FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Actu : HERMES victime de prises de bénéfices

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 56917
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : HERMES victime de prises de bénéfices Empty
MessageSujet: Actu : HERMES victime de prises de bénéfices   Actu : HERMES victime de prises de bénéfices EmptyMar 13 Mai - 18:25

HERMES victime de prises de bénéfices

Citation :
Après avoir gagné près de 12% sur les deux dernières séances et touché un plus haut historique à 112,70 euros hier, Hermès efface pratiquement ses gains, victime de prises de bénéfices. Plus forte baisse du SRD, le titre recule de 11% à 94,15 euros. Hier, le maroquinier de luxe a été soutenu par des rumeurs de montée d'investisseurs au capital. Selon des traders, l'homme d'affaires belge Albert Frère ou encore LVMH seraient concernés. Vendredi, le titre avait été favorisé par plusieurs analystes qui avaient salué les ventes du premier trimestre.



CM-CIC Securities avait ainsi relevé son objectif de cours de 70 à 73,50 euros. Exane BNP Paribas avait également rehaussé son objectif de cours sur Hermès de 80 à 84 euros, en maintenant sa recommandation Sous-performance.

M-L.H.

(AOF) EN SAVOIR PLUS

ACTIVITE DE LA SOCIETE
Groupe de luxe mondialement connu, Hermès maîtrise plusieurs métiers (maroquinerie, prêt-à-porter, carrés de soie, horlogerie, parfums, arts de la table). Les produits Hermès sont distribués par le biais de magasins exclusifs ou dans d'autres points de vente, comme certains grands magasins, les boutiques hors taxes en aéroport et à bord des compagnies aériennes. Le groupe réalise près de 30 % de ses ventes au Japon. Il est également bien implanté dans les autres pays asiatiques (Chine, Corée du Sud, Hong-Kong, Thaïlande,…), en Europe et aux Etats-Unis. Hermès détient une participation de 35 % chez le couturier Jean-Paul Gaultier et continue sa diversification dans le luxe: le groupe a investi 25 millions de francs suisses (15,7 millions d'euros) en 2006 pour entrer à hauteur de 25% dans le capital de l'horloger suisse Vaucher Manufacture Fleurier, par le biais d'augmentations de capital successives.

FORCES ET FAIBLESSES DE LA VALEUR
Les points forts de la valeur
- Hermès bénéficie d'une notoriété mondiale.
- Le groupe a su développer une clientèle locale, qui lui permet d'être moins dépendant des flux touristiques.
-Hermès a diversifié son portefeuille d'activité, réduisant la part de l'activité soie au profit des produits en cuir.
-La marque recèle encore un potentiel de développement important en termes de produits ou d'expansion géographique.
- La valorisation du titre intègre une prime spéculative: PPR voulant ouvertement se renforcer dans le luxe, les marchés alimentent les rumeurs d'un rachat du groupe malgré son statut de société en commandite.

Les points faibles de la valeur
- Le capital de la société est verrouillé par la famille fondatrice qui en possède 72%, par le biais d'une société en commandite, ce qui prive en partie le titre d'un attrait spéculatif. La société Emile Hermes SARL joue le rôle d'associé commandité et détient le pouvoir et la gestion, quelle que soit la part détenue par la trentaine d'actionnaires familiaux.
- Le groupe est très sensible aux variations des taux de change (dollar, yen).
-Les performances d'Hermès en 2007 ont été inférieures à celles de ses principaux concurrents.

COMMENT SUIVRE LA VALEUR
- Acteur du secteur du luxe, Hermès est fortement dépendant de l'état de santé de l'économie des zones américaine et japonaise. Les ventes du groupe sont aussi sensibles aux flux touristiques et donc au trafic aérien, qui, lorsqu'ils diminuent, affectent en particulier les ventes de parfums et de carrés de soie.
-Par ailleurs, Hermès, comme les autres groupes de luxe, est sensible à l'évolution du dollar, un affaiblissement du billet vert lui étant défavorable. De même, il est fortement dépendant du niveau du yen.
- La prime spéculative pourrait s'affaiblir en 2008, la direction déclarant de façon récurrente qu'Hermès n'est pas à vendre.

LE SECTEUR DE LA VALEUR
Luxe et cosmétiques
L'activité des grandes marques de luxe devrait continuer à bien se porter cette année. Le ralentissement économique américain devrait peser davantage sur les griffes dédiées à la classe moyenne que sur celles qui sont plébiscitées par les riches clients. Des groupes comme LVMH, et ses marques telles que Gucci, Bottega Veneta et Yves Saint Laurent, devraient donc bien s'en sortir. Le groupe a d'ailleurs pu accroître ses prix en dollars en 2007 sans que ses ventes aux Etats-Unis en pâtissent. De plus, la demande en provenance d'Asie poursuit son développement. Ainsi, pour le groupe Richemont, la Chine et Hong Kong sont devenus, en 2007, le premier marché des montres Cartier devant les Etats-Unis. Quant au secteur des cosmétiques, les analystes craignent un ralentissement de la demande de produits de grande consommation aux Etats-Unis, qui pourrait impacter les résultats de l'Oréal. Néanmoins, le groupe est diversifié géographiquement avec une activité qui s'est nettement développée en Europe de l'Est en 2007 (+29,5%), tout comme en Amérique latine (+14,3%).


http://www.boursorama.com/conseils/detail_conseils.phtml?&symbole=1rPRMS&news=5488043

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu : HERMES victime de prises de bénéfices
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: