FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
falconbmw
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 9949
Age : 31
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 11/11/2015

MessageSujet: Re: Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !   Jeu 20 Juil 2017 - 0:15

fdm44 a écrit:
Totalement d'accord, Tudor est toujours une sous-marque de Rolex pour ce qui me concerne, c'est d'ailleurs bien souvent l'argument cité par les acheteurs de cette marque qui disent avoir finalement acheté une Rolex sans qu'elle en porte la marque, une montre avec un cahier des charges Rolex, un historique lié à Rolex et des mouvements d'ingénierie Rolex.

Je ne suis pas d'accord du tout.

DraperDon a déjà bien détaillé mon avis qui est relativement identique.

J'ai une Rolex, mais je suis ravi de porter ma Tudor tous les jours en daily. Les finitions n'ont rien à envier à sa grande soeur, ce sont des montres résolument plus sportives mais tout aussi efficaces.

D'ailleurs mon MT5612 est plus précis que mon 3186 soit dit en passant... Wink
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 21367
Age : 51
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

MessageSujet: Re: Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !   Jeu 20 Juil 2017 - 0:47

Pour ce qui me concerne, Tudor est encore et toujours une sous-marque de Rolex avec la seule North Flag comme exception, la toute dernière Black Bay steel & gold en est d'ailleurs l'illustration parfaite.

C'est une Sub Rolesor sans en être vraiment une, le Groupe Rolex a même poussé le bouchon jusqu'à imiter son propre bracelet Oyster Rolesor en faisant un bracelet dont les maillons centraux ne sont pas en or massif comme pour l'Oyster mais en acier recouvert d'une plaque d'or Mr. Green ...



En exagérant un peu Mr. Green le propos je dirais que ce n'est évidemment pas Omega qui est en ligne de mire pour Tudor, mais Steinhart Shocked Mr.Red Laughing affraid !!!

Pour rappel, la Sub Rolesor 16613 :



Dernière édition par fdm44 le Jeu 20 Juil 2017 - 1:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Magon
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 163
Localisation : Monastir - Tunisie (Au pays du Jasmin)
Date d'inscription : 28/12/2015

MessageSujet: Re: Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !   Jeu 20 Juil 2017 - 5:42

Ils sont forts chez Omega, presque aussi fort que ma belle sœur qui en mélangeant du beurre du sucre et du chocolat arrive à complètement rater son gâteau... Parfois je pense que c'est fait exprès
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !   Jeu 20 Juil 2017 - 14:37

Tu es en désaccord cher fdm et c'est parfaitement ton droit et encore plus quand tu l'illustres avec un exemple (comme tu le fais le cas échéant).

La BB Steel & Gold est effectivement un modèle que je n'apprécie pas du tout. Elle est d'ailleurs au poignet du nouvel ambassadeur de Tudor - du moins sur leurs affiches, dans la vraie vie en dehors des shootings, je n'en sais rien - qui, entre 2 photos de couverture en slips/boxers pour des marques de sous-vêtements, me semble vraiment pas approprié pour incarner la marque mais bon, c'est le choix de Tudor, grand bien leur fasse.

La Steel & Gold de Tudor est un peu l'exemple qui illustre ce que j'ai dit concernant la "Commander's Watch" : ce n'est pas en soi une montre horrible à regarder (si on fait abstraction du bracelet dans le cas de la Tudor) mais je ne la trouve globalement pas vraiment réussie. Je pense qu'elle est la déclinaison la moins intéressante de la collection BB car justement on a l'impression qu'elle est une version moins réussie d'une autre montre qui n'est d'ailleurs peut-être pas celle que je préfère chez Rolex.

Cela n'engage que moi mais je vais pousser l'analyse : la période pendant laquelle Tudor s'est réveillée/a prospéré c'est la période 2009-2016 qui s'est achevée avec la promotion (?)/changement de poste de Philippe Peverelli qui est parti diriger une autre filière du groupe Rolex. Nous devons attendre de voir comment le nouveau management mis en place depuis 2016 va faire évoluer Tudor sur le long terme mais certains des derniers lancements/décisions de Tudor ne me semblent pas des plus réussies. Tudor nous avait habitué à mieux pour le dire poliment.

Pendant la période Peverelli, Tudor a pris progressivement une certaine indépendance :

- sur ses collections (principalement avec l'arrivée de la collection Black Bay)
- sur ses mouvements (de manufacture)
- sur les équipes (avec des équipes spécifiques à Tudor)
- dans la distribution (centrée initialement sur la Chine puis offensive sur le marché américain et enfin européen avec une volonté de s'affranchir du réseau de distribution de Rolex)

Il est encore un peu tôt pour le dire mais les derniers choix du management de Tudor me semble non pas partir totalement dans le sens inverse mais  que le but est à nouveau que Tudor ne fasse pas trop d'ombrage à Rolex, que la marque Tudor ne prenne pas trop d'indépendance. Ceci est une impression qui n'engage que moi et plusieurs années seront nécessaires avant de fournir une analyse détaillée sur la situation.

Pour revenir sur Omega, il ne faut pas oublier non plus que la marque n'a plus guère d'indépendance ou de grande liberté de manœuvre au sein du groupe SG : il ne faut pas oublier que toute l'innovation technologique - qui était tout de même l'un des points forts (KSF pour les intimes du management) historiques de la marque qui était connue pour sa fiabilité et son innovation technologique - est partie chez ETA. Les décisions sont prises bien plus en amont et aujourd'hui la marque, si elle garde son histoire, a été transformée en pion sur l'échiquier industriel du Swatch Group.

Pour faire un court passage sur Longines : la marque dont l'histoire est aussi riche qu'Omega est elle aussi un pion sur l'échiquier industriel de SG. L'histoire incroyable de la marque est très nettement sous-exploitée. Alors oui, la marque fait du chiffre, elle est sur le segment qui est censé en faire. Elle emboite du ETA qui est fiable mais qui reste tout de même très générique voir banal, elle propose certains modèles très jolis (souvent issus de la collection Heritage d'ailleurs comme la Legend Diver qui est une belle montre) et d'autres que je trouve franchement pas réussis à titre personnel (Hydroconquest qui ressemble à un modèle des années 90 qui a assez mal vieilli), elle est "Swiss Made" (enfin... les mouvements peut-être, pour le reste de la montre...). Dans tous les cas, Tudor me semble - pour le moment - parti sur un autre segment qui n'est déjà plus celui de l'actuel Longines, après, rien n'est écrit dans le marbre.


maxoudad a écrit:
Avant de comparer Tudor à Omega, ce serait bien que la première arrive à dépasser Longines déjà... Mr. Green

Polémique. C'est marrant 5 min, pas plus... Rolling Eyes

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Ced77
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 592
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !   Jeu 20 Juil 2017 - 17:22

DON a écrit:


Je pense qu'il est temps d'arrêter de considérer Tudor comme une sous marque.

...


Tudor est la marque "jeune" et d'accès de la marque Rolex.
Revenir en haut Aller en bas
selfautowash3
Membre Actif


Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 06/08/2014

MessageSujet: Re: Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !   Jeu 20 Juil 2017 - 18:20

perso la montre n'est absolument pas à mon gout.
en revanche, le nato irait à ravir à ma seamaster bond.
vous croyez qu'ils le vendent seul?
Revenir en haut Aller en bas
Necro
Animateur


Nombre de messages : 761
Date d'inscription : 24/12/2015

MessageSujet: Re: Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !   Jeu 20 Juil 2017 - 19:06

J'aime bien les raisonnements sur Longines qui pensent que l'acheteur moyen de la marque sache même qu'ETA existe...

90% des personnes achetant une Omega ou une Longines ne savant même pas que c'est la même maison. Alors que tout est produit d'ETA encore moins. Alors que Longines faisait avant ses propres mouvements à l'époque des verres hésalites et des remontages manuels, ça doit vachement compter dans l'acte d'achat...

Omega est acheté pour la Lune, James Bond et les JO. Longines pour le Tennis à la télé et les beaux ambassadeurs.

Quand à Tudor, pour le commun des mortels c'est la famille royale anglaise ou une série de Canal +. Pas des montres.

Vous confondez systématiquement comment vendre des montres avec la passion horlogère. Deux mondes étanches.

Et pour revenir au sujet de base, pour ne prendre qu'un exemple du billet, je pense que quand on met 5000 euros dans une montre, il me parait pas déconnant de choisir un modèle d'aiguilles qui plaise. Parce qu'on peut faire tout un raisonnement facilement profond, les aiguilles c'est un peu un morceau de la montre qu'on regarde souvent...

Être difficile sur les détails me paraît assez logique.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1708
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !   Ven 21 Juil 2017 - 10:30

Pour rappel : Le sujet se faisait l’écho des réactions plus que mitigées de la part des amateurs de la marque Omega concernant la sortie récente d'une montre et ce sujet servait de tremplin pour dire au final qu'un ensemble de détails réussis dans une montre ne suffisait à en faire un produit final réussi. Et le sujet servait aussi pour redire à quel point les éditions limitées (en séries de 7000-10000 exemplaires...) que nous propose Omega commencent à lasser. Le tout en mettant en parallèle une autre marque qui se frotte au segment de marché d'Omega.

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
 
Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Billet: Quand Omega réussit mieux le nato que la montre elle-même !
» Omega Aqua Terra ou IWC Mark XVI
» ROLEX vs OMEGA ( avec un boitier 36mm)
» Mettre correctement un bracelet NATO sur sa montre.
» Bracelets Nato

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: