FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 L'horlogerie vit une période charnière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49085
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: L'horlogerie vit une période charnière   Mar 11 Avr - 22:52

L'horlogerie traditionnelle vit une période charnière avec ses traditionnalistes arc-boutés sur des principes stricts de montres classiques à cadrans pleins, ses revendicatifs qui vont afficher les mouvements avec des cadrans ouverts ou des montres squelettes, ses avant-gardistes qui font fi de la mécanique et ses convertis qui sont passés à la Smartwatch.

L'évolution de la société va faire naître des besoins que nous avons encore du mal à accepter comme dans les années 80, personne ne pensait qu'on pourrait un jour téléphoner depuis la rue au vu et su de tous. C'est une question de temps, mais la montre pour la montre deviendra un luxe, une originalité et pourtant dans les mois et années qui viennent nous verrons émerger des  innovations technologiques majeures qui vont apporter une précision plus grande et des process industriels nouveaux.

La micro-mécanique traditionnelle sera alors un luxe marginal pour des amateurs dont force est de constater qu'ils vont être plus rares mais aussi plus exigeants. Economiquement, très peu pourront porter quelques montres dont les frais de maintenance dépasseront à l'unité l'équivalent de 1500 ou 2000 euros pour des prix à l'achat qui resteront élevés.

On entend aujourd'hui le mécontentement de ceux qui passent par le SAV mais ce sera pire demain.  

Evidemment les amateurs férus d'horlogerie continueront à aimer les montres mécaniques et sur FAM ou n'importe quel forum qui rassemble de vrais amateurs, la montre mécanique sera un culte. Les évolutions que nous allons connaître vont ébranler certaines convictions. Laissons le temps au temps.
Est-ce qu'un spiral en matériau de synthèse est un spiral "horloger" si une came dans une Speedmaster en résine ne peut être admise ? Un échappement silicium est-il une pièce d'horlogerie traditionnelle quand seule une machine peut le manipuler ? Une Astron de Seiko est-elle une pièce d'horlogerie au même titre qu'une Breguet de Louis Abraham ? Qu'est-ce qu'une montre mécanique ? Où fixer le curseur qui fait que la pièce sort de l'horlogerie pure ? Un régulateur assisté par une pile sur Seiko fait-il sortir la montre du champ du possible ?

La montre mécanique de demain sera de moins en moins mécanique et ressemblera forcément à quelque chose qui transformera nos opinions. Une montre est avant tout théoriquement un instrument de mesure du temps qui doit être le plus précis possible. En admettant la mécanique comme un dogme, à partir de quel moment une montre n'est-elle plus mécanique ?

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
dizro81
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 189
Localisation : Fontainebleau 77
Date d'inscription : 08/05/2010

MessageSujet: Re: L'horlogerie vit une période charnière   Mer 12 Avr - 9:00

Bonsoir,
Pour ma part, je pense qu'il y a deux types de porteur de montre, ou alors deux type de montres:
Je m'explique, il y a celuis qui veut rester connecté, pragmatique, faire du sport, mesurer ses calories perdues...

Et il y a celuis qui porte une montre comme un bijoux.
Tout comme moi fier avec sa premiere Festina a 14 ans
Avec sa seiko 5 automatique achetée 60€ sur la baie
Avec une modeste swatch jetable, mais pour autand elle me presente un indispensable dans l'univer des montres.
Avec une casio vintage a 35€...
Tout est dans le style que l'on veut avoir.

Le budget rentre en compte aussi.
Mais les commerciaux vendrons leurs montres connectées irréparables et moches comme tout et fragiles, quand la durée de vie du bidule arrivera a sa fin, je ne pense pas que l'utilisateur rachettera derriere.

Petite experience personnelle: vous ne savez pas quoi offrir?
Pensez a une jolie montre. Que cela soit a une femme, un enfant ou un homme, c'est ultime et ca fait toujours plaisir.

Ce qui tue l'horlogerie, ce n'est pas que les meurs ont changées, c'est qu'il y a un nouveau truc sur le marché, alors les gens essayent.
Ce qui me degoute, ce sont les maisons horlogeres qui augmentent leur tarif tout les ans, d'un poucentage redibitoire, pour toujours le meme produit.

Petite observation personnelle, dans les galeries marchandes, que des montres a quartz sauf... La vitrine Seiko. Des nouvelles montres, des nouveaux calibres, pour toutes les bourses, de l'etudiant au cadre.
Revenir en haut Aller en bas
Rocca
Pilier du forum


Nombre de messages : 1935
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: L'horlogerie vit une période charnière   Mer 12 Avr - 9:28

Rapidement : la mécanique reste de la mécanique en horlogerie, à mon avis, même si les rouages ou les ressorts sont en silicium, en carbone ou en résine. Les matériaux évoluent. Il y a eu autrefois des montres fabriquées en bois...
Revenir en haut Aller en bas
 
L'horlogerie vit une période charnière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'horlogerie vit une période charnière
» Un coup d'oeil sur la période charnière de l'histoire des manufactures
» C'est la période des Feijoa ( Acca sellowiana )
» [Modéré]mode de la période 1880-1890
» Cymbidium.....période de rempotage !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: