FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cartman
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?   Jeu 11 Mai - 4:23

Bonjour à tous,
Je m intéresse actuellement aux modèles avec affichage secondes ou heures rétrogrades et plus particulièrement à cette chronoswiss


J'avais lu dans  un poste d'un FAMeur (que je ne retrouve pas) que ce mécanisme était fragile, savez-vous si ce commentaire est justifié? Car effectivement avec le "violent" retour à zéro de l'aiguille il ne me semble pas aberrant de penser que cela puisse être plus traumatisant pour la mécanique.

Autre question, ce type d'affichage est-il considéré comme une complication?

D'avance merci pour vos retours.
Revenir en haut Aller en bas
Fulgurochat
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1440
Date d'inscription : 09/04/2009

MessageSujet: Re: Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?   Jeu 11 Mai - 7:04

Concrètement, pour faire un affichage rétrogradant (rétrograde est un abus de langage), on fixe un limaçon sur le mobile où il y a habituellement une aiguille ou un disque d'affichage.
Le limaçon est une spirale d'archimède à pas constant, munie d'un décrochement (la chute).

http://www.tell-softwares.ch/manual/V17/manualwatch_fr/_img35.zoom42.jpg" border="0" alt="" />

Par exemple la minute. Imaginons une spirale d'archimède avec une chute à après un tour complet de 60 pas. Chaque pas correspond à une minute. Les pas n'ont pas besoin d'être des facettes, la surface peut être lisse et continue, ce qui sera mieux.
Un palpeur vient en appui sur la surface du limaçon. Le palpeur possède une axe. Quand le limaçon tourne, la tête du palpeur s'éloigne progressivement du centre du limaçon. Cet éloignement se traduit par le pivotement du palpeur.
Une fois arrivée à la 60ème minute, le palpeur se retrouve dans le vide, et tombe dans le creux (à la première minute, et il va ensuite remonter la spirale pendant 59 minutes). La vitesse de la chute dépend du ressort de rappel qui plaque le palpeur sur le limaçon.
Une aiguille est montée sur l'axe du palpeur.

En d'autres termes, un affichage rétrogradant consomme un peu d'énergie en permanence, pour vaincre la force du ressort de rappel. C'est pas très bon mais si le rouage est bien dimensionné ça passe nickel.
Si on veut un rétrogradant très rapide, il faut un ressort fort, qui suce beaucoup d'énergie, et qui impose un gros coupe à l'axe qui porte l'aiguille quand il y a le saut.

A proprement parler, ce n'est pas une complication. C'est extrêmement simple, extrêmement fiable. Il n'y a pas de rouage supplémentaire et le seul problème qui pourrait se manifester est un manque de lubrification du limaçon qui va provoquer une chute d'amplitude au balancier. C'est tout.
Je te conseille de chercher des mouvements d'aiguille de chrono au ralenti lors de la remise à zéro. C'est brutal, mais tout est conçu pour il n'y a pas de danger.
Revenir en haut Aller en bas
Rocca
Passionné de référence


Nombre de messages : 3533
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?   Jeu 11 Mai - 8:04

Tout est dit, et bien dit, dans l'excellent post ci-dessus.
Je ne peux qu'apporter une très modeste expérience personnelle.
J'ai une Lip avec affichage "rétrogadant" complet (H/M) dont l'aiguille des minutes s'était décrochée. Pas grave mais il a fallu l'intervention d'un horloger pour la remettre en place. Mais bon, c’était sans doute une conception plus ancienne et peut-être moins fiable que la montre présentée ici.
Et effectivement, ce n'est pas à proprement (et horlogèrement) parler une complication.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
foversta
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2006
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?   Jeu 11 Mai - 10:11

La Delphis a connu beaucoup de retours SAV, oublie.

Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com En ligne
Cartman
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 34
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/02/2017

MessageSujet: Re: Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?   Jeu 11 Mai - 22:17

Merci pour vos retours, donc si je résume pas de soucis en particulier sur les montres avec affichage rétrogradant mais modèle chronoswiss présenté à fuir en raison de ses nombreux retour SAV connus.
La chasse est repartie...
Revenir en haut Aller en bas
Killmyx
Membre très actif


Nombre de messages : 198
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/04/2016

MessageSujet: Re: Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?   Jeu 11 Mai - 22:27

Bonjour à toi,

Je m'interesse de plus en plus à ce type de montres; n'hésite pas à partager tes trouvailles; je suivrai avec grand intérêt Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
 
Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mécanismes rétrograde (seconde, heure...) sont-ils plus fragiles?
» Recherche Perruches moineaux ou catherines Bleues
» Informations sur le Maine Coon
» Comment aider mon chiot à avoir des os solides ?
» cherche crevette dennerli var cadinale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: