FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 3:26

Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la seconde guerre mondiale.












L’histoire de l’horlogerie recèle de nombreuses surprises. On sait que les grandes maisons d’horlogerie suisses ont livré de manière quasi universelle l’ensemble des armées. On connait moins les liens qui peuvent réunir des mouvements suisses avec des emboitages japonais. Ce qui semble être une rencontre du troisième type eut pourtant bien lieu même si très peu de pièces peuvent aujourd’hui en témoigner.

Le mariage des mouvements suisses et des boites japonaises

       
On ne sait que relativement peu de choses sur les équipements en montres des Tokkotaï , ces pilotes kamikases des forces armées aériennes japonaises de la seconde guerre mondiale, prêts à donner leur vie pour aller détruire des cibles militaires avec leur avion.
Le plus grand horloger japonais, la firme Seikosha Clock Company universellement connues pour sa marque de montres « Seiko » a largement équipé l'armée japonaise. Montres bracelets, chronographes bracelets, montres de poche et chronographes de poche avec ou sans complication rattrapante ont servi l'ensemble des corps d'armée et en particulier, les pilotes d'avions militaires.



Il reste assez peu des montres de cette époque utilisée par les militaires japonais au regard des volumes fabriqués et distribués. Le plus étonnant est de voir quelques décennies après la guerre, réapparaître des montres dotées de mouvements suisses et emboitées par la Seikosha Clock Company. S'il semble bien que Seiko ait eu à superviser toutes les montres livrées aux armées nippones, il apparaît aussi que plusieurs firmes suisses ont été mises à contribution pour équiper les avions davantage que les pilotes, si l'on considère que les équipements étaient affectés à un appareil et non à un militaire.



Beaucoup des montres concernées entrent dans la catégorie des chronographes mais ce sont aussi parfois des chronomètres à trois aiguilles. Les fabricants suisses concernés sont prestigieux. Ulysse Nardin, Longines, Zenith, Tavannes, Excelsior Park, Stauffer et quelques autres. La puissance aérienne japonaise était une composante de l'Armée et de la Marine. Les besoins étaient immenses au regard de l'engagement de l'armée japonaise dans le conflit. Il est encore aujourd'hui très difficile d'éclaircir comment les firmes suisses ont fourni des pièces d'horlogerie au japonais. Bizarrement, on ne retrouve pratiquement aucune trace de contrats et les livres des marques ne mentionnent bien souvent que des « Commandes spéciales » ou des « Livraison à tiers » sans que ceux-ci ne soient identifiés. Il est vrai qu’il en est ainsi pour la plupart des livraisons aux armées.

 

En outre, les grandes firmes horlogères encore existantes répugnent à distribuer ce type d'informations aussi tabous que la livraison de montres à l'armée allemande. Ce qui est clair est que certaines maisons suisses ont vu leurs calibres "copiés" par Seiko. Certaines manufactures livraient des montres complètes et d'autres uniquement des calibres que la Seikosha Clock Company emboitait comme les américains emboitaient des mouvements suisses.


Un chronographe exceptionnel pour une précision exemplaire



Longines a ainsi livré quelques mouvements de chronographes de poche 19-73 N. Ce calibre était alors l'un des meilleurs chronographes distribué. Les boites signées SKS témoignent de l'origine nipponne de l'emboitage. Le très rare exemplaire présenté ici est gravé en japonais sur le fond : « Japanese Air Force (ku hei) #934 ».


Longtemps conservé dans le tiroir d'un amateur américain, il a subi l'éloignement du à la rancœur conservée par les anciens combattants américains à l'égard des armées japonaises. Il peut aujourd'hui à l’heure de l'apaisement entre les peuples, témoigner de la précision avec laquelle les pilotes devaient exercer leur activité. Le choix de Longines n'est pas neutre en effet. Ces pièces étaient à la seconde près. Il aurait eu toutes les chances de disparaitre avec le pilote de l'avion "934". Les kamikazes périssaient souvent dans un déluge de feux dans la carcasse de leur avion. Sans doute ce Tokkotaï s'en est-il sorti et fut-il prisonnier des américains qui lui extorquèrent sa montre chronographe. Nul ne peut aller plus loin sur son sort.


Longines a produit cet exemplaire de calibre en 1927. Longines présenta en 1878 son premier mouvement de chronographe simple monopoussoir, le 20 H, puis, en 1897, son mouvement 19-73 à compteur instantané. La version 19-73 N fut présentée quant à elle, en 1909. Il sera fabriqué jusqu'en 1927. C'est un calibre de 19 lignes qui émerveille encore aujourd'hui pour sa qualité et qui fut produit en différentes versions, dont une à rattrapante et même une à haute fréquence de 36 000 alternances/heure. Le saut instantané du compteur des minutes, les cotes de Genève, le rhodiage, les qualités fonctionnelles des roues et engrenages en font un calibre d'exception.


Il est probable que la livraison à l'armée japonaise soit intervenue dans le courant des années 1930. La marine japonaise s'équipe alors de pièces d'horlogeries d'origines diverses et dote chaque appareil volant et navire, d'instruments de mesure du temps destinés à entrainer les forces armées à des actions cadencées et synchronisées. C'est l'heure du pilote et la durée estimée des missions qui vont conditionner son action. Le besoin en chronographes est alors extrêmement important. Les suisses livrent ce qu'ils ont en excédent dans un contexte assez discret, neutralité oblige. L'accent est mis sur la précision des pièces ce qui induit un empierrement d'au moins 17 rubis et des modèles de mouvements plutôt assez larges de 19 lignes. Les japonais testent tant qu'ils peuvent les montres suisses dont ils disposent de très petites quantités. Le calibre de chronographe Seiko sera fabriqué un peu plus tard, à partir de 1939 et sera très inspiré du modèle Ulysse Nardin.

Longines interrogé il y a quelques années par un collectionneur américain indiquait «Nous avons envoyé un seul mouvement, le 28 juin 1941 à MM. Hattori, qui étaient notre agent au Japon à cette époque. C'est un calibre 18.72 chronographe ". Il n'y a pas de raison de douter de la recherche effectuée par Longines. Il est probable que l'approvisionnement des japonais ait transité par une autre source qui se faisait livrer des kits calibres/cadrans/aiguilles. En effet, Albert Wittnauer C° importait et distribuait des montres Longines sur le territoire américain où il faisait emboiter des calibres suisses faute de pouvoir y importer des montres terminées en raison des lois protectionnistes américaines.




Si Longines n'a probablement pas livré plus de calibres que la firme ne le reconnait, c'est que les mouvements ont été prélevés sur d'autres marchés que la maison suisse ne maîtrisait pas nécessairement. Il est donc logique de retrouver aujourd'hui des mouvements de chronographes Longines emboités par Seiko avant et durant la seconde guerre mondiale. La finition rhodiée du mouvement conforte le principe d'une fabrication davantage orientée initialement vers le marché Nord-Américain.

La rareté de cet assemblage d'une boite japonaise et d'un calibre suisse en font une pièce historique d'autant plus si les américains sont intervenus pour la livrer aux japonais. Une telle pièce ne peut que susciter l’émotion. Elle parle d’elle-même et raconte sa propre histoire. Un nom de fabricant, un numéro de série, une référence de mouvement, une marque sur la boite, une gravure militaire et une complication suffisent à livrer à travers le temps le message du passé de cette montre.


Droits réservés - Forumamontres- Joël Duval - Mai 2017

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par ZEN le Dim 23 Juil - 2:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
broncos
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 17730
Age : 51
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 3:50

Un très bon article historico-horloger! Merci ZEN... Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Arnaud.A
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7588
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 4:04

Absolument génial ! En effet, très peu d'informations sur l'emboitage de mouvements Longines à cette période. Mais Seikosha commençait juste à faire des chronos et la qualité n'était pas terrible, donc étant importateurs de mouvements, comme tu dis ils en ont sûrement profité pour faire des montres plus précises et aussi pour répondre à la demande importante.

J'ai regardé là-dedans, mais rien non plus (du moins pas d'explications sur l'emboîtage de Longines)
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 4:13

Merci ! L'info est je crois encore un peu taboue pour les marques surtout vis à vis du marché américain encore peu ouvert à l'apaisement sur ce sujet.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
KBryant24
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 79
Age : 24
Localisation : Capitale des Gaules
Date d'inscription : 25/02/2017

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 6:23

Superbe découverte! Merci bien Zen!!! Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lomaing
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 6916
Age : 30
Localisation : (NE)
Date d'inscription : 21/02/2014

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 7:46

+1, super article fourni d'infos historiques et horlogères comme on aime Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Zeclarr
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1237
Localisation : à l'ouest
Date d'inscription : 18/02/2015

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 9:06

Hyper intéressant thumleft Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Rocca
Pilier du forum


Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 9:27

Tout à fait d'accord : une excellente et passionnante information purement historique et horlogère.
C'est ce qu'il y a de plus intéressant, il faut bien l'admettre.
Revenir en haut Aller en bas
Rocca
Pilier du forum


Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 9:29

Au passage : c'est une superbe pièce d'horlogerie.
On a une idée du diamètre du calibre ?
Revenir en haut Aller en bas
gilou2511
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 655
Date d'inscription : 10/04/2013

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 9:39

Un article très intéressant.
Merci pour le partage.
Revenir en haut Aller en bas
Kahin
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1698
Age : 99
Localisation : Entre Brest et Marseille.
Date d'inscription : 18/11/2014

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 9:49

Merci pour ce superbe article Zen.
C'est dommage après 70 ans qu'ils continue à garder tabou ce genre d'informations. Après tout c'est l'histoire et l'histoire de l'horlogerie. Il pourrait largement laisser "fuiter" les infos.
As tu réussi à avoir ce calibre Zen ? (Edit: je viens de voir ton article de janvier http://forumamontres.forumactif.com/t205095-quelqu-un-qui-comprend-le-japonais-peut-il-m-aider)donc oui.
As tu d'autres photos, macros ?


Dernière édition par Kahin le Sam 27 Mai - 9:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7588
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 9:49

Rocca a écrit:
Au passage : c'est une superbe pièce d'horlogerie.
On a une idée du diamètre du calibre ?

19 lignes, c'est dit dans son texte Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Rocca
Pilier du forum


Nombre de messages : 1654
Date d'inscription : 20/02/2016

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 10:15

Arnaud.A a écrit:
19 lignes, c'est dit dans son texte

Oups, oui, je suis passé un peu vite…
Je me demande : est-ce que ce calibre ne serait pas l'ancêtre du fameux calibre Longines 262 ?
Revenir en haut Aller en bas
blowtorch
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 27
Localisation : Saint Martin de Londres
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 22:18

Bonjour,

Peut-être que je me fourvoie totalement, mais le numéro 934 ne pourrait-il pas être le "matricule" d'un Kōkūtai ( équivalent d'un "groupe aérien") ou d'un Hikōtai (escadrille) ? Sous toute réserve bien entendu... !

Bien cordialement ! Chinois
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Sam 27 Mai - 22:22

En fait le système d'immatriculation des objets était fondé sur le numéro du navire avion ou bateau pour les chronos de bord ou de marine.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
dedune
Animateur
avatar

Nombre de messages : 955
Date d'inscription : 10/03/2008

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Dim 28 Mai - 3:56

Pas étonnant ce tabou... Il n'y a pas que les férus d'horlogerie que cela peut intéresser.
N'oublions pas que ce régime qui n'avait rien à envier à Hitler est encore aux honneurs dans le pays.
N'oublions pas l'histoire même si ce ne sont que des objets, qui ont malheureusement contribué à faire couler le sang.
Revenir en haut Aller en bas
blowtorch
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 589
Age : 27
Localisation : Saint Martin de Londres
Date d'inscription : 05/03/2012

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Dim 28 Mai - 6:30

dedune a écrit:
Pas étonnant ce tabou... Il n'y a pas que les férus d'horlogerie que cela peut intéresser.

Bonsoir,

Je ne suis pas tout à fait d'accord...

Ces objets sont des témoins d'un passé révolu qui explique en partie notre présent. Ils sont aussi importants que des témoignages écrits et/ou oraux de personnes de chair et de sang. Ils ne sont donc pas seulement d'un intérêt pour les férus d'horlogerie mais aussi pour les historiens !

Bien cordialement ! Chinois
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Dim 28 Mai - 7:57

Les objets racontent notre histoire. Montres ou non, ils sont nos témoins.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Lun 29 Mai - 3:13

Je ne m'attendais pas à recevoir autant de courrier après cette publication ! Je découvre que les collectionneurs américains, japonais et australiens sont des passionnés de ces pièces !

L'un d'eux vient de me confirmer que c'est bien une montre de pilote. Les usages étaient multiples pour ces pièces à cadrans blancs :

Adapter le largage des bombes,  coordonner des actions entre plusieurs avions pour les chefs d'escadrilles, préparer au sol les autres pilotes avant les interventions, calculer la vitesse de déplacement des troupes au sol grâce à des systèmes photographiques.
L'un des collectionneurs m'indique que la pièce était comme je l'ai indiqué affectée à un appareil et qu'en cas de changement de pilote (rare) le nouveau pilote conservait le chrono.

Les Longines sont rares... Voilà de quoi me contenter !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
MaitreRobinton
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Age : 51
Localisation : Là bas
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Lun 29 Mai - 3:53

Une petite remarque qui n'enlève rien à l'intérêt de l'article (merci Zen) : ce dernier insiste beaucoup sur les pilotes kamikazes (escadrille d'"attaque spéciale" comme on disait là-bas), ce qui est tout de même assez réducteur quant aux pilotes japonais de la seconde guerre mondiale.

Cette guerre de l'autre bout du monde est certes nettement moins connue que la guerre en Europe, et les Kamikazes en sont indubitablement l'élément le plus vendeur. Mais outre le fait que la plupart (hors les pilotes chevronnés qui ont choisi cette issue par conviction) des kamikazes étaient des étudiants (car ces jeunes aptes à apprendre rapidement n'avaient pas été encore mobilisés) formés à la hâte pour le pilotage sans notion de navigation (ils étaient guidés par leur escorte vers leur cible) et n'avaient pas besoin de montre (mais peut-être en emportaient-ils quand même je l'ignore).

Mais la grande masse des pilotes relevait d'autres populations:
- les pilotes mobilisés sur le continent (les combats sur le sol chinois mobilisaient en fait ¾ des effectifs de l'armée impériale, contrairement aux idées reçues, et non les combats dans le pacifique)
- les pilotes chargés de la défense de la mère partie contre les raids américains, même si les B29 évoluaient la plupart du temps trop haut pour être atteints

Quant aux pilotes de l'aéronavale, la plupart des pilotes d'élite (et notamment les vétérans de toutes les campagnes depuis Pearl Harbour) ont été perdus à Midway, et la marine a eu toute les peines du monde à les remplacer sans jamais y parvenir d'un point de vue qualitatif, jusqu'au "grand tir au pigeon des Mariannes" qui a vu les avions japonais massacrés par une flotte américaine devenue invincible.

Bref, plutôt qu'une montre de kamikaze, je privilégierais plus simplement une montre "capturée" sur un aérodrome lors de reconquête du Pacifique ou "récupérée" après la capitulation directement au Japon. Désolé, c'est moins poétique clown
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Lun 29 Mai - 5:06

Je ne suis pas certain que le sujet des Kamikases soit très poétique...  Wink

Comme je le dis "Nul n'est vraiment capable de dire qui et comment il a été utilisé" ... Les faisceaux d'indices que j'ai pu rassembler laissent malgré tout penser à un chrono de pilote, plutôt chef d'escadrille chargé d'organiser les missions.

L'affectation de la montre à un avion est en revanche certaine comme la cession par Seiko à l'armée japonaise. Cela c'est assez inouï de tomber sur ce genre de pièce. J'en suis d'autant plus heureux que je l'ai eue assez facilement. Un coup de chance ! J'ai fait tourner cette montre 15 jours/3 semaines dans plusieurs positions et elle est d'une précision qui m'a surpris. Ca c'est le savoir faire de Longines.  La montre a peu tourné d'après un horloger qui l'a regardée ce qui explique qu'elle soit restée précise.  

Son propriétaire précédent l'avait faite réviser et l'a vendue car il ne s'en servait pas... C'est aussi simple.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
DON
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1553
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Lun 29 Mai - 5:31

Entre octobre 1944 et septembre 1945, 2520 pilotes de la marine japonaise et 1387 pilotes de l'armée impériale ont été sacrifiés dans les attaques "tokubetsu kogeki-tai" (unités d'attaque spéciales) et au moment de la capitulation, le Japon avait plus de 12,700 appareils (!) prévus principalement (à hauteur de plus de 50%) pour mener des attaques suicides rien que dans l'archipel même. La probabilité que cette montre ait pu faire parti de l'équipement destiné à un pilote prévu pour ce genre d'opérations suicide est donc très élevée.

Sources pour les chiffres : Guerre & Histoire et le livre Hell to Pay: Operation DOWNFALL and the Invasion of Japan, 1945-1947

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 48846
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Lun 29 Mai - 5:34

Merci DON thumleft

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
DON
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1553
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Lun 29 Mai - 5:40

Chinois

Ce qui renforce cette probabilité est aussi le fait qu'à ce stade de la guerre, les appareils japonais étaient dépassés sur le plan technique, les réserves de carburant étaient quasiment épuisées et l’effondrement du nombre d'heures de formation des nouveaux pilotes ne permettaient tout simplement plus à l'aviation japonaise de résister davantage de manière classique sauf à se sacrifier (et encore, cela n'aurait pas empêcher l'inévitable, cela aurait été juste une boucherie encore plus abominable).

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
MaitreRobinton
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1007
Age : 51
Localisation : Là bas
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.    Lun 29 Mai - 5:56

Je ne chercherai plus à tempérer votre enthousiasme collectif sur le fait que cette montre ait appartenu à l'un des rarissimes survivants des unités d'attaques spéciales. C'est une probabilité effectivement tellement élevée, par construction Mr. Green !

NB : production d'avions militaires par le japon entre 1938 et 1945 : 82 324 (wikipedia)


Dernière édition par MaitreRobinton le Lun 29 Mai - 6:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Rareté :Le Chronographe suisse d’un pilote japonais de la 2ème guerre mondiale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» chronographe suisse
» Chronographe Suisse
» Des nouvelles de la marque Chronographe Suisse.
» Chronographe Suisse
» Chronographe-Suisse-Cie ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres militaires-
Sauter vers: