FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Petite "étude de marché" des montres au Tritium.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Dim 17 Déc - 21:57

Après quelques recherches sur les montres mécaniques automatiques possédant des aiguilles et des index avec des tubes Tritium,
je me suis aperçu que certaines marques (parfois peut-être exotiques) n'étaient jamais citées, et que c'était toujours les
mêmes dont on parlait: Traser, Ball, Vostok, quelques Luminox et éventuellement les Deep Blue.

L'avantage des montres au tritium :
L'heure est toujours bien visible la nuit (ou dans la flotte), et c'est joli (la nuit).
Les inconvénients :
- Souvent (mais pas toujours) des boîtiers mastocs, parfois limites vulgaires.
- Presque toujours des montres assez épaisses (à cause de l'épaisseur inhérente aux tubes tritium).
- Assez souvent des montres très larges.

Quelques photos de nuit des marques citées plus haut :
Vostok:

Tous les boîtiers sont massifs.

Deep Blue:

Tous les boîtiers sont massifs.

Traser:


Idée reçue: "les montres "tritium" sont interdites en France": en réalité, et sauf erreur de ma part, il faut respecter des critères très stricts de stockage des montres pour les détaillants.

Ball est la marque qui offre le plus de choix, c'est qualitatif et certaines montres sont même très jolies. Ils présentent quelques complications originales (la température, une grande phase de lune lumineuse, …).
Les prix démarrent à près de 900€, pour grimper à près de 10K€ (boîtiers or).


Mais bizarrement il existe parfois des "jumelles" mais à des prix bien moindres.
Pour plus de facilité je comparerai les prix en $.

Exemples:

Ball Fireman Victory, diametre 40mm, épaisseur 11.6mm,  mouvement ETA. Etanche 100m, couronne vissée, saphir anti-reflets.

Prix= 1240$

Epoch 6029G, diametre 40mm, épaisseur 11mm, mouvement Seagull. Etanche 100m, couronne vissée, saphir anti-reflets.

Prix= 309$


Franchement j'ai comparé plusieurs photos, les boîtiers semblent exactement identiques, même les couleurs des tubes tritium (de nuit) sont les mêmes. C'est bizarre !
La différence de prix (du simple au quadruple) ne peut pas être justifiée seulement par le moteur employé. Il ne s'agit pas d'un ETA finition 4 dans la Ball, mais la finition standard!

Un autre exemple :

Ball Fireman Night Train DLC:

10 bars, 45mm, couronne vissée, saphir anti-reflets.
Mvt: ETA
1900$


EPOCH 7019G 100m 63 tritium gas tubes

10 bars, 43mm, couronne vissée, saphir anti-reflets.
Mvt mécanique auto Citizen.
690$


Il y a plusieurs autres jumelles de Ball sur le marché. Sont-ce des copies ? Sont-ce des sous-marques ? (Comme Rolex et Tudor).

La luminescence des tubes tritium décroit avec le temps : -50% au bout de 12 ans (et au bout de 24 ans -75%).
Donc original, clone, copie ou sous-marque, mon choix sera vite fait : les pas (trop) chères !

Il y a d'autres marques pas très chères avec tubes tritium: Carnival, Yelang, ...


Pour finir un modèle qui ne semble pas être un clone (et qui a ma préférence) :
NDESS dw Automatique, Mouvement miyota 9015
Diamètre 40mm, épaisseur 9,8mm (un record en soi)
Prix= 345$
Revenir en haut Aller en bas
onibo
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 25
Localisation : Gva
Date d'inscription : 18/10/2014

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Dim 17 Déc - 22:26

Merci pour ce post, c'est super intéressant. Je ne connaissais pas du tout cette techno confiused, donc je ne peux pas vraiment répondre à la question. Après il faut quand même se dire que le prix est pour une partie corrélé aux coût et pour une autre pas du tout.

Pour le coût, il n'y pas que le coût "pièce et matière" a prendre en compte mais aussi les coûts de structure, de marketing et de pub etc...
Pour la partie non lié au coût, on peut penser à la cible marché, comme c'est plutôt rare... finalement le marché est encore moins rationnel


Pour ta première comparaison par exemple, je doute effectivement que ce soit la différence ETA/Seagull ou encore le travail cadran qui semble mieux fait sur la ball (surement la photo) mais plus un positionnement marché du suiss made au US vs un mouvement Chinois

EDIT: par contre, je trouve cela extrêmement peu chère au vu des coûts pour enfermer le tritium (si on parle bien de tritium hein ), est ce qu'on peut penser à une différence de techno donc de prix quant au coté safe des tube de tritium? je ne sais pas

EDIT 2 : Mouai, j'ai pas réfléchi... vu la quantité faudrai au moins casser 30montres dans l'eau et la boire pour peut être avoir quelque chose... my bad
Revenir en haut Aller en bas
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 0:19

Pas de problèmes liés aux radiations, le niveau est inférieur à ce que l'ont reçoit du soleil.
Un mec qui bosse en centrale s'était amusé à balader un compter geiger sur sa montre: rien.

Les problèmes liés au tritium datent de l'époque où les petites mains peignaient les index au pinceau (et suçotaient l'extrémité pour affiner l'outil).
C'est clair que c'était un poil dangereux.

ll ne faut pas ingérer la montre, ou bien à défaut s'abstenir de mâcher. Sinon on ressemblera à ça: colors
Revenir en haut Aller en bas
freeman59
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 37
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 10:01

C'est quel modèle la 1ere Vostok ? Smile

merci Chinois
Revenir en haut Aller en bas
http://geeknewz.fr
Blinis
Animateur


Nombre de messages : 840
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/09/2017

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 10:52

Sympa la NEDSS ! La même existe avec les index en tritium vert, très sympa thumright
Revenir en haut Aller en bas
Bastenix
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 167
Localisation : Cote d'azur
Date d'inscription : 30/05/2017

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 11:17

Marathon fait aussi des modèles avec du lume Tritium :

genre la CSAR :



ou celle-ci :
Revenir en haut Aller en bas
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 13:43

Sympa la Marathon,
je ne connaissais pas.
Revenir en haut Aller en bas
simke
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1626
Date d'inscription : 15/09/2013

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 13:58

@freeman59 a écrit:
C'est quel modèle la 1ere Vostok ? Smile

merci Chinois

Vostok Europe lunokhod 2 Wink
Revenir en haut Aller en bas
freeman59
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 155
Age : 37
Localisation : Lille
Date d'inscription : 24/11/2013

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 14:54

@simke a écrit:
Vostok Europe lunokhod 2 Wink

Etrange je retrouve pas vraiment le même cadran ... mais ca semble être quartz only Sad dommage
Revenir en haut Aller en bas
http://geeknewz.fr
broncos
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 19416
Age : 52
Localisation : dans le 76...
Date d'inscription : 15/09/2008

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 15:10

@Gary Coupeur a écrit:


Les problèmes liés au tritium datent de l'époque où les petites mains peignaient les index au pinceau (et suçotaient l'extrémité pour affiner l'outil).
C'est clair que c'était un poil dangereux.


C'est sur, d'autant plus qu'à l'époque c'était du radium...


@Gary Coupeur a écrit:

Idée reçue: "les montres "tritium" sont interdites en France": en réalité, et sauf erreur de ma part, il faut respecter des critères très stricts de stockage des montres pour les détaillants.


Par déclinaison du décret 2002/460:

Il découle de ces dispositions que l'utilisation du tritium et des autres produits radioluminescents du même type pour les aiguilles et index de cadrans de montres est désormais interdite en France. Il convient dès lors, obligatoirement, d'utiliser d'autres solutions luminescentes.

Voir aussi: http://www.fhs.swiss/fre/2002-05-23_171.html
Revenir en haut Aller en bas
numero27
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 16:21

Je suis pas persuadé de l'interet du Tritium sur le Superluminova,
Le superluminova brille toute la nuit et est disponible en plein de couleurs, et surtout sont efficacité ne diminue pas avec le temps.
C'est qd même ballot de claquer 900+ dans une Ball qui va plus briller au bout de 10 ans, non ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
IronMan
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1308
Localisation : LYON
Date d'inscription : 16/05/2016

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 16:33

@numero27 a écrit:
Je suis pas persuadé de l'interet du Tritium sur le Superluminova,
Le superluminova brille toute la nuit et est disponible en plein de couleurs, et surtout sont efficacité ne diminue pas avec le temps.
C'est qd même ballot de claquer 900+ dans une Ball qui va plus briller au bout de 10 ans, non ?

Le superluminova ne s'altère pas avec le temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 16:40

@broncos a écrit:



C'est sur, d'autant plus qu'à l'époque c'était du radium...





Par déclinaison du décret 2002/460:

Il découle de ces dispositions que l'utilisation du tritium et des autres produits radioluminescents du même type pour les aiguilles et index de cadrans de montres est désormais interdite en France. Il convient dès lors, obligatoirement, d'utiliser d'autres solutions luminescentes.

Voir aussi: http://www.fhs.swiss/fre/2002-05-23_171.html
Revenir en haut Aller en bas
Longling
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 459
Age : 50
Localisation : Le plus haut possible
Date d'inscription : 20/09/2016

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 16:52

@IronMan a écrit:


Le superluminova ne s'altère pas avec le temps ?

J'ai quand même la nette impression que certains superluminova se dégradent plus rapidement que d'autres . J'ai acheté il y a quelques années une Marvin et une Seiko ...au fil du temps , la luminosité de la Seiko n'a pas bougé , par contre pour la Marvin ....
Revenir en haut Aller en bas
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 17:10

Merci pour les correction Broncos.
Quoique:

Le tritium est soit-disant interdit en France, mais on peut en acheter sur Amazon.fr entre autres.
Donc ce serait une interdiction "pour de rire"!

De plus j'ai lu ceci sur FAM:
"Les montres commercialisées sous le nom de Traser sont lisibles jour et nuit pendant au moins dix ans et n’émettent aucun rayonnement, si inoffensif soit-il. Au point que la très sourcilleuse Nuclear regulatory commission américaine les accepte pour équiper les soldats des forces spéciales de la Navy, qui en commande aussitôt 500 000 pièces à la firme suisse. Puis la Grande-Bretagne, la Suisse et la France autorisent à nouveau la vente de ces nouvelles montres au tritium. C’est le début d’une renaissance, qui profitera à l’horlogerie suisse, capable de fabriquer des aiguilles et cadrans lumineux permanents, sans provoquer la crainte, même irraisonnée, des consommateurs"

Un article intitulé "le retour du tritium", de la plume de Zen:
http://forumamontres.forumactif.com/t6849-le-retour-du-tritium


Revenir en haut Aller en bas
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 17:22

@numero27 a écrit:
Je suis pas persuadé de l'interet du Tritium sur le Superluminova,
Le superluminova brille toute la nuit et est disponible en plein de couleurs, et surtout sont efficacité ne diminue pas avec le temps.

L'efficacité du luminova, qu'il soit super, hyper ou même méga disparaît au bout de quelques heures!

"Mais, même non « contaminés », dans les années 70 les consommateurs commencent à bouder les montres lumineuses et les horlogers cherchent à remplacer le tritium. Deux firmes japonaises, Nemoto et Seiko, proposent alors le Luminova et le LumiBrite, deux substances luminescentes non radioactives.

Avec ces vernis, l’événement extérieur qui excite les électrons et les pousse à éjecter des photons est tout simplement la lumière naturelle. Exposés pendant le jour, Luminova, Lumibrite (et maintenant Superluminova) se « chargent » d’énergie et relâchent des photons pendant la nuit. Parfait ! Mais cette luminescence ne dure que quatre à six heures, et suppose que le cadran ait été longuement éclairé auparavant. Une montre couverte par une manche de chemise ou sommeillant dans une chambre peu éclairée ne luira pas la nuit. Mal pratique pour les soldats ou les adeptes du complet veston…"

http://forumamontres.forumactif.com/t6849-le-retour-du-tritium

@numero27 a écrit:

C'est qd même ballot de claquer 900+ dans une Ball qui va plus briller au bout de 10 ans, non ?

J'ai justement fait tout en tas de recherches pour ne pas claquer 900 balles dans une montre tritium. Évite de lire en diagonale stp avant de taxer les gens de "ballots".
De plus si quelqu'un a envie de claquer 900 balles dans une Ball c'est son choix.
Si on y va par là, est-ce raisonnable de claquer plus de 50 euros dans une montre? On en trouve même à 10 balles au marché!
Revenir en haut Aller en bas
numero27
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 18:41

Je n'insulte personne c'est la situation qui est taxée de "ballot" pas les gens, qui sont bien libre de faire ce qu'ils veulent de leur fric même de mettre 10k dans une montre dont le cadran et les aiguilles ont une durée de vie de 10 piges.
Maintenant : Non.  Selon la qualité du Luminova, la durée de la luminescence ne sera pas la même, le Superluminova reste lisible toute la nuit, c'est pas un néon mais ça suffit largement à lire l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 22:22

OK Numéro27, j'ai suréagi tu as raison.  
En toute honnêteté j'ignorais qu'il pouvait y avoir du superluminova encore visible même en fin de nuit. Ça m'ouvre de nouveaux horizons.
(Le tritium ce n'est tout de même pas 0% de luminosité après 10 ans, mais -50% après 12 ans; mais je te l'accorde ce n'est pas pérenne).

Connais-tu des marques qui ont de bonnes qualité de super-luminova? Et y-a-t'il un indice qui permette d'estimer la qualité de celui-ci, ou bien est-ce une question de quantité de couches appliquées?
Revenir en haut Aller en bas
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Lun 18 Déc - 23:16

Pas de jaloux: Tritium + luminova pour la lunette:

500$ (mais c'est un monstre: 50mm de diamètre)

Chrono mouvement Valjoux:


Tourbillon (il se vendait 900$ en promo):



On trouve également des bijoux au tritium:






Et puisque c'est bientôt noël, même des préservatifs:


En fait c'est plutôt du luminova, mais effet garanti!
Revenir en haut Aller en bas
OvK
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 06/10/2015

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Mar 19 Déc - 12:07

@numero27 a écrit:
Je n'insulte personne c'est la situation qui est taxée de "ballot" pas les gens, qui sont bien libre de faire ce qu'ils veulent de leur fric même de mettre 10k dans une montre dont le cadran et les aiguilles ont une durée de vie de 10 piges.
Maintenant : Non.  Selon la qualité du Luminova, la durée de la luminescence ne sera pas la même, le Superluminova reste lisible toute la nuit, c'est pas un néon mais ça suffit largement à lire l'heure.

Mais la lisibilité nocture du superluminova implique une exposition à la lumière, pendant plus ou moins longtemps. Cela peut s'avérer problématique, par exemple en hiver, si la montre passe sa journée sous une manche.

C'est là que se fait la différence avec le tritium, qui n'a pas besoin d'exposition préalable pour briller toute la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
numero27
Membre Hyper actif
avatar

Nombre de messages : 624
Date d'inscription : 05/01/2016

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Mar 19 Déc - 12:14

@Gary Coupeur a écrit:

Connais-tu des marques qui ont de bonnes qualité de super-luminova? Et y-a-t'il un indice qui permette d'estimer la qualité de celui-ci, ou bien est-ce une question de quantité de couches appliquées?

Pas vraiment, j'ai plutot des anciennes qui ne brillent pas ou plus, mais j'ai remarqué une nette différence entre 2 Hamilton khaki que j'ai sous la main, l'une possède juste des petits points de superluminova, et ça reste visible vraiment très longtemps, alors que l'autre un peu plus ancienne est complètement à la rue en moins d'1h.
Seiko est connue pour la qualité de son lume : le Lumi bright,  une recette à eux qui ne semble pas pour autant très différente du SuperLuminova, en tous cas c'est très efficace . Chez Seiko même les petites "5" brillent correctement, mais quand ça passe aux plongeuses, avec les tartines qu'ils mettent, là c'est 14 juillet ! bon evidemment ça se calme vite mais ça reste lisible toute la nuit.
Enfin Rolex depuis quelques années a developpé le Chromalight,  qui diffuse une lumiere bleue, qui parait il, si elle ne brille pas plus fort, est supposé être lisible plus longtemps que la concurrence ...

OVK > effectivement les tubes de tritium ont leur avantage , mais faut vraiment en avoir l'utilité je trouve, une montre se recharge très vite en Lume en 30 secondes sous une lampe de chevet, (c'est pas un Ipad ;o).
Maintenant c'est sur que si on cherche une montre qui n'est pas destinée a recevoir de lumière franche avant de plonger des heures dans l'obscurité alors là y'a pas de débat.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
DocT
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 130
Age : 37
Date d'inscription : 04/05/2016

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Mer 27 Déc - 22:09

L'ideal ce serait que Seiko en sorte quelques modeles....

Je dois dire que depenser plus de 500$ pour lire l'heure la nuit ca fait un peu mal...

En tout cas sujet interessant !

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Mister N
Membre éminent.
avatar

Nombre de messages : 14832
Date d'inscription : 08/10/2008

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Jeu 28 Déc - 10:14

@DocT a écrit:


Je dois dire que depenser plus de 500$ pour lire l'heure la nuit ca fait un peu mal...

Effectivement si l'idée est de lire l'heure la nuit il existe des solutions bien plus efficaces et bien moins coûteuses....


Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Gary Coupeur
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 49
Localisation : Complètement à l'ouest (de l'IDF).
Date d'inscription : 13/06/2011

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Jeu 28 Déc - 10:35

@DocT a écrit:
L'ideal ce serait que Seiko en sorte quelques modeles....

Je dois dire que depenser plus de 500$ pour lire l'heure la nuit ca fait un peu mal...

En tout cas sujet interessant !

Merci

J'ai vérifié: on peut également lire l'heure le jour! rabbit

J'attends une "nedss" auto à 200€ de Chine, je posterai qq photos une fois qu'elle sera arrivée (si elle arrive un jour, c'est très lent).

D'ailleurs je l'ai payée 290€, et désormais elle est à 200€, c'est bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
bender.folder
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2373
Age : 31
Localisation : Lausanne
Date d'inscription : 24/03/2015

MessageSujet: Re: Petite "étude de marché" des montres au Tritium.   Jeu 28 Déc - 11:59

Après avoir possédé toutes les seamaster possibles ou presque , une pelagos, une seiko mm300, une rolex, une stowa au bgw9 :

le chromalight ou bgw9 peut être lisible toute la nuit, tout dépend de sa quantité et de l'exposition. Il est surtout plus esthétique en journée car il ne vire pas au vert pâle à contrario du C3 (plus puissant). Sur une pelagos, les indexs massifs et appliqués de luminova sur les bords également restituent davantage et au matin on lit l'heure facilement. Sur une PO 8500 ou une sub 6 chiffres surement aussi mais avec moins d'intensité. Le bleu est aussi une longueur d'onde lumineuse plus persistante, doit y'avoir une implication là dedans également.

Après le luminova C3 dépends des marques, sa qualité et son application à nouveau. Les seamaster 300 style peter blake avec les gros indexs sont des torches au début de nuit ou dès passage dans l'obscurité mais ça ne dure guère je trouve.

Le nouveau seiko lumibrite est en revanche une tuerie. Exposée à une lampe d'intérieur il restitue un peu toute la nuit, lumière du soleil toute une journée, à 6h du mat tu lis l'heure très clairement et ça brille encore. Bref à mon goût seiko domine pour qui veut du luminova qui arrache.
Landmaste spring drive si tu veux le soleil au poignet,

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Petite "étude de marché" des montres au Tritium.
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» petite étude de marché
» L'évolution du marché des montres de poche
» Je réalise une étude de marché sur le relooking d'interieur
» Petite "étude de marché" des montres au Tritium.
» Classification qualitative des montres : les "intermédiaires" pour débuter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Budget découverte-
Sauter vers: