FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54800
Date d'inscription : 05/05/2005

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyMer 9 Oct - 23:07

1° Brémont ou effectivement Bremond est une marque qui existait il y a fort longtemps. Il suffit de sortir les listings de marques pour en retrouver des fagots. C'est d'ailleurs idem pour plein d'autres …

Un exemple :

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Mont-b10

Et cette marque n'a aucun rapport avec MontBlanc…

2° Brémont, la nouvelle marque a un parcours à peu près parallèle et identique à Bell & Ross.  la marque créée en 2002 et donc il y a non pas 20 mais 17 ans est partie de rien et a développé une image, un concept marketing et des boutiques qui en font un exemple de "Nouvelle marque" ayant réussi son lancement. En cela et parce que leur cible est atteinte, ils méritent le respect.  
Ceux que mon opinion déçoit devraient se tripoter la nouille deux secondes et voir ce qu'ils ont réussi personnellement qui atteint ce niveau.

3° Brémont n'a pour le moment attaqué que le marché anglais mais le potentiel de la marque qui renouvelle un message que les Suisses ne savent plus nourrir fait que le jour où cette maison va attaquer hors des frontières britanniques, ça risque de fort bien marcher.  Il suffit de lire leur site pour mesurer leur habileté. Les designs de leurs montres sont très bien pensés et le niveau d'usure de certaines marques suisses qui ne savent plus si l'aviation est leur message pourrait laisser un espace vacant que Bremont aille occuper.  Moi, si j'étais marque suisse je ferais des incantations à la lune pour que les Anglais ne débarquent pas.

Enfin, ils emboitent de l'ETA (pour le moment) plutôt que de la merdouille clonée ou des calibres de manufacture dont le taux de panne dépasse les 20%.

Si on regarde de plus près, ils ont déjà tout des grandes maisons, l'enthousiasme en plus. Certes les prix sont à la même mesure mais leurs cibles à savoir Tudor, Breitling, Bell & Ross, IWC ont là un concurrent potentiel très pro et très crédible.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bruno_DN
Animateur
Bruno_DN

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyMer 9 Oct - 23:44

@Tass2909 a écrit:
Du ETA avec différents grades notamment 
https://watchbase.com/calibers
Evidemment, watchbase. Je le mets en favori. Ça m'évitera de faire des recherches en vain !  Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Bruno_DN
Animateur
Bruno_DN

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 0:06

@ZEN a écrit:
1° Brémont ou effectivement Bremond est une marque qui existait il y a fort longtemps. Il suffit de sortir les listings de marques pour en retrouver des fagots. C'est d'ailleurs idem pour plein d'autres …

Un exemple :

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Mont-b10

Et cette marque n'a aucun rapport avec MontBlanc…

2° Brémont, la nouvelle marque a un parcours à peu près parallèle et identique à Bell & Ross.  la marque créée en 2002 et donc il y a non pas 20 mais 17 ans est partie de rien et a développé une image, un concept marketing et des boutiques qui en font un exemple de "Nouvelle marque" ayant réussi son lancement. En cela et parce que leur cible est atteinte, ils méritent le respect.  
Ceux que mon opinion déçoit devraient se tripoter la nouille deux secondes et voir ce qu'ils ont réussi personnellement qui atteint ce niveau.

3° Brémont n'a pour le moment attaqué que le marché anglais mais le potentiel de la marque qui renouvelle un message que les Suisses ne savent plus nourrir fait que le jour où cette maison va attaquer hors des frontières britanniques, ça risque de fort bien marcher.  Il suffit de lire leur site pour mesurer leur habileté. Les designs de leurs montres sont très bien pensés et le niveau d'usure de certaines marques suisses qui ne savent plus si l'aviation est leur message pourrait laisser un espace vacant que Bremont aille occuper.  Moi, si j'étais marque suisse je ferais des incantations à la lune pour que les Anglais ne débarquent pas.

Enfin, ils emboitent de l'ETA (pour le moment) plutôt que de la merdouille clonée ou des calibres de manufacture dont le taux de panne dépasse les 20%.

Si on regarde de plus près, ils ont déjà tout des grandes maisons, l'enthousiasme en plus. Certes les prix sont à la même mesure mais leurs cibles à savoir Tudor, Breitling, Bell & Ross, IWC ont là un concurrent potentiel très pro et très crédible.
Personne ne doute de la qualité de ces jolies montres. Maintenant, comme cela n'est pas connu sous nos lattitudes, on se demande d'où ça sort et pourquoi un tel tarif pour de l'ETA, même top, emboité. 

Comme il me semble que dans le monde de l'horlogerie, le tarif fait aussi désormais l'atrait de l'objet et plus il est élevé, plus il distingue son acheteur. Le positionnement "luxe entrée de gamme" par exemple d'une plongeuse March LA.B., à 1500 € qui emboite du (beau) Myiota. Avec une belle prestation sur les finitions quand un Mido va sortir une plongeuse 600 mètres COSC et Longines son Hydroconquest relookée à iso tarif. La perception n'est pas la même. C'est un élément du langage marketing, le tarif élevé. March LA.B. va chercher la comparaison avec Longines quand Mido va tenter de taper le rapport qualité prix avec un tarif perçu comme très accessible pour les performances techniques offertes. Valve Helium, COSC, 80 heures de RdM.

Je me rappelle, dans une autre vie, l'interview d'un patron de brasserie chic de Paris, qui m'expliquait qu'un tarif élevé dans son éétablissement, c'était "ne pas se moquer de son client". Il le sélectionnait par le tarif et hissait sa visibilité à la heuteur des attentes de cette clientèle. Pourtant la Carlsberg ou la 1664 qui y était servie, était la même que chez mon copain Dédé !
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54800
Date d'inscription : 05/05/2005

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 0:13

Je suis d'accord avec toi quant au tarif mais ce prix est celui de montres avec du Sellita auprès d'autres grands…

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bruno_DN
Animateur
Bruno_DN

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 0:44

@ZEN a écrit:
Je suis d'accord avec toi quant au tarif mais ce prix est celui de montre avec du Sellita auprès d'autres grands…
Pourquoi Sellita jouit-il d'une aussi pauvre réputation auprès des experts ? Bon. je n'en ai qu'un, emboité dans une Eterna Kontiki (un comble pour cette marque...) qui tourne depuis 8 ans sans défaillir, et qui est resté très précis sans avoir encore été révisé (oui, c'est mal, parce que ça commence à faire "crouic" au remontage...). Alors ce n'est pas une statistique.
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54800
Date d'inscription : 05/05/2005

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 0:51

Sellita a longtemps posé des problèmes de qualité et traine cette réputation. Ensuite, il n'y a aucune création et c'est devenu le clone d'un calibre produit à des millions d'exemplaires. Le jour où Sellita créera des calibres originaux alors, là ce sera sans doute son heure de gloire.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Oh_mega
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 731
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 01/04/2013

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 1:28

@ZEN a écrit:

Ceux que mon opinion déçoit devraient se tripoter la nouille deux secondes ...
 Ne jamais tenter personne...  clown 


"Si on regarde de plus près, ils ont déjà tout des grandes maisons, l'enthousiasme en plus. Certes les prix sont à la même mesure mais leurs cibles à savoir Tudor, Breitling, Bell & Ross, IWC ont là un concurrent potentiel très pro et très crédible."

J'ajouterais Tag. 

"Enfin, ils emboitent de l'ETA (pour le moment) plutôt que de la merdouille clonée ou des calibres de manufacture dont le taux de panne dépasse les 20%."


En ce qui me concerne, c'est précisément ce qui me tient éloigné de B&R, Tag et autres 7750 estampillés IWC ça ne risque donc pas de m'attirer chez une nouvelle marque à niveau de tarif équivalent.
Ce qui est paradoxal, c'est que je suis certain que nous sommes nombreux à avoir acheté du "vintage" au prix de l'or avec des tels mouvements emboîtés et que ça ne nous a pas gêné pour autant...
Mais bref, chacun voit midi à sa porte.
Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre référent
Eric67

Nombre de messages : 6914
Age : 41
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/10/2011

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 1:49

Eh ben moi je trouve que pour ce qui est du design et du story telling, de tout l'univers créé autour, c'est du sacrément bon boulot  thumleft
Après, je vais pas en acheter une.
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Bruno_DN
Animateur
Bruno_DN

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 1:56

@ZEN a écrit:
Sellita a longtemps posé des problèmes de qualité et traine cette réputation. Ensuite, il n'y a aucune création et c'est devenu le clone d'un calibre produit à des millions d'exemplaires. Le jour où Sellita créera des calibres originaux alors, là ce sera sans doute son heure de gloire.
C'est aussi ce qui leur permet de vendre des produits à des tarifs attractifs à des emboiteurs. Oris par exemple, c'est combien de montres qui sortent des chaines chaque année ? 

Il me semble avoir compris qu'ETA 1/ avait augmenté ses tarifs et 2/ limitait ses lots à un nombre maximum d'exemplaires vis à vis de certains tiers pour qu'ils ne deviennent pas des concurrents du swatch group trop sérieux. Obligeant les emboiteurs tiers à trouver les ressources ailleurs.

je prends l'exemple de Yema. Ils fournissent des montres motorisées ETA par lots successifs n'excédant pas un nombre d'exemplaires trop important pour concurrencer le swatch group sinon sur des marges très minimes. Quand Herbelin, il me semble, emboitait de l'ETA avant d'être obligé de passer à Sellita parce qu'il pourrait produire beaucoup plus.

Mais ces emboiteurs n'ont-ils pas des exigences qui peuvent peser sur ce fournisseur ? (tu me diras... Il faudrait pour cela qu'ils puissent faire pression avec un concurrent possédant la caution suisse de Seliita... qui n'existe pas...)
Revenir en haut Aller en bas
Leopal
Membre référent
Leopal

Nombre de messages : 6240
Age : 49
Localisation : Orléans
Date d'inscription : 14/10/2011

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 2:16

Edit Admin Stop SVP


@ZEN a écrit:
Brémont n'a pour le moment attaqué que le marché anglais

Il me semble que Brémont est présent partout, il y a par exemple depuis longtemps des revues sur Hodinkee ou Ablogtowatch. La marque se fait étriller régulièrement, voir les commentaires ici par exemple : @
La montre n'est d'ailleurs pas désagréable, mais c'est - au moins - deux fois trop cher pour ce que c'est.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.ultramarine-watches.com/ En ligne
Bruno_DN
Animateur
Bruno_DN

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 2:29

5.400 $, c'est très cher quand même pour une montre à mouvement non "indépendant", et quelles que soient les qualités du dit mouvement, COSC, métaux et matériaux nobles étoussa. Une Air King, c'est 5.700. Je ne sais pas si ça les vaut, mais il y a le nom et le calibre manuf. Et c'est le prix de la légende.

Quelle est la plus value apportée ici ? beaucoup de marques "luxueuses" et mondialement connues et réputées, n'osent pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Aurelien16
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 24/04/2019

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 3:04

@Bruno_DN a écrit:
5.400 $, c'est très cher quand même pour une montre à mouvement non "indépendant", et quelles que soient les qualités du dit mouvement, COSC, métaux et matériaux nobles étoussa. Une Air King, c'est 5.700. Je ne sais pas si ça les vaut, mais il y a le nom et le calibre manuf. Et c'est le prix de la légende.

Quelle est la plus value apportée ici ? beaucoup de marques "luxueuses" et mondialement connues et réputées, n'osent pas ça.


Tout est dit, et pas besoin de se tripoter la nouille pour cela.

J'écrivais être déçu car la montre, telle qu'elle est, ne présente finalement rien d'extraordinaire au regard du prix ! Je suis surtout habitué à de bien meilleures revues, notamment celle sur la Yema Speed ou l'Ultramarine Morse, qui m'a justement incité à en prendre une...car les différences par rapport aux autres montres étaient claires.


La Bremont, ok elle est sympa, sans plus, mais comme diraient certains ici, pas de quoi casser trois pattes à un canard, d'autant plus qu'elle s'affiche à un tarif bien plus élevé que les Tudor par exemple, qui dispose a minima d'un mouvement similaire, ou au mieux manufacture... Et, ce sans même comparer le prestige des 2 marques.


Dernière édition par Aurelien16 le Jeu 10 Oct - 3:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54800
Date d'inscription : 05/05/2005

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 3:22

La notion de trop cher est très relative. Bremont n'est pas spécifiquement trop cher par rapport à une montre équipée d'un Sellita. Il faut regarder si la montre porte quelque chose d'affectif au delà de sa valeur intrinsèque, on appelle ça le marketing. Une montre d'une valeur technique supérieure peut ne rien valoir si elle ne porte rien. Le marché de l'horlogerie n'est pas fondé seulement sur la valeur horlogère des montres.  Ceux qui l'ont cru il y a des années ont coulé… Les autres sont toujours là.

Je ne sais pas ce qu'est une montre trop chère. Une montre qui ne se vend pas peut-être car finalement si une montre se vend c'est qu'elle est à son bon prix. Le succès de Brémont démontre que les montres sont au bon prix.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bruno_DN
Animateur
Bruno_DN

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 5:39

@ZEN a écrit:
La notion de trop cher est très relative. Bremont n'est pas spécifiquement trop cher par rapport à une montre équipée d'un Sellita. Il faut regarder si la montre porte quelque chose d'affectif au delà de sa valeur intrinsèque, on appelle ça le marketing. Une montre d'une valeur technique supérieure peut ne rien valoir si elle ne porte rien. Le marché de l'horlogerie n'est pas fondé seulement sur la valeur horlogère des montres.  Ceux qui l'ont cru il y a des années ont coulé… Les autres sont toujours là.

Je ne sais pas ce qu'est une montre trop chère. Une montre qui ne se vend pas peut-être car finalement si une montre se vend c'est qu'elle est à son bon prix. Le succès de Brémont démontre que les montres sont au bon prix.  
Je suppose que tu fais allusion à la Diver 42mm d'Ulysse Nardin motorisée par un Sellita "largement upgradé" (je cite la fiche du Watch Observer). Et là un doute m'assaille : et si mon graal chez Ulysse Nardin, la Torpilleur, était elle aussi un ersatz de Sellita "upgradé" ? Ouf. A priori, non, l'UN-118 est un truc vraiment à part fruit d'une collaboration avec Sigatec pour les parties nobles du mouvement. Mais je sens que je vais en apprendre... Rolling Eyes

Bon. Ulysse Nardin, c'est une marque. C'est une signature. Cependant oui, c'est vraiment très cher pour du Sellita même upgradé avec un nom de calibre "UN-kèkchoz". C'est du foutage de gueule pour mettre en avant dans les vitrines à Saint-Trop.

On est d'accord qu'aujourd'hui, depuis le début des années 2000, la guerre des prix ne se fait pas vers le bas, mais vers le haut, pour se distinguer et se rendre visible. Je crois avoir lu une histoire d ebagarre entre Zenit et Rolex vers 2005, l'un voulant se hausser au niveau de Rolex pour s'étalonner dans l'esprit des amateurs. (A confirmer ?).

Comme je crois me souvenir que Bell & Ross avait bien fait monter ses tarifs avant de les revoir à la baisse à un moment donné (souvenirs fugasses de vitrines léchées il y a une dizaine d'années. Tu confirmes ?). Comme une Bréguet Marine de base se trouvait à 6.800/7.000 il y a 10 ans pour aujourd'hui se positionner vers les 16/17k€. Sacrée inflation.

Mais Brémont ici, sans remettre en cause la qualité des montres, et notamment des finitions (c'est là qu'on voit la différence entre une grande montre et une montre commune : j'ai vu des macros de plongeuses Péquignet Royale. C'était juste sublime partout et ça justifiait à mes yeux le tarif, tant pour le calibre manufacture français que les finitions d'une finesse incroyable), Brémont donc, est-ce qu'ils apportent un design particulier, est-ce qu'ils ont dessiné une "icone" révolutionnaire dans son design, comme B&R en a dessiné une avec sa BR-01/03 et maintenant 05 ? Coup de génie là. Tout en restant aujourd'hui, pour les trois aiguilles, dans des prix encore convenus. Moins de 3.000 pour l'acier.

Qu'est-ce que ça apporte par rapport à une IWC aviation à iso performances ? 

Cela ne remet pas en cause le coup de génie marketing de nos braves Anglais English, qui vont jouer sur les codes associés aux couleurs de leur pays. La RAF et tout et tout, comme les Allemands vendent de la voiture en surfant sur la légende de la Luftwaffe ou de leurs panzer division...  Mais par contre, une certaine clientèle, ouais, quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Mister N
Membre éminent.
Mister N

Nombre de messages : 16346
Date d'inscription : 08/10/2008

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 5:52

@tartine.74 a écrit:
J'aime bien la mienne, c'est une montre joliment faite, et achetée il y a dix ans, avant l'envolée des prix...

c'est pour ça que tu la vends Laughing
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54800
Date d'inscription : 05/05/2005

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 7:07

Yema emboîte de l’Eta mais ne se fournit pas chez Swatchgroup comme la plupart des marques qui emboîtent des calibres ETA. Les filières sont organisées autrement. Il n’y a pas de chaînes de production chez ORIS ni ailleurs dans l’horlogerie faisant des montres terminées. ZENITH n’a jamais eu l’ambition de concurrencer Rolex même en 2005. BRUNO_DN, je ne sais pas d’où tu tires tes sources mais il faut en changer d’urgence.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bruno_DN
Animateur
Bruno_DN

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 8:09

@ZEN a écrit:
Yema emboîte de l’Eta mais ne se fournit pas chez Swatchgroup comme la plupart des marques qui emboîtent des calibres ETA. Les filières sont organisées autrement. Il n’y a pas de chaînes de production chez ORIS ni ailleurs dans l’horlogerie faisant des montres terminées. ZENITH n’a jamais eu l’ambition de concurrencer Rolex même en 2005 BRUNO_DN je ne sais pas d’où tu tires tes sources mais il faut en changer d’urgence.
Ne nous fachons pas. Zen.  On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Kap2si

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Ventura-marre

L'univers de l'industrie horlogère est extrêmement... Opaque. Et si je me suis inscrit sur le tard sur ce forum, c'ets qu'il m'avait semblé le plus sérieux pour apprendre comment est organisé ce milieu. Pour l'histoire de Zenit et de Rolex, et d'une guerre des tarifs qui n'a jamais eu lieu, c'est quelque chose que j'ai lu je ne sais plus où qui m'avait semblé "sûr" d'une source à priori "sûre" aussi. Crédible. Si tu dis que cela n'a jamais eu lieu (d'autant plus que j'ai cru comprendre par ailleurs, qu'entre eux, les Suisses faisaient tout pour ne pas se porter tort les uns aux autres), alors je te crois. Mea culpa maxima culpa.

Pour Oris, je n'ai pas parlé de chaines intégrales en propre. Si ? Je sais bien qu'il y a des sous traitants. C'est comme les chars Leclerc à Roanne. Mais je pensais qu'il y avait au moins un moment où les montres passaient dans un atelier ou une installation industrielle "Oris". 

Arrow Ta réponse signifie t-elle que, comme lorsque tu l'expliquais pour Hamilton (et j'imagine donc, les trois petites soeurs de cette marque chez Swatch Group aussi), Oris fait appel à un sous traitant qui intègre tout et n'est qu'une marque que l'on appose ensuite sur les boites et rotors des mouvements ? Zéro atelier, zéro chaine ? Juste un brand name avec de la tréso ? Là, j'apprends quelque chose. 

Enfin, pour ETA, si je comprends bien, moi, j'ai plein de millions d'€ et je veux monter une nouvelle marque. Si je veux acheter 20.000 mouvements ETA, je les trouve comme ça, chez des filières tierces ? Cash ?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54800
Date d'inscription : 05/05/2005

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 9:14

Oui, les calibres ETA sont assez faciles à trouver.

Oris c'est un assembleur qui a développé un calibre exclusif.  Oris a démarré avec des calibres à cheville. La marque emboite aujourd'hui du Sellita avec des prix qui ont grimpé en flèche. Je n'ai pas d'avis mais ne suis pas attiré par cette marque qui peint ses rotors en rouge. J'en porte une de temps en temps des années 1990 très grande et Upgardée pour être dans une norme chronomètre. Je ne supportait pas son 2824 bas de gamme et pas précis.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Le temps retrouvé
Membre Hyper actif
Le temps retrouvé

Nombre de messages : 551
Age : 63
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 01/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 9:35

Le modèle Arrow n'est pas déplaisant .

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 L1050710

Cela dit , son prix correspond à peu près à 4065 € .
Et la concurrence est bien là , nombreuse , à ce tarif et en-dessous : Seiko ,Ultramarine , Longines , Dornblüth , Tudor , Baume et Mercier , Frederique Constant , Nomos et j'en oublie sûrement ...
Revenir en haut Aller en bas
ashivan64
Membre Hyper actif
ashivan64

Nombre de messages : 642
Date d'inscription : 04/11/2016

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 9:35

@ZEN a écrit:
Ceux que mon opinion déçoit devraient se tripoter la nouille deux secondes et voir ce qu'ils ont réussi personnellement qui atteint ce niveau.
Donc les personnes qui n en ont pas fait autant n ont pas le droit d émettre un avis sur le sujet avec un esprit critique... ? Incompréhensible
Très belle vision des choses... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Bruno_DN
Animateur
Bruno_DN

Nombre de messages : 868
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 9:36

@ZEN a écrit:
Oui, les calibres ETA sont assez faciles à trouver.

Oris c'est un assembleur qui a développé un calibre exclusif.  Oris a démarré avec des calibres à cheville. La marque emboite aujourd'hui du Sellita avec des prix qui ont grimpé en flèche. Je n'ai pas d'avis mais ne suis pas attiré par cette marque qui peint ses rotors en rouge. J'en porte une de temps en temps des années 1990 très grande et Upgardée pour être dans une norme chronomètre. Je ne supportait pas son 2824 bas de gamme et pas précis.
Oris ne me tente pas non plus. Mais je me souviens bien de leurs montres pas très chères dans les années 2000 dont les tarifs ont doublé, voire triplé. Leurs plongeuses avaient des "gueules", quand même. 

Mais ça ne répond pas à la question que je pose à la lumière de ce que tu as exposé ailleurs, pour d'autres marques. Oris, il y a un atelier quelque part avec marqué Oris dessus, ou il n'y a qu'un siège social et un bureau d'études avec sous traitance intégrale chez un industriel spécialisé dans l'emboitage de mouvements, un fabriquant à façon, qui estampille à la sortie "Oris" sur une chaine ? Et éventuellement, un contrôle qualité effectué chez ce sous traitant par des salariés Oris qui y sont détachés ? 

D'ailleurs... En France pour des gens comme Lip, Yema ou Herbelin (question : ces derniers étaient bien en ETA jusqu'à une date récente, non ?). Il n'y a pas d'ateliers en nom propre, n'est-ce pas ? C'est chez un fabriquant à façon aussi ? (ce que j'imagine être le cas de jeunes comme Baltic qui l'évoque plus ou moins ouvertement, eux, n'étant qu'un bureau de design avec un cahier des charges chez un fabriquant à façon). 

Pour les ETA, je ne pensais pas que c'était aussi ample que ça, la possibilité de se fournir en mouvements chez eux, mais au contraire, que c'était devenu très restreint en quantité, et contraignant. Et cher.
Revenir en haut Aller en bas
tartine.74
Animateur Chevronné
tartine.74

Nombre de messages : 1294
Age : 102
Localisation : Paris
Date d'inscription : 24/06/2010

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 11:15

@Mister N a écrit:


c'est pour ça que tu la vends Laughing

quid 2

Les montres que je revends, je les ai auparavant achetées parce qu'elles me plaisaient. Arguek

Et accessoirement, j'ai aussi revendu des Rolex, des IWC, des Breguet des Omega et des JLC, entre autres, et pas parce que je ne les aimais pas, mais pour le plaisir de changer. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
icna99a
Membre très actif
icna99a

Nombre de messages : 192
Age : 42
Localisation : Montgeron
Date d'inscription : 12/05/2016

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 12:07

@Le temps retrouvé a écrit:
Le modèle Arrow n'est pas déplaisant .

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 L1050710

Cela dit , son prix correspond à peu près à 4065 € .
Et la concurrence est bien là , nombreuse , à ce tarif et en-dessous : Seiko ,Ultramarine , Longines , Dornblüth , Tudor , Baume et Mercier , Frederique Constant , Nomos et j'en oublie sûrement ...

+1
Moi aussi je la trouve sympa, ils ont pas mal de modèles sympas. Mais clairement à ce prix là certaines des marques que tu cites me vendent une plus belle histoire, un meilleurs mouvement et surement des finitions supérieures......Donc c'est clairement trop cher.
S'il trouvent des clients, tant mieux pour eux (et surtout pour leurs employés), mais je serais curieux de connaitre leurs chiffres de vente  et le prix auquel sont vendu leurs modèles pour les arméesGGIIHH
Revenir en haut Aller en bas
Aeromariner
Passionné absolu
Aeromariner

Nombre de messages : 2718
Localisation : Midi de la France
Date d'inscription : 06/05/2010

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 12:19

@ZEN a écrit:
Voilà une marque anglaise qui fait une très belle communication et de très belles montres et dont on ne parle pas ou presque … Normal me direz-vous, il ne recherchent pas le marché français mais la marque mérite le coup d'œil …

Oui, c'est d'autant plus paradoxal que la dénomination sociale puise sa source de ce côté-ci de la Manche, selon le storytelling et le marketing de la boîte.

Je m'étais arrêté à leur boutique de Canary Wharf, j'en garde le souvenir de "conseiller" de vente souriant et respectueux, la clientèle achalandage fourni et parfois connaisseur à cet horaire vu les poignets (ou amateur en tout cas de chouettes tocantes), et surtout - et le plus important - des montres classiques, jolies et visiblement de bonne facture (les chronos), mais peut-être peu originales et à un prix mal placé car trop élevé par rapport à la concurrence (selon moi) Neutral

En somme: Certes, on ne parle sans doute pas assez de Bremont ici, mais de la discussion à l'acte d'achat, il y a loin de la coupe aux lèvres, dans mon cas; la faute à l'image de marque mais aussi, essentiellement, au prix (c'est juste mon ressenti).
Revenir en haut Aller en bas
Aurelien16
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 588
Date d'inscription : 24/04/2019

On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...    On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...  - Page 2 EmptyJeu 10 Oct - 20:01

Franchement on n’a pas forcément tort d’occulter Bremont.
En effet, si l’on a un budget somme toute conséquent, aux alentours de 4ke, avec sans doute une certaine marge, pour acquérir une montre haut de gamme doté d’un chrono, les amateurs comme les newbies vont forcément penser au triptyque de légende, à savoir la fameuse Omega Speedmaster qu’on ne présente plus, l’IWC Portugaise chrono dont les finitions sont légendaires et la Zenith El Primero...
On peut évidemment y ajouter la Breitling Navitimer.

Pour un peu moins cher, et à un prix similaire à cette Bremont franchement inconnue (merci Zen de nous la présenter cela dit) nous trouvons encore d’excellentes montres avec également une histoire et bénéficiant du prestige de la marque telle les Tag Heuer Monaco et Carrera, les Tudor Chrono ou encore les nombreuses Longines qui tournent grace au 7750 amélioré qui leur est dédié (merci Swatch Group).

C’est pourquoi sans histoire, sans bénéficier d’un logo renommé, avec un nom pas très poétique à entendre, un design sans originalité, même bien fini mais pas forcément mieux que les concurrentes que je viens de nommer et avec un « bete » ETA, et équipée d’un nato qu’on ne cesse de jeter aux orties sur un autre post,...j’ai du mal à imaginer ces montres se faire une place !
Revenir en haut Aller en bas
 
On ne parle jamais de Bremont et c'est un tort...
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vous n'allez pas me croire, Lydie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: