FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Le burn-out des montres à complications

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Bruno_DN
Animateur Chevronné
Bruno_DN

Nombre de messages : 1297
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

Le burn-out des montres à complications - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le burn-out des montres à complications   Le burn-out des montres à complications - Page 2 EmptyJeu 13 Fév - 20:35

@ashivan64 a écrit:
Merci messieurs mais j ai bien cité le 2824 à raison car c est le calibre ETA de base et le plus diffusé.
Pour le powermatic, 80h de rdm et 28800bps OK, mais la date instantanée, je ne l ai jamais lu. Mais peut être.

Reste que 95% des montres d entrée de gamme ne sont pas équipées de ces caractéristiques, ce qui était le sens de mon propos.
Pour vous répondre, car il me semble que vous vous addressiez à moi.

Le 2824 est il me semble, un calibre "dans son jus" d'origine. S'il est manipulé pour être modifié, s'il change de design, il change de référence. Il est à la base de très nombreux développements chez ETA qui portent tous donc une autre référence.

Le Tudor auquel je faisais allusion, est un mouvement particulier dit "de manufacture" (mais il semble que seul le dessin est "maison", et que le mouvement est assemblé par une entreprise suisse spécialisée tierce). 28800 alternances et 70 heures de réserve de marche. Donc, ça existe, cette RdM et cette cadence.

Pour le développement des mouvements ETA modernes à 80 heures de RdM, ils sont cadencés à 21600 bpm (et seraient une lointaine extrapolation du... 2824 ?). 

La date dite "instantannée", il faut que je vérifie (la montre est à l'arrêt dans sa boite. Il faudrait que je la rechausse et expérimente le "minuit" en direct live). Mais il me semble me souvenir que, en tout cas, c'est "très franc". Plok!
Revenir en haut Aller en bas
Bruno_DN
Animateur Chevronné
Bruno_DN

Nombre de messages : 1297
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/09/2017

Le burn-out des montres à complications - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le burn-out des montres à complications   Le burn-out des montres à complications - Page 2 EmptyLun 17 Fév - 11:57

Alors, je ne sais pas si c'est ce que l'on appelle une date instantanée, mais sur ma modeste Mido Oceanstar (plongeuse 200 mètres à mouvement ETA badgé Calibre 80), le jour/date vient de "sauter" de lundi 17 à mardi 18 d'un coup d'un seul, plok. Et comme vous le constaterez en regardant l'heure de ce post, vers  23:53/54... Bon... Tout n'est pas parfait !
Revenir en haut Aller en bas
nonette
Permanent passionné
nonette

Nombre de messages : 2324
Localisation : paris/marseille
Date d'inscription : 05/08/2012

Le burn-out des montres à complications - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le burn-out des montres à complications   Le burn-out des montres à complications - Page 2 EmptyMer 19 Fév - 23:13

@Petersham a écrit:
Moi je partage les conclusions de cet article: posséder des montres à complications est une tannée. Elles sont moins précises que des 3 aiguilles, chiantes à régler quand on les porte en alternance, et une révision coûte le prix d’une jolie petite montre d’occasion.

De plus, je suis convaincu que certaines de ces montres, hors Patek Philippe, ne pourront plus être réparées si les marques qui les commercialisent aujourd’hui disparaissent ou changent de stratégies et décident d’arrêter les complications. Les manufactures acquises par des marques de luxe se plieront aux strategies de ces marques, et si entretenir tourbillons, répétitions minutes, quantièmes perpétuels n’est pas profitable, et bien ils ne le feront plus... et les indépendants ne trouveront jamais les pièces pour le faire!

Donc, en ce qui me concerne, au delà du chronographe et de la date, plus de complications!
idem
Revenir en haut Aller en bas
laurentb60260
Animateur
laurentb60260

Nombre de messages : 1138
Localisation : Chantilly
Date d'inscription : 01/02/2009

Le burn-out des montres à complications - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le burn-out des montres à complications   Le burn-out des montres à complications - Page 2 EmptyMer 19 Fév - 23:21

En ce qui me concerne, je préfère la simplicité. Un Calendrier annuel est déjà trop difficile à remettre en marche, surtout le lundi matin ou après un retour d'hibernation !
Revenir en haut Aller en bas
 
Le burn-out des montres à complications
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: