FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Interview exclusive de Walter von Känel - Président de Longines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49290
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Interview exclusive de Walter von Känel - Président de Longines   Mer 30 Avr 2008 - 18:18

Les interviews exclusives
Proposées par Joël JIDET





Interview de Walter von Känel
Président de Longines


L’histoire de Longines est étroitement liée à celle de la chronométrie de concours. Longines à la grande époque des concours et en particulier ceux de l’Observatoire de Neuchâtel a plusieurs fois, remporté des premier prix, coiffant ses principaux concurrents de quelques précieux centièmes de secondes. Il faut dire que Longines a fait de la recherche de la précision ultime l’une de ses spécialités en participant activement dès les premières années du 20ième siècle au chronométrage des plus grandes compétitions sportives. Ces compétitions elles-mêmes furent le terrain d’une concurrence effrénée entre les marques horlogères. Longtemps Omega et Longines se disputèrent le leadership des prestations de mesures du temps des athlètes et des compétitions avant que les deux marques qui appartiennent aujourd’hui au groupe Swatch, ne finissent par se partager cette activité.
Longines a fêté ses 175 ans en 2007 et son président Walter von Känel a profité de l’occasion pour valoriser les racines de la marque tout en ajoutant aux collections de nombreuses nouveautés qui n’échappent pas aux amateurs de belles montres.


Merci monsieur Von Känel d’avoir accepté cette interview. Depuis les années 70 et jusqu’aux premières années du nouveau millénaire, Longines était devenu une marque un peu effacée. Vous avez manifestement engagé une politique plus offensive sur le marché. Quels sont les grands axes de la stratégie que vous avez développée pour impulser une nouvelle dynamique à la marque ?


Dans les années 1970, nous avons subi comme les autres marques la conjoncture de cette période troublée. Mais grâce au génie visionnaire de Nicolas G. Hayek et la création de la SMH, aujourd'hui Swatch Group, Longines a pu bénéficier d'un cadre idéal pour se relancer dès le milieu des années 1980. Plus récemment, nous avons relevé un nouveau challenge l'an dernier: renouer avec le sport en lançant The Longines Sport Collection. Il faut rappeler que la marque est engagée dans le sport depuis 130 ans en tant que chronométreur et partenaire. En fait, nous avons pris un segment libre dans le marché des montres de sport. Cette collection vient s'ajouter à nos deux piliers que sont l'élégance et la tradition horlogère.

Vous avez en quelques mois diversifié les modèles au sein de la collection tout en préservant les racines de Longines. La ligne Spirit reprend par exemple, des dessins de montres des années 20/30. « L’esprit de Longines » va-t-il être d’offrir aux nombreux amateurs des modèles qui multiplient les références au passé ?

Notre collection actuelle est répartie selon le principe du "2+1". Les deux piliers de base étaient jusqu'à l'année dernière "Elegance" et "Watchmaking Tradition" auxquels nous avons ajouté The Longines Sport Collection en 2007. Parmi cette collection, nous avons créé les "Sport Legends", des rééditions de pièces historiques de la marque rendant hommages aux sports et aux pionniers avec lesquels Longines a collaboré.
Le patrimoine de Longines est donc une source d'inspiration pour nos designers. Cette année, par exemple, Longines réédite le chronographe bracelet initialement développé en 1938 pour les cartographes de l'Istituto Idrografico della Regia Marina Italiana et célèbre ainsi le 70e anniversaire de cette pièce.



Les magnifiques calibres de chronographes qu’ils fussent de poche ou de modèles bracelets, ont fait la gloire de Longines. Aujourd’hui, les calibres emboîtés vous sont fournis par ETA. Longines dispose dans ses ateliers de Saint Imier d’une chaîne de montage. Envisagez-vous d’aller jusqu’à créer un mouvement in house, développé par Longines ?

Il faut effectivement rappeler que nous avons la chance de faire partie du Swatch Group depuis plus de 20 ans et que nous bénéficions donc, entre autres, du savoir-faire de la manufacture ETA. Aujourd'hui, il n'est pas dans nos projets de créer un mouvement in house. Cependant, il faut préciser que la nouvelle Longines Master Collection Retrograde est équipée d'un calibre développé et produit exclusivement par ETA pour Longines.


The Longines Master Collection en or rose: Aussi simple d'utilisation qu’élégante, cette montre en or rose 18 carats de The Longines Master Collection illustre le professionnalisme bien rodé de l’équipe de design Longines. Il est équipé du mouvement mécanique à remontage automatique L698 développant 28’800 alternances par heure et offrant une réserve de marche de 46 heures. Son cadran argenté, agrémenté d’un fin dessin “à grains d’orge“, forme un contraste très lisible avec l’affichage des quatre fonctions rétrogrades jour, date, secondes et un second fuseau horaire avec échelle de 24 heures. Ce modèle de The Longines Master Collection dispose d’un boîtier à fond transparent permettant d’admirer son scintillant mouvement. Bracelet en alligator véritable brun foncé. Étanche jusqu’à 30 mètres.


A la différence de beaucoup de marques qui ont jeté depuis les années 70 leurs stocks de calibres anciens, il se dit que Longines a conservé beaucoup d’outillages et d’ébauches.
A l’heure où les marques multiplient les séries limitées intégrant des mouvements d’autrefois, les collectionneurs ont-ils une chance de voir Longines proposer des modèles fabriqués avec des mouvements anciens ?


Nous avons en effet conservé dans nos stocks d'anciens mouvements manufacture. Ainsi, par exemple, la septième édition de la collection Les Elégantes de Longines, présentée cette année à Baselworld, intègre des mouvements de manufacture mécaniques Longines des années 1970.

Longines place très nettement son offre essentiellement dans la montre de sport. Les modèles de plongée sont nombreux mais vous avez aussi présenté des montres destinées à d’autres sports dont par exemple l’équitation. Ne craignez-vous pas qu’une trop grande diversité des modèles égare votre clientèle ?

Au cours de son histoire, Longines a établi un rapport privilégié avec le monde du sport et célèbre cette année son 130e anniversaire dans le chronométrage du sport. C'est donc en toute légitimité que la Longines Sport Collection a été lancée. Aujourd'hui, Longines est impliqué en tant que chronométreur et partenaire officiel dans l'équitation, la gymnastique, le tennis, le ski alpin, le short-track et le tir à l'arc. La diversité de notre offre répond donc à la variété des engagements de Longines dans le monde du sport.


Le marché est aujourd’hui très concurrentiel et chacun préserve sa place au sein d’une bulle horlogère dont les experts reportent d’année en année l’éclatement à l’année suivante. Le marché vous semble-t-il pouvoir encore prendre de l’ampleur ?

Certains marchés offrent encore un large potentiel de développement pour notre segment de prix entre 800 et 3000 CHF. Je pense en particulier à la Chine, qui est déjà notre premier marché, à l'Inde ou à la Russie. De plus, nous recevons des signaux encourageants des Etats-Unis, grâce aux efforts de Longines US et à notre partenariat avec André Agassi.

Quels sont aujourd’hui les pays où Longines s’exporte le mieux ?

La Chine est clairement en première position, suivie d'Hong Kong. En Europe, la marque est particulièrement forte en Suisse, en Italie et en Grande-Bretagne. En outre, nous jouissons d'une grande popularité en Russie ainsi qu'en Australie.

Le prix moyen d’une Longines tourne autour de 1500 euros avec quelques modèles particuliers comme la Lindbergh à Angle horaire qui dépasse les 3000 euros. Envisagez-vous d’étendre votre offensive commerciale vers le haut de gamme et donc pour des modèles qui dépasseraient les 5 ou 6 000 euros ?

Une petite précision tout d'abord: le segment de prix moyen de Longines se situe entre 800 CHF et 3000 CHF. Nous voulons rester le leader du marché dans ce segment et n'avons aucune intention de monter en gamme, comme le font un certain nombre d'autres marques.


Beaucoup de marques ont un modèle leader, une icône… Pour Longines, on a le sentiment qu’il n’y a pas de modèle qui représente la marque plus qu’un autre au sein de la collection. C’est un choix ou la conséquence d’une offre pléthorique ?

Depuis plusieurs années, La Grande Classique de Longines illustre à merveille le slogan "Elegance is an attitude". Cependant, nos collections, réparties en trois segments – Elegance, Watchmaking Tradition et Sport – nous permettent de satisfaire les clients de nos différents marchés.

Quelle est la montre dont vous êtes le plus fier ?

Toutes les montres Longines sont en quelque sorte mes bébés. Je ne peux donc pas me résoudre à en choisir une en particulier.


Longines Conquest se présente comme l’expression de l’élégance sportive de la marque. Elle est équipée du mouvement mécanique à remontage automatique L667 (Valjoux 7750) développant 28’800 alternances par heure et offrant une réserve de marche de 46 heures. Son cadran noir, agrémenté d’un “ grand 12“, affiche la date, l’heure, la minute et la petite seconde à 9 heures ainsi que les compteurs du mécanisme de chronographe : 30 minutes à 12 heures et 12 heures à 6 heures. Ce modèle de la ligne Conquest dispose d’un boîtier en acier inoxydable avec couronne et fond vissés, d’une lunette et d’un cabochon en céramique noire inrayable ainsi que d’une protection latérale de la couronne. Bracelet en acier inoxydable avec maillons en céramique noire et boucle déployante triple sécurité. Etanche jusqu’à 300 mètres.


Vous disposez d’un musée qui ne cesse de s’agrandir depuis les années 90. Beaucoup de marques aujourd’hui suivent votre exemple. En quoi, un musée interne à la marque vous semble-t-il important ?

Le Musée Longines, que nous avons inauguré en 1992 avec Nicolas G. Hayek, nous permet de nous projeter vers le futur en plein accord avec notre héritage. Il sauvegarde le trésor du patrimoine de la marque et constitue une source d’inspiration pour nos designers. Les visiteurs du Musée Longines viennent y découvrir les pièces qui ont fait la renommée de la marque et s’imprégner de l’histoire et des racines de Longines. Le musée du chronométrage ravit les amateurs de sport. La bibliothèque des livres d’établissage et des livres de facture est particulièrement prisée des possesseurs de montres anciennes.

Quel est le rapport de Longines avec les collectionneurs et quels services leur sont ouverts tant au plan de l’information sur les modèles anciens que sur leur restauration ?

Nous sommes bien entendu à l'écoute des collectionneurs et amateurs de montres anciennes. Notre service après-vente dispose de spécialistes qui sont à même de réparer des montres historiques ainsi que d'un stock conséquent de pièces détachées anciennes. Pour ce qui est de l'information, un ouvrage recensant les nombreux mouvements de montres développés par Longines depuis la première moitié du XIXe siècle à nos jours a été publié en 2007 dans le cadre du 175e anniversaire de la marque. Ecrit par Patrick Linder, un jeune chercheur spécialisé dans l'histoire de l'horlogerie, cet ouvrage est destiné tant aux collectionneurs, aux amateurs de garde-temps qu'aux néophytes et fait office de répertoire des mouvements conçus par la marque.

Quelles sont les montres qui vous séduisent chez vos concurrents ?

Je préfère ne pas me prononcer sur les produits des concurrents.

Au nom des lecteurs de cette interview internautes ou non, merci infiniment monsieur Von Känel de toutes ces réponses.


Joël Jidet © mai 2008 – Droits de reproduction réservés.

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Interview exclusive de Walter von Känel - Président de Longines
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Interview exclusive de Walter von Känel - Président de Longines
» Interview exclusive d'Alain Silberstein
» Interview exclusive avec Carlos Rosillo (Bell & Ross)
» Forumamontres: Interview exclusive de Clara Morgane !
» Chienne exclusive vis à vis des jouets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: LES RUBRIQUES DE FORUMAMONTRES :: Les Interviews-
Sauter vers: