FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 57166
Date d'inscription : 05/05/2005

Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Empty
MessageSujet: Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel   Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel EmptyJeu 31 Jan - 0:47

Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Art_girard_perregaux_08_0131_gp1966_01Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Art_girard_perregaux_08_0131_gp1966_02

Citation :
La montre Girard-Perregaux 1966 Palladium célèbre le prix du Centenaire de l’observatoire de Neuchâtel décerné à la Manufacture de la Chaux de Fonds

La montre Girard-Perregaux 1966 Palladium célèbre le prix du Centenaire de l’observatoire de Neuchâtel décerné à la Manufacture de la Chaux de Fonds. En 1966, le Conseil d’État du canton de Neuchâtel décide, en effet, de récompenser les travaux et les développements de Girard-Perregaux dans le domaine de la chronométrie en attribuant à la marque le Prix du centenaire de l’Observatoire.

Depuis Constant Girard-Perregaux qui soumet ses garde-temps à l’examen de l’Observatoire jusqu’à la mise au point des premiers chronomètres haute fréquence (36’000 alternances par heures avec le Gyromatic HF), Girard-Perregaux a reçu en effet plus de 1000 prix et distinctions de la part de cette institution, gardien du temps précis pendant plus d’un siècle.

La forme de son boîtier s’inspire de montres Girard-Perregaux dessinées dans les années 60. Grand classique horloger, ce design élégant impose ses lignes pures et une lisibilité intemporelle. Une icône revisitée avec un matériau inédit: le palladium. Par sa rareté, ce métal précieux souligne le caractère exceptionnel de ce garde-temps. Vingt fois plus rare que l’or, il est plus résistant que ce dernier. Sa blancheur incomparable illumine de reflets éclatants le boîtier de la Girard-Perregaux 1966 Palladium, disponible en deux éditions limitées de deux cent cinquante pièces chacune.

GIRARD-PERREGAUX 1966
PRIX DU CENTENAIRE DE L’OBSERVATOIRE DE NEUCHÂTEL

BOÎTE
Matière : Palladium
Diamètre : 38.00 mm
Hauteur : 8.50 mm
Glace : Saphir antireflet
Fond : vitré saphir gravé avec une mention spéciale
Etanchéité : 3 ATM

MOUVEMENT
Mouvement : Girard-Perregaux GP03300, automatique
Calibre : 11½’’’
Fréquence : 28.800 alternances/heure (4Hz)
Réserve de marche : minimum 46 heures
Rubis : 27
Fonctions : heure, minute, seconde, date

Bracelet alligator avec boucle ardillon

Série limitée et numérotée à 250 pièces

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
docteurfrancois
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/11/2010

Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Empty
MessageSujet: GP 1966 Série Limitée Palladium   Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel EmptyJeu 18 Nov - 0:05

J'ai une GP 1966 or et je viens d'acheter cette montre la GP1966 palladium.
J'ai eu le coup de foudre..
Elle me semble sublime et très simple à la fois.
Je pensais l'offrir à mon fils pour ses vingt ans, mais il n'a pas le même enthousiasme...
Voici les photos, qu'en pensez vous?

Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Gp5net10
Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Gp9net11
[url=https://servimg.com/view/15888539/6]Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Gp3net12
Revenir en haut Aller en bas
Jicé
Animateur Chevronné


Nombre de messages : 1320
Localisation : Bourbonnais
Date d'inscription : 11/02/2009

Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Empty
MessageSujet: Re: Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel   Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel EmptyJeu 18 Nov - 2:56

Bonjour et bienvenue,

Je la trouve très désirable cette GP : classique, élégante, sobre, et terriblement masculine ; un esprit fin 70' début 80'* revisité. Très bien. Quid du mouvement ?



* même si c'est une réédition dun modèle de 1966



En fait, elle est terrible cette montre...
Revenir en haut Aller en bas
Lino
Membre super actif
Lino

Nombre de messages : 368
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/07/2010

Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Empty
MessageSujet: Re: Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel   Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel EmptyJeu 18 Nov - 3:11

Intemporelle, mais c'est vrai qu'a 20 ans à moins d'être toujours en costume, ce n'est pas le design le plus apprécié bien que très épurée, Moi en ayant 18, je la trouve sobre et très classe, mais elle représente pas AMHA la montre quotidienne qu'une personne de 20 ans environ se verrait porter.
Revenir en haut Aller en bas
docteurfrancois
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 17/11/2010

Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Empty
MessageSujet: GP 1966 Série Limitée Palladium mouvement   Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel EmptyJeu 18 Nov - 22:33

Bonjour,

merci de vos avis précieux.

Comme indiqué ci-dessus le mouvement :
Girard-Perregaux GP03300, automatique
Calibre : 11½’’’
Fréquence : 28.800 alternances/heure (4Hz)
Réserve de marche : minimum 46 heures
Rubis : 27
Fonctions : heure, minute, seconde, date

Il faut reconnaître que la vision de la fluidité du mouvement à travers le fond saphir a été pour beaucoup dans mon coup de foudre...
C'est carrément hallucinant:
après quelques mouvements, même limités, la masse oscillante tourne comme totalement libre .
Un effet d'optique fait alors apparaître la totalité du mécanisme.

Je ne suis pas encore sur d'avoir le courage de m'en séparer...
Une petite photo pour le plaisir!

Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel Gp10ne10

Bonne journée,

JMF
Revenir en haut Aller en bas
 
Hommage Girard Perregaux au Prix du centenaire de l'Observatoire de Neuchâtel
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: