FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 And the winner is Omega ! Les concours de Kew-Teddington

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49786
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: And the winner is Omega ! Les concours de Kew-Teddington    Sam 12 Aoû 2017 - 18:49

Les Suisses à la conquête des Anglais !

La fin du 19ème siècle voit les manufactures suisses s'inquiéter de leur notoriété face à la concurrence anglaise et américaine qui annonce des montres de plus en plus précises. Les Suisses vont donc réagir et expédier leurs montres aux concours de chronométrie des observatoires étrangers. En premier lieu, les observatoires de Kew-Teddington et Washington. A cette époque, les Anglais sont encore très bien placés et les carroussels Bonniksen techniquement un peu indéfinissables et dans une technique qui ressemble plus ou moins au tourbillon sont en tête des classements de Kew. Près des deux tiers des instruments classés à Kew dans la catégorie des "Particulièrement bons" sont ces carroussels avec plus de 80 points sur 100 (100 étant le maximum). Même si en 1892, Baume (la moitié du futur Baume et Mercier) a obtenu 91,9, record conservé pendant 10 ans, il faut attendre que l'industrie suisse dans son entier horloger soit motivée par les expositions universelles où la concurrence est rude pour que les choses bougent. Les Suisses voient la précision des montres faire de grands progrès grâce à Charles Edouard Guillaume, James Pellaton, Paul David Nardin, Charles Rozat, Grossmann (Directeur de l'école d'horlogerie) et les grandes maisons vont donc partir à la conquête des records en Angleterre.  Omega, Ulysse Nardin, Longines, Zenith, Vacheron & Constantin, Paul Distisheim, Movado rivalisent de talent.      

Les 80 points des carroussels Bonninksen sont vite renvoyés au rang de montres ordinaires et les moyennes dépassent les 90 points. Les concours de Kew prennent fin en 1951 et des records époustouflants auront été enregistrés depuis le début du siècle. Le record de précision sur ces décennies reviendra à Omega (Louis Brandt) qui en 1936 remporte avec un chronomètre de bord de 21 rubis le record absolu avec 97,8 devançant d'un dixième de point Patek Philippe avec 97,7 points. Ulysse Nardin est constamment bien placé avec ses chronomètres de marine redoutablement précis mais on s'éloigne des montres portatives. Omega est aussi en tête à Neuchâtel et Genève.


Omega avait ainsi justifié son slogan "Omega – Exact time for life"




Droits réservés - Forumamontres - Août 2017

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
And the winner is Omega ! Les concours de Kew-Teddington
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre avis ? Omega red star...
» nouriture omega one
» PERDU WINNER le 17/02 à LA COLLE SUR LOUP 06
» hesitations entre omega et tag heuer
» Omega Aqua Terra ou IWC Mark XVI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: