FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 55801
Date d'inscription : 05/05/2005

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 11:13

Voici une discussion à bâtons rompus avec un détaillant, un vrai qui a des années de métier derrière lui et la passion de son métier même si les choses ont changé… Pour être complet, cette discussion devait faire l'objet d'un podcast mais cela n'a pas été possible car l'émotion a parfois interrompu l'échange. Nous avons donc pris la décision de ne communiquer que sous la forme d'une restitution écrite. Chacun le comprendra.



-Marc, on se connait depuis près de deux décennies et cela fait des mois que je te sollicite pour répondre à des questions et là, tout d'un coup, c'est toi qui me demandes à pouvoir t'exprimer.

-Oui merci Joël, j'ai effectivement lu l'article que tu as relayé sur FAM et publié initialement par la FHH et je suis très en colère. J'ai commencé ce métier dans les années 70 en m'endettant jusqu'au cou et en ne me payant pas ni moi, ni ma femme. Il fallait se faire Hara Kiri pour avoir les marques. Elles nous ont rincés et nous devions acheter des quantités et faire un certain chiffre d'affaires avec elles sinon la sanction tombait et on se faisait sortir. Elles allaient directement chez un concurrent. Ce chantage a pris fin au milieu des années 80 quand les marques ont exigé un standing pour rester présentes.  

-Là, il y a eu si je me souviens bien des séparations pas toujours amiables.

-Oui, un magasin mal placé, une boutique pas assez moderne et c'était fini immédiatement sans la moindre aide. Nous étions sous le joug. Il a fallu investir et refaire les boutiques à nos frais.[/b]

-Il y a eu ensuite de nouvelles purges .

-Oui, les marques ont fait une réduction de leurs réseaux. On pouvait encore avoir les produits mais plus avec un label de distributeur officiel. Ca a pris fin au début des années 2000. Les marges ont été réduites unilatéralement et plusieurs distributeurs se sont fait virer comme des malpropres sans ménagement. Non seulement les marques ne reprenaient pas les stocks mais en plus nous ennuyaient pour la revente avec remise. Malheur à ceux qui avaient des produits via des confrères… Ils se faisaient virer. SwatchGroup fut très offensif. Ensuite les groupes LVMH et Richemont se sont installés et là, on ne pesait rien. Je me suis fait jeter par certaines marques du jour au lendemain par recommandé après 25 ans de fidélité et de loyauté. Des marques que j'avais défendues ne me reconnaissaient même plus. Aucune explication, aucun égard. Ce fut très dur.

-Après tu as vécu l'émergence du net ?

-Oui, les clients venaient voir en boutique et commandaient sur internet. Ensuite, ils revenaient pour un problème de SAV. J'ai accepté au début et puis je me suis retrouvé avec des frais sur des montres que je n'avais pas vendues. J'ai fini par refuser de prendre les montres en charge. Les marques qui restaient dans mes boutiques n'avaient pas une position très tranchées coincées entre les garanties internationales et le refus du gris.

-Mais tu m'a raconté qu'il y a eu pire …

-Oh là, oui ! Les marques bradaient elles-mêmes des modèles de la saison d'avant et moins cher que ce que moi, je payais les montres !  Les représentants passaient avec des valises de montres dans les comités d'entreprises et annonçaient que moi détaillant je devais assurer la garantie. J'ai viré la marque moi-même cette fois mais j'ai perdu les autres marques du groupe et plus de pièces détachées du SAV pour mon horloger.

-Et ce n'est pas tout ?

-Non, j'ai vu des marchands de montres d'occasion à Lyon, récupérer des montres neuves vendues en sous-marin par la marque et pas qu'un peu ! Il y avait une baisse des ventes et le marché devenait tendu. Plusieurs maisons se fichaient bien de compromettre notre équilibre économique.

-Et là aujourd'hui ?

-L'article que tu as reproduit nous annonce que l'avenir c'est la verticalisation ! Les grands continueront à être livrés, les Bucherer seront bien servis mais nous, nous n'existerons plus. Finalement, ils sont tous pareils. Je ne garderai qu'une vendeuse et mon horloger va s'installer à son compte. Tu te rends compte que même pour avoir des Swatch, il faut montrer patte blanche ! Les marques respectueuses de notre travail sont ailleurs ! Moi, je vais prendre ma retraite mais c'est le bijou qui me fait vivre. Les grandes surfaces s'y sont cassées les genoux. Carrefour par exemple arrête les bijoux alors que je crois que le groupe appartient à LVMH. Les gens verront plus facilement une Apple Watch qu'une montre de luxe et ça va vite régler le sujet !

-C'est à dire ?

-Les grandes maisons vont devoir revenir.

-Tu y crois ?

-Non, le marché est très malade et les détaillants n'y sont pour rien. Tu as raison quand tu accuses le marketing. En 35 ans, je ne les ai jamais rencontrés, ils ignorent le terrain comme chez Breitling, tiens et ils sont certains de tout savoir. Nous on voit bien le discours qui passe ou ne passe pas mais nous sommes des ploucs pour eux. Ils ne nous connaissent que pour signer des commandes, enfin il nous connaissaient.

-Tu es remonté comme une pendule !


-Non, mais je suis en colère. Il y a de quoi. Le forum que j'ai longtemps rejeté et tu sais pourquoi, finalement met tout ça en lumière et je dois te féliciter d'avoir été visionnaire. Je n'y croyais pas quand tu es venu m'annoncer l'ouverture de FAM. Ton opiniâtreté nous aide et aide les consommateurs.

-Il te reste quelques marques !

-Oui, des japonais, des chinois et des belges et des français fait en chine. Non, je vais m'arrêter. Je suis fatigué pour tout te dire et puis il y a le reste, enfin ça c'est privé. Tu sais j'y pense chaque jour, chaque heure et chaque minute qui passe. Je ne regrette pas tout ce que j'ai fait. Je regrette ce que je n'ai pas su faire. Ce métier m'a bouffé et j'aurais du être plus présent à coté des miens. C'est trop tard… Trop tard... beaucoup trop tard…. On s'arrête là. Je ne sais plus parler. Merci Joël vraiment merci.

La suite est privée. Tiens bon Marc. Les tunnels finissent où la lumière du jour reprend le dessus.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Maset
Membre référent
Maset

Nombre de messages : 5622
Age : 47
Localisation : 78 + 12
Date d'inscription : 03/12/2007

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 11:29

Je compatis... mais ça rejoint ce que je disais sur l'avenir sombre des détaillants multimarque. Ce modèle ne peut plus exister à partir d'un certain niveau de gamme.
Mais le plus triste reste son regard sur sa vie personnelle...
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien V.
Membre super actif
Sébastien V.

Nombre de messages : 465
Age : 50
Localisation : Pays du Valois
Date d'inscription : 04/03/2019

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 11:36

Ce texte me fait froid dans le dos.
Je découvre ce monde. A commencer par les produits qui pour beaucoup me font rêver.
Mais voir l'envers du miroir n'est pas très glorieux.
Comment accéder à cet univers sans en cautionner ses dérives ?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Lathan
Membre super actif
Lathan

Nombre de messages : 401
Age : 48
Localisation : Neverwhere
Date d'inscription : 09/03/2018

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 12:16

Comme souvent pour tout ce qui touche au luxe, on ne retient que les ors et les dorures de la partie dévolue à la clientèle, alors que l'envers du décors est passablement dégueulasse. La politique du chiffre et la déconnexion des "sachants" n'améliorent en rien la situation...
Revenir en haut Aller en bas
Shredder
Pilier du forum
Shredder

Nombre de messages : 1879
Date d'inscription : 08/12/2011

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 12:19

Moi c'est simple : j'essaie les modèles qui me plaisent en boutique officielle, car leur collection est généralement complète (je parle pas de Rolex hein Mr. Green ).
Puis je vais chez mon AD, je lui commande avec un discussion entre passionnés, un café et 20 % Bulles .

Çà c'est pour le coté consommateur...

Pour le coté professionnel, je ne suis pas surpris de ce qui est dit. Mes pires clients ont été les marques du groupe Richemont : puantes et irrespectueuses de leur fournisseur (en l'occurrence moi, et je ne parlerai pas pour les autres). J'ai même eu un petit merdeux qui m'a fait du post-bargaining. On était d'accord sur une prestation, sur le tarif, il me supplie de commencer avant que le contrat ne soit signé car les "processus de signature sont longs"... j'accepte, je fais le job, et ensuite le mec qui était super content pendant toute la mission, à la fin vient te voir avec un comportement orthogonal, te dis qu'il est pas content sur ça ça et ça, et t'explique qu'il va uniquement te régler tes deux premières factures et pas la troisième... pas de contrat signé, j'étais baisé.
Un vrai plaisir...
Revenir en haut Aller en bas
laurentb60260
Animateur
laurentb60260

Nombre de messages : 1145
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 01/02/2009

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 13:27

En même temps c'est difficile de trouver une profession qui sur une période de 40 ans n'a pas eu de changement, de mutation, d'adaptation. Le petit commerce souffre beaucoup et encore plus en province. Bon courage à ce petit commerçant qui ne coûte rien à la société , paie ses charges et sa dîme, en assumant tous les risques d'une faillite sans rien en retour.
En y réfléchissant, je me demande dans quelle mesure il n'y aurait pas un lien de dépendance entre le détaillant et la manufacture, donc un lien de subordination qui impliquerait une indemnisation (devant les tribunaux bien sûr) dans la cas d'une rupture unilatérale sans préavis. Le rapport de force est nettement déséquilibré , le droit n'aime pas çà, et je ne suis pas partisan de se laisser piétiner.
Revenir en haut Aller en bas
stef
Puits de connaissances
stef

Nombre de messages : 4138
Age : 48
Localisation : pithiviers (45)
Date d'inscription : 26/11/2005

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 13:48

Pauvre Marc ..... quid 2 
Je compatis
La logique des grands groupes et leurs politiques commerciales sont à vomir
Bien content de ne travailler qu'avec des petites marques comme Seiko, Pequignet, ZRC, Citizen, Frédérique Constant,......
On ne se prend pas la tete et on bosse en vrai partenariat
Et s'il y a un couac, on s explique et basta, c'est réglé
Je mesure la chance que j'ai

A titre d'exemple et apres avoir bossé plus de 20 ans avec les montres Swtach ( mon père avant moi), nous
avons reçu une lettre recommandée nous indiquant que si nous ne faisions pas des travaux ( ou projets rapides)  dans la boutique
avec integration du meuble Swatch ( vous savez, celui ou tout le monde poignasse les montres et ou il faut un double stock, reserve
et exposition) avec montres exposées en libre service, la marque serait retirée 6 mois plus tard.
Sans compter qu'il fallait financer une partie du mobilier
Le jeune commercial ( toutes les anciennes commerciales Swatch avaient ete mises en préretraite pour que des inconnus
fassent le sale boulot) est venu pour passer sa commande de Noel
Je lui ai dit ma façon de penser
Que sa commande il se la mettait ou il voulait et que j'arretais la marque avant qu'il le fasse
J'ai liquidé le stock, récupéré 2 vitrines et cela va très bien.
Nous vendions facilement 10 000 € HT prix dachat donc nous faisions notre quota

Tout cela est à vomir
Finalement, le fait d'etre un petit dans une petite ville de province est sous cet angle un avantage
Etre libre et independant est un privilège
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bijouterie-clouzeau.fr
Franceallemagne
Animateur Chevronné
Franceallemagne

Nombre de messages : 1428
Date d'inscription : 02/12/2007

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 13:50

C'est un beau témoignage mais nous sommes seulement au début d'une révolution numérique. Même les médecins, pilotes etc ... seront touchés dans leurs pratiques. Les méthodes de ventes seront modifiés en profondeurs. J'aimerai connaître la place même des montres dans 10 ans ... En porterons nous encore ? Autour de moi, je suis déjà l'un des seuls à avoir des montres automatiques... 

A+
FA
Revenir en haut Aller en bas
Manivel
Membre éminent.
Manivel

Nombre de messages : 13089
Date d'inscription : 12/11/2009

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 13:56

Et oui, le client n'est plus roi au même titre que les boutiques.
Ce sont les marques qui dicte leur lois, plus ceux qui les font vivre...

Comment en est on arrivé la? En acceptant d'acheter tout et n'importe quoi, abreuvé par le marketing.
Le premier fautif de cette situation, c'est donc nous tous… 

Tant que ça se battra pour des plongeuses acier trois aiguille a 8000, il n'y aura rien a espérer, c'est le modèle que toute l'horlogerie suisse veut suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Tass2909
Puits de connaissances
Tass2909

Nombre de messages : 4361
Age : 27
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 07/01/2016

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 14:35

Triste réalité.

Une question: quand on parle de frais de montres qu'il n'a pas vendues pour le SAV, ca correspond à quoi ces frais? les frais postaux?
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
herge81
Passionné absolu
herge81

Nombre de messages : 2820
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/09/2015

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 14:48

Triste...
Assez d'accord avec Stef. Pour avoir des montres de marque assez confidentielles comme Pequignet, Dodane et Triton, je n'ai jamais été déçu par le SAV et on peut également parfois avoir l'occasion de discuter avec les dirigeants, chose assez inimaginable pour les autres grandes marques.
Cette situation se retrouve hélas dans d'autres secteurs: quand on voit comment cela se passe dans la grande distribution (avec des marges beaucoup plus tendues) pour les petites marques, c'est chaud.
Breitling est (encore) ici rhabillé pour l'hiver en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud.A
Membre éminent.
Arnaud.A

Nombre de messages : 11158
Localisation : 74
Date d'inscription : 15/10/2012

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 14:55

Je doute que ce soit spécifique à l’horlogerie, c'est les chiffres avant tout, business is business, pas de sentiments. C'est triste mais c'est le commerce d'aujourd'hui.
Par contre, pourquoi afficher Breitling et pas les autres marques? Faudrait faire comme à la TV, pas le droit de ne citer qu'une seule marque, que ce soit en bien ou en mal. Alors que typiquement sur ce sujet, je suis certain qu'il n'y a pas que Breilting à critiquer !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
pecoste
Passionné absolu
pecoste

Nombre de messages : 2520
Age : 35
Localisation : Lion’s butt
Date d'inscription : 27/04/2017

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:02

@stef a écrit:

Bien content de ne travailler qu'avec des petites marques comme Seiko, ... , Citizen, ....

Petites marques ? Incompréhensible

Pour Breilting, j'en connais un qui va être content. On va en lire, des messages avec des mots en lettres capitales.  clown
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
francoisb
Membre référent


Nombre de messages : 8273
Age : 44
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:05

@Arnaud.A a écrit:
Je doute que ce soit spécifique à l’horlogerie, c'est les chiffres avant tout, business is business, pas de sentiments. C'est triste mais c'est le commerce d'aujourd'hui.
Par contre, pourquoi afficher Breitling et pas les autres marques? Faudrait faire comme à la TV, pas le droit de ne citer qu'une seule marque, que ce soit en bien ou en mal. Alors que typiquement sur ce sujet, je suis certain qu'il n'y a pas que Breilting à critiquer !

C'est une interview. L'interviewé cite la marque qui lui a fait mal. Il ne va pas citer Rolex ou Omega s'il n'a jamais été AD pour ces marques.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 55801
Date d'inscription : 05/05/2005

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:14

J'aurais dû censurer mais Manivel me l'aurait reproché à juste raison. Il n'a jamais vendu de Rolex mais a vendu des Omega à une époque. Il n'en a pas reparlé là mais ils l'avaient sorti du réseau du jour au lendemain par un recommandé un an après avoir réduit ses marges. Ca doit dater de 2002, 2003.  

J'avais Marc au fil il y a quelques minutes et il me disait que les soldes partaient très mal. Ca aussi ça évolue beaucoup. Les gens veulent des prix sur ce qu'ils veulent et quand ils veulent...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Jicé
Animateur Chevronné


Nombre de messages : 1334
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 11/02/2009

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:18

Bon bah au final, sans détaillants, le réseau de distribution se résume aux grandes boutiques des capitales et à l'internet... à Amazon quoi... (parce les sites de vente des marques vont eux aussi plier face à Amazon).

Heureusement que que l'on trouvera encore des montres chinoises en plastoc' à ALDI !
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 55801
Date d'inscription : 05/05/2005

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:20

Aldi sera bouffé par Amazon ...

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
herge81
Passionné absolu
herge81

Nombre de messages : 2820
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 18/09/2015

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:22

@Arnaud.A a écrit:
Je doute que ce soit spécifique à l’horlogerie, c'est les chiffres avant tout, business is business, pas de sentiments. C'est triste mais c'est le commerce d'aujourd'hui.
Par contre, pourquoi afficher Breitling et pas les autres marques? Faudrait faire comme à la TV, pas le droit de ne citer qu'une seule marque, que ce soit en bien ou en mal. Alors que typiquement sur ce sujet, je suis certain qu'il n'y a pas que Breilting à critiquer !

Si tu lis bien l'article (et le post de Stef), d'autres groupes sont cités. La différence est que chez Breitling, le type au commande a des motivations financières (ah les management packages...) qui peuvent l'inciter à être assez agressif vs les concurrents.
Revenir en haut Aller en bas
Jicé
Animateur Chevronné


Nombre de messages : 1334
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 11/02/2009

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:27

@ZEN a écrit:
Aldi sera bouffé par Amazon ...

... et FAM.... par FB ? Avec un accès à reconnaissance faciale vendue par les chinois ?

Il y aura 2 blocs : à l'Est : Estasia et à l'Ouest : Océania (édité). Déjà qu'en marketing, on parle la nov'langue...

Et si pour comprendre le monde en évolution, l'industrie de l'horlogerie était un bon sujet d'observation ?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 55801
Date d'inscription : 05/05/2005

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:34

Non, FAM ne sera pas absorbé car j'en assure l'autonomie et je ne suis pas absorbable Wink

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
francoisb
Membre référent


Nombre de messages : 8273
Age : 44
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:41

@Jicé a écrit:
Bon bah au final, sans détaillants, le réseau de distribution se résume aux grandes boutiques des capitales et à l'internet... à Amazon quoi... (parce les sites de vente des marques vont eux aussi plier face à Amazon).

Heureusement que que l'on trouvera encore des montres chinoises en plastoc' à ALDI !

C'est un des grands enseignements des blocages de centres commerciaux par les GJ : les clients n'ont pas moins acheté, ils l'ont fait en ligne, quelque soit le domaine. Il y a aussi eu une constatation, le client en veut toujours plus pour son argent. Quitte à perdre l'emploi qui le nourrit aujourd'hui (et c'est peut être pas lui qui ira ensuite bosser dans les entrepôts/points de retrait d'amazon et autres alibaba).

J'ai lu un pamphlet il y a peu sur l'uberisation du travail et leur méthode pour faire mourir le secteur "traditionnel", en limitant les coûts et les emplois, emplois qui seront dès que possible remplacés par des machines. De loin, on se dit que c'est cool la voiture autonome qui fait taxi, qu'on entendra plus le chauffeur. De près, on se dit "et merde".

Zen, tu dis que tu viens de l'avoir et que les soldes commencent mal. J'ai envie de dire "normal". Les soldes, c'est en théorie des remises disons de 20 à 50 % sur des articles invendus et en stock depuis des mois. Sauf que maintenant, tous les mois, tu as ce type de remise sur les "nouveautés", sur ce qui se vend facilement (veepee, black friday et Cie). On avait aussi parlé l'an dernier de la notion de "vrai" prix pour le consommateur, avec toutes ces opérations commerciales. En habillement/chaussures, j'ai du acheter 3 articles non remisés sur les 5 dernières années, c'est dire l'habitude...
Concernant l'absorption de FAM par un grand groupe, tes héritiers se laisseront bien tenter par un billet pour se consoler de la perte d'un être tel que toi...
Revenir en haut Aller en bas
Sandsman
Animateur
Sandsman

Nombre de messages : 803
Date d'inscription : 22/11/2018

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:44

Eterna a un partenariat avec Amazon il me semble Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Aurelien16
Animateur


Nombre de messages : 773
Date d'inscription : 24/04/2019

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:46

@Jicé a écrit:
Bon bah au final, sans détaillants, le réseau de distribution se résume aux grandes boutiques des capitales et à l'internet... à Amazon quoi... (parce les sites de vente des marques vont eux aussi plier face à Amazon).

Heureusement que que l'on trouvera encore des montres chinoises en plastoc' à ALDI !


ou...des Luc Chatel ? Une marque qu'on découvre a priori dans les rayons des carrouf', mais que j'ai découvert ici !
Revenir en haut Aller en bas
Aurelien16
Animateur


Nombre de messages : 773
Date d'inscription : 24/04/2019

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:48

A noter que certains groupes cités n'hésitent pas à envoyer des vendeuses en jet pour vendre des montres à + 500 K€ à des oligarques russes basés à Genève et ce depuis Londres !
Revenir en haut Aller en bas
francoisb
Membre référent


Nombre de messages : 8273
Age : 44
Localisation : Ile de France est
Date d'inscription : 15/01/2009

La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  Empty
MessageSujet: Re: La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.    La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.  EmptyMer 26 Juin - 15:51

@Aurelien16 a écrit:
A noter que certains groupes cités n'hésitent pas à envoyer des vendeuses en jet pour vendre des montres à + 500 K€ à des oligarques russes basés à Genève et ce depuis Londres !


des "vendeuses" ? pourquoi pas des vendeurs ? clown
Revenir en haut Aller en bas
 
La mise au point d'un détaillant- Discussion à bâtons rompus.
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: