FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Montre CARON à Paris

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
rstl99
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Canada
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Ven 6 Avr - 11:21

Merci beaucoup Caput. Message personnel envoyé!
--Robert
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
rstl99
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Canada
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Mer 6 Juin - 14:09

Je suis en train d'écrire un article sur Caron (en Anglais) pour le NAWCC (club américain).  Je pense qu'il est temps de faire connaître M. Caron un peu plus aux anglophones.  J'ai découvert des choses intéressantes en lisant plus dans les biographies de Caron de Beaumarchais, et ai établi une chronologie assez détaillée.  Ce que je trouve particulièrement intéressant est de savoir que durant l'apprentissage de Caron fils dans l'atelier de son père sur la rue Saint-Denis (1745-1753 environ), l'ouvrier qui occupait l'établi à côté de lui n'était nul autre que Jean-Antoine Lépine, qui s'était joint à l'atelier de Caron quand il avait déménagé à Paris en 1744.  Pas surprenant que Caron fils est devenu un horloger hors-pair, bénéficiant des conseils et leçons de son père et Lépine.  Dommage qu'il aie abandonné l'horlogerie tôt après (1755) pour poursuivre ses intérêts ailleurs, à la Cour etc.  Il devait y avoir des conversations intéressantes sur l'horlogerie entre ces trois hommes, durant ces années fertiles.

Un détail intéressant est que André-Charles Caron a du formellement renoncer à son titre de maître horloger et fermer sa boutique (qui fût prise en main par Lépine, qui avait épousé une des filles de Caron quelques années plus tôt) en 1761, car supposément que l'entourage du Roi l'exigeaient avant que Caron de Beaumarchais puisse soit octroyé un titre de noblesse - car aucun noble ne pouvait être associé à un père qui soit un simple "artisan"...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
caput
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5054
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Dim 17 Juin - 6:17

Dans un des volumes de « Bibliothèque universelle de Genève « revue Suisse et étrangère de 1859 tome IV.

On trouve le texte ci-dessous. Une erreur dans le nom de Carron avec deux « R », mais qui fait bien allusion à l’horloger Caron de Beaumarchais.

Dans ses quelques lignes, peut-être l’explication de sa renonciation  à la profession d’horloger ?  «  … il voulait acheter une charge à la cour et se faire anoblir ….

Revenir en haut Aller en bas
rstl99
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Canada
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Dim 17 Juin - 9:03

Bonjour Caput,
En effet, j'avais aussi déniché un petit texte similaire, dans la "Collection archéologique du Prince Soltykoff" de Pierre Dubois, 1858.  Soit le texte ci-haut ou celui-ci fûrent la référence originale, mais il fait du sens que Caron ait été mal vu par la noblesse à cause de ses origines.  Sans doute ce genre de préjugé de la part de la noblesse et de l'aristocratie a contribué aux sources qui menèrent à la révolution quelques décennies plus tard.  Mais Caron fils voulait tellement se joindre à cette noblesse, qu'il était prêt à demander à son père de renier à sa profession (retraite anticipée!).  J'assume que Beaumarchais a aidé à voir aux besoins financiers de son père par après, quoique le fils a eu des hauts et des bas considérables au niveau financier dans sa vie.  Bien sûr, il y avait aussi son beau-fils Lépine, qui prit en main l'atelier de Caron après sa retraite et devint un horloger de grand nom et sans doute assez riche lui aussi, qui aura pu aider à faire vivre son beau-père dans ses années de maladie et jusqu'à sa mort.  J'ai lu qu'à son enterrement, les témoins pour Caron étaient Lépine et son autre gendre, mais que Caron fils (Beaumarchais) n'y était pas; sans doute était-il sur une mission diplomatique ou d'espionnage pour le Roi, lorsque son père est décédé...

Cette image, utilisée par Marie-Agnès Dequidt dans un des ses articles sur les horlogers parisiens du XVIIIe, démontre ce que j'imagine aurait pu avoir l'air l'atelier de Caron sur la rue Saint-Denis.  Et je m'imagine Caron, le maître horloger, qui discute avec un noble dont le carrosse est à la porte, et ses deux ouvriers affairés à leur établi, Lépine près de la porte, et Caron fils comme apprenti sur l'autre établi.  Je trouve fascinant de penser aux choses d'horlogerie qui se sont faites et dites parmi ces trois hommes, tous horlogers hors-pair, durant les années qu'ils travaillaient ensemble...

L'article que j'écris (en anglais) essaie d'imaginer cet atelier de la rue Saint-Denis.  Et je peux m'imaginer le futur Beaumarchais, regardant ces hommes et femmes nobles ou aristocrates rentrer dans la boutique, et se disant "un jour, je serai un d'eux"...  Ce qui devint réalité comme on sait. Son père Caron a du avoir une certain pincement au coeur de voir son fils unique renier la profession familiale d'horloger, mais selon les lettres qui ont survécu de leur correspondance, le père demeura très supportif et fier de son fils au cours de son illustre carrière hors de la boutique, où Beaumarchais avait dit plus tard qu'il "étouffait entre ces quatre vitres".

  --Robert

Revenir en haut Aller en bas
En ligne
rstl99
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Canada
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Lun 18 Juin - 1:18

@rstl99 a écrit:
Je suis en train d'écrire un article sur Caron (en Anglais) pour le NAWCC (club américain).  Je pense qu'il est temps de faire connaître M. Caron un peu plus aux anglophones.  J'ai découvert des choses intéressantes en lisant plus dans les biographies de Caron de Beaumarchais, et ai établi une chronologie assez détaillée.  Ce que je trouve particulièrement intéressant est de savoir que durant l'apprentissage de Caron fils dans l'atelier de son père sur la rue Saint-Denis (1745-1753 environ), l'ouvrier qui occupait l'établi à côté de lui n'était nul autre que Jean-Antoine Lépine, qui s'était joint à l'atelier de Caron quand il avait déménagé à Paris en 1744.  Pas surprenant que Caron fils est devenu un horloger hors-pair, bénéficiant des conseils et leçons de son père et Lépine.  Dommage qu'il aie abandonné l'horlogerie tôt après (1755) pour poursuivre ses intérêts ailleurs, à la Cour etc.  Il devait y avoir des conversations intéressantes sur l'horlogerie entre ces trois hommes, durant ces années fertiles.
L'autre aspect de l'étroit travail entre ces trois horlogers dans l'atelier/boutique de Caron (André-Charles, son fils Pierre-Auguste, et Jean-Antoine) est que sans doute ils ont du passer pas mal de temps à réfléchir et discuter d'innovations possibles dans la fabrication de montres.  Caron père était reconnu comme un inventeur-mécanique en plus d'être horloger, son fils était un innovateur assez génial (son échappement double-virgule et les petites montres de 1cm de diamètre fabriquées pour le Roi et Mme de Pompadour), et évidemment on connait tous les inventions révolutionnaires que Lépine a produites plus tard, qui ont grandement influencé Breguet et éventuellement changé la façon de fabriquer des montres en France et en Suisse.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
rstl99
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Canada
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Lun 2 Juil - 11:33

Dans la décision de l'Académie sur le cas Caron-Lepaute (quant à qui des deux était l'inventeur original de l'échappement à double virgule), publiée dans le Mercure de France en avril 1754, j'ai découvert des informations intéressantes, dont celles-ci:

1. un autre horloger qui revendiquait l'invention était Jean (Joannes) Biesta, un Hollandais avec boutique à Paris, où le jeune Caron aurait apparemment travaillé pendant quelque temps en 1751-52.  Biesta suggérait que Caron fils lui aurait soutiré son invention.  L'Académie a conclu en faveur de Caron, et non de Lepaute, et certainement pas Biesta.

2. un des nombreux horlogers qui furent interrogés par l'Académie dans leur analyse détaillée, était un dénommé Cartier, qui travaillait aussi dans l'atelier ou boutique de Caron père.  Donc il y avait au moins 4 horlogers dans cette boutique vers 1750: Caron père, Caron fils, Lépine, et ce Cartier.  Peut-être était-ce Bernard Cartier, qui figure dans Tardy comme ayant produit une montre avec son nom en 1764 à Paris.

En passant, il y a aussi référence que André-Charles Caron envoyait parfois des montres à Biesta pour les réparer, ce n'est pas clair si c'était durant la période où son fils travaillait chez Biesta.  Ceci laisse penser qu'il existait des échanges de travaux entre horlogers, possiblement lorsqu'un horloger se trouvait débordé de travail, ou pour faire usage d'une expertise particulière d'un autre horloger.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
dnanlor
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1210
Localisation : France-Ain
Date d'inscription : 21/09/2007

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Mer 11 Juil - 2:21

Bonjour,

@rstl99 a écrit:
Je pense qu'il est temps de faire connaître M. Caron un peu plus aux anglophones.  

J'ai eu la chance de pouvoir acheter une montre à verge signée "Caron à Paris", justement à un anglophone, avant que cette idée soit mise en pratique. Elle porte le n° 879 et paraît complète. Je vous la montrerai quand je l'aurai reçue.
Revenir en haut Aller en bas
http://z.poche.free.fr
pilàlheure
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1074
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Mer 11 Juil - 5:25

haaaa ! chouette
ça devenait un peu calme par ici

thumleft thumright
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
rstl99
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Canada
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Mer 11 Juil - 6:10

En effet, Dnanlor, il sera intéressant de voir les similarités entre les deux mouvements!
Et de voir si le coq de la tienne est aussi gravée du nom c-a-r-o-n...
Bon achat!
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
rstl99
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Canada
Date d'inscription : 14/02/2017

MessageSujet: Re: Montre CARON à Paris   Mer 11 Juil - 6:25

J'ai lu pas mal de choses intéressantes sur Caron fils (Beaumarchais), quelle vie fascinante.

André-Charles avait écrit ceci dans la liste des conditions auxquelles Caron fils devait se soumettre afin d'être ré-intégré dans la maison familiale et dans son apprentissage d'horloger (il avait été expulsé pour quelques semaines à cause de son comportement indiscipliné - sorties la nuit avec amis pour faire de la musique, courir après les jeunes filles, rien de différent des ados d'aujourd'hui!).  Ce texte en dit long sur la philosophie de Caron vis-à-vis sa profession.  

"... j'entends que vous n'employez les talents que Dieu vous a donnés qu'à devenir célèbre dans votre profession.  Souvenez-vous qu'il est honteux et déshonorant pour vous d'y ramper, et que si vous ne devenez pas le premier, vous ne méritez aucune considération; l'amour d'une si belle profession doit vous pénétrer le coeur et occuper uniquement votre esprit."

Son fils en effet devint célèbre et un des premiers, mais néanmoins tourna le dos définitivement à cette profession, lorsqu'il eu la chance de s'intégrer dans le cercle de la Cour et de la famille royale...
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
 
Montre CARON à Paris
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Où acheter une montre Versace sur Paris à prix modéré ?
» Achat montre Hamilton sur Paris
» montre CARVEN paris
» MONTRE GOUSSET OMEGA GRAND PRIX PARIS 1900
» Actu: Paris : un touriste vénézuélien se fait arracher sa montre à 210.000 €

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres de poche-
Sauter vers: