FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
damienT
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 43
Localisation : Pékin
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Dim 3 Déc - 12:06

Aller, je pense que l'on peut attaquer le tome 3! Feu!

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mbx6
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 25
Localisation : IDF
Date d'inscription : 29/01/2017

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 0:16

Les chinoises nous font parler bravohap

J'adore cette Beihai bleue Cool
Revenir en haut Aller en bas
Wingardium
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/11/2017

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 0:24

En observant les montre Beijing (400€), et les Maison Celadon (800€), je me suis rapidement demandé quelles pouvaient être les différences au niveau de leur mouvement respectif. J'ai posé la question, sur le FB de Maison Celadon.
Ils m'ont répondu, ce qui est très aimable. Par contre, la réponse est vraiment trop vague pour justifier un écart tarifaire du simple au double...
D'après eux, leur mouvement B18 subit plus de contrôles que le SB18 de base de chez Beijing. Le réglage serait également différent. Ils ne m'ont toutefois donné aucune information ni sur les contrôles en question, ni sur le réglage spécifique.
J'aurait apprécié qu'ils évoquent aussi des différences de finition bien réelles, comme ETA par exemple, avec ces niveaux "Stadart, élaboré, top et COSC".
Finalement, si j'observe le problème du point de vue pragmatique, j'ai du mal à comprendre le prix des Maison Celadon. Resterait la finition du boitier et du cadran supérieur à leurs alter-ego de chez Beijing? Ils ne m'ont rien dit là dessus...
Revenir en haut Aller en bas
Biglolle
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 595
Localisation : Au Soleil ☀️
Date d'inscription : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 2:13

Hello les Fameurs ,

Ma seule Chinoise une petite Rodina très typé Bauhaus et signé china made


Diamètre 38,5, 9 mm d'épaisseurs, entre-cornes 20 mm .


" motorisée "par un Sea-Gull .




Aucune prétention bien sûre pour cette " pitchoune " mais quand même très agréable à porté et même à regarder . Wink
Revenir en haut Aller en bas
Biglolle
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 595
Localisation : Au Soleil ☀️
Date d'inscription : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 2:13

Oups doublon confiused , désolé .
Revenir en haut Aller en bas
Wingardium
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/11/2017

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 2:49

Elle l'air sympa ! Les index déposés aux quarts ajoute un peu de volume au cadran typé Bauhaus (en général plat). Et j'aime bien les aiguilles dauphines, surtout celle recourbée des minutes !
Ce cadran manque toutefois d'un soupçon de fantaisie. Par exemple, une petite trotteuse couleur pâle Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hazel
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 4:56

Bonjour,
Félicitation pour cette belle rodina, et merci pour les photos ; cela fait quelques temps que j'en cherche de bonne qualité pour me faire une idée sur cette montre et je n'en avais pas trouvées jusque là. Je n'avais jamais percuté que c'était une manuelle et pas une auto.

Ma soeur souhaite pour Noel une montre Cluse «ou approchant». Crois tu qu'une rodina conviendrait a un poignet feminin ? Les cluse font déjà 38mm de diamètre a titre de comparaison.
Revenir en haut Aller en bas
Biglolle
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 595
Localisation : Au Soleil ☀️
Date d'inscription : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 6:54

Oui Hazel je pense que cela peut aller sans soucis pour une femme . D'ailleurs il me semble avoir vu différentes tailles proposeés Wink
Revenir en haut Aller en bas
Hazel
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 72
Age : 28
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 9:56

Merci de ton avis. Par contre où as tu bien pu la trouver ? Je viens de passer une heure sur le net sans mettre la main dessus ! Elle semble plus rare que sa cousine a chiffres arabes.
Revenir en haut Aller en bas
Biglolle
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 595
Localisation : Au Soleil ☀️
Date d'inscription : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 11:03

Mon modèle est dur à trouver, moi je l'ai acheté à un pote. Il faut suivre les pistes Chinoises ( AliExpress etc.) dans cette gamme de prix .En ce moment c'est ce modèle qui est dispo : MONTRE RODINA

Tu as aussi les Junkers  celle-ci : Junkers Ladys de très bonne qualité que je te conseille mais plus chères . Wink
Revenir en haut Aller en bas
damienT
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 43
Localisation : Pékin
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 11:11

Citation :
je me suis rapidement demandé quelles pouvaient être les différences au niveau de leur mouvement respectif

La Maison Celadon subit 4 contrôles qualité et le mouvement est assemblé dans les usines grandes complications chez Beijing, selon Ben. Le mouvement ne doit donc pas provenir de la chaine de montage classique, ce qui devrait lui donner un avantage en fiabilité et finitions. Ben fait ensuite son propre contrôle qualité sur la montre avant de l'envoyer. Le packaging et le bracelet doivent aussi rajouter au prix de la montre. Au niveau du cadran et boitier il ne doit pas y avoir de différences. Peut être les aiguilles bleuies à la flamme, ou des aiguilles platine (comme sur la Beihai en édition limitée je crois).

Citation :
Mon modèle est dur à trouver

good-stuffs en version no name. Mais ça reste quand même un ersatz de Junghans...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wingardium
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/11/2017

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 18:05

@damienT a écrit:


La Maison Celadon subit 4 contrôles qualité et le mouvement est assemblé dans les usines grandes complications chez Beijing, selon Ben. Le mouvement ne doit donc pas provenir de la chaine de montage classique, ce qui devrait lui donner un avantage en fiabilité et finitions. Ben fait ensuite son propre contrôle qualité sur la montre avant de l'envoyer. Le packaging et le bracelet doivent aussi rajouter au prix de la montre. Au niveau du cadran et boitier il ne doit pas y avoir de différences. Peut être les aiguilles bleuies à la flamme, ou des aiguilles platine (comme sur la Beihai en édition limitée je crois).
C'est à peu près ce qu'il m'a dit, sans spécifier toutefois quels contrôles étaient réalisés en plus et quels pouvaient être les différences en terme de finition... Bilan, je pense partir sur une Beihai plutôt qu'une impériale.
Revenir en haut Aller en bas
damienT
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 43
Localisation : Pékin
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 18:45

Si tu pars sur une Beihai ça sera plus du rapport qualité prix. J'en avais acheté deux, sur une le mouvement n'était pas vraiment propre (traces), sur la mienne c'est mieux mais pas nickel (bon, faut s'y pencher dessus quand même). Rien à dire sur le cadran par contre. Donc le contrôle qualité, il se voit un peu (ça reste correct tout de même). C'est là où se joue la différence. Sans compter le SAV, je pense que Ben sera bien meilleur là dessus. Mais bon, c'est du simple au double niveau prix.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wingardium
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/11/2017

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 20:27

C'est ça le problème. Surtout qu'une Beihai est déjà à 400€. Pour ce prix, on est en droit d'avoir une certaine exigence en terme de contrôles qualités et de qualité d'assemblage. Une Seiko Présage ou une Junkers évoluent dans cette gamme tarifaire et sont irréprochables sur ce point !

C'est vrai que Ben à l'air d'assurer niveau SAV. C'est un bon point. Mais à 800€, j'espère ne pas avoir à la faire réparer de si tôt...

Je ne cherche pas à avoir la finition d'un qualibre Valjout Elaboré. Par contre, je veux une fiabilité et un assemblage sans faille. Mettre plus de 200€ dans une montre chinoise est un pari osé. Alors à 400 et même 800€, il faut que le résultat soit au dessus de mes attentes pour me satisfaire Wink !
Revenir en haut Aller en bas
Biglolle
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 595
Localisation : Au Soleil ☀️
Date d'inscription : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Lun 4 Déc - 23:29

damienT " good-stuffs en version no name. Mais ça reste quand même un ersatz de Junghans... "


C'est inutile d'être péjoratif concernant cette Rodina, on sait très bien ce qu'est cette montre, sa valeur et d'où vient leur inspiration . Ça ne change rien sur l'évaluation de cette montre . Wink
Revenir en haut Aller en bas
damienT
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 43
Localisation : Pékin
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Mar 5 Déc - 2:10

Je ne suis pas péjoratif, j'avais moi même lorgné sur ce modèle dans une autre marque chinoise. Mais pas sûr que cette montre ait sa place sur ce sujet, enfin d'autres que moi sonneront sûrement le rappel à l'ordre!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Biglolle
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 595
Localisation : Au Soleil ☀️
Date d'inscription : 01/09/2016

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Mar 5 Déc - 23:09

C'est réparti sur le couplet des copies et des CF . Et bien non, si inspiré soit-elle elle a un nom Rodina, signé " Made in China " . Mais bon à ressortir cela à chaque fois on finira par ne plus rien poster et il n'y aura que des sujets sur les " Grandes " marques . Moi perso sa ne m'intéresse pas . J'arrête au tome 3 , bonne continuation  .Bye Wink
Revenir en haut Aller en bas
damienT
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 43
Localisation : Pékin
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Mar 5 Déc - 23:50

Je ne fais que t'informer, je ne suis pas modo et personnellement je m'en fou un peu. Si ça passe tant mieux hein Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wingardium
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/11/2017

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Mar 5 Déc - 23:55

Ce que voulait dire Damien c'est que ce sujet traite des vraies chinoises, dans le sens leurs montres ont un intérêt créatifs particulier. Ce qui n'est pas le cas de cette Rodina. Ça ne veut pas dire que cette dernière soit une copie illégitime et encore moins une montre de seconde zone. Elle a de l'intérêt sur FAM, mais dans un sujet dédié Smile
Revenir en haut Aller en bas
damienT
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 43
Localisation : Pékin
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Mer 6 Déc - 12:01

Citation :
Elle a de l'intérêt sur FAM, mais dans un sujet dédié Smile

Heu...ça risque d'être chaud un sujet dédié à cette montre...

J'ai récupéré ma Zhu Feng hier. J'espère que cette fois elle va tenir le coup et passer Noël rendeer

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Wingardium
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 212
Age : 27
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/11/2017

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Mer 6 Déc - 16:53

Je voulais dire une sujet dédié à ce type de montre. Heu... Tu veux dire quoi par passer Noël ? J'ai loupé un truc ?
Revenir en haut Aller en bas
damienT
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 43
Localisation : Pékin
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Mer 6 Déc - 19:27

Ce genre de sujet dédié aura du mal à passer sur ce forum je pense. Ma montre avait un soucis au niveau du mouvement, je l'ai faite réparé mais elle a tenu 4 jours au poignet avant de s'arrêter. Je l'ai ramenée la faire remettre en état. J'espère que ça tiendra plus longtemps cette fois Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
seiko007
Membre éminent.


Nombre de messages : 18155
Date d'inscription : 25/10/2009

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Mer 6 Déc - 22:23

@Wingardium a écrit:
En observant les montre Beijing (400€), et les Maison Celadon (800€), je me suis rapidement demandé quelles pouvaient être les différences au niveau de leur mouvement respectif. J'ai posé la question, sur le FB de Maison Celadon.
Ils m'ont répondu, ce qui est très aimable. Par contre, la réponse est vraiment trop vague pour justifier un écart tarifaire du simple au double...
D'après eux, leur mouvement B18 subit plus de contrôles que le SB18 de base de chez Beijing. Le réglage serait également différent. Ils ne m'ont toutefois donné aucune information ni sur les contrôles en question, ni sur le réglage spécifique.
J'aurait apprécié qu'ils évoquent aussi des différences de finition bien réelles, comme ETA par exemple, avec ces niveaux "Stadart, élaboré, top et COSC".
Finalement, si j'observe le problème du point de vue pragmatique, j'ai du mal à comprendre le prix des Maison Celadon. Resterait la finition du boitier et du cadran supérieur à leurs alter-ego de chez Beijing? Ils ne m'ont rien dit là dessus...

Il y aussi le fait que Celadon ne produit que très très peu d'exemplaires (25 ou 50 par modèle), ce qui augmente considérablement le coût de production je pense. Beijing est une grosse machine à côté.
Revenir en haut Aller en bas
damienT
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 711
Age : 43
Localisation : Pékin
Date d'inscription : 27/08/2013

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Ven 8 Déc - 3:37

Un truc très sympa sur la Zhufeng, c'est que le fond est incurvé tout autour. Au niveau de la couronne, cela permet de la remonter très facilement, elle est beaucoup plus facile à prendre entre les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Mbx6
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 25
Localisation : IDF
Date d'inscription : 29/01/2017

MessageSujet: Re: Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3   Sam 9 Déc - 15:28

@damienT a écrit:
Un truc très sympa sur la Zhufeng, c'est que le fond est incurvé tout autour. Au niveau de la couronne, cela permet de la remonter très facilement, elle est beaucoup plus facile à prendre entre les doigts.

Alors cette fois-ci c'est la bonne, j'espère que tu n'as plus de problèmes avec. Tu en as également profité pour changer le bracelet non ? Autruche ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shanghai...) - tome 3
» Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shangai...) - tome 2
» Vraies "chinoises" (Sea-Gull, Beijing, Shangai...) vos avis et retours.
» Poljot / Poljot International : vraies/fausses russes, fausses/vraies chinoises?
» Seagull 1963 - tome 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Budget découverte-
Sauter vers: