FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
rackamlevert
Membre super actif
rackamlevert

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 21/10/2016

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyDim 21 Juin - 5:59

@Laureline a écrit:
On se demande simplement ce que font les enseignants dans ce post...

En revanche, et dans le même ordre d'idée, j'ai mal en voyant écrit 16ième siècle au lieu de XVIième...
Je ne vois pas bien le lien avec les enseignants...

Concernant les siècles, tu as mal genre "crise hémorroïdaire" ou pire?  clown
Parce que XVIième on devrait l'écrire en minuscule avec "e" en exposant et non comme tu l'écris.

[url=https://www.question-orthographe.fr/question/eme-siecle-de-quelle-facon-ecrire/#:~:text=On %C3%A9crit xxe si%C3%A8cle avec,bordes le 14 mars 2018.&text=C'est exact%2C j',dit minuscules pour faire court.]https://www.question-orthographe.fr/question/eme-siecle-de-quelle-facon-ecrire/#:~:text=On%20%C3%A9crit%20xxe%20si%C3%A8cle%20avec,bordes%20le%2014%20mars%202018.&text=C'est%20exact%2C%20j',dit%20minuscules%20pour%20faire%20court.[/url]

PS Puis on s'en fiche sur ce sujet non?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 56533
Date d'inscription : 05/05/2005

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyJeu 25 Juin - 21:00

Merci à Grégory Pons qui a repris cet article sur son site Business Montres !

https://businessmontres.com/article/vend-des-marges-des-cons-et-va-les-augmenter-au-maximum-tribune-libre-de-zen-forumamontres-adn

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
AdrienP
Nouveau


Nombre de messages : 9
Age : 30
Date d'inscription : 22/06/2020

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyJeu 25 Juin - 21:54

Sujet très intéressant !
Pour ma part, du haut de mes 29 ans, jamais je ne porterai une montre connectée.
Je m’intéresse, même si cela prend du temps, à l'histoire derrière les marques, et même si pour le moment je n'ai qu'une seule montre, chacun de mes prochains achats sera orienté sur deux créneaux : la marque (notamment son histoire) et l'esthétique (même si j'avais les moyens, je n’achèterais jamais Rolex car je n'aime pas leur identité visuelle).

Effectivement l'industrie horlogère est en crise depuis que les Apple et autres envahissent le segment, mais pour moi ce ne sont pas des montres.
Il faut que les marques gardent en tête que le nombre de personnes appréciant les montres est limité, et que malheureusement dans cette optique on ne peut pas faire une croissance à deux chiffres chaque année.

De mon point de vue (mais ça ne plaira pas forcément à tous), je trouve que les grandes marques devraient essayer de s'orienter vers un segment entrée de gamme plus fourni.
Je ne parle pas forcément de toutes, et je suis conscient qu'un mouvement manufacture ne peut pas être vendu au rabais, mais en proposant des modèles à 500-1000€ des marques comme Tissot ou Frédérique Constant s'attirent une clientèle que d'autres n'auront jamais.


Je rejoins également à 100% l'avis que j'ai lu un peu plus haut : la montre connectée "haut de gamme" est une aberration. Par définition, le processeur intégré, les différents capteurs... seront obsolètes dans l'année ou presque, et la batterie devra être changée dans les 5 ans.
Moi qui espère pouvoir léguer les mienne en état de marche à mes enfants dans plusieurs dizaines d'années avec un bon entretien, je sais d'avance que c'est impossible dans le monde "connecté" et je ne m'y intéresse donc absolument pas.
Revenir en haut Aller en bas
isosta
Membre référent
isosta

Nombre de messages : 8060
Age : 60
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 14/03/2009

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyJeu 25 Juin - 22:26

Post très intéressant !

habituellement tout ce qui concerne le marché du neuf me fatigue vite. Je lis en travers et... pas tout !

là j'ai tout lu et trouve que les interventions de tous sont intéressantes, que les avis différents se tiennent,
et surtout, pour une fois sont exprimés sans trop d'agressivité.

peut-être le début du FAM d'après ... Mr. Green 

Bon faut pas pousser quand même je retourne à mes vintage; marché ou ça bouge plus.

Peut être une relation de cause à effet. Certainement...

Isosta
Revenir en haut Aller en bas
zatopek
Membre super actif
zatopek

Nombre de messages : 353
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/04/2016

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 0:35

Dans les années 50 la montre était un produit généralisé et éminemment utilitaire, nécessaire comme une casserole ou une brosse à dents. Elle était déjà un marqueur social comme posséder un Mercedes au lieu d'un Fiat mais le besoin impératif était là. Seule une immense minorité des gens regardaient l'objet d'un point de vue passionnel.

La preuve? L'avènement du quartz, les gens n'ont pas eu l'ombre d'un doute en passant d''une technologie fragile, imprécise et chère à une "meilleure". Pas de sentimentalisme ou des notions de noblesse a se poser par rapport à cet objet de consommation là.  

La recherche de la précision chronométrique était un argument manketing comme aujourd'hui les montres vertes ou l'utilisation du bronze à tout va...ou enfin les fonctionnalités d'une apple watch (désolé, c'est bien une montre, elle se porte au poignet). Les marques communiquaient ainsi.

Aujourd'hui, la montre mécanique n'étant plus nécessaire, le public ciblé s'est rétréci. Donc une autre époque et un produit différent, un produit de luxe, dispensable. Un autre marché.

Après, comme vendre la chose? On joue la carte de la chronométrie et de la fiabilité tant chérie par les passionnés? Ces passionnés, ils représentent quel pourcentage des ventes ?

Moi, CEO, passionné d'horlogerie, simple exécutif mis en place par des actionnaires, je vendrais mon âme sans douter.

Ils sont où? chez Insta et Facebook ? Ils viennent d'où? de l'Asie? Ils veulent du doré et du clinquant? allons-y !

Une maison peut aussi jouer la carte de son ADN. Elle se positionnera dans un marche de niche. Un micro marché, un autre marché.
Revenir en haut Aller en bas
zatopek
Membre super actif
zatopek

Nombre de messages : 353
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/04/2016

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 1:32

Ou autrement, on pourrait imaginer que pour Rolex la précision est une contrainte plus qu'un but inscrit dans leur Adn.

S'ils pouvaient s'en passer de leurs 1-3 secondes de dérive sans perdre du marché ils le feraient puisque le paradigme "recherche de la précision" n'est plus d'actualité dans ce nouveau monde.

Leur problème est qu'Omega viendrait taper a la table en reivindicant leurs coaxiales et que le number 1 ne peut pas se faire trop dépasser dans un critère.

Ils font quoi donc? Du clinquant pour les nouveaux marchés, du Federer pour argumenter leur classe et du fiable parce qu'on ne peut pas s'en passer...malheureusement.

Je reconnais beaucoup de cynisme mais l'idée est là...
Revenir en haut Aller en bas
Eric67
Membre référent
Eric67

Nombre de messages : 8187
Age : 41
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 02/10/2011

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 1:40

Sauf que la production d'une montre fiable et précise a toujours été le credo de Rolex. C'est bien dans leur ADN. Bien sûr il a fallu la vendre aussi, c'est fait pour ça. Mais c'est la base sur laquelle repose l'édifice. Même aujourd'hui, où on n'achète que rarement une Rolex pour ces raisons, je pense que ces caractéristiques sont quand même souvent présupposées par l'acheteur. Je doute que Rolex puisse s'en passer.
Revenir en haut Aller en bas
zatopek
Membre super actif
zatopek

Nombre de messages : 353
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/04/2016

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 1:42

@Eric67 a écrit:
Sauf que la production d'une montre fiable et précise a toujours été le credo de Rolex. C'est bien dans leur ADN. Bien sûr il a fallu la vendre aussi, c'est fait pour ça. Mais c'est la base sur laquelle repose l'édifice. Même aujourd'hui, où on n'achète que rarement une Rolex pour ces raisons, je pense que ces caractéristiques sont quand même souvent présupposées par l'acheteur. Je doute que Rolex puisse s'en passer.

Je suis d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
zatopek
Membre super actif
zatopek

Nombre de messages : 353
Age : 47
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 30/04/2016

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 1:58

Ou alors on pourrait dire qu'ils ont vendu leur âme (leur ADN) en travestissant leurs montres outils.

Ou en mettant de côté la sobriété.

Ou en laissant de côté une partie de passionnés.

Enfin pour dire que cette histoire d'ADN, dans le monde que nous vivons, me paraît un concept un peu judeo-chrétien que j'aimerais embrasser sans y croire vraiment.

...
Revenir en haut Aller en bas
chubby
Membre super actif
chubby

Nombre de messages : 401
Age : 62
Localisation : prés de Bordeaux
Date d'inscription : 14/02/2006

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 2:52

Tellement vrai .... et toujours parfaitement écrit, un grand merci pour cet article !
tout ça me remonte le moral pour un vendredi matin morose.
Vivement le grand nettoyage.!!!

Pour ma part, entre la flambée stratosphérique des prix, "le n' importe quoi" de Chrono 24 je me désintéresse de plus en plus des montres, au profit des mouvements et de la pendulerie
Revenir en haut Aller en bas
jacno1977
Pilier du forum
jacno1977

Nombre de messages : 1538
Date d'inscription : 15/03/2016

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 3:16

Par rapport à ce genre d'articles, je me demandais ce qu'il faut penser de marques Suisses sans grande réputation ou légitimité historique.
Je pense à mon Chrono Frederique Constant, une montre très qualitative, superbes finitions, un mouvement de qualité qui reste toujours aussi précis à la seconde près d'un jour à l'autre, que j'ai eu pour "seulement" 1500 euros. 
Comparativement à des Chronos Chinois grossièrement fabriqués à 800 euros, ou la Seiko Landmaster que j'avais payé plus de 2000 euros qui prenait 14 secondes par jour, je me dis qu'il existe des marques Suisses ou l'on n'est pas pris pour un imbécile, du moment qu'on n'accepte de ne pas avoir la "marque" au poignet.
Il est vrai que s'agissant de Frederique Constant, j'ai lu ici même sur FAM que rien que le nom, ça ne "classait" pas, un fabricant pas assez cher, ça ne faisait pas sérieux, ça suscitait le mépris, pour eux, le nom de la marque prime. Qu'on les prenne pour des sots, c'est un peu la normalité d'un marché de s'en charger, les "marques", se sont adaptés à cette demande idiote.. Il me semble qu'il n'y a rien de nouveau en fait, si on achète un produit pour le nom qui est écrit dessus, si c'est le nom qui est le seul porteur de la valeur au détriment du produit, il n'y a pas d'anomalies à ce que des gens payent dix fois ce que ça vaut ou plus, puisque c'est ce qu'ils souhaitent. Je pense que ce sont plutôt les marques qui sont aujourd'hui les victimes d'une demande ridicule de clients qui ne voient que l'esthétique, le logo, le "wouah", les likes, etc... sur l'aspect extérieur, la com qui est faite, etc.. Comment s'y prendre pour trouver ou créer une clientèle qui achète une vraie et belle montre ? Est-ce encore possible...


Dernière édition par jacno1977 le Ven 26 Juin - 4:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
francois77
Membre référent
francois77

Nombre de messages : 6219
Age : 42
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 08/03/2012

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 3:47

Attendant  la naissance de mon héritier, je voyais basculer ma vie pèpère vers une vie complètement anarchique, dangereuse et risquée jocolor . J'avais donc besoin d'une montre capable de me suivre dans ces conditions extrêmes. Il me fallait un "Instrument pour Professionnel". Je suis donc tombé sur une marque dont le slogan était "Instruments for Professionals". Je vérifie que ce n'est pas juste un discours. Et non cà se retrouve dans les caractéristiques des montres, la mienne est étanche à 3000m (ça passe pour le bain et la piscine). Il y a des montres spécifiques pour les pilotes, les plongeurs, les aventuriers... bref, une correspondance entre la com, le produit et l'histoire. Aujourd'hui cet ADN a disparu et je n'arrive plus à trouver le bon qualificatif pour cette marque... ou peut-être si: "Instruments for Hipsters".
Revenir en haut Aller en bas
Nalika
Animateur
Nalika

Nombre de messages : 895
Age : 39
Localisation : CH-TH
Date d'inscription : 07/08/2019

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyVen 26 Juin - 4:59

Meuuuuu nooon, sérieux, Beckham et Pitt auraient des têtes de hipsters, d'influencers ?  Tu ne t'identifies pas comme l'un des leurs ?  Même avec ton chrono avenger transocean limited cosc au poignet ? 


Je plaisante, bien sûr.
Je suis 100% d'accord avec ton post François77
Revenir en haut Aller en bas
Raxevis Arcofin
Membre Actif
Raxevis Arcofin

Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 21/07/2019

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptySam 27 Juin - 2:47

Personnellement je ne trouve pas ce billet déprimant. 

Ce qui est déprimant c'est de courir moins vite et moins longtemps, d'avoir décalé récemment d'un cran la ceinture de son pantalon ou constaté avec amertume que le mois de mai est encore passé plus vite que novembre.
Pour la plupart d'entre nous l'horlogerie c'est de la mécanique fine avec tout un tas de noms charmants dedans. C'est la détente d'un ressort qui entraîne l'oeil d'un échappement jusqu'au lent parcourt d'une trotteuse sur un cadran. 
C'est aussi sourire ou rire lorsque, durant une panne de courant la pendule sonne et qu'un des jeune de 20 ans présent dit: Ahh! Le courant est revenu et saute sur la zapette de la tv puis rouspete en constatant que non et enfin s'interroge sur la batterie, vu qu'il ne n'a jamais vu de fil électrique sur l'horloge. Pour finalement accepter que décidément tout ne fonctionne pas avec du courant.
Lorsque je montre ma collection de roulements à billes peu de gens en comprennent l'intérêt (du roulement, pas de la collection hein?!). Pourtant...
Fernand Raynaud disait dans l'un de ses sketchs qu'il était calé en mécanique parce que -d'ailleurs- sa grand-mère avait une machine a coudre. (Perso, la grand-mère de ma montre a été sur la lune ...)

Pour ce qui est de la valeur ou des repères, les marques n'en n'ont plus d'assez solide pour s'y rattacher, parfois s'il en est un, alors, le temps que la campagne de pub soit décidée la valeur a disparue et le slogan pondu pour l'occasion c'est retourné contre elle. 
Finis la traversée de la manche à la nage, la 1ere plongée en bathyscaphe à -3000m, le "premier pas" sur la lune ou un tournage au Mans sur le circuit des 24h.

Force est de constater que les montres d'Horloger comptent a peu près pour rien dans les grands exploits d'aujourd'hui.
 
Peut-être que les montres d'aujourd'hui sont comme les vieux meubles: ceux que l'on a nous avons plaisir a sortir pour eux l'encaustique Rivain et le Mirror... mais aussi à les peindre en RAL 7043. Et comme pour les montres il existe les swatchs, pour se meubler il existe les meubles Ikea. Le partage, le désir, l'environnement sans doute favorisent ou imposent l'un ou l'autre.

Dans l'ensemble les innovations qui vont survenir dans les mois ou années ne changeront rien de fondamental, le besoin ne reviendra pas. Il va rester le plaisir. Sous toutes ses formes. Du plus classique au plus surprenant (mon écran de veille est une Panerai).
C'est pourquoi avant tout, l'ADN de nos montres aujourd'hui c'est surtout le notre. A nous de le défendre et comme pour la reproduction, a nous de la partager.
Revenir en haut Aller en bas
Chocorose
Nouveau


Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 04/10/2019

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptySam 27 Juin - 9:46

@Laureline a écrit:
En revanche, et dans le même ordre d'idée, j'ai mal en voyant écrit 16ième siècle au lieu de XVIième...
Moi de même, sachant que cela s'orthographie XVIe siècle clown
Revenir en haut Aller en bas
Hardooz
Membre très actif
Hardooz

Nombre de messages : 226
Age : 37
Localisation : 95
Date d'inscription : 06/06/2016

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptySam 27 Juin - 12:34

Certes, la communication est capitale. 
Mais dans le cas de l’horlogerie, je ne sais pas si le problème n’est pas plus le marché que la comm. 
le marché a rétréci et n’est plus suffisamment grand pour toutes les marques. 
Je pense que même en affirmant leurs adns et en adaptant leur comm, d’autres produits sont venus manger des parts de marché à l’horlogerie et il y a en ce moment une sélection naturelle qui se fait parmi les maisons. 
C’est le jeu. Et donc. a tord ou à raison, beaucoup de maisons vont chercher de nouveaux marchés, et il se trouve qu’il y a de bons clients sur Instagram
Revenir en haut Aller en bas
Laureline
Membre Actif


Nombre de messages : 94
Age : 49
Date d'inscription : 06/12/2010

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyLun 29 Juin - 4:41

@Chocorose a écrit:

Moi de même, sachant que cela s'orthographie XVIe siècle clown
C'est bien keske j'dis, tout merde...
Revenir en haut Aller en bas
-Slayer-
Animateur
-Slayer-

Nombre de messages : 864
Localisation : En Chine libre
Date d'inscription : 21/08/2018

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyMar 30 Juin - 10:45

Pas d'accord avec ceux qui doutent de l'importance capitale pour Rolex de ne pas être à la pointe de la robustesse et la fiabilité. 
C'est essentiel pour eux plus que pour n'importe quelle maison, là où les autres marques ont une clientèle en majorité un minimum conscientes des contraintes d'une mécanique, chez Rolex c'est une majorité de clients peu au fait voir complètement ignares et souvent peu concernés de la montre mécanique. L'échange d'informations techniques avec les vendeurs se limite souvent aux consignes sur l'étanchéité, et voilà.

Si la Sub que machin a reçu à sa bar-mitsva il y a 7 ans se met à prendre 12 secondes par jour ou de la buée sous le cadran elle risque fort de rester comme ça jusqu'à ce qu'elle finisse au tiroir / eBay / refilée à son fils, là elle aura peut-être la chance d'aller en révision. 
Je me demande fort d'ailleurs quelle est la part de Rolex qui voient un service de maintenance dans les 15 années après achat. Ça ne doit pas être la folie.


C'est cette fiabilité et cette robustesse qui leur permet d'être au poignet de toute cette écrasante majorité de gens qui se contrefichent de l'horlogerie et veulent juste le marqueur social ou se faire plaisir avec un bijou / objet de luxe. Ces gens n'achèteraient pas un produit qui leur impose des contraintes.
Revenir en haut Aller en bas
Piotr65
Membre super actif
Piotr65

Nombre de messages : 435
Age : 54
Localisation : Helvétie
Date d'inscription : 17/11/2010

"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet   "J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet - Page 2 EmptyMar 4 Aoû - 0:29

Sujet fort intéressant, oui. Les réseaux sociaux ont bouleversé notre rapport à la réalité, à l'information et à la manière de communiquer. Le monde du luxe, pas seulement horloger, s'y est engouffré et y a dirigé une part de plus en plus importante de son (imposant) budget en communication. Pendant une bonne décennie, les marges et les ventes ont explosé, et ce sont bien les marques aux plus gros moyens de visibilité qui ont ramassé la plus grosse part du gâteau. 
Au moment où l'horlogerie suisse a failli disparaître face aux montres à quartz, un trio de visionnaires a créé la Swatch avec le succès que l'on sait. Les garde-temps mécaniques n'avaient plus aucune crédibilité en termes de rapport précision/coût et plus grand monde n'en voulait et ne s'y intéressait. Parmi les multiples anecdotes significatives de cette époque, il y a Zenith qui a failli mettre à la benne son El Primero. La stratégie de reprise a consisté à recréer l'envie face à un objet pérenne, issu d'une tradition mécanique centenaire, un beau bijou horloger qui durera dans le temps, qui racontera une histoire, qui portera le rêve, etc. Et qui accessoirement donnera l'heure. Pour moi, dès ce moment-là, tout est déjà devenu marketing dont les passionnés que nous sommes sont les "victimes" consentantes. Une Speed portée sur la lune ? Très désirable aujourd'hui parce qu'il y a eu une communication patiemment élaborée autour de cette histoire qui n'intéressait pas grand-monde il y a 25 ans. D'ailleurs la montée en gamme d'Omega, pour ne prendre que cet exemple, est le fruit d'une décision marketing du Swatch Group également. Je vois dans le succès de Rolex le fruit d'une grande cohérence dans la communication comme dans le développement de sa gamme: créer un vrai désir qui reste constant malgré l'augmentation de la production, monter en tarifs en s'assurant que les ventes suivent et que la qualité demeure, etc. Hélas, peu de marques peuvent effectivement en dire autant. 
Personnellement, je suis également beaucoup moins sensible aux influenceurs voire même ambassadeurs de luxe et autres placements de produits. Mais c'est sans doute parce que j'appartiens à une génération qui ne s'informe pas à travers Facebook et qui n'est pas fascinée par le dernier Youtubeur à la mode. La déferlante d'images et de vidéos produit certainement également une banalisation peu compatible avec le vrai désir, d'autant que l'on semble investir aujourd'hui beaucoup plus sur la forme que sur le fond. Sans doute aussi que le marketing d'Apple, dont l'efficacité n'est plus à démontrer, capte une partie grandissante du rêve des millenials. C'est pour cela qu'il me semble que l'autrefois visionnaire JC Biver se trompe lorsqu'il pense qu'une montre connectée Tag Heuer puisse détourner une partie des acheteurs potentiels de l'Apple Watch: ils sont fascinés par la marque à la pomme, alors que le nom de TH ne leur parle absolument pas...
Revenir en haut Aller en bas
 
"J'ai mal à mon ADN" Déclaration d'un fondateur de maison horlogère - Billet
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: