FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Actu: Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49569
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Actu: Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses    Sam 11 Nov - 21:57

Citation :
Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses

L’école d’horlogerie de Cluses a accueilli 358 mutilés de guerre entre 1915 et 1928. Parmi eux, deux hommes ont eu un parcours de vie retracé dans une exposition à découvrir samedi 11 novembre, au musée de l’horlogerie et du décolletage.

Des gueules cassées aux jambes amputées. Leur vie n’a rien d’un fabuleux destin mais pourtant des mutilés de guerre ont, par la grâce de leurs doigts de fée, trouvé un nouveau sens à leur existence en étudiant l’horlogerie, à Cluses, alors que la formation, peu évidente, demande une adresse manuelle difficile à acquérir ainsi qu’une connaissance pointue de tous les mécanismes de la discipline.


Don de pendules et photos d’époque

C’est le cas notamment de Lucien Froment et d’Aimé Rozet, qui ont un parcours étonnamment similaire, retracé samedi 11 novembre, au musée de l’horlogerie et du décolletage. Les deux hommes ont été envoyés au front où ils ont perdu leurs jambes sur le champ de bataille. Arrivés à Cluses, respectivement en 1917 pour l’ancien charpentier alors âgé de 21 ans et 1919 pour l’ex-peintre en bâtiment (23 ans à l’époque), ils ont souhaité apprendre le métier d’horloger en intégrant la section de rééducation professionnelle « mutilés de guerre ». Ils ont ensuite pu être embauchés à la fin de leur formation de deux ans, avant de monter leur propre boutique dans d’autres départements. Ils ont aussi tous les deux rencontré leur femme, à Cluses, et le hasard fait qu’ils ont tous deux épousé une Hélène.

Des photos d’époque et des panneaux présentant ces deux horlogers sont à découvrir à l’Espace Carpano & Pons. Emilie Geffard, médiatrice du musée, explique : « On a pu monter cette exposition éphémère grâce à des membres de leur famille qui nous ont permis de retracer leur vie. Madame Froment nous a, par exemple, fait don de deux pendules alors que Robert Rocchia, le neveu d’Aimé Rozet, nous a donné beaucoup d’informations et de photos afin de raconter le parcours de son oncle. »

Plus largement, l’école d’horlogerie, ouverte en 1848, est l’une des plus réputées de France avec celle de Besançon à l’époque. Elle accueille 358 mutilés de guerre entre 1915 et 1929, grâce à la volonté de son directeur emblématique, Charles Poncet. Originaire des Carroz, il fait ses études dans l’école, en devient professeur et donc directeur de 1905 à 1934. Ingénieux et horloger hors pair, il reçoit la légion d’honneur en 1921. La section spéciale ferme en 1929, faute d’élèves.

Un des apprenants les plus doués était originaire de Saint-Julien-en-Genevois. L’élève Vincent, né en 1898, a étudié à l’école en 1920 et 1921. Il avait ensuite ouvert une boutique à Bonneville. Pour Aimé Rozet, la guerre l’a rattrapé après sa mort en 1943. En 1944, l’horlogerie créée avec sa femme a été détruite par les Allemands à Pont d’Ain.

http://www.lemessager.fr/faucigny/quand-l-ecole-d-horlogerie-formait-des-gueules-ia933b934n189868

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Tele 52'
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2092
Age : 34
Date d'inscription : 12/05/2010

MessageSujet: Re: Actu: Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses    Sam 11 Nov - 22:43

Très intéressant.

100 ans plus tard, la question de la reconversion dans les métiers de l'horlogerie est toujours d'actualité.

Certains employés issus de métiers lourds, ne pouvant plus exercer leur activité pour des raisons de santé, se tournent vers l'horlogerie.

Les entreprises horlogères, en particulier certaines que je ne citerai pas, sont très ouvertes à cette démarche.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
jeanleo
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 233
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Actu: Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses    Dim 12 Nov - 5:54

Dans les années 40/50, ce sont des malades de la tuberculose qui se sont reconvertis en devenant "loupe à l'oeil".
Revenir en haut Aller en bas
Boc21
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 712
Date d'inscription : 30/09/2010

MessageSujet: Re: Actu: Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses    Dim 12 Nov - 12:51

Je ne savais pas qu'une école dl'horlogerie formait des blessés de la première guerre mondiale, merci de me l'apprendre.
Tragique le destin d'Aimé Roset : d'abord blessé et meurtri par une première guerre qui chamboule son destin, la deuxième atomise l'oeuvre de sa seconde vie.
Revenir en haut Aller en bas
Lomaing
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7104
Age : 30
Localisation : (NE)
Date d'inscription : 21/02/2014

MessageSujet: Re: Actu: Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses    Mar 14 Nov - 8:04

Et surtout, à Cluses on formait des foux furieux (au sens positif du terme hein Smile ). On peut visiter le musée de l'horlogerie et du décolletage à Cluses et apprécier le travail des élèves horlogers, purée, c'étaient vraiment des sacrés artisans! Les outils, les montres écoles et j'en passe, je recommande à 200%! Chinois
Revenir en haut Aller en bas
PIERROT585
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4585
Age : 59
Localisation : cannes
Date d'inscription : 08/07/2008

MessageSujet: Re: Actu: Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses    Mar 14 Nov - 14:42

Très intéressant, merci pour le partage
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: Quand l’école d’horlogerie formait des gueules cassées à Cluses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Actu : L'école d'Horlogerie de Cluses fête ses 160 ans
» Actu : Une école d'horlogerie privée qui ne connaît pas la crise
» Actu: Les écoles d'horlogerie affichent complet
» école d'horlogerie
» Actu : Des Chinois investissent dans l’horlogerie à Bienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: