FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 ZENITH ZERO G Les premières explications

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54432
Date d'inscription : 05/05/2005

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyLun 25 Fév - 20:37

Vous êtes nombreux à poser des questions sur la nouvelle ZERO G de ZENITH et comme cette innovation est réellement intéressante, je vous propose les première explication avant d'aller un peu plus loins d'ici quelques jours.

D'abord les montres prototypes présentées à Dubai. Ces prototypes n'ont pas encore les fonctionnalités des versions définitives qui seront servies à partir d'octobre ( date prévisionnlelle) . Il existe 2 versions DEFY Xtrem et DEFY Classic en or rose.



ZENITH ZERO G Les premières explications Zerog

ZENITH ZERO G Les premières explications Zerog1



La montre présentée comme un tourbillon, n'est pas une déclinaison classique du tourbillon dès lors que le principe fondateur du modèle est de rechercher la gravité zéro de l'échappement en le maintenant à plat quelle quesoit la position de la montre.

ZENITH ZERO G Les premières explications 8800_01_01


L'unique barillet donne à la montre toute son énergie. Le rotor plus petit que celui d'un El Primero classique est "déporté" et l'échappement de la montre est lui même déporté.

L'échappement originellement de type classique ( c'est pour cela que son fonctionnement est garanti) est monté sur deux cardans (style chronomètre de marine) qui lui permettent de rester toujours dans la même position, c'est à dire à plat. Le tout est relié au mouvement par un système de rouages différentiels. Le système est relativement simple, la complication réside dans la miniaturisation dûe au manque de place comme toujours en horlogerie.

ZENITH ZERO G Les premières explications EclatcalibreG0dtailrduit


ZENITH ZERO G Les premières explications ZenithZEROGSchma



La cage du sytème appelé ici tourbillon montre la mise en oeuvre des pièces.

ZENITH ZERO G Les premières explications ZEROGcage


Le différentiel est le secret avec le système de cardan du dispositif , car c'est ce différentiel qui doit transmettre une force suffisante malgré des frictions évidemment plus importantes que dans un système classique de tourbillon ou de calibre. Le différentiel a donné lieu à plusieurs brevets ( une vingtaine) car de lui dépend le fonctionnement du système. Les cardans sont également spéciaux et brévetés.

ZENITH ZERO G Les premières explications ZEROGdifferentiel



Globalement, l'un des intérêts immédiats de l'invention est de faire abstraction des problèmes d'isochronisme puisque l'échappement n'a qu'une seule position. Le barillet est renforcé pour augmenter la puissance de départ.

La montre ne peut mesurer de temps courts que par sa trotteuse puisque ce n'est pas un chronographe. elle reste précise au dixième de seconde par la fréquence de 36 000 alternances qui demeure des versions classiques.

Voici enquelques mots ce qu'on peut pour le moment expliquer de cette nouveauté.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Invité
Invité



ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyLun 25 Fév - 20:45

45 rubis et pas que du petit... des roues, encore des roues !

Un bonheur de voir tout ce petit monde dans la cage du hamster...

Å Chinois
Revenir en haut Aller en bas
le plombier
Puits de connaissances
le plombier

Nombre de messages : 4401
Age : 47
Date d'inscription : 19/12/2006

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyLun 25 Fév - 21:10

Si j'ai bien tout compris ,si je regarde le dessus de la montre en la retournant (au dessus de ma tête) est en portant mon regard vers le haut je ne verrais plus l'échappement mais le "cul" du système .

J'ai bon???

Le plombier pas toujours très clair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyLun 25 Fév - 21:11

@le plombier a écrit:
Si j'ai bien tout compris ,si je regarde le dessus de la montre en la retournant (au dessus de ma tête) est en portant mon regard vers le haut je ne verrais plus l'échappement mais le "cul" du système .

J'ai bon???

Le plombier pas toujours très clair.

Tu peux nous faire un croquis ? mieux une photo ...


Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
MarcDeBeaucaire
Permanent passionné
MarcDeBeaucaire

Nombre de messages : 2322
Date d'inscription : 31/03/2006

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyLun 25 Fév - 21:33

C'est délicieusement compliqué et complètement inutile, c'est donc bien de la haute horlogerie Wink
Dommage que cela ne soit pas plus joli?


Nonobstant, si le principe est de garder l'échappement à plat, l'appellation 'Zero Gravity' est erronée puisque le "à plat" l'est forcement en fonction de la gravité, non?
Dans l'espace, rien (ou tout) n'est à plat et personne ne vous entend crier (ça c'est pour le look Alien de la Xtreme Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
manhatan
Passionné absolu
manhatan

Nombre de messages : 2505
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/01/2008

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyLun 25 Fév - 23:29

Je pense que "Zero G" provient du fait que l'échappement est à plat et donc il n'est pas influencer par la gravité contrairement à un échappement traditionnel. La force de gravité étant uniformement réparti, elle n'a plus d'incidence sur les mouvements de l'échappement et donc sur la précision de la montre. Tout se passe comme si l'échappement est "en apesanteur".
Par contre ce que je ne comprends toujours pas c'est comment ils arrivent à maintenir le système à plat, à l'aide de différentiels, certes, mais ce sont des systèmes très complexes (comme par exemple ceux utilisés dans les gyroscopes en aéronautique) j'ai du mal à croire qu'ils arrivent à mettre ce type de systèmes dans une montre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49723609@N08/
dilettante
Membre très actif


Nombre de messages : 261
Date d'inscription : 11/06/2007

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyLun 25 Fév - 23:57

@MarcDeBeaucaire a écrit:
C'est délicieusement compliqué et complètement inutile, c'est donc bien de la haute horlogerie Wink
Dommage que cela ne soit pas plus joli?


Nonobstant, si le principe est de garder l'échappement à plat, l'appellation 'Zero Gravity' est erronée puisque le "à plat" l'est forcement en fonction de la gravité, non?
Dans l'espace, rien (ou tout) n'est à plat et personne ne vous entend crier (ça c'est pour le look Alien de la Xtreme Mr. Green )

Si l'on considère qu'il n'y a pas de frottements, ce n'est pas la gravité mais l'inertie qui fait le boulot, d'où balancier en platine...
S'il n'y a pas de frottements, un gyroscope (ici le balancier) reste toujours dans le même plan et donc si tu démarres ta montre à l'équateur (balancier à plat) et que tu vas au pôle tu verras le balancier sur sa tranche (tu peux aussi tourner la montre + rapide et moins cher !).

Si tout fonctionne comme prévu, le tour de force de Zénith est de réussir à passer de la force tout en limitant les frottements.

Je voudrais pas être à la place de l'horloger qui devra faire la maintenance de ce machin !

cdt,
Hervé
Revenir en haut Aller en bas
DomMars
Modérateur
DomMars

Nombre de messages : 2206
Age : 49
Localisation : Marseille
Date d'inscription : 19/02/2007

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 2:14

Salut

Dilettante, je pense que tu as mal compris Incompréhensible.

Ce n'est pas le balancier qui est en platine mais la masse automatique qui remonte le ressort.

De plus ce n'est pas l'effet gyroscopique du balancier qui est utilisé (il devrait tourner dans un seul sens et beaucoup plus vite; mais la masse de la demi-sphère fixée sous le tourbillon qui permet au groupe échappement-balancier de toujours rester horyzontal.

C'est pourquoi ce mouvement utilise la pesanteur pour affranchir le balancier-spiral des défauts d'isochronisme engendré par celle-çi. Les défauts de réglage que l'on observe aux positions ou le balancier est vertical ne peuvent apparaitre car le balancier n'est JAMAIS vertical. CQFD

Dom
Revenir en haut Aller en bas
Tokage
Membre référent
Tokage

Nombre de messages : 8719
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 22/05/2005

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 3:41

Merci Zen et Dominique pour ces explications qui confirment mes premières impressions. Dont celle que 0G est en même temps très mal choisit comme nom pour des raisons techniques et très bien choisi car très évocateur.

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
MarcDeBeaucaire
Permanent passionné
MarcDeBeaucaire

Nombre de messages : 2322
Date d'inscription : 31/03/2006

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 8:33

@Tokage a écrit:
Merci Zen et Dominique pour ces explications qui confirment mes premières impressions. Dont celle que 0G est en même temps très mal choisit comme nom pour des raisons techniques et très bien choisi car très évocateur.
Nicolas

C'est vrai qu'appeler une montre "culbuto", "gitomètre" ou "fil à plomb" aurait compliqué le plan marketing... clown
Revenir en haut Aller en bas
-tac-
Membre Hyper actif
-tac-

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 27/10/2006

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:02

@MarcDeBeaucaire a écrit:
C'est vrai qu'appeler une montre "culbuto", "gitomètre" ou "fil à plomb" aurait compliqué le plan marketing... clown

Mr. Green


ce serait pourtant l'appellation la plus exacte clown
Revenir en haut Aller en bas
-tac-
Membre Hyper actif
-tac-

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 27/10/2006

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:07

@le plombier a écrit:
Si j'ai bien tout compris ,si je regarde le dessus de la montre en la retournant (au dessus de ma tête) est en portant mon regard vers le haut je ne verrais plus l'échappement mais le "cul" du système .

J'ai bon???

Le plombier pas toujours très clair.

En théorie oui.

si le système permet dans 100% des positions de la montre demaintenir l'échappement à plat, donc sa position de réglage, comme il est annoncé pouvoir le faire (-tac, pas toujours très clair Mr. Green ) l'ensemble échappement/masse hémisphérique devrait tourner à 360° dans tous les plans, et dans le cas que tu décris on devrais voir la demi shpère.

Mais je suis incapable de dire si c'est le cas au vu du shéma.
Revenir en haut Aller en bas
manhatan
Passionné absolu
manhatan

Nombre de messages : 2505
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/01/2008

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:15

@DomMars a écrit:
Salut

Dilettante, je pense que tu as mal compris Incompréhensible.

Ce n'est pas le balancier qui est en platine mais la masse automatique qui remonte le ressort.

De plus ce n'est pas l'effet gyroscopique du balancier qui est utilisé (il devrait tourner dans un seul sens et beaucoup plus vite; mais la masse de la demi-sphère fixée sous le tourbillon qui permet au groupe échappement-balancier de toujours rester horyzontal.

C'est pourquoi ce mouvement utilise la pesanteur pour affranchir le balancier-spiral des défauts d'isochronisme engendré par celle-çi. Les défauts de réglage que l'on observe aux positions ou le balancier est vertical ne peuvent apparaitre car le balancier n'est JAMAIS vertical. CQFD

Dom

Merci pour cette explication, je viens de comprendre et surtout merci à Zen pour transmettre ce type d'info. Vraiment très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49723609@N08/
steyr
Membre référent


Nombre de messages : 5740
Date d'inscription : 15/12/2005

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:20

@-tac- a écrit:
dans le cas que tu décris on devrais voir la demi shpère.
Mais je suis incapable de dire si c'est le cas au vu du shéma.

Beuh, me semble que si !

Bonjour l'éclate de jouer avec ça. En plus une demisphère parfaitement polie pour observer son faciès déformé, allongé sur la pelouse. Perso, la position horizontale serait régulièrement sollicitée, et j'adore vraiment l'idée de jouer avec ça avec le risque non nul du : "Papa, qu'est-ce que tu fais ?"

Christian.
Revenir en haut Aller en bas
Tic&Tac22
Animateur
Tic&Tac22

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 06/04/2006

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:29

Merci Zen pour ces explications.

Ce système est présenté comme étant une invention de Zenith, développé en interne et protégé par de nombreux brevets.

Après une petite recherche, le seul brevet horloger qui fait mention d'un tel système mécanique permettant de garder horizontal une cage contenant un échapement est un brevet déposé par une autre société.

Un membre de ce forum fait parti de cette société et pourrait meme etre l'inventeur (en partie du moins) de ce mécanisme. Peut etre pourrait il venir nous donner plus de précision.

A moins que le silence de l'inventeur ne s'achète en meme temps que les brevets...

Cette petite remarque pour rendre à césar ce qui est peut etre à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:30

Ce qui m'amuse le plus, c'est les roues non plates, l'ensemble doit être marrant à voir tourner.

C'est bien plus compliqué de faire ça sur une montre que sur un chronomètre de marine car la montre bougera beaucoup plus vite et dans tous les sens, et ce n'est que l'échappement qui reste fixe contrairement au chronomètre de marine où c'est l'ensemble du mouvement qui se balance.

J'ai hate d'avoir l'engin en main et de la retourner très vite pour vérifier que ces pièces mécaniques peuvent encaisser tous les G en laissant le balancier parfaitement à plat en permanence parce que je ne vois pas comment mécaniquement cela peut être possible sans qu'il y ait un déplacement avant stabilisation.

Au final, cela devrait-il donner un gain de précision sur la montre ou c'est principalement un exploit horloger ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:32

Ouaouh !

J'admire le tour de force , si j'ai bien compris le mécanisme - la logique est extremement claire , reste la réalisation de la cage du hamster et la maintenance de ce dernier.

En tout cas, même si la réelle utilité reste limitée , le principe est très séduisant.

ZEn, penses tu qu'on pourra voir un jour ce mécanisme dans une boite moins alien et plus classique ?
Revenir en haut Aller en bas
steyr
Membre référent


Nombre de messages : 5740
Date d'inscription : 15/12/2005

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:50

@Tic&Tac a écrit:
Merci Zen pour ces explications.

Ce système est présenté comme étant une invention de Zenith, développé en interne et protégé par de nombreux brevets.

Après une petite recherche, le seul brevet horloger qui fait mention d'un tel système mécanique permettant de garder horizontal une cage contenant un échapement est un brevet déposé par une autre société.

Un membre de ce forum fait parti de cette société et pourrait meme etre l'inventeur (en partie du moins) de ce mécanisme. Peut etre pourrait il venir nous donner plus de précision.

A moins que le silence de l'inventeur ne s'achète en meme temps que les brevets...

Cette petite remarque pour rendre à césar ce qui est peut etre à lui...

Effectivement, c'est d'ailleurs lui qui a soulevé le lièvre le 22 en collant le lien de l'article vers WT. Connaissant un peu les habitudes d'Horloman, il est souvent impliqué dans les sujets qu'il propose Wink.

On voit également qu'il y a des brevets communs Zenith-L.Besse en 2007, sans compter le Maelström dont on a parlé ici et encore tout récemment grâce au sujet de ce nouveau concept... il y a des éléments qui font supputer... A contrario, les systèmes présentent tout de même quelques différences comme ce dispositif "force constante" absent chez Zénith, "remplacé" en quelque sorte par le différentiel.

Sans certitude, mais on peut se rejoindre sur le fait que césar est impérial ces temps-ci !

Christian.
Revenir en haut Aller en bas
steyr
Membre référent


Nombre de messages : 5740
Date d'inscription : 15/12/2005

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:55

Revenir en haut Aller en bas
Tic&Tac22
Animateur
Tic&Tac22

Nombre de messages : 900
Date d'inscription : 06/04/2006

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 10:57

Merci Steyr Chinois
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54432
Date d'inscription : 05/05/2005

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 12:30

Pour rester de sur de l'information et non des conjectures, je signale que le différentiel est protégé par une vingtaine de brevets non publiés je crois...

Ceci étant , il est possible que Zenith achète des brevets puis développe les produits. J'ai vu dès 1902 des tas d'inventions ( raquettes, balanciers, barillets et remontages ...) déposés par des personnes extérieures et parfois recrutées ensuite ou inversement, des brevets déposés par du personnel pour leur propre compte et enfin des brevets déposés par ZENITH.

Néanmois, il faudra voir le produit final pour apprécier ce qu'il reste des brevets.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
TechTime
Modérateur
TechTime

Nombre de messages : 4050
Age : 97
Date d'inscription : 28/09/2006

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 12:31

Moi ça ne me fait pas vibrer...

Ca fait bien longtemps que la Zero G existe.Zenith a tout pompé et devrait avoir un procés sous peu.

la preuve ici :

http://www.chezmaman.com/zero_g-1163-1-1-c.html


En plus elle est moins cher !!

Pour le design je vous laisse seuls juges.


clown


Jean-François.

_________________
"Les bonobos deviendront moins bonobos et les humains moins humains.Nous ne sommes pas si différents que ça." William Fields , Fondation des grands singes de l'Iowa.
Revenir en haut Aller en bas
Soa
Membre Hyper actif
Soa

Nombre de messages : 567
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2007

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 12:49

Esthétiquement, c'est pas vraiment mon style.

C'est techniquement impressionnant, ça doit être magique à voir fonctionner.

Je m'interroge cependant sur le fait qu'il nomme encore ce calibre El primero. Pourquoi? Pour moi, le El primero est avant tout un mouvement automatique chronographe traditionnel, tout en restant moderne de par ces innovations, de très belle facture. Le El primero, à part la fréquence de 5hz, n'a rien, visuellement, en commun avec ce tourbillon.

On a un peu l'impression que la manufacture a plus confiance dans l'appelation El primero, que dans le nom "zenith".
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54432
Date d'inscription : 05/05/2005

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 12:53

Citation :
On a un peu l'impression que la manufacture a plus confiance dans l'appelation El primero, que dans le nom "zenith".


ZENITH a sur ce point une réponse claire. La base de mouvement reste le El Primero. Ils pourraient multiplier les appellations pour un calibre dont la base reste la même et par transparence, ils sont sur une option qui est de dire que seul un calibre différent sera couvert par un autre nom.

S'il n'appelait pas ce mouvement El Primero, on les accuserait de tromper leur clients.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Soa
Membre Hyper actif
Soa

Nombre de messages : 567
Age : 36
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2007

ZENITH ZERO G Les premières explications Empty
MessageSujet: Re: ZENITH ZERO G Les premières explications   ZENITH ZERO G Les premières explications EmptyMar 26 Fév - 13:06

Merci pour l'explication.

Y a t il un quelconque moyen de savoir quels sont les éléments communs avec un El primero?

Zenith fait ce qu'il veut avec le nom de ces mouvements, ça ne me regarde pas du tout. Mais je pense que développer un tel mouvement a quand même du prendre pas mal de temps... et pour moi, ça ressemble plus à un nouveau calibre qu'à une complication sur un El primero "de base".

Ma question ne portait pas vraiment sur "Ont ils le droit d'appeler ça un El primero?" mais plutôt "Pourquoi apelle t il ça un El primero?"
Revenir en haut Aller en bas
 
ZENITH ZERO G Les premières explications
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» ZENITH ZERO G Les premières explications
» zenith winsor
» Nouveauté 2008 - Dubai Prè Bale ZENITH Zéro G
» Découverte : Paul Buhré ... L'enfant caché de Zenith cousin du 135
» Polèmiques du passé et avenir chez ZENITH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum ZENITH Forum Officiel Francophone-
Sauter vers: