FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 La Torpedo Boat watch Lecoultre d'un horloger français : Edmond Lefebvre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49401
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: La Torpedo Boat watch Lecoultre d'un horloger français : Edmond Lefebvre    Dim 6 Aoû - 18:48

On ne comptabilise pas les ébauches Lecoultre qui ont équipé les montres de pratiquement toutes les marques soit pour des pièces à complication, soit pour des simples montres 3 aiguilles et parfois des chronomètres un peu spéciaux.

LeCoultre vendit ainsi à une maison française certaines ébauches de 21 rubis. Il s'agissait de précieux chronomètres que les assembleurs soumettaient parfois à des concours quand Lecoultre ne pratiquait pas soi-même l'épreuve des concours. Les mouvements ainsi soumis aux tests des Observatoires pouvaient subir des épreuves en Suisse à Neuchâtel ou Genève mais aussi parfois à Kew-Teddington ou Washington.

Les Américains prêtaient une très grande attention à ces montres car ils recherchaient pour les navires de leur marine militaire, des chronomètres de bord plus faciles à manipuler que les chronomètres de marine. Les chronomètres des manufacture américaines n'ont pas encore avant 1913 acquis la précision exigée des militaires. Les montres elles-mêmes, nous renseignent sur leur histoire. Celle-ci par exemple fut livrée aux testes et épreuves de l'Observatoire de Washington et le N entouré d'un O qui précède le numéro d'inventaire renvoi à l'Observatoire de la Navy. C'est donc après avoir été emboitée par E Lefebvre, galerie Montpensier au Palais Royal à Paris que la montre fut expédiée aux USA puis remise à l'US Navy.






Jaeger Lecoultre fit l'acquisition de cette pièce historique pour un peu plus de 12 000 dollars il y a quelques années et la rapatria dans sa collection en Suisse.  


Le marchand (http://www.bogoff.com/pocket/5793.html) indique (traduction) :

Citation :
Ce chronomètre historiquement important est l'un des premiers d'un groupe de six montres torpilleurs achetées par la marine américaine le 31 mars 1899. Lefebvre avait fourni des montres à la marine française et ces montres avaient passé les normes du chronomètre du bureau hydrographique français avant d'être offertes À la marine des États-Unis où elles furent ensuite été testés à l'Observatoire naval de Washington DC et à bord de deux torpilleurs américains: l'USS McKinsie et l'USS Winslow. Ces montres ont été réglées avec un haut degré de précision et testées attentivement avant d'être mises en service. Le n ° 1095 a ensuite été assigné à l'USS Cushing, le plus ancien bateau torpilleur dans la flotte US qui a servi dans la guerre hispano-américaine et sur la côte atlantique jusqu'à la Première Guerre mondiale.

La montre comprend un nombre important de documents obtenus auprès des Archives nationales, y compris des copies du contrat d'achat préliminaire, la facture originale indiquant le numéro de série de la montre, les résultats des tests de l'Observatoire naval américain, un document de transfert du chantier Naval Norfolk indiquant L'attribution de la montre au Cushing, une photographie du Cushing avec un synopsis de l'histoire. Les discussions avec les restaurateurs et les conservateurs des principaux musées navals et nautiques à travers le pays?. Le Smithsonian et Greenwich, indiquent que c'est probablement le seul exemple survivant de ces montres chronomètres originales achetées par la Marine

J'ai par chance, le frère jumeau de ce redoutable mouvement dont la roue de rochet et la roue de barillet sont à dents de loup. C'est réellement un excellent chronomètre, une perle rare dans cette série particulière dont les roues précitées sont sablées de manière très exceptionnelles. Ce mouvement était sorti de chez LeCoultre dans cet état de finition. Il est rare de retrouver autant de documentation sur une montre mais l'US Navy est très bien documentée. Cette montre a une fantastique histoire.  Je ne serai pas aussi pessimiste que les conservateurs de musées interrogés sur le fait qu'il ne reste qu'une seule montre de cette série de six.  
J'ai moi-même fait l'expérience d'une série extrêmement rare de 6 montres Zenith de sous-marins anglais dont j'ai à 10 ans d'intervalle retrouvé 2 exemplaires...    



_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Arnaud.A
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 8248
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/10/2012

MessageSujet: Re: La Torpedo Boat watch Lecoultre d'un horloger français : Edmond Lefebvre    Dim 6 Aoû - 20:17

Encore un morceau d'histoire qui a traversé les années ! Je ne connaissais pas ces "dents de loup", c'est vrai que c'est beau et j'imagine peu courant (à moins que ce soit une illusion de mon ignorance), surtout avec cette finition !
Avec toutes ces pièces dont tu nous parles depuis un moment, j'imagine qu'un ouvrage est peut-être en préparation... rabbit
Revenir en haut Aller en bas
blastula
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 667
Date d'inscription : 03/01/2016

MessageSujet: Re: La Torpedo Boat watch Lecoultre d'un horloger français : Edmond Lefebvre    Dim 6 Aoû - 21:08

Un forum d'horlogerie digne de ce nom doit aussi proposer à qui veut en bénéficier (ce n'est pas obligé) l'opportunité de se tourner vers les pièces anciennes de qualité, avec une histoire et de la documentation (c'est très important la documentation, elle distingue le vrai du faux ce qui n'est pas facile sur la toile)

En voilà une illustration. Chinois

Ce n'est pas de l'élitisme anti-la toile-IG-Pininterest FaceBouc. Incompréhensible
Non, c'est le simple constat que l'on peut apprécier de jolies mises en scène de montres sur des outils de loisirs et de commerce (ne soyons pas naïfs), tout autant que se pencher sur ce qui a fait l'horlogerie, la quête de la précision, celle de la minceur aussi, l'anti-magnétisme, l'antichoc, l'étanchéité, toutes ces choses qui sont désormais considérées comme allant de soi Rolling Eyes et qui ont demandé des années de travail à de vrais horlogers, de ceux qui inventent, calculent, peaufinent.

C'est un bref sujet mais pour l'amateur concerné, c'est un petit bout d'Histoire.

La pureté de l'ébauche, la simplicité des lignes, montrent bien la démarche fondamentalement fonctionnelle de la mécanique.
Les détails de finition mécanique renforcent ce sentiment.
Enfin, la documentation écrite achève de démontrer la nature de l'objet.
C'est sobre mais c'est superbe en même temps, la courbe du ressort du cliquet du barillet est si élégante de simplicité
Lisez aussi ce qui est écrit : l'horloger aurait affirmé que chaque navire français emporterait trois de ces montres mais que s'il semble évident cela serait bien de son intérêt, la réalité est qu'il n'y a qu'une pièce en dotation par bâtiment.

Bien sûr, c'est un tout petit morceau d'un gigantesque puzzle, mais c'est tout aussi intéressant qu'un compte IG.
D'une autre façon.
Je pense sincèrement que c'est une réelle chance que de pouvoir passer du facile d'accès au difficile à trouver simplement en faisant défiler des sujets.

Wink

Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49401
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: La Torpedo Boat watch Lecoultre d'un horloger français : Edmond Lefebvre    Lun 7 Aoû - 10:38

Arnaud.A a écrit:
Encore un morceau d'histoire qui a traversé les années ! Je ne connaissais pas ces "dents de loup", c'est vrai que c'est beau et j'imagine peu courant (à moins que ce soit une illusion de mon ignorance), surtout avec cette finition !
Avec toutes ces pièces dont tu nous parles depuis un moment, j'imagine qu'un ouvrage est peut-être en préparation... rabbit

Bien possible Wink

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49401
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: La Torpedo Boat watch Lecoultre d'un horloger français : Edmond Lefebvre    Mar 8 Aoû - 15:49

Ces ébauches LeCoultre, on les retrouve vraiment partout. La qualité en est impressionnante bien entendu en partie liée aux finisseurs.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
La Torpedo Boat watch Lecoultre d'un horloger français : Edmond Lefebvre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les montres Françaises ...d'aujourd'hui
» [pendule] je m'attaque à ça
» Magazine horloger REVOLUTION bientôt en version française!
» JS Watch co. Reykjavik : Qui connaît?
» [CR] P'tit Week-End horloger à St Barth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: