FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 Petite histoire des rubis synthétiques

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54785
Date d'inscription : 05/05/2005

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMar 1 Jan - 10:12

Avant 1902, les pierres des montres sont de véritables rubis, des pierres précieuses qui coutent cher et sont souvent limitées dans le montage des montres par souci d'économie.
Il faut attendre l'invention du corindon, pierre dure synthétique, par un Français: Auguste Verneuil qui à partir de 1902 va permettre d'étendre l'empierrage, à des montres plus abordables. Ce corindon s'obtient par fusion de poudre d'oxyde d'aluminium avec un colorant rouge ( ou d'une autre couleur). la pierre suynthétique est très dure et évite l'usure de frottement des pivots.

Pour autant, toutes les montres après 1902 ne sont pas empierrées avec des pierres synthétiques et les manufactures qui ont parfois des stocks importants de pierre vont en vanter l'utilisation en soulignant dans leurs publicités que les pierres ne sont pas synthétiques...

L'affaire durera jusqu'aux milieu des années 20 jusqu'à ce que les cours des rubis deviennent trop élevés pour se passer du corindon et jusqu'à ce que tout le monde soit finalement convaincu de la qualité de ces pierres.

Par luxe certaines sont parfois bleue ou transparentes laissant supposer la présence d'autres pierres. Les pierres ont gardé le nom de rubis autrefois davantage justifié et sont restées rouges ...

De nos jours une filiale de Swatch Group fabrique ces pierres en quasi monopole pour toute l'horlogerie.


Un lien pour en savoir plus ...

http://www.watches-lexic.ch/pages/fr/tec/exp10.htm

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
ricodelo
Pilier du forum
ricodelo

Nombre de messages : 1807
Age : 46
Localisation : Croix, din l'ch'nord
Date d'inscription : 17/06/2007

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMar 1 Jan - 11:46

@ZEN a écrit:





De nos jours une filiale de Swatch Group fabrique ces pierres en quasi monopole pour toute l'horlogerie.


Un lien pour en savoir plus ...

http://www.watches-lexic.ch/pages/fr/tec/exp10.htm

Là dessus aussi Shocked Shocked
Ils sont partout....
Revenir en haut Aller en bas
rafiki
Animateur
rafiki

Nombre de messages : 1199
Localisation : Le Ch'Nord
Date d'inscription : 12/11/2006

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMar 1 Jan - 12:26

Si mes souvenirs sont corrects, les verres "saphire" de nos montres sont aussi en corindon...
Revenir en haut Aller en bas
-tac-
Membre Hyper actif
-tac-

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 27/10/2006

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMar 1 Jan - 12:35

@rafiki a écrit:
Si mes souvenirs sont corrects, les verres "saphire" de nos montres sont aussi en corindon...

oui.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Corindon

Citation :
Certains fabricants horlogers ont même tenté d'utiliser le corindon pour fabriquer des boîtes de montre complètes en deux parties assemblées par exemple par collage, mais la difficulté d'usinage (outils diamantés ou laser) limite la richesse des formes qu'il est possible d'obtenir de cette manière. Ces montres jouissent cependant des mêmes avantages que les glaces inrayables, à savoir une inaltérabilité durable, sauf à être malencontreusement rayées par un diamant.

La fiche wikipedia ne donne aucune source là - dessus ? Quelqu'un sait quelles sont ces montres ?
Revenir en haut Aller en bas
philou
Membre Hyper actif
philou

Nombre de messages : 517
Age : 53
Localisation : SUNDGAU
Date d'inscription : 17/05/2005

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMar 1 Jan - 23:57

Merci pour ce lien très instructif Chinois Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Benoit C
Animateur Chevronné
Benoit C

Nombre de messages : 1468
Localisation : Londres
Date d'inscription : 24/06/2007

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 1:03

Merci pour cette histoire instructive!

Mais existe-t-il encore des montres récentes dans lesquelles les rubis sont de "vrais" rubis? Y a t-il moyen de faire la différence entre les 2 pas trop difficilement (donc pas la température de fusion par exemple tongue )?
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54785
Date d'inscription : 05/05/2005

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 1:27

Un oeil expérimenté est capable de faire la différence entre une pierre de synthèse et une vraie. J'ai quelques montres ZENITH notamment faites dans les années 20 avec de vrais rubis et évidemment des montres antérieures à 1902.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
PIFPAF
Membre référent
PIFPAF

Nombre de messages : 5340
Age : 41
Localisation : parc de sceaux, avec les écureuils, dans le maquis...
Date d'inscription : 24/04/2007

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 1:27

Je pensais que le corindon était constitué de carbone comme le diamant. Merci. Chinois

Les pierres synthétiques n'offrent t-elle pas une meilleure résistance vu qu'elles sont exempte de défauts?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bashfr.org/?sort=latest , www.paraletpiped.info/10.ht
steyr
Membre référent


Nombre de messages : 5740
Date d'inscription : 14/12/2005

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 1:40

En théorie, oui, de même qu'on a, d'après les explications de Jean-Michel, les pierre monocristallines et les polycristallines. Les premières sont réalisées selon le procédé de Verneuil alors que les secondes sont obtenues par frittage.

Les premières sont plus homogènes et figurent, par exemple, dans les finitions plus élevées des calibres ETA.

Christian.
Revenir en haut Aller en bas
le plombier
Puits de connaissances
le plombier

Nombre de messages : 4401
Age : 47
Date d'inscription : 19/12/2006

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 1:52

J'ai lu (je ne sais plus ou) que les nouveaux rubis avais la capacitée à "retenir" le lubrifiant de manière plus efficace.
Revenir en haut Aller en bas
PIFPAF
Membre référent
PIFPAF

Nombre de messages : 5340
Age : 41
Localisation : parc de sceaux, avec les écureuils, dans le maquis...
Date d'inscription : 24/04/2007

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 2:28

Peut étre parce que la structure chimique des pierres est plus stable electriquement.
Alors que celle de la plupart des métaux ne l'est pas, oxydation, magnétisme.

Sur mon leatherman (un Charge TI) les axes sont en bronzes.
Le corindon est t-il cassant ou pourrait t-il remplacer ces axes en bronze.


Autre question, des fabricants de montres ont ils tentés de faire des verres saphir de couleur? colors Ca pourrait étre sympa une faible teinte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bashfr.org/?sort=latest , www.paraletpiped.info/10.ht
Alexis
Membre Hyper actif


Nombre de messages : 717
Age : 37
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 31/08/2007

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 2:36

vraiment passionnant tout ça les amis
Revenir en haut Aller en bas
rafiki
Animateur
rafiki

Nombre de messages : 1199
Localisation : Le Ch'Nord
Date d'inscription : 12/11/2006

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 9:57

@PIFPAF a écrit:
Peut étre parce que la structure chimique des pierres est plus stable electriquement.
Alors que celle de la plupart des métaux ne l'est pas, oxydation, magnétisme.

Sur mon leatherman (un Charge TI) les axes sont en bronzes.
Le corindon est t-il cassant ou pourrait t-il remplacer ces axes en bronze.


Autre question, des fabricants de montres ont ils tentés de faire des verres saphir de couleur? colors Ca pourrait étre sympa une faible teinte.

Je pense que les récentes Milgauss à verre "vert" en sont un exemple:

Petite histoire des rubis synthétiques 200-600_363_1_actu
Revenir en haut Aller en bas
Guardala
Passionné absolu
Guardala

Nombre de messages : 2681
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/12/2005

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 10:19

Question au passage: pourquoi leur avoir conservé cette teinte rouge?
Il me semble qu'oméga les serti en violet dans les 861, un peu de diversité colorimétrique dans les mouvements ne ferait pas de mal !
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54785
Date d'inscription : 05/05/2005

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 11:30

Il y a derrière ça une culture. Le rubis est rouge et jamais autrement alors il fallait ressembler à l'original.
Le bleu ou le transparent ne font pas sérieux. Je crois qu'il ne faut pas aller chercher plus loin.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
straslike
Pilier du forum
straslike

Nombre de messages : 1923
Date d'inscription : 04/11/2007

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyMer 2 Jan - 11:45

Merci pour l'info. je me coucherai moins c.. Chinois
Revenir en haut Aller en bas
fdm44
Membre éminent.
fdm44

Nombre de messages : 22943
Age : 53
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 18/03/2007

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyJeu 3 Jan - 4:19

@straslike a écrit:
Merci pour l'info. je me coucherai moins c.. Chinois

Pareil pour moi !!! Merci pour ces très intéressantes infos Impec
Revenir en haut Aller en bas
Necromago
Membre super actif
Necromago

Nombre de messages : 362
Age : 40
Localisation : Brest
Date d'inscription : 03/05/2010

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyLun 28 Juin - 10:47

Merci pour ces informations.

Ce qui explique que la montre, du grand-père de Mme, fonctionnait de moins en moins bien à chaque visite chez l'horloger...
Il devait récupéré les vrai rubis et les remplacer par autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
evh5150
Puits de connaissances
evh5150

Nombre de messages : 4252
Localisation : France
Date d'inscription : 03/07/2007

Petite histoire des rubis synthétiques Empty
MessageSujet: Re: Petite histoire des rubis synthétiques   Petite histoire des rubis synthétiques EmptyLun 28 Juin - 11:30

Je me coucherai moins bête ce soir Chinois
Revenir en haut Aller en bas
 
Petite histoire des rubis synthétiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma petite histoire...
» Petite histoire de la Breguet "Marie Antoinette"
» Petite plante à identifier, svp. ( Identifiée : Saxifraga )
» petite bétise!!!!!!!
» Petite vivace à identifier svp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Les Grandes Heures de FAM-
Sauter vers: