FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 57145
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 6:47

Citation :
Rousseau : choisir entre la liberté et le repos


Quelle est la place de Rousseau et de son oeuvre dans votre itinéraire intellectuel ?

Sofia, Bulgarie, mon pays natal : le rideau de fer se déchire déjà, mais personne ne prévoit la chute du mur de Berlin. Etudiants, universitaires, intellectuels, nous lisions l'auteur du Contrat social en français, en allemand, en anglais ; des morceaux choisis en russe, en bulgare (plus rares). Nous ne sommes pas d'accord. L'inspirateur des droits de l'homme - femme comprise -, l'inventeur de la théorie de l'aliénation avant Marx, "le Newton du monde moral" (Kant), le fondateur de la social-démocratie qui nous manque tant, et même l'"inventeur des sciences de l'homme" (Lévi-Strauss), disent les uns. Erreur, objectent les autres : un doux rêveur qui sape la discipline morale de l'individu et se rachète en prophétisant l'Etat totalitaire, en visionnant un "peuple en corps" mûr pour la terreur jacobine et le goulag soviétique ! "Donnez l'homme tout entier à l'Etat", cet hyperorganisme supposé faire notre bonheur citoyen à coups de sécurité et d'ordre moral, sous la "suprême direction de la volonté générale" ! Votre solitaire solidaire rêve en bolchevique !

J'entends les uns, j'approuve les autres. Par un de ces hasards qui font "naître" Rousseau lui-même sur la route de Vincennes, un ami journaliste m'apporta de Paris, à l'époque, le premier volume de la "Pléiade" (Les Confessions, les Dialogues, Les Rêveries du promeneur solitaire), me faisant ainsi "renaître" à Rousseau. Je crus comprendre qu'il avait fait bien mieux que de montrer comment "tout tenait radicalement à la politique". En rendant "son âme transparente", il offrait à ses semblables une révélation inouïe qui n'en finit pas de bouleverser (et d'énerver !) le monde : l'homme "naturel" et "social" de son "vaste et triste système" n'était autre que lui-même, "tourmenté de s'aimer, tourmenté de se voir". Les Discours, le Contrat étaient "peut-être faux", mais en les développant il s'y était "peint lui-même au vrai". "Tout se tient", et je n'ai pas remplacé les écrits politiques par les écrits intimes. Mais je maintiens qu'il ne s'est pas borné à inventer le pacte social, fondé sur la volonté générale comme nouvelle autorité politique, qui gouverne désormais la démocratie mondiale. Et que l'antivirus qu'il a produit, le contrepoids à la tyrannie (démocratique ou spectaculaire), le garde-fou des totalitarismes émergents va bien au-delà du politically correct respect de l'individu. Ce citoyen de Genève, ce berger extravagant, ce "forcené" (Diderot), ce "dévoré du besoin d'aimer" invite chacun à "rentrer au-dedans de soi", à "sentir son coeur". C'est plus difficile que de voter, la littérature et la psychanalyse en témoignent, mais "le repos et la liberté sont incompatibles ; il faut opter", écrivait Rousseau aux Polonais.


Quel est le texte de Rousseau qui vous a le plus marqué, nourri et pourquoi ?


La Nouvelle Héloïse m'a détournée du refoulement héroïque pour me conduire à l'émancipation du deuxième sexe. Car le double couple Claire-Julie - Saint-Preux-Wolmar assure la paix des ménages en même temps que la reproduction des citoyens, mais au prix du désir à mort moralisé, que le marquis de Sade se chargera de débusquer, dans le dos de Rousseau. Toujours les Confessions, les Dialogues et les Rêveries : une véritable thérapie de la caverne sensorielle. On passe ainsi des "chaînes affectives secrètes" (Mme de Warens, Mme d'Houdetot, Thérèse Levasseur, les cinq enfants donnés à l'Assistance publique et la dénonciation de Voltaire, le "complot" des encyclopédistes, etc.) aux "révolutions" des âmes et des institutions. L'"amour-propre" devient "amour de soi", qui cristallise en lucidité sur l'égotiste comme sur les humains. J'y ajouterai cet intermédiaire entre le "coeur" seul et son pacte avec la "volonté générale" qu'est à mes yeux l'Essai sur l'origine des langues. Une langue différente serait possible, capable de dire la "morale sensitive" ? Il n'y aura pas d'autre bonheur pour le contractant social. C'est peu. C'est énorme. "En me disant, j'ai joui, je jouis encore" : la littérature, ici, se fait salut.


Selon vous, où cet auteur trouve-t-il aujourd'hui son actualité la plus intense ?

Rousseau, l'humilié et l'offensé, prête encore sa voix aux victimes des inégalités sociales : "Quant à la richesse, que nul citoyen ne soit opulent pour en pouvoir acheter un autre, et nul assez pauvre pour être content de se vendre." A-t-il trop embelli la nature humaine ? Il est accusé d'ignorer le mal que notre époque perçoit de nouveau comme consubstantiel à l'homme : on risque de se reconnaître plutôt "frère" du tortionnaire nazi que du bon sauvage. Et si Rousseau avait mis au jour cette troisième voie que Freud appellera sublimation ? Le mal, en effet, se métabolise sous sa plume en "obstacles" naturels et sociaux. Je ne les refuse ni ne m'en défends, semble dire l'auteur, car je peux les alléger par une bonne sociabilité. De même, j'apaise mes douleurs dépressives et mes délires de persécution dans ma conscience sensible, si je suis capable de nouvelles solitudes dans de nouveaux liens.

Pour Rousseau, le bonheur reste une idée à renouveler en Europe comme partout dans le monde. Est-ce l'herboriste, consolé par les corolles et les calices, qui nous y mène, préfigurant l'écologiste moderne ? Est-ce la "religion morale" de ce "champion de Dieu" ? Un dieu qui n'est ni Yahvé ni Jésus, mais qui - en s'inspirant des deux - s'éloigne aussi de ce "jus de pomme" qu'était selon Freud le dieu des philosophes ? C'est l'infatigable spirale de la pensée paradoxale et anxieuse de Rousseau, résorbant le manque et les obstacles dans une mémoire à la recherche du choc affectif, qui lui tient lieu de religion personnelle. On a appelé "romantique" son "impudence d'énoncer" (Hegel à propos de Diderot) les tourmentes passionnelles de l'homme dialoguant et rêvant avec un autre soi-même. Cette mutation de la littérature que Rousseau a inaugurée (après saint Augustin et Montaigne) a donné pour thème aux modernes moins les "objets" que le "sujet" qui écrit.

Ainsi donc, en imaginant les fondements de la démocratie moderne, l'écrivain a diagnostiqué qu'elle ne saurait survivre qu'à condition de trouver son langage. L'influence de Rousseau l'intime, incomparable à aucune autre, en fera un exemple pour Chateaubriand, Nerval, Musset, Hölderlin, Flaubert, Gide, Proust et jusqu'à Colette (botaniste plus enchantée que le promeneur solitaire) et aux postmodernes qui se livrent, sous couvert d'autofictions, à des déluges de confidences. Mais il nous manque toujours un langage politique pour sonder et déplacer les "obstacles" et les "dénaturations" actuels.

La rhétorique antique ayant échoué dans l'emphase volontariste des révolutionnaires et ses variantes totalitaires ou intégristes, le verdict de Rousseau (qui prédisait déjà un avenir à l'éloquence de Mahomet !) n'a jamais été aussi cinglant : "Il y a des langues favorables à la liberté... Les nôtres son faites pour le bourdonnement des divans." Il désignait ainsi les salons, les boudoirs, le confort idéologique et politique. Aujourd'hui, le bourdonnement des écrans et autres SMS est plus assourdissant que jamais. Défavorable à la liberté

Citation :
Né à Genève en 1712, mort en 1778 à Ermenonville, Jean-Jacques Rousseau appartient d'abord au peuple des artisans et des petites gens. Il est d'abord élevé par son père, horloger à Genève, sa mère étant morte peu après sa naissance. Eduqué en pension, il vivra presque toujours de petits emplois (graveur, laquais, secrétaire, précepteur, copiste de musique). Tout en menant une existence de voyages, parfois de solitude, ponctuée d'épisodes dépressifs et de brouilles avec les philosophes de son temps (Voltaire, Hume, les Encyclopédistes), Rousseau élabore une oeuvre littéraire et philosophique majeure, qui marque une mutation profonde de la pensée philosophique.

Rousseau est en effet le premier philosophe qui choisit d'accorder à l'émotion une place prépondérante. A la question "Qui suis-je ?", il ne répond pas, comme Descartes : "Une chose qui pense", mais : "Je suis mon coeur." Par le moyen du coeur, la voix de la nature parle en nous. Les philosophes se défiaient généralement de la sensibilité, des passions. Rousseau les place au contraire au coeur de sa réflexion et tire de cette mutation des conséquences politiques, éducatives et historiques qui ouvrent en grande partie l'espace de la modernité.

Inspirateur de la Déclaration des droits de l'homme et de la Révolution française, mais aussi de la sensibilité romantique, Rousseau est encore, directement ou non, le père de l'écologie, des mouvements éducatifs anti-autoritaires et de multiples courants de la pensée contemporaine.



http://www.lemonde.fr/livres/article/2008/02/21/rousseau-choisir-entre-la-liberte-et-le-repos_1013926_3260.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
-tac-
Membre Hyper actif
-tac-

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 27/10/2006

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 9:21

C'est parce qu'il y a "Horloger" dans l'encart sur la vie de JJR (profession de son père) que cet entretien avec Julia Kristeva est publié ?

(ceci dit, ça nous change de la mise en ligne des résultats trimestriels de PPR...)



Je profite de ce post pour suggérer deux améliorations :

1- une fonction "recherche" qui fonctionne (et une indexation google qui marche aussi, même la recherche "sur le site" de google donne des résultats (ou une absence de résultats) aberrants.

Pour une fonction recherche très simple qui fonctionne bien, voir Chronomania. Pour un fonction recherche plus élaborée qui fonctionne bien aussi, voir les forums "MesDiscussions" (Forumauto, Hardware.fr... mais aussi le forum Dalloz Mr. Green ) ;


2- s'interroger sur la pertinence du postage de news aussi essentielles que "le résultats opérationnel de Hermes en forte hausse au second trimestre 2007" et autres... qui font passer en seconde page des sujets un peu plus horlogers...

Pour les nouvelles économiques, je reçois les échos au boulot, et je ne viens pas sur FAM pour me tenir au courant de la santé économique de LVMH... J'imagine que c'est le cas de la plupart des lecteurs de ce forum.

La qualité d'un forum ne se mesure pas au nombre de sujet créés, ni au nombre de membres (surtout quand 95% ne postent jamais, ou pour poser une question déjà passée 20 fois, mais les pauvres ne peuvent pas le savoir, vu le caractère erratique de la fonction recherche et son ergonomie...)
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent


Nombre de messages : 7287
Age : 41
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 9:34

quand j'entends prononcer le nom de Rousseau, je vais pas plus loin ou alors je sors mon revolver :
ce type capable si je me souviens , bien d'écrire en substance " la femme doit accepter toutes les injustices de l'homme"
bref , pour moi : un sale c.. !
Revenir en haut Aller en bas
-tac-
Membre Hyper actif
-tac-

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 27/10/2006

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 9:50

@simplicity a écrit:
bref , pour moi : un sale c.. !
Il fait toput de même de beaux bracelets clown
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 9:52

@-tac- a écrit:
@simplicity a écrit:
bref , pour moi : un sale c.. !
Il fait toput de même de beaux bracelets clown

et aussi de beau tableau coloré et extrêmement naïf. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Olive
Puits de connaissances
Olive

Nombre de messages : 4017
Age : 55
Localisation : gard
Date d'inscription : 27/08/2006

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 9:59

@simplicity a écrit:
quand j'entends prononcer le nom de Rousseau, je vais pas plus loin ou alors je sors mon revolver :
ce type capable si je me souviens , bien d'écrire en substance " la femme doit accepter toutes les injustices de l'homme"
bref , pour moi : un sale c.. !

Absolument d'accord avec toi pépéguy !

Olive.
Revenir en haut Aller en bas
syrreau
Membre très actif
syrreau

Nombre de messages : 279
Age : 52
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 30/06/2007

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 10:17

Il a aussi abandonné ses gosses.... et pourtant il a redimenssionné l'idée de l'enfant, en n'en faisant plus un animal a dresser mais un individu a part entière
qu'il convient d'éduquer.
les montagnes, dans l'esprit populaire de l'époque,étaient les gorges de l'enfer,il a simplement dit:elles sont magnifiques ,et après lui tout le monde les a trouvées magnifiques.
_il a réconcilié les deux volontés contraires:la volonté générale et la volonté de tous, ceci pour faire du principe majoritaire un truc qui tient debout, plus seulement une bataille de chiffre (51/49% et tu gagnes);"Lors d'un vote, on ne demande pas aux citoyens s'ils approuvent ou non une proposition,mais si cette proposition est conforme ou non a l'interêt commun , c'est a dire a la volontée générale",voila qui réintroduit la notion du poids d'un vote.

_son discours sur les arts et en particulier du luxe nous a bannit de sa sphère,mais de là à dire que c'est un con.Non quand même,quand même.
Revenir en haut Aller en bas
bardass
Animateur


Nombre de messages : 1209
Date d'inscription : 21/11/2005

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 10:28

je croyais que c'était un sujet sur les bracelets Jean Rousseau
déçu je suis
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 57145
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 11:41

Le personnage de Rousseau comporte comme celui de tout homme, un profil Dr Jeckil et un profil Hyde... Son rapport familial avec l'horlogerie et son parcours d'encyclopédiste en font un personnage fort intéressant dont la connaissance ne peut s'arrêter à des choses que notre morale réprouve. Mais l'objectif n'est pas défendre Rousseau, il est de se donner une occasion de mieux le connaitre...

Je ne vois pas le rapport avec le nombre de sujets, la fonction recherche, la lecture des échos et Tac , il manque la vie de famille, les programmes télé et la vie des animaux pour avoir un panel de hors sujets qui permettent de faire la semaine.

Si la fonction recherche de Chronomania est meilleure, tant mieux mais nous tournons avec plus de 20 à 25 000 messages par mois. TAC, vous ne venez pas ici pour savoir si les performances de PPR ou de LVMH sont en hausse , c'est votre choix. J'aime l'idée de le savoir ici et pas mal de lecteurs aussi. Comment pourrait-on aujourd'hui comprendre l'univers économique de l'horlogerie sans imaginer que nous sommes bien dans un secteur industriel ? Je ne me plairais pas à l'idée de savoir que cette information serait écartée de ce lieu.

La qualité n'est pas fonction du nombre d'inscrits ni de lecteurs , oui, on lit ça chaque jour sur les blogs...et les "petits forums" , on a même du le dire quand on était 50, les deux premiers jours.

Et alors ?

Je crois que les bracelets prennent un X , par contre je m'attendais on ce qu'on nous parle du code de la route ... Wink

Je signale que les montres du père de Jean-Jacques Rousseau son visibles au musée Patek Philippe à Genève et qu'elles sont absolument superbes .

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
simplicity
Membre référent


Nombre de messages : 7287
Age : 41
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 11:56

ZEN : pourquoi pas le sens de tes remarques sur Rousseau , mais ,pour ma part, il y a belle lurette que je me suis placé dans le camp des Montaigne, Diderot, Voltaire ou Montesquieu, que dans celui des Voltaire, Joseph de Maistre et cie ....
et c'est vrai que tous les hommes ne sont ni totalzmznt des saints ou des salauds ,
tiens, c'est mème ce que disent certains de Hitler qui aimait tant ses chiens ....
why not , MAIS très peu pour moi
Revenir en haut Aller en bas
simplicity
Membre référent


Nombre de messages : 7287
Age : 41
Localisation : Francilia
Date d'inscription : 20/10/2006

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 11:58

confiused le 2ème Voltaire , faut lire Rousseau . désolé confiused
Revenir en haut Aller en bas
-tac-
Membre Hyper actif
-tac-

Nombre de messages : 571
Date d'inscription : 27/10/2006

Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos Empty
MessageSujet: Re: Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos   Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos EmptyDim 2 Mar - 22:54

@ZEN a écrit:
Si la fonction recherche de Chronomania est meilleure, tant mieux mais nous tournons avec plus de 20 à 25 000 messages par mois.

C'est justement l'une des raisons pour lesquelles la fonction recherche est importante pour FAM.

Sur chronomania (ou TZ french p. ex.) , si on sait qu'une question a été abordée dans un sujet, et qu'on la recherche, vu qu'il y a bien moins de sujets et de messages par sujet, on pourrait presque se passer de fonction recherche (bon, c'est un peu exagéré...)

Sur FAM, ça n'est pas possible, ou alors il faut passer des heures à lire des sujets de 6 ou 8 pages...


une autre raison est que la visibilité du forum (son pagerank par exemple ; mais aussi liens vers celui-ci, mention dans la presse "traditionnelle", etc...) oriente vers luides nouveaux inscrits qui trouveraient bcp de réponses à leurs questions dans les anciens posts, dont ils ne connaissent pas l'existence.

Un topic en post-it comme celui de Tokage permet de répondre à déjà bcp de choses, mais ça ne peut pas remplacer une exploration dans les archives.

Je trouve que celle-ci ne sont pas assez mise en valeur, exploitées. ce qui fait la richesse d'un forum, ce sont ces apports successifs, discussions...

Un travail, long et pénible certainement, pour intégrer une fonction recherche vraiment performante (recherche sur le texte intégral et les titres, multi critères, gestion booléenne ET/OU/SAUF p. ex., des troncatures... et la mise en valeur, la visibilité de cette fonction et des archives serait vraiment un très gros plus sur le forum.


Citation :
TAC, vous ne venez pas ici pour savoir si les performances de PPR ou de LVMH sont en hausse , c'est votre choix. J'aime l'idée de le savoir ici et pas mal de lecteurs aussi. Comment pourrait-on aujourd'hui comprendre l'univers économique de l'horlogerie sans imaginer que nous sommes bien dans un secteur industriel ? Je ne me plairais pas à l'idée de savoir que cette information serait écartée de ce lieu.

A défaut de l'écarter, ne faudrait-il pas alors réserver cette information à une section "nouveautés et industrie". car le pb est que la diffusion de toutes ces dépêches fait passer en page 2 ou 3 des sujets. Je dois duire qu'autant je n'ai pas triop compris la levée de bouclier de certaisn sur les sujets rolex en "discussion générale" d'un forum horloger, autant je reste perplexe devant ces dépêches qui

Citation :
La qualité n'est pas fonction du nombre d'inscrits ni de lecteurs , oui, on lit ça chaque jour sur les blogs...et les "petits forums" , on a même du le dire quand on était 50, les deux premiers jours.

Je ne vais pas prétendre le contraire, je participe à un forum qui compte entre 2500 et 3500 inscrits connectés en permanence. Mais :

- ça implique l'utilisation d'outils/interface assurant la conservation de la lisibilité et la bonne exploitation de la masse de texte qui est produite.

- c'est un bon indicateur, ça fait surement plaisir, le développement de l'audience et de la participation est l'un des buts d'un lieu d'échange qu'est un forum, mais on a vu bcp dans les sujets sur l'actualité du forum des choses sur les partenariats, audience, etc?..., je regrette de n'avoir pas lu un truc sur la mise en valeur de la recherche et des archives.

Sur d'autres forums auxquels je participe, on parle assez peu finalement de l'audience (pourtant fort correcte et en progression en général), mais pas mal des nouvelles fonctionnalité.
Revenir en haut Aller en bas
 
Actu: Rousseau : choisir entre la liberté et le repos
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: