FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Actu: Il y a 50 ans, l’horlogerie suisse inventait le quartz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49049
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Actu: Il y a 50 ans, l’horlogerie suisse inventait le quartz   Dim 26 Mar - 21:08

Citation :
Même si le recul des exportations horlogères helvétiques sera dans toutes les têtes, le grand salon horloger Baselworld, qui démarre sa centième édition, demeure la fête des montres mécaniques haut de gamme. Le quartz et l’électronique, qui sert à le transformer en instrument de mesure du temps, n’y ont qu’un rôle figurant. En dépit du fait que non seulement le quartz est infiniment plus précis, mais aussi qu’il est une invention helvétique qui fête, elle, son jubilé. Une invention parfois considérée comme ambiguë, il est vrai.


Du point de vue économique, la valeur ajoutée des montres mécaniques – et les marges qui s’en dégagent – balaie tout sur leur passage. Les 6,9 millions de pièces mécaniques exportées par la Suisse en 2016 ont généré un chiffre d’affaires de 14,7 milliards de francs. Alors que les 18,2 millions de montres à quartz «Swiss Made» ne représentent qu’un petit 3,6 milliards.

Cette réalité en cache cependant une autre. Difficile à caractériser à partir des statistiques douanières qui agrègent l’industrie des machines et celles de l’électronique - le second secteur d’exportation de la Suisse après la chimie-pharma - la micro-électronique est à l’évidence devenue l’une des forces de l’économie helvétique tant pour le présent que pour l’avenir. Or, tout remonte au quartz, à l’horlogerie et à la prémonition d’un homme qui n’était pas du sérail.

La vision d'un diplomate

En 1958, la présidence de la Fédération Horlogère échoie à un diplomate rompu aux négociations économiques: Gérard Bauer. En dépit qu’il ne soit ni horloger ni ingénieur, il a l’intuition que l’électronique, qui se développe depuis 1947 avec l’invention du transistor aux Etats-Unis, va avoir un impact énorme sur l’industrie horlogère. Il va convaincre les horlogers suisses de mutualiser leurs recherches dans ce domaine en créant le Centre Electronique Horloger (CEH) qui, en septembre 1960, recrute son premier directeur: Roger Wellinger.

Lire la suite

http://www.bilan.ch/techno/y-a-50-ans-lhorlogerie-suisse-inventait-quartz

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Arnaud.A
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7793
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Actu: Il y a 50 ans, l’horlogerie suisse inventait le quartz   Dim 26 Mar - 22:55

Merci pour le partage.

C'est intéressant mais le propos semble très pro-Suisse. A lire le journaliste, les Suisses ont inventé le quartz (ce qui n'est pas le cas), ont créé une super montre à quartz mais ces goujats de Seiko leur ont grillé la priorité et au final, les Japonais n'exportaient que pour quelques millions même quand ils étaient les plus forts...

Ce n'est pas tout à fait le cas puisque, comme c'est discrètement dit, le quartz a été inventé bien avant et ce à quoi les Suisses ont très activement participé est sa miniaturisation.
Bien que la 35SQ avait quelques défauts aussi, la Beta 21 n'était pas industrialisable ni commercialisable (alors que 21 des plus grosses boites horlogères étaient derrière), peu fiable et très gourmande en énergie. Au final Seiko n'a grillé aucune priorité, ils ont juste sorti un produit plus fiable avant les Suisses. Les modèles à quartz qui ont concouru aux concours de chronométrie n'étaient que des prototypes (d'ailleurs il me semble que les résultats de Neuchatel en 1968 n'ont jamais été publiés mais je dis peut-être une connerie Incompréhensible en tous cas cette année là à Genève, les 3 premières places étaient des proto à quartz et de 4 à 10 c'était des montres mécaniques Seiko).
Quant à la crise des années 70/80, c'est un vaste sujet mais les analyses de Pierre-Yves Donzé ont bien montré que ce qui a fortement blessé la Suisse à cette époque est le fait que le Japon produisait des montres mécaniques fiables à petit prix, grâce à une organisation industrielle plus rationnalisée. Le quartz est venu se surajouter à ce phénomène mais n'est visiblement pas le facteur premier de cette crise.
Il faut d'ailleurs bien voir que les Suisses ont décliné diverses propositions d'industriels américains en matière de micro-électronique, qui ont finalement donné un gros avantage à Seiko, avec principalement les circuits intégrés CMOS et les premiers écrans LCD.

Je ne le répèterai jamais assez mais le bouquin "Rattraper et dépasser la Suisse" de PY Donzé est une mine d'or d'informations, y compris au sujet du quartz Wink
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: Il y a 50 ans, l’horlogerie suisse inventait le quartz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : L'horlogerie suisse est bien moins exposée qu'en 1975
» Actu: L'horlogerie suisse ne parvient pas à enrayer la chute de ses exportations
» Actu: L’horlogerie suisse traverse une crise profonde et durable
» "LA TRIBUNE" L'horlogerie suisse en proie à la crise
» L'horlogerie suisse, un moteur pour l'emploi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: