FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 52884
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 12:01 pm

La dernière nouveauté est une montre du siècle dernier ! C'est fou ce qu'on a créé dans l'horlogerie au 20ème siècle ! La créativité horlogère contemporaine est à l'horlogerie ce que la radio Nostalgie est à la bande FM. Le lèche vitrine des marques qui exposent dans les salons est un voyage dans le passé qui donnerait l'impression au voyageur de la machine de Wells parti en 1960 qu'il n'a pas bougé d'une minute. Le mieux est que tout devient vieux ! Le bracelet reproduit à l'identique de celui des années 1950, le cadran dont on vous jure qu'il n'y manque aucun détail, le logo reproduit comme celui d'époque, le verre bombé comme au bon vieux temps. Tout y est,  le vintage moderne est là, servi sur un plateau en métal argenté par un serveur d'un bistrot mentionné dans le guide Michelin qui porte la serviette sur l'avant bras. Si on juxtapose la montre d'origine, que dis-je la relique sacrée du passé et la montre d'aujourd'hui, tout y est !

C'est fabuleux ! La photo sépia, l'acteur avec un costume trois pièces, la chaine de montre qui pend du gilet et voilà que débarque la montre de poche mais attention, pas n'importe quelle montre de poche, celle avec un mouvement ancien refabriqué. Resservir un chrono 321 dans une Speedmaster identique à celle de 1969, proposer une montre de gousset comme en 1920, Omega a mis le paquet sur la nostalgie. Il ne manque que Sheila avec des couettes chantant l'école est finie pour parfaire le décor. Ce n'est pas que ce soit désagréable et quand le clin d'œil est ponctuel, c'est même plutôt assez agréable. Omega a sur ce point très bien joué mais quand la réédition dégouline de partout, s'accompagne d'une présentation avec des musiciens qui vous saoulent de disco, ça devient "relou" comme disaient les jeunes dans les années 1950.

Cet environnement façon "le futur est dans notre passé" a quelque chose de désespérant. C'est comme si nous étions condamnés à devoir regarder nos enfants comme nous regardions nos parents. Ca fait froid dans le dos. Ce côté Week-end devant la télévision me rappelle les interminables émissions de télé-dimanche. C'est comme si Jean-Michel Apathie ou Jean-Pierre Elkabbach symbolisaient le futur de l'information. En regardant les vidéos des marques, j'ai l'impression qu'on va finir par réhydrater le père fondateur de la maison pour expliquer que ce qui se fait aujourd'hui est bien dans la continuité de ce qu'il a créé.

Cela a quelque chose de glaçant
comme un mec de 40 ans qui ferait l'amour à jour fixes dans la semaine en programmant les bons moments après avoir coché sur le programme de télé ce qu'il pouvait louper sans regrets. Cette mode du tout vintage va avoir comme conséquence que dans 20 ans, on aura le vintage et le old vintage … C'est un peu comme si Renault ressortait la 4L ou si Peugeot ressortait la 404. Il y a 20 ans quand quelqu'un portait une vintage, on se disait qu'il n'avait pas les moyens de se payer une montre moderne. Il y a dix ans c'était un vieux con et aujourd'hui soit il porte la vraie vintage et c'est un chanceux, soit il porte la réédition et c'est un mec dans le vent. Les vieux cons d'hier ont aujourd'hui 30 ou 40 ans, une barbe de trois jours et sont incollables sur la date de sortie de la version originale de leur montre. C'est comme si on rééditait Tintin dans une version plus précieuse que l'originale. Oui, mais voilà, Tintin lui est dans son univers alors que nos rééditions vintages sont dans le monde d'aujourd'hui. La nostalgie du bon vieux temps éclaire donc les trentenaires. Sans doute les années sans sida, avec peu de chômage, la découverte du fond des mers avec Cousteau et de la Lune avec Armstrong furent-elles des années mémorables mais plus personne ne semble se souvenir du poulet qui avait le gout de poisson parce que sa nourriture était de la farine de poisson, que la télé était en noir et blanc et sur de petits tubes cathodiques, qu'il n'y avait pas de téléphone portable ou de site Meetic pour se faire des amies et plus si affinités. Plongez un trentenaire en 1965, il faudra un suivi psychologique à son retour.

En 1960, les trentenaires d'aujourd'hui doivent savoir que les femmes avaient des poils aux jambes et sous les bras, que leur droit de vote a tardé à venir et que pour ouvrir un compte en banque l'autorisation de monsieur était nécessaire. Madame va être beaucoup moins nostalgique que son mari, il n'est qu'à lui montrer la forme d'une culotte, d'un soutien gorge et cela devrait lui faire préférer les surfaces réduites de tissu d'aujourd'hui. Quant à monsieur, la voiture qui ne démarre pas l'hiver, la crasse des latrines publiques et la blouse au bureau devraient lui calmer la nostalgie d'une époque qui appartient à ses parent et à ses grands-parents. Evidemment le yeyé, les Beatles en temps réel et les Westerns ça fait envie mais qu'est-ce qu'on se faisait suer en 1960 ! Sans parler du service militaire, de la guerre d'Algérie, des journées sans programme sur la seule chaine de télé à cause de la mort d'une personnalité et du ministère de l'information avec le ministre qui s'écoutait penser.

Alors oui, le vintage partout reproduit confine à faire s'étouffer, à retirer l'oxygène du présent, à faire passer nos envies au sépia et à considérer que madame finalement serait mieux aux fourneaux et à la lessive plutôt que tenter de prendre part à une conversation qui lui échappe. Le vintage nous asphyxie à force de nous envahir et il faut l'avouer, l'amateur de vrai vintage finit par se détourner de sa passion car à quoi bon ressembler à ce que l'on fuit ? C'est qu'ils sont lourds ces d'jeuns a vouloir ressembler à leur grands-parents au même âge. Evidemment que pépé aimait lui aussi faire une partie de jambes en l'air avec mémé et que c'était moins risqué qu'aujourd'hui mais la contrepartie était que parfois il fallait épouser la partenaire pour réparer l'outrage d'une maternité non désirée.

Ces montres vintages rééditées ne sont que le reflet de notre peur d'un futur de plus en plus incertain. Les femmes d'aujourd'hui courent pour compenser ce que l'homme ne fait toujours pas et finalement le vintage moderne n'est ni porteur de ce que les temps anciens avaient de positif, ni d'une quelconque modernité car ce qui était moderne hier était de ne pas ressembler au passé et d'être totalement nouveau. Le vintage réédité ne sera porteur de rien demain, il sera une parenthèse vide de sens, quelque part entre la modernité des années 1990 et un esprit d'innovation qui finira bien par retrouver sa place. Tout ce qui ressemble à quelque chose finit par valoriser ce à quoi il ressemble et par se faire oublier. L'amateur de vintage moderne  ne possède qu'une illusion, gare au retour dans le temps présent !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Leopal
Puits de connaissances
Leopal

Nombre de messages : 4676
Age : 48
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 01:20 pm

Oui mais que veut le public ? De ma petite expérience, j'ai proposé ici-même plusieurs design de boitiers pour ma première montre, c'est le rond avec cornes qui a gagné.
A partir de ce boitier rond, j'ai proposé plusieurs designs lors du Kickstarter raté, c'est la Morse qui a été la plus choisie, loin devant les cadrans plus modernes. Ça ne m'empêchera pas proposer des choses contemporaines, mais je ne me fais pas d'illusions ça se vendra moins.

La classicisme a quand même du bon dans beaucoup de domaines, d'ailleurs. Entre le dessin d'un Prius et celui d'une BMW 3.0 CSL, mon choix est vite fait. La Prius a autant de charisme qu'une Apple Watch.
Cuisine traditionnelle ou cuisine moléculaire ? Je vais à la tradition. Architecture moderne ou classique ? 99% des nouvelles constructions n'ont strictement aucun intérêt...

Bref, bien souvent c'est dans les vieux pots, etc... Smile Mais il y a heureusement quelques exceptions.

Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
Freval
Membre Actif
Freval

Nombre de messages : 61
Age : 41
Localisation : Aveyron
Date d'inscription : 08/01/2018

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 02:22 pm

Comme le disait je ne sais plus quel humoriste, à celui qui regrette autant le temps passé, on monte à bord de la machine à remonter le temps et je lui prend un rendez-vous chez le dentiste...
À titre personnel, pour l' horlogerie ç' est pareil, je préfère regarder devant .
Revenir en haut Aller en bas
willbur
Pilier du forum
willbur

Nombre de messages : 1995
Age : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 11/07/2013

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 02:50 pm

En horlogerie, c'est assez différent. Il suffit de comparer une montre des années 70 et une voiture de la même époques pour constater que certains ont fait de gros progrès alors que d'autres ont stagné.

Depuis l'incabloc, il n'y a plus eu d'innovation grand public dans l'horlogerie mécanique. (peut-etre le Powermatic et encore)
Quelques trucs à droite à gauche mais qui reste des niches ou cantonnés à une marques.
Du coup, sont produites des montres avec des mouvements conçu il y a plus de 50 ans perdus au milieu de boite de 44mm...

Les marques ont passé ces dernières années à travailler le coté marketing d'une technologie devenue obsolète.

Si vous voulez une vrai montre mécanique achetez une vintage qui correspond à son époque. 

La montre d'aujourd'hui ne devrait-elle pas être un Rolex radio-pilotée et solaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Puits de connaissances
Leopal

Nombre de messages : 4676
Age : 48
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 03:03 pm

Radio-piloté et solaire, ça existe et ça se vend bien... mais ça n'a pas trop la côte ici. Le quartz a aussi bien évolué, voir Citizen par exemple.
C'est plutôt au niveau de design que ça stagne un peu je trouve.

Et niveau mécanique il y a eu des progrès aussi, la réserve de marche a beaucoup augmenté par exemple, même si peu sur les mouvements de base. On peut citer le Swatch 51 ou le Baumatic, parmi beaucoup d'autres. Ou le Spring Drive de GS dans un autre genre. Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
fabricio
Passionné de référence
fabricio

Nombre de messages : 3188
Localisation : close to the edge
Date d'inscription : 14/03/2010

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 03:04 pm

Le futur horloger n'est pas la montre mécanique. Ce serait regretter la machine à écrire en utilisant word ou power point
Que l'on puisse s'extasier sur un beau calibre est une chose, mais le futur de toutes choses est numérique.... avant de rendre la physique quantique partie intégrante de notre quotidien...
Revenir en haut Aller en bas
willbur
Pilier du forum
willbur

Nombre de messages : 1995
Age : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 11/07/2013

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 03:25 pm

@Leopal a écrit:
Et niveau mécanique il y a eu des progrès aussi, la réserve de marche a beaucoup augmenté par exemple

Lorsque j'ai vu la Baumatic avec 5 jours de réserve de marche, je me suis demandé à quoi cela pouvait bien servir alors qu'elle n'a aucune complication longue a régler.
Je pense encore une fois que c'est du marketing : Regardez, je fais mieux que les autres....
Revenir en haut Aller en bas
red67
Membre Actif


Nombre de messages : 137
Localisation : STRASBOURG
Date d'inscription : 02/10/2010

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 04:56 pm

Zen, tu n'es pas tombé trop loin avec la 404 Peugeot vu qu'au dernier salon de l'automobile, le concept car de la marque est une réinterprétation du coupé 504 Pininfarina. Design plus que discutable néanmoins un franc succès pour ce prototype comme quoi le vintage a le vent en poupe. Ca passera quand le stock de vieillerie sera épuisé
À moins qu'on remonte jusqu'à la Grèce antique.
Patience...
Revenir en haut Aller en bas
tépépé
Membre Actif


Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 18/12/2017

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 05:21 pm

A force d'avancer en regardant en arrière, on finit par avoir son avenir dans le dos.Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Puits de connaissances
Leopal

Nombre de messages : 4676
Age : 48
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/10/2011

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 05:45 pm

@willbur a écrit:


Lorsque j'ai vu la Baumatic avec 5 jours de réserve de marche, je me suis demandé à quoi cela pouvait bien servir alors qu'elle n'a aucune complication longue a régler.
Je pense encore une fois que c'est du marketing : Regardez, je fais mieux que les autres....

Si tu préfères les 2824 et clones avec leurs 38 heures de marche, ça tombe bien le marché en est plein. Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/
Fred7990
Membre Hyper actif
Fred7990

Nombre de messages : 607
Age : 40
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 05:53 pm

La mode se démode, le style jamais comme disait l'autre. 
Dans beaucoup de domaines, malgré ma petite quarantaine je préfère ce qui se faisait avant.
 
Une vieille Ferrari avec une bonne grille de vitesse me comblerait mieux qu'une récente avec sa boite robotisée. Un bon vieux Acdc de Bon Scott, plus que n'importe quel groupe de rock actuel etc, etc...

Après chacun voit midi à sa porte, j'assume mon côté réac sur beaucoup de loisirs.
Revenir en haut Aller en bas
willbur
Pilier du forum
willbur

Nombre de messages : 1995
Age : 42
Localisation : IDF
Date d'inscription : 11/07/2013

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 06:23 pm

@Leopal a écrit:


Si tu préfères les 2824 et clones avec leurs 38 heures de marche, ça tombe bien le marché en est plein. Smile

Non, en ce moment je suis plus dans les lemania du 1277 au 5012 en passant par le 1341 Smile
Mais je te l'accorde, 38h ce n'est pas suffisant pour quelqu'un qui laisserait sa montre au repos le week-end le temps de passer une G-shock.

Je me demande simplement quel est l’intérêt sur une montre automatique d'avoir une réserve de marche de 5 jours ?
C'est quoi l’intérêt client, la transformer en pendulette de bureau la semaine ?
Revenir en haut Aller en bas
Aeromariner
Permanent passionné
Aeromariner

Nombre de messages : 2406
Localisation : Midi de la France
Date d'inscription : 07/05/2010

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 06:45 pm

Citation :
C'est fabuleux ! La photo sépia, l'acteur avec un costume trois pièces, la chaine de montre qui pend du gilet et voilà que débarque la montre de poche mais attention, pas n'importe quelle montre de poche, celle avec un mouvement ancien refabriqué.

Un post volontiers polémique. Et c'est normal, ce sont de ceux qui font réagir. Puisque tu sembles parler de la publicité pour Omega avec Eddie Redmayne et de son costume trois pièces, la voici:



Quant à la montre rééditée, parlons-en, succinctement, un calibre de 19 lignes, ressorti en ...19 exemplaires pour célébrer les 125 ans du nom de la marque Omega, puisque c'est le calibre de la famille Omega qui donna son nom à "Louis Brandt et frères" (une des multiples appellations de la société).

Ces dix-neuf exemplaires seront assemblés à partir de pièces gardées par l'entreprise à Bienne (des "blancs" comme on dit je crois) et d'autres plus modernes. Une Franken légitimée quelque part clown

Je pense que cette gamme de montres de poche, par sa singularité (rareté, célébration, assemblage), n'est pas le meilleur exemple pour illustrer cette tendance du néo-vintage, mais juste une parenthèse festive. Je le dis en toute bienveillance.

Ici, des composants originaux des montres (associés à un micromètre, pour la photo Neutral), via le site de la marque

Revenir en haut Aller en bas
Amphibia110
Animateur


Nombre de messages : 783
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 08:18 pm

bah... des "inspirations" y'en a plein l'automobile! Camaro 67 -> Camaro 2010
Mustang 64 -> mustang 2017
Bronco 1966 -> Bronco 2019
etc etc...

Le new vintage est plus ou moins partout...

Et au-delà de la nostalgie d'une période (mets un trentenaire de 1960 en 2017, il sera lui aussi sous prozac en moins de deux entre le terrorisme, le chomage, le niveau de taxes, les prix a la conso, la perte des valeurs généralisées etc...)...

Peut-être tout simplement que c'était effectivement plus beau avant!!!

Peut-être que le style et la culture des années 60 restera dans l'histoire pas l'actuelle!!

Pas fan des Beatles, mais j'ai dans l'idée qu'on s'en souviendra plus longtemps que de nos rappeurs et autres DJ... Que la 4L aura toujours ses fans et peut etre pas la clio...

Après, le modernisme pour le modernisme ok... mais quand les pièces "contemporaines" finissent en Hublot, RM ou Zenith squelettes illisibles... je préfère ma réédition Glycine Airman de 65...
Revenir en haut Aller en bas
foversta
Passionné absolu
foversta

Nombre de messages : 2524
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 08:43 pm

de toutes les façons, si les marques font du néo rétro, c'est parce qu'elles ont le sentiment que cela va mieux se vendre. Cette histoire, c'est la poule et l'oeuf. A la fin je ne sais plus si ce sont les clients ou les marques qui poussent dans cette tendance.

On veut tous de l'audace, de l'innovation. Mais est-ce finalement ce qu'on achète?
Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com En ligne
gump25000
Membre très actif


Nombre de messages : 161
Date d'inscription : 05/08/2014

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 09:19 pm

Il y a peu de temps AP ce faisait descendre en fleche pour la sortie de sa nouvelle collection.

C est certainement pas le retour des blogs, forum, web zine et influenceurs qui va les persuader dans lancer une nouvelle prochainement.

Bref ils feront comme les autres, du neo vintage.
Revenir en haut Aller en bas
LUDOSTER
Animateur
LUDOSTER

Nombre de messages : 1059
Age : 34
Localisation : RENNES
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 09:31 pm

A travers l’horlogerie (pour certains, ou beaucoup) nous recherchons des valeurs, je pense notamment à la tradition, dans son aspect passéisme. Peut-on dire que porter une montre mécanique soit moderne d’ailleurs? Non, mais elles existent, les montres modernes sont connectées...

J’aime beaucoup le néo-rétro! J’aime beaucoup cette période en thermes de design, les voitures, certains mobiliers, etc, par contre cette époque je ne l’ai pas vécu et je ne m’y intéresse pas. Un mouvement neuf équipé des dernières évolutions de spirales, rdm, etc. Une montre garantie! Des pièces pour longtemps disponible.

Le vrai vintage est souvent inaccessible financièrement, parfois pas d’origine ou faux, les pièces sont introuvables parfois. La patine ne me fait pas rêver du tout. Les finitions sont moins bonnes que ce l’on peut acheter en neuf.

Les designs modernes ne me plaisent pas trop dans l’ensemble, en horlogerie comme ailleurs.

J’aime beaucoup l’audace et l’innovation dans l’horlogerie, sous réserve qu’elles soient visibles à travers le verre saphir au dos du boîtier... pour le reste je suis très content des propositions de design vintage que l’on trouve actuellement!
Revenir en haut Aller en bas
budbeer
Animateur
budbeer

Nombre de messages : 842
Localisation : maintenant ici
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 09:37 pm

@Amphibia110 a écrit:
... mais quand les pièces "contemporaines" finissent en Hublot, RM ou Zenith squelettes illisibles... je préfère ma réédition Glycine Airman de 65...
+ 1000 thumleft
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Amphibia110
Animateur


Nombre de messages : 783
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 09:46 pm

@foversta a écrit:
de toutes les façons, si les marques font du néo rétro, c'est parce qu'elles ont le sentiment que cela va mieux se vendre. Cette histoire, c'est la poule et l'oeuf. A la fin je ne sais plus si ce sont les clients ou les marques qui poussent dans cette tendance.

On veut tous de l'audace, de l'innovation. Mais est-ce finalement ce qu'on achète?
Est ce qu'on veut vraiment de l'audace et de l'innovation en fait?

Je ne sais pas... j'ai beau retourner ça dans tous les sens, l'arc de triomphe est plus beau que l'arche de la défense, le Parthenon est plus beau que l'opera bastille, St Pierre de Rome est plus belle que la fondation Vuitton, le chateau de Versailles est plus beau que les tours du front de seine, La chapelle sixtine est plus belle que basquiat...

A un moment, peut etre aussi que certaines périodes avaient meilleur gout qu'aujourd'hui... et demain...

Particulierement quand le "contemporain" veut toujours avoir l'air "futuriste"... pour être ringard 10 après (la défense par ex ou dans l'horlogerie, je penserai à zenith version nataf...)... comme si finalement notre époque n'avait pas de personnalité esthétique...
Revenir en haut Aller en bas
foversta
Passionné absolu
foversta

Nombre de messages : 2524
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   10/02/19, 10:01 pm

Cela dépend, il y a de vraies réussites. Une des montres que je porte le plus est une Urwerk 103.08 et en dix ans, elle n'a pas pris de ride.

N'oublions pas non plus que pour les montres du passé, le temps s'est chargé de faire le ménage.
Revenir en haut Aller en bas
http://equationdutemps.blogspot.com En ligne
Amphibia110
Animateur


Nombre de messages : 783
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   11/02/19, 12:35 am

Si j'en crois ce que j'ai trouvé sur internet, Urwerk en 2016 produisait 150 montres...

Qu'on aime ou pas, c'est de la niche de niche de niche... si le modèle économique d'Urwerk était de vendre beaucoup à beaucoup de monde, je ne suis pas sur que leur production durerait longtemps...

Ou a ce compte là, Tokyo Flash est à la pointe de l'innovation horlogere! (je ne compare pas Urwerk et Tokyo flash, attention, ni ne dénigre Urwerk que perso je n'aime pas du tout, mais je peux comprendre que cela touche des gens... maintenant, combien de gens cela touche réelleement...)

Non parce que j'ai parfaitement conscience que certains adorent le modernisme, n'empeche que quand tu visites Paris tu vas à Notre Dame, pas aux tours du front de seine...
Quand tu vas a Rome, tu visites St Pierre, pas le gazometro... enfin, la plupart des gens...

Et quand Audemars Piguet sort autre chose  que la miliardieme version de la RO, ils se font lyncher...
Revenir en haut Aller en bas
Ganesh
Pilier du forum
Ganesh

Nombre de messages : 1663
Localisation : Entre Lyon et St Etienne
Date d'inscription : 12/06/2017

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   11/02/19, 05:46 am

Une fois de plus, une bonne analyse de notre ami ZEN  bravohap

J'ai décidé d'orienter ma collection sur le vintage et je vais vous expliquer pourquoi .
Il s'agit de faire perdurer le plus longtemps possible des montres  , imaginées, construites , vendues  pui portées par souvent plusieurs propriétaires et bien sur qui sont passées entre les mains de plusieurs horlogers. Il s'agit aussi de les garder les plus précises.

Mais le néo vintage beurkkk affraid Winolk . Ces doses de luminova beurré à outrance qu'on déverse à la truelle  sur les aiguilles ou le cadran c'es vraiment horrible.  Et surtout ça n'a aucune justification . On sait faire du très beau luminova bleu (de nuit oeuf corse et il est blanc de jour car ça doit rester lisible de jour )  la oui, c'est innovant , flower joli  bravohap

Petit parralele avec la photo qui m'occupe également. J'ai de jeunes amis photographes qui une fois leur image terminée (prise en numérique,  traitée en numérique pour améliorer un peu l'image sortie du capteur) se mettent à tout rayer et ajouter des grains de poussière comme des malades. Ça me fait sauter au plafond. Je leur dis que je me suis battu des nuits entières contre les poussières en labo photo. Qu'ils ont la chance de s'en être débarrassés.  Mais  ils me répondent " c'est cela mouiiii mais quand même tes tofs, elles font trop numerique"
Revenir en haut Aller en bas
http://ohlesboulaneiges.free.fr
kohyanga
Membre super actif
kohyanga

Nombre de messages : 411
Age : 54
Date d'inscription : 17/07/2008

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   11/02/19, 11:15 pm

Le plaisir horloger d'un male de 40 ans qui hésite entre Bobonne (une si bonne viande comme dit Thérèse Porchet) et le film de canal plus. Pffff

Mais pour comprendre, Zen a besoin d'une leçon de Suisse Allemand..
Hop là



Oui, oui, je risque de me faire virer du forum…

 D'ici là, bien des Choses,Zen  bravohap
Revenir en haut Aller en bas
FD
Membre très actif


Nombre de messages : 163
Age : 49
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/07/2009

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   11/02/19, 11:46 pm

Et l'exigence du beau ?
Je suis désolé mais il me semble qu'il manque quelques éléments de réflexion sur le sujet : le design obéit à des codes entre fonctionnalité, subtilité et esthétique. 
La bouteille de coca, la 911 ou la submariner restent des monuments du design, reconnaissables à mille lieux.
Entre le jogging moulant et le costume trois pièces, mon choix est fait. Il est culturel et historique. 
L'histoire étant un éternel recommencement, ne doit on pas considérer qu'on a fait probablement déjà le tour du sujet ?
Si ces designs anciens plaisent tant c'est aussi parce qu'ils ont été fait en totale liberté, sans les contraintes des normes. Sauf à réinventer la roue, il me semble difficile d'imaginer la montre bracelet autrement que par une boîte et deux bracelets.
Revenir en haut Aller en bas
Amphibia110
Animateur


Nombre de messages : 783
Date d'inscription : 09/03/2018

MessageSujet: Re: Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet   12/02/19, 11:43 pm

@FD a écrit:
Et l'exigence du beau ?
Je suis désolé mais il me semble qu'il manque quelques éléments de réflexion sur le sujet : le design obéit à des codes entre fonctionnalité, subtilité et esthétique. 
La bouteille de coca, la 911 ou la submariner restent des monuments du design, reconnaissables à mille lieux.
Entre le jogging moulant et le costume trois pièces, mon choix est fait. Il est culturel et historique. 
L'histoire étant un éternel recommencement, ne doit on pas considérer qu'on a fait probablement déjà le tour du sujet ?
Si ces designs anciens plaisent tant c'est aussi parce qu'ils ont été fait en totale liberté, sans les contraintes des normes. Sauf à réinventer la roue, il me semble difficile d'imaginer la montre bracelet autrement que par une boîte et deux bracelets.
Après, même si je suis un fervent adepte du "c'etait plus beau avant", il faut aussi reconnaitre qu'il y a un réel effet moutonnier et effet de mode dans tout ca.

Tiens, Porsche, même s'il y a des fans de la marque honnetes, il ne faut pas se leurrer: beaucoup beaucoup d'acheteurs achetent parce qu'on leur dit que c'est mythique, que c'est beau, que c'est luxe et ci et ça...

Le design est surement réussi, le produit est probablement bon, mais le marketing fait aussi beaucoup... et quand ça marche, alors tout le monde essaie de faire pareil...

Je suis heureux de la mode du neo vintage voire du vintage tout court... mais je crains que cela ne soit qu'une mode...
Revenir en haut Aller en bas
 
Ne me dites pas que le futur horloger est derrière nous ! Billet
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour le noël d’un futur horloger méritant. Aide à un élève..
» Les complications de notre futur horloger...
» Le journalisme horloger et ses limites - Billet
» Futur Toulousain: où habiter?
» mon futur 4MATIC : une "voiture" pour Madame!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: