FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 52387
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Lun 5 Nov - 19:48

Citation :
Le made in France dans le domaine de l'horlogerie est en difficulté. Malgré tout, la France possède un savoir-faire reconnu en la matière et doit le mettre en avant afin de reconquérir les consommateurs.

LA FRANCE BOUGE
Si le marché de l'horlogerie en France a repris une croissance de 4% en 2017 après une chute de 6% en 2016, l'horlogerie française est, elle, en grande difficulté. "Le consommateur aime le made in France, aime les marques françaises, mais n’achète pas français", analyse Aymeric Vernhol, dirigeant de Pequignet et invité de Raphaëlle Duchemin sur Europe 1, lundi.

"On est passé de 50.000-60.000 emplois à environ 2.000." C'est une filière "très particulière", admet Florian Chosson, fondateur de Routine : "Tous les fabricants ont été, et le sont toujours aujourd’hui, très mono-produit." En caricaturant, "un fabricant = un savoir-faire = un composant". Et beaucoup de filières de production n'ont pas survécu aux années 70, période depuis laquelle le marché est à la peine. "On est passé de 50.000-60.000 emplois à l’époque à environ 2.000 aujourd’hui", précise Florian Chosson.

L'explication à cela peut venir du fait que les horlogers français ne s'adressent pas directement à leurs consommateurs, par manque de moyens. "Nous, petites entreprises, on met tout sur le développement", au détriment du marketing, explique Aymeric Vernhol. Résultat, la concurrence étrangère, venue de Suisse notamment, a pris le dessus. Les collectionneurs connaissent le savoir-faire français en la matière mais les clients lambda, eux, ont tendance à se tourner vers des marques étrangères reconnues.


Voir la video

http://www.europe1.fr/economie/comment-lhorlogerie-francaise-peut-elle-se-relancer-3794027

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).


Dernière édition par ZEN le Lun 5 Nov - 21:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 52387
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Lun 5 Nov - 19:54

Dommage que le vrai sujet ne soit pas traité dans cette rubrique, il y avait tant à dire…

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 52387
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Lun 5 Nov - 21:03

Je vais essayer de m'expliquer mais je sais que ça va faire grincer.


D'abord, on peut dire que jusqu'à la première guerre mondiale, tout va à peu près bien pour l'horlogerie française et puis la guerre transforme la demande d'abord en faisant passer la montre de la poche au poignet mais sur ce point, les Français ont suivi le rythme. Là où les choses se sont compliquées, c'est quand les Suisses "neutres" se sont mis à livrer les armées. Les Suisses ont du répondre à une demande massive du monde entier et ont livré les Alliés comme l'Allemagne. L'horlogerie française a perdu en notoriété et l'horlogerie suisse reconnue par les armées lui a fait un peu mal d'autant que l'armée française s'est aussi fournie en Suisse pour des pièces de qualité.

Dodane, Airin, Breguet, Leroy, LIP, Crétier, sont entrés en concurrence auprès de nos propres armées avec Ulysse Nardin, Longines et quelques autres.

Les Suisses livraient outre leurs montres, leur laiton horloger pour fabriquer des obus et certaines maisons horlogères en ont profité pour devenir des consortiums d'armement. Les Anglais garantissaient la neutralité suisse bien sûr ... Les Français voyaient les laitons réquisitionnés par l'Etat et ne recevaient finalement que peu de commandes de leur propre armée et pratiquement aucune des autres armées.

Une fois la guerre terminée, les Suisses étaient florissants car certains n'avaient jamais fait des chiffres d'affaires aussi élevés que pendant la guerre et en France, on comptait les morts, les handicapés et l'horlogerie n'avait pas forcément les investisseurs pour réinvestir dans l'horlogerie car il y avait d'autres secteurs prioritaires dans un pays détruit pendant que les Suisses n'avaient pas été touchés.

L'horlogerie française a raté un premier palier mais ce n'était pas de sa faute... la communication de LIP par exemple était pourtant excellente pendant et après la guerre.

Entre les deux guerres, les maisons qui ont survécu se sont soit effondrées faute d'investissement, soit étaient trop isolées pour avancer. L'horlogerie de Cluses par exemple s'est tranquillement éteinte.

La crise de 1929 a achevé les survivants et seul le Doubs est resté horloger avec LIP en tête.

La seconde guerre mondiale va à nouveau faire privilégier les Suisses. Le pays neutre livre des deux côtés en toute neutralité, horlogerie, laiton, matériel de guerre. On s'entretue avec du swiss made. Les montres phares sont commandées aux Suisses pour des raisons politico-économiques que la seule qualité suisse ne suffit pas à expliquer. A nouveau, l'horlogerie pratique deux métiers dont l'horlogerie et la fourniture de choses diverses.

L'horlogerie française est à genoux et les Français commandent aussi des montres en Suisse et en France. L'Etat français ne priorise pas son horlogerie.

L'après guerre connait de beaux succès comme celui de Yema, une marque dynamique et très offensive. Ce sera une belle réussite mais les Suisses pilonnent ! Quand on n'a pas subi deux guerres c'est plus facile. L'horlogerie américaine qui s'est consacrée aux livraisons aux armées s'effondre, l'horlogerie allemande vacille, l'horlogerie suisse est en pleine santé. Elle n'a pas interrompu ses investissement pendant la guerre et au contraire les actionnaires ont gagné beaucoup d'argent avec un personnel toujours là ...

Le coup de grâce viendra du quartz. Certes Fred Lipmann n'est pas un gestionnaire hors pair et il va connaitre de graves difficultés, la communication des marques françaises est très bonne, cf les pub de LIP ou Yema, mais les marques n'ont pas assez développé l'exportation. La dépendance à l'égard du seul marché français est un mauvais calcul. Yema est pourtant félicité pour ses exportations mais c'est insuffisant.  

La suite est faite d'atermoiements, de tergiversations, de personnel qualifié qui part en Suisse où les salaires sont plus élevés mais on y paie moins les frontaliers que les Suisses et surtout, on y capte les savoir faire, développeurs, ingénieurs ... Notre savoir faire a passé la frontière. Certaines marques ont 75% du personnel qui est français !

Ce que les Suisses ont de plus que nous ? la fiscalité plus faible, les charges plus faibles, la souplesse de l'emploi et sa flexibilité, un droit social quasi inexistant, des investisseurs qui s'y cachent, des banques qui osent investir l'argent des étrangers, une monnaie qui ne s'encombre pas de contraintes globalisées, moins d'habitants et la main d'oeuvre sans les services publics qu'on continue à financer en France, pas de cantines scolaires etc .... Un pays plus petit où les transports sont plus faciles à organiser, moins de dépenses publiques avec moins d'attente des contribuables...

On ne peut résumer la relance de l'horlogerie à Routine ou Péquignet. On sait bien ici en particulier qu'il y a bien d'autres marques... On sait aussi que les Suisses craignent un peu de ces nouvelles maisons. Il n'y a pas de guerre ou de concurrence. Même si la Suisse est hors CEE, il y a globalement un bassin horloger et la France y reprend pied.

Voilà ce qui manque dans cette vision diffusée sur Europe1 !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Chronographe
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 07/11/2012

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Lun 5 Nov - 21:23

Très intéressant ce résumé de l'horlogerie franco-suisse  Chinois
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Razgriz
Animateur
avatar

Nombre de messages : 932
Age : 26
Localisation : Bahrein
Date d'inscription : 29/08/2017

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Lun 5 Nov - 21:31

Oui enfin, les Suisses ne faisaient quand même pas trop les mariolles pendant la crise du quartz. N’oublions pas qu’ils ont eu la ressource et le talent pour en sortir, et que tout n’est pas le fruit des deux guerres.

Les fleurons horlogers français qui, comme tu l’expliques, avaient repris du poil de la bête post-2GM et ensuite été à la pointe de l’innovation sur certains domaines (Lip était dans les précurseurs de l’électro-magnétique avec Bulova si je ne m’abuse) ont terminé en montres d’abonnement dans les 80s, pour grossir le trait. Les Suisses, s’ils n’étaient pas forcément en avance sur nous en termes de nouvelles techno, ont su se relever via SUAG, dont on connaît l’épopée. 

Les facteurs socio-économiques, les avantages comparatifs, que tu évoques ont sans aucun doute permis aux Suisses de prendre le coche pour arriver où ils sont aujourd’hui, mais tout ne s’explique pas par cela ou par le retard des deux guerres, amha.

Quand on fait de l'horlogerie depuis le XVIIeme, je crois qu'on a dans l'ADN ce qu'il faut pour la maintenir au top mondial. Je ne dis pas qu'on a pas de savoir-faire ancien, mais reconnaissons que c'est leur spécialité. Nous, nous en avons d'autres. Souhaitons tout de meme que la France retrouve la place qu'elle a tenu et peut de nouveau tenir sur le marché.
Revenir en haut Aller en bas
Amphibia110
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 591
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 0:06

bof... made in France, suisse, Allemagne, japon, chine, russie, ...

Si la montre est belle et répond a mes critères de fiabilité et de prix, je me fiche royalement qu'elle soit fabriquée à besancon, chistopol ou la chaux de fond...
Revenir en haut Aller en bas
Razgriz
Animateur
avatar

Nombre de messages : 932
Age : 26
Localisation : Bahrein
Date d'inscription : 29/08/2017

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 0:49

Tes deux critères restent très corrélés à la provenance géographique il me semble cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Amphibia110
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 591
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 1:27

@Razgriz a écrit:
Tes deux critères restent très corrélés à la provenance géographique il me semble cyclops
pas trop. C'est pour cela que je dis "mes" critères de fiabilité. Tiesn, prends une vostok. C'est pas tres precis, pas du tout meme. Mais c'est indestructible. et meme si tu arrives a tuer le mouvement, ca te coute presque rien a changer... pour moi, ca rentre dans mes critères...

Les "venus" russes ou chinois, sont semblent ils moins fiables... mais le "ambre" est parait il pas mal. Eta est top et pas trop cher. Les mouvement japs sont tres bien (ma skx013 est unbreakable)...

donc, ca vient un peu de partout...
Revenir en haut Aller en bas
Razgriz
Animateur
avatar

Nombre de messages : 932
Age : 26
Localisation : Bahrein
Date d'inscription : 29/08/2017

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 3:37

Beh du coup c’est corrélé, puisque les prods de tel pays ont telle qualité ou tel défaut…
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4297
Age : 48
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 4:01

On peut aussi rappeler que la moitié des employés de l'industrie en Suisse sont français, j'ai l'occasion d'en rencontrer beaucoup, partout.
Et il faut, par exemple, parler français pour être embauché chez Rolex. Condition impérative. Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
MaitreRobinton
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1627
Age : 52
Localisation : Là bas
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 5:04

Il est effectivement utile de rappeler à quel point la Suisse a profité des 2 guerres mondiales, et notamment de la seconde.

Beaucoup a été écrit sur le sujet, même s'il est de bon ton de ne pas évoquer le rôle de la Suisse comme banquier de l'Allemagne Nazie. Rôle trouble qui s'est poursuivi après guerre sur le thème de la restitution des biens spoliés. Pas de quoi être fier.

Quoiqu'il en soit, tout cela n'est vieux finalement que de 70 ans, mais ajouté à une législation bancaire très accommodante ( décidément...) explique tout de même une large part de la prospérité actuelle de ce pays, qui a tout fait depuis pour conserver une certaine stabilité politique (à peine entamée par les exigences de transparence fiscale et de parité monétaire).

Dans un contexte de compétition horlogère internationale où la Suisse avait déjà pris une position confortable avec l'immigration Huguenote, 2 accélérateurs économiques successifs lui ont sans doute permis de conforter une avance (sous forme de notoriété et de force de frappe commerciale) qui reste difficile à remonter pour les autres. En cela, je suis assez d'accord avec l'analyse de ZEN.
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 683
Date d'inscription : 15/03/2016

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 5:42

Les explications lointaines, relatives aux guerres, je n'y crois pas vraiment.
Il ne faudrait pas oublier que la Suisse, ça semble utile de le rappeler, est un tout petit pays, un nain au milieu des nations. 

Aujourd'hui, on évoque la détresse de l'horlogerie Française, 
mais demain, on pourra évoquer la même chose pour ce qui relève de l'Intelligence artificielle.

Cinq pays au monde bossent sur l'IA, les USA, Israël, la Chine, et le Japon ... et la Suisse, 
et pourquoi donc, eux ? et pas nous ?

ça n'a strictement et totalement rien à voir avec un passé de guerres mondiales. 

Pourquoi donc, l'Europe à laquelle nous appartenons ne vit que de waterloo industriels les uns après les autres, étrangement absente de tous les défis à venir,

c'est la seule vraie question à laquelle on doit répondre, car l'horlogerie n'est qu'une petite illustration, bien réelle toutefois, de ce qui ne va pas dans nos pays.
Revenir en haut Aller en bas
Razgriz
Animateur
avatar

Nombre de messages : 932
Age : 26
Localisation : Bahrein
Date d'inscription : 29/08/2017

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 6:12

Jacno, je te rejoins sur la désindustrialisation qui affecte certains secteurs mais tout n'est pas noir pour autant. Bien sûr que nous travaillons sur l'intelligence artificielle, c'est simplement qu'il est impossible que nous rivalisions avec les US ou la Chine, ne serait-ce que parce que notre pays fait la taille d'une agglomération asiatique, ou que la capitalisation d'Apple fait un peu moins de la moitié de notre PIB.

Les efforts véhicule autonome chez PSA et Renault, la position de leader européen de la cybersécurité des comptes critiques du groupe Thales, les investissements dans les startups de l'IA qui se chiffrent à 450MEUR en 2017 (2nd rang européen derrière le UK) et j'en passe... thumleft

Fin du HS
Revenir en haut Aller en bas
LUDOSTER
Animateur
avatar

Nombre de messages : 938
Age : 33
Localisation : RENNES
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 8:53

Très intéressant!  thumright

Pour Pequignet, je ne trouve pas la gamme très adaptée en terme de diamètre pour des montres dite élégantes, en tout cas c’est pour cela que j’ai revendu ma Rue Royal. 

On voit beaucoup de marques adapter leurs propositions à la demande, en terme de diamètre, de design néo-vintage, etc. Il y a quelques exemples sympa, Yema propose des choses qui semblent séduire, Lip réédite de beaux modèles mais la fiabilité/qualité n’est pas là, etc.

Je suis Français et j’aime acheter Français, c’est même un critère, ça me coûte souvent plus chère, mais c’est important pour moi. Mon travail consiste à valoriser le travail de caloborateurs réalisé par des salariés Français. Mais il faut aussi que l’offre ou le produit me séduisent, du côté de l’offre en horlogerie Française en ce moment il y a peu de choses qui me plaisent.
Revenir en haut Aller en bas
TimeOut
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 440
Localisation : IDF
Date d'inscription : 10/09/2014

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mar 6 Nov - 9:43

Je me souviens d’un post d’une vidéo effarante des 60´s dans laquelle le patron de kelton (20 millions de montres/an de mémoire) faisait preuve d’un mépris intersidéral envers ses ex-distributeurs horlogers, se vantant de distribuer desormais dans les bistrots et portant un jugement sur sa main d’oeuvre locale et « atavique » (dixit) qui lui vaudrait aujourd’hui de se voir lyncher sur la place publique. 
Dans le genre « je n’ai pas de conscience de ce que je fais, d’ou je viens, ou je vais et grace a qui » c’est iconique.....
On connait la suite....et qui en a payé le prix....
T.
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4297
Age : 48
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mer 7 Nov - 2:47

@jacno1977 a écrit:
Les explications lointaines, relatives aux guerres, je n'y crois pas vraiment.

Moi non plus. Il n'y qu'à voir comment Lange renaquit de ses cendres pour devenir en 25 ans un concurrent de Patek, et dont le travail est salué par tous les connaisseurs, ou presque.
A comparer avec Leroy, sur le même créneau. L'une a été soutenue et prospère, l'autre pas et tout ce qui reste à vendre est au coffre chez Soprod, visible sur demande. A moins que cela ait changé depuis quelques mois.

On pourrait aussi évoquer toutes les marques allemandes qui poussent bien ces dernières décennies, et comparer au parcours des françaises dans le même temps.

Le fait est qu'il vaut mieux entreprendre en Allemagne ou en Suisse qu'en France, ou le soutien se fait rare surtout si on sort des sentiers battus. Hélas.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
MaitreRobinton
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1627
Age : 52
Localisation : Là bas
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mer 7 Nov - 5:30

Prendre les entreprises allemandes comme références ne doit pas conduire à oublier le contexte particulier de ce pays durant ces dernières décennies :
  - la page blanche à la sortie de la seconde guerre mondiale qui lui a permis de moderniser son outil industriel dévasté. Ce n’est pas pour rien que l’allemagne et le Japon ont connu une croissance très forte après guerre, alors que les vainqueurs (dont la France) avaient paradoxalement la gueule de bois (finances publiques exsangues notamment)
   - dans le cas particulier de Lange (et GO...), issues de la réunification, les flots de financements venus de la RFA ont été des accélérateurs qui constituent aussi des facteurs spécifiques

Il reste effectivement que l’Allemagne a fait les bons choix en matière d’image et de développement dans la conception et la fabrication de machines outils, sans compter les règles fiscales et de transmission des patrimoines industriels, qui favorisent le développement des PME sur le long terme.
Revenir en haut Aller en bas
DON
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2350
Localisation : New York, mais ça c'était avant
Date d'inscription : 02/02/2016

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mer 7 Nov - 11:39

Très intéressant ! Je ne parle évidemment pas de l’article mais la rétrospective de Zen.

Je me permettrais de rajouter un élément très important : la France des années 60 c’est le tiercé gagnant : la vision stratégique est claire pour le pays : être indépendant et être en pointe dans les technologies majeures. Le pays a reconstruit des fondamentaux économiques solides, il n’y a plus de dette publique, chômage structurel inexistant, les entreprises florissantes. 

Les années 70 seront le début du long et lent déclin et pas que dans l’horlogerie. La France a subi une désindustrialisation progressive globale et même brutale dans certains secteurs. La cause ? On parle de chocs externes, de facteurs exogènes (chocs pétroliers pour l'économie, crise du quartz pour l’horlogerie...) mais ce que je vois pour ma part ce sont des causes internes : le navire ne s’est plus où il va, le manque de vision globale est effarant et la machine à gagner devient une machine à perdre. 

C’est comme pour la dernière crise horlogère : tous les (mauvais) managers ont répété en cœur : « c’est le Franc suisse, c’est la politique anti-corruption des chinois (sic)... » bref, c’est la faute aux autres mais pas à nous, managers qui n’avons pas vu le vent mauvais venir ou la demande évoluer structurellement. Bref, la politique de l’autruche, faisons le dos rond et la déesse croissance reviendra comme avant. Problème : la croissance n’est pas égale pour toutes les marques. Pour ce qui est de la France, on l’attend encore, cette croissance que nos élus attendent comme la pluie et le beau temps.

L’horlogerie française a été quasi-détruite par un ensemble de facteurs que Zen a détaillé, dont les avantages comparatifs qui sont défavorables pour la France du fait d’un ensemble de choix et même clairement de lâcheté dans les réformes structurelles qui n’ont jamais été faites (et ne sont toujours pas faites d’ailleurs). Mais il ne faut pas oublier aussi que l’essence même de l’horlogerie française, à savoir le haut de gamme, n’est même plus français ! Breguet, Leroy, Cartier sont maintenant chez SG, Festina (sic), Richemont.

Un bel exemple de délocalisation car toutes ces marques n’ont plus rien de français si ce n’est le nom et une histoire qui prend, à bien des égards, de la poussière. Les suisses ont su se rétablir (merci notamment au libano-suisse Hayek père) et ils n’ont eu qu’a racheter les restes. Exit la France de l’horlogerie de luxe. 

La combinaison de facteurs internes d’abord et externes ensuite a coulé un secteur entier et les responsabilités sont multiples : un État sans vision, des entreprises sans capitaines, un appareil productif obsolète, des investissements manquants, des savoir-faire délocalisés/exportés, un délitement généralisé. 

Il y a quelques entreprises françaises nouvelles ou qui ont repris d’anciens noms, une vague entrepreneuriale mais, attention, c’est fragile et perfectible. Et il ne faut pas oublier que les grands groupes sont déjà constitués et ils ne sont pas français (sauf LVMH mais, pas de bol, il ne comporte aucune grande marque horlogère française, ce qui est quand même un peu un comble).

_________________
"Le moyen d'avoir raison dans l'avenir est, à certaines heures, de savoir se résigner à être démodé" - Renan
Revenir en haut Aller en bas
Razgriz
Animateur
avatar

Nombre de messages : 932
Age : 26
Localisation : Bahrein
Date d'inscription : 29/08/2017

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mer 7 Nov - 19:47

Très juste remarque sur le haut de gamme Don. C’est déprimant de savoir que de telles marques ne sont plus françaises, notamment Breguet, une famille symbole d’entreprenariat s’il en est.
Certainement qu’il manque la volonté pour reconstruire un pôle d’excellence horlogère. La France a des avantages comparatifs sur le haut de gamme en général, il n’y a pas de raison qu’ils ne puissent s’appliquer dans l’horlogerie !


(erratum : dans mon 1er post, j’entendais éléctro-mécanique et non éléctro-magnétique).
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 52387
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Mer 7 Nov - 20:52

Quand les fabricants français seront capables de se mettre autour d'une table, de cesser de demander des subventions publiques et de construire un pole d'excellence au lieu de se regarder en chien de faïence, on pourra ébaucher un espoir pour l'horlogerie française .

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
herge81
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2289
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Jeu 8 Nov - 2:16

NB pour Don. C'est vrai que pour l'horlogerie, les groupes de luxe en France sont en retrait mais si on regarde les 3 groupes que sont LVMH, Kering et Hermès, la France n'a pas trop à rougir.

Petit rappel de la valeur en bourse des forces en présence:
LVMH: €138 Milliards
Hermès et Kering: €52 Milliards chacun

Swatch Groupe: CHF18 Milliards
Richemont: CHF 42 Milliards

Bref, l'horlogerie n'est qu'une (petite) partie du marché du luxe et les groupes français sont présents sur les segments les plus porteurs (maroquinerie, mode) et l'Italie est dans un cas bien différent avec aucun acteur qui a consolidé les marques de luxe, un énorme gachis, toutes les marques se sont fait racheter les unes aprés les autres: Gucci, Versace, Luxottica et d'autres risquent de suivre, notamment Armani...
LVMH pourrait racheter sans coup férir SG ou Richemont....
Revenir en haut Aller en bas
Razgriz
Animateur
avatar

Nombre de messages : 932
Age : 26
Localisation : Bahrein
Date d'inscription : 29/08/2017

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Jeu 8 Nov - 2:45

Je pense que ce que DON voulait montrer, c’est que l’horlogerie de luxe autrefois française est passée sous contrôle suisse. Il ne dit pas que, dans le luxe en général, nous ne sommes pas importants. thumleft




Et d'ailleurs, s'il y avait volonté de reconstituer un pôle horloger français haut-de-gamme, pourquoi LVMH et consorts ne rachètent-ils pas sans coup férir le SG ou Richemont ?    clown
Revenir en haut Aller en bas
herge81
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2289
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/09/2015

MessageSujet: Re: Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1    Jeu 8 Nov - 2:50

C'est impossible pour l'instant car les familles contrôlent une grosse partie du capital de chaque groupe, sans accord avec eux, ce serait compliqué d’acheter sauf à faire un raid à la hussarde comme sur Hermès mais le scénario était différent, les actionnaires de la famille étaient morcelés mais ils se sont finalement ligués ensemble.
Pourtant, sur le papier, un rachat ne serait pas idiot car PP ou Rolex ne seront sans doute jamais vendus....Sinon, il y avait Richard Mille mais Chanel s'est invité à leur place, un autre groupe discret...
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu:Comment l'horlogerie française peut-elle se relancer? L'émission d'Europe1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de l'Horlogerie française.
» Haute horlogerie "à la française" ?
» Croyez vous à l'horlogerie Française
» Horlogerie française : pas morte du tout !
» Une montre à quartz peut-elle être de la haute horlogerie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: