change rien).
- Je ne place pas les montres mécanique dans ce système, du fait de leur longévité.
- Mais même si nous aimons tous ici l'idée de pérennité, ne devenons-nous pas victime des nouveautés, et du coup, notre montre qui est censée durer 100 ans, n'aura passé que 2 ou 3 ans au poignet (ou au coffre), avant que nous succombions à telle ou telle nouveauté (ce que j'appelle l'obsolescence suggestive...)

Voilà en gros la ligne du sujet : Nous n'avons pas affaire à ce genre de produit (victime d'obsolescence), mais notre comportement pourrait faire croire que oui...

Fulgurochat a écrit:
Il y a des obsolescences vraiment programmées (imprimantes), des obsolescences accidentelles (les ampoules au tungstène à 1000heures), et des trucs pas obsolescents (les montres jusque les années 2000).

Quand vous achetez une montre contemporaine avec un ETA, ou une Rolex, ou une Seiko, ou une Patek, vous achetez un consommable. Dans le mouvement, il y a des pièces qui sont faites pour durer et d'autres qui sont faites pour être changées à chaque SAV, comme le barillet ou certains plots de pivotements.
Les ingés prennent la durée conseillée entre deux révisions, et cette durée leur donne les dimensions critiques pour certaines pièces.
Pour donner un exemple de pièce obsolescente je vais citer le fameux pivotement de masse Rolex, porté par un rubis.
A chaque entretien on déchasse le pivot de la masse et on le remplace. Au bout de 3 remplacements on change la masse qui ne peut plus supporter un 4ème chassage/déchassage.
Ce sont des pièces d'usure comme dans une voiture, sauf que dans ce cas précis il n'existe pas de pièce générique moins chère. Il est désormais devenu quasiment impossible de trouver des pièces pour un horloger indépendant, et le client va devoir se tourner vers le SAV officiel de la marque.

Cela revient à de l'obsolescence programmée au deuxième degré. Sans rendre le produit inopérant, le passage obligé par le SAV des marques vous dépossède littéralement de votre bien, en le rendant dépendant d'une structure. Au lieu de jeter votre produit obsolète, vous rachetez une licence d'utilisation jusqu'au prochain entretien, et quand la manuf décide que votre montre doit prendre sa retraite, eh bien c'est fini pour elle.

Uniquement par cette politique d'exclusivité, les grands groupes horlogers ancrent le business dans une vision réactionnaire, où il faut pousser les gens à acheter les nouveautés parce que les anciennes ne seront plus réparables.
Sans compter que les aciers anciens sont de meilleure qualité que les nouveaux, que l'utilisation de matériaux de base de haute qualité contenant du plomb ou du nickel se voit réduite par des lois, et que tout le monde s'extasie sur des pièces en silicum qui donnent une meilleure chronométrie etc.

Une des raisons pour lesquelles le vintage a du succès, c'est que les montres vintage vous appartiennent à 100%. Pièces trouvables, réparables, retaillables. Réusiner un plexi, ça se fait. Un boîtier acier, ça se fait. Retordre une courbe terminale elinvar, ça se fait. Changer un rubis, ça se fait. Votre vieille Zenith 135 est totalement refaisable par un artisan équipé pour peu qu'il ait les plans. Ca va coûter cher mais c'est faisable.
Votre nouvelle super montre boîtier céramique verre saphir échappement silicium tombe par terre, et la manufacture a déposé le bilan l'année dernière (ça devient assez réaliste comme scénario) : vous avez jeté l'argent par les fenêtres.

Réparez, réparez, réparez. On laisse déjà une planète en vrac pour nos enfants juste parce le consommateur débile de base veut des nouveautés, laissons leur au moins des montres qu'ils pourront léguer à leur tour. Votez avec votre portefeuille, achetez des montres d'indépendants faites main 100% pérennes.
C'est plus cher, mais ça vous appartient.

Merci pour le développement, je ne savais pas que les anciennes étaient plus facilement réparables que les nouvelles, même si j'avais lu que certains SAV faisaient tout pour rendre captifs leurs clients.
Revenir en haut Aller en bas
desertea
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1285
Age : 45
Localisation : Sud de la France
Date d'inscription : 17/03/2009

MessageSujet: Re: L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?   Sam 25 Mar - 2:11

Les anciennes sont certainement réparables plus "facilement" hors réseau.
C'est comme pour une bagnole des années 80 comparé à une d'aujourd'hui. Encore faut-il avoir envie de rouler dans un modèle de ces années là Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
 
L'obsolescence programmée jusque dans les niches ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Massacre programmé des chiens dans les rues. Roumanie
» Vintage : Jusque dans quel état les porter ?
» Les sangliers jusque dans le centre ville
» Quand les préjuges se glissent jusque dans les clubs canins
» ammener la technologie jusque dans le nid!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: