FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez
 

 Actu : Horlogerie : cadran sur le haut de gamme

Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
ZEN

Nombre de messages : 54814
Date d'inscription : 05/05/2005

Actu : Horlogerie : cadran sur le haut de gamme Empty
MessageSujet: Actu : Horlogerie : cadran sur le haut de gamme   Actu : Horlogerie : cadran sur le haut de gamme Empty2/9/2008, 07:39

Citation :
Horlogerie : cadran sur le haut de gamme

L’industrie horlogère ne cesse d’évoluer. À Maurice, ce secteur emploie entre 1 300 et 1 400 personnes et génère un chiffre d’affaires de Rs 1 milliard. Pour François de Grivel, directeur de quatre compagnies spécialisées dans les composants de montres, le succès de cette industrie passera inévitablement par le haut de gamme. « C’est une industrie prometteuse à condition que nous nous tournons vers des gammes supérieures », estime-t-il.

Il faut dire que la concurrence est féroce sur le marché mondial pour les produits de bas et moyen gammes. « Les producteurs asiatiques, notamment la redoutable Chine, grignotent de plus en plus le marché. C’est impossible de se mettre au travers de leur chemin », soutient de son côté Krishna Bodhee, ‘Managing Director’ d’Astamel Limited. Cette unité d’assemblage, qui emploie une dizaine de personnes, expédie en moyenne entre 15 000 et 20 000 pièces mensuellement. Une bonne performance ? « Pas tout à fait ! Quand nous avons démarré nos activités, il y a deux ans, nous expédions beaucoup plus de pièces que cela ». La compagnie constate d’ailleurs une baisse de 50 % au niveau de ses exportations. Ce qui contraint Krishna Bodhee à avoir recours à d’autres options comme décrocher d’autres contrats de sous-traitance.

« Il est donc essentiel que nous devenons une industrie de qualité », insiste François de Grivel. Et pour y parvenir, il n’y a pas trente-six mille solutions. « Il faut trouver du personnel pour faire du haut de gamme. Des gens qui seront spécialisés dans la micromécanique et la mécanique de précision ». C’est là qu’entrent en scène certaines institutions locales comme l’Industrial and Vocational Training Institute (IVTB) qui offre des formations dans ce domaine. Certaines entreprises se chargent aussi de former leur personnel. La Mauritius Export Association (Mexa) en collaboration avec d’autrespartenaires lancera sous peu une formation de deux ans en horlogerie et en micromécanique.

Miser sur la formation
Une vingtaine de personnes seront formées au cours de la première année.

François de Grivel note, toutefois, qu’il n’y a pas assez des gens formés dans la mé­canique de précision. « C’est vrai égale­ment que c’est un secteur où l’on a des difficultés à recruter ». Ce qui n’empêche pas Maurice d’exceller dans la production de compo­sants des montres. Ces composants, une fois convertis en produits finis en Suisse et en France, deviennent des montres de grandes marques (Breitling, Cartier, Gucci, Tag Heuer, Omega, Breguet, Longines...) « Nous fabriquons des produits de bonne qualité. Nous respectons à la lettre les règles d’origine imposées par la communauté européenne et le marché suisse. Tout comme nous observons les délais de livraison », soutient François de Grivel. Les structures de partenariat avec les entrepreneurs suisses et français – nos principaux clients, contribuent également au développement de l’industrie horlogère à Maurice.

Les professionnels de l’horlogerie mau­riciens restent toutefois prudents face à des solides compétiteurs spécialisés dans le haut de gamme comme le Japon ou encore l’Inde.

Montre versus téléphone portable
À l’étranger, l’industrie de l’horlogerie fait face aujourd’hui à la concurrence du téléphone portable. Les jeunes ne portent presque plus de montre. S’ils veulent savoir l’heure, ils jettent un coup d’œil sur leurs portables.

Pour François de Grivel, le marché mauricien n’est pas affecté par cette situation. « C’est valable que pour les produits de moyen et bas de gammes. Ce problème ne touche pas les gens qui ont l’habitude de porter du haut de gamme. Une montre n’est pas qu’un accessoire pour regarder l’heure, c’est aussi considéré comme un bijou. »

http://www.defimedia.info/articles/3543/1/Horlogerie-cadran-sur-le-haut-de-gamme/Page1.html

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
 
Actu : Horlogerie : cadran sur le haut de gamme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» reparation cadran
» Pieds de cadran
» initiation a l'horlogerie !
» Question Cadran Panerai
» Reportage horloger sur TV5 monde en ce moment !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: