FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Cinq pendules cambriolées au château en plein jour

Aller en bas 
AuteurMessage
brecottier
Animateur
brecottier

Nombre de messages : 860
Age : 38
Date d'inscription : 18/12/2006

Cinq pendules cambriolées au château en plein jour Empty
MessageSujet: Cinq pendules cambriolées au château en plein jour   Cinq pendules cambriolées au château en plein jour EmptyMer 12 Sep - 23:51

Et ca continu !

Citation :
Saint-Aubin-sur-Loire (71)
Cinq pendules cambriolées au château en plein jour

Lundi entre midi et 14 heures, le château de Saint-Aubin-sur-Loire qui ouvrira ses portes dans le cadre des Journées du Patrimoine, a été cambriolé. Cinq pendules de très haute valeur ont été volées en pleine journée. Le montant du préjudice pourrait s'élever à plusieurs centaines de milliers d'euros. « Il s'agissait de pendules d'une grande valeur. De véritables objets d'art. Les malfaiteurs en ont subtilisé cinq et savaient très précisément ce qu'ils voulaient. Ils ont fait cela très proprement » précisait hier le capitaine Didier Ressayre, de la brigade de gendarmerie de Charolles.
Un vol minutieux qui pourrait laisser penser que le coup a été préparé en amont. « A priori, ils ont effectué des repérages. Ce qui n'a pas été difficile car ce château est à visiter. Ils ont réussi à rentrer par effraction en cassant un carreau sans que personne ne s'en rende compte alors qu'une dizaine de personnes étaient sur place. Ce sont certainement des spécialistes. Ils n'ont rien laissé au hasard », poursuit le capitaine Didier Ressayre.
Les enquêteurs n'ont rien laissé au hasard non plus pour retrouver les malfaiteurs : une dizaine de gendarmes sont allés rapidement sur place, lundi après-midi, pour effectuer les premières constatations.
La brigade de Bourbon, mais aussi la brigade de recherche de la compagnie de Charolles, et des techniciens en identification criminelle de la brigade départementale de recherches et d'investigations judiciaires de Mâcon, étaient sur les lieux.
Toutes les pratiques spécifiques à la police scientifique ont été utilisées. Comme des relevés complets d'empreintes de pas, d'empreintes digitales et d'empreintes de voitures. Une tâche délicate car les forces de l'ordre devront ensuite procéder à un travail de discrimination. A savoir vérifier que les empruntes n'appartiennent pas à des personnes du château.
Des recherches fastidieuses rendues compliquées par l'absence de témoignages. L'enquête est donc en cours et aucune piste n'est privilégiée. « Nous allons devoir prendre tous les éléments en compte et cela demande beaucoup de temps », confirment les gendarmes. Pas simple.
Pour mémoire, le château de Drée à Curbigny avait déjà été victime d'un cambriolage en juillet 2005. Et les faits frappent par leurs similitudes : à chaque fois, les voleurs ont agi en plein jour, avec une extrême discrétion. Ce sont en effet des actes de vandalisme particuliers, pratiqués par des experts contre lesquels, la police essaye d'être mieux armée. « On dispose d'un fichier national à Paris qui répertorie tous les objets d'arts de valeur pour des recherches plus efficaces. On a déjà réussi à démanteler des réseaux nationaux grâce à cela il y a deux ans », précise le capitaine Ressayre.
Des moyens conséquents
Car des cambriolages aussi ciblés peuvent résulter de commandes effectuées à l'étranger par des connaisseurs et des personnes très fortunées. La brigade de répression des trafics d'objets d'arts basée à Paris mène aussi ses investigations. Les sommes en jeu sont en effet colossales et les malfaiteurs très bien organisés. « Les pendules volées représentent plusieurs centaines de milliers d'euros. Sur les cinq pendules volées, il y a des pièces rarissimes comme la pendule des Maréchaux ou la pendule Louis XV. Ces cambriolages sont facilités par le fait qu'il n'y a pas de lois sur le recel dans des pays comme la Belgique ou la Hollande. Je suis donc assez pessimiste sur l'issue des recherches », constatait hier avec regrets, le propriétaire du château, Kristen van Riel.
Lequel s'apprête malgré tout à ouvrir son château ce week-end pour les Journées du Patrimoine. « C'est une manière de ne pas sombrer dans la fatalité » relativise-t-il.
Appel à témoins : s'il y a eu des personnes qui auraient remarqué la présence suspecte d'un véhicule ou de personnes dans le bourg de Saint-Aubin, ou à proximité immédiate du château, prendre contact avec la gendarmerie de Bourbon-Lancy au 03.85.89.18.72 ou la brigade de recherches de Charolles au 03.85.88.06.58.

Source: http://www.bienpublic.com/actu/faitsdiv/20070913.BPA0059.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Cinq pendules cambriolées au château en plein jour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: