FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
 

 Données techniques - mécanisme automatique

Aller en bas 
+2
jojo
franco88
6 participants
AuteurMessage
franco88
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/09/2008

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMar 16 Sep - 21:25

Bonjour a tous!

Je recherche des donnees techniques simples concernant les montres "automatiques".

1/ Combien de temps peuvent-elles continuer a tourner sans qu'elles ne soient portees au poignet?

2/ quelle force suffit-il d'y donner pour qu'elle ne s'arrete pas? Combien de temps la montre continuera-t-ele a tourner pour une force donnee?
Y a-t-il une equation simple?

3/ Lorsque la montre s'arrete, il suffit de la remettre a l'heure, la mettre au poignee & elle repart, est-ce bon pour le mecanisme? ou est-il preferable de la secouer de temps a autre pour etre sur qu'elle ne s'arrete jamais?

Merci d'avance pour votre aide

Franck
Revenir en haut Aller en bas
jojo
Animateur
jojo

Nombre de messages : 951
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 21/06/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: mecanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMar 16 Sep - 21:54

Bonjour franco88 et bienvenue

Citation :
1/ Combien de temps peuvent-elles continuer a tourner sans qu'elles ne soient portees au poignet?

Une montre automatique a environ la mème réserve de marche qu'une montre à remontoir manuel, c'est-à-dire entre 40 et 50 heures pour les bonnes montres

Citation :
2/ quelle force suffit-il d'y donner pour qu'elle ne s'arrete pas?

Je ne comprend pas la question ?

Citation :
Combien de temps la montre continuera-t-ele a tourner pour une force donnee?

Réponse identqiue à la première question, c'est suivant la quantité d'armage qu'elle à emmagasinée

Citation :
3/ Lorsque la montre s'arrete, il suffit de la remettre a l'heure, la mettre au poignee & elle repart, est-ce bon pour le mecanisme? ou est-il preferable de la secouer de temps a autre pour etre sur qu'elle ne s'arrete jamais?

Normalement une bonne automatique repart rapidement, néanmoins lorsqu'elle est arrêtée parce qu'elle n'a pas été portée, pour ma part un petit coup de couronne ne peut nuire et l'amplitude du balancier se rapidement suffisante

A+
jojo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ancienne-horlogerie.com
Tokage
Membre référent
Tokage

Nombre de messages : 8720
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMar 16 Sep - 21:58

Bonjour et bienvenue parmi nous !

Pour tes questions, voici les réponses que je peux te donner :
1 - Tout dépend de la réserve de marche (RdM) de la montre. Généralement elle est de 48 heures mais cela varie énormément avec une fourchette allant de 36 à 56 voire 72 heures en fonction des mouvements. Enfin, il existe une catégorie à part de montres qui possèdent une RdM de 7 voire 8 jours.
2 - Je n'en sais rien. La RdM se calcule avec le ressort de barillet remonté à fond. J'imagine que le rapport entre la tension du ressort et la RdM n'est pas linéaire mais en dehors de cela...
3 - Normalement si tu portes ta montre toutes la journée et mènes une activité normale, tu ne devrais avoir aucun problème de RdM. Lorsqu'on remet une montre en marche, il est conseillé de lui donner une trentaine de tour de couronne pour la remonter à fond, cela lui garantira une meilleur fonctionnement.

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
franco88
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 16/09/2008

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMar 16 Sep - 22:07

Jojo, Nicolas,

Merci pour votre reponse aussi rapide.

Lorsque la montre est arretee, puis redemarree a de nombreuses reprises car l'utilisateur en possede plusieurs & alterne d'un jour a l'autre, cela ne risque-t-il pas de deteriorer le mecanisme?

Comme je disais dans mon precedent message, n'est-il pas preferable de laisser la montre non portee sous "tension" en la secouant de temps pour qu'elle ne s'arrete jamais?

Merci encore

Franck
Revenir en haut Aller en bas
jojo
Animateur
jojo

Nombre de messages : 951
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 21/06/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: mecanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMar 16 Sep - 22:21

Pour ma part, à ces 2 questions, je répond non
A+
jojo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ancienne-horlogerie.com
Tokage
Membre référent
Tokage

Nombre de messages : 8720
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMar 16 Sep - 22:23

De même que Jojo : pas de risque à changer de montre régulièrement, pas nécessaire de les maintenir en état de marche (et dans ce cas, les remonter manuellement est surement plus efficace que de les secouer de temps à autre).

Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMer 17 Sep - 21:45

... Et pour les flemmards qui ne veulent ni agiter toute leur petite collection régulièrement, ni régler heure, calendrier et autres phases de lune à chaque fois qu'ils remettent une montre, il y a le "watchwinder", aussi efficace qu'inesthétique (AMH-TH-A).
Revenir en haut Aller en bas
Tokage
Membre référent
Tokage

Nombre de messages : 8720
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMer 17 Sep - 21:51

julnik a écrit:
(AMH-TH-A).

J'aime beaucoup !

Nic Wink las
Revenir en haut Aller en bas
jojo
Animateur
jojo

Nombre de messages : 951
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 21/06/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyMer 17 Sep - 22:01

julnik nous dit :
Citation :
il y a le "watchwinder", aussi efficace qu'inesthétique

Pour ma part, je ne vois pas l'utilité de ces trucs là pour un particulier...c'est plutôt fait pour les entreprises, pour contrôler le systèmes des pièces en fabrication, et évidemment ils en mettent plus de 2
A+
jojo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ancienne-horlogerie.com
Richard13
Permanent passionné
Richard13

Nombre de messages : 2326
Localisation : juste entre Marseille et Toulon
Date d'inscription : 01/09/2007

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 9:59

@Tokage a écrit:
pas nécessaire de les maintenir en état de marche (et dans ce cas, les remonter manuellement est surement plus efficace que de les secouer de temps à autre).


est ce un avis personnel ou un avis général voire objectif, résumé ici ?

J'ai lu que le rotor sur une montre automatic ne remonte le mécanisme que lorsqu'il tourne dans un sens : comment savoir lequel ?

lorsque je prends ma montre en main et que je la secoue , comment savoir dans quel sens il faut que ce rotor tourne pour jouer son rôle ?

Enfin, pour remonter à bloc une automatique avec le rotor, commbien de tour doit il à peu près faire ? Est ce qu'un tour de rotor correspond à un tour de couronne sur une montre mécanique à remontage manuel?

Ce sont des petites questions que je me pose depuis quelques temps, alors je profite de ce post que je découvre Wink

bien sûr, il y a la fonction "recherche" ( je le dis avant que l'on ne m'en fasse le reproche! )mais si ces questions trouvent leur réponse dans un topic clair, net et précis alors autant le copier dans la rubrique Les Grandes Heures de FAM, ce qui évitera à des ignorants comme moi de vous enquiquiner des questions simplistes de niveau scolaire Wink
Revenir en haut Aller en bas
manhatan
Passionné absolu
manhatan

Nombre de messages : 2519
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/01/2008

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 10:25

Citation :
J'ai lu que le rotor sur une montre automatic ne remonte le mécanisme que lorsqu'il tourne dans un sens : comment savoir lequel ?

Ta Carrera est un 7750 (calibre 16 chez Tag comme ma Link), le rotor ne remonte la montre que lorsqu'il tourne dans le sens horaire. Dans l'autre sens, il tourne à vide.
Si tu approches ta montre de ton oreille et que tu la tournes de façon à faire tourner le rotor, tu remarqueras que dans un sens y'a des cliquetis et pas dans l'autre.

Citation :
Enfin, pour remonter à bloc une automatique avec le rotor, commbien de tour doit il à peu près faire ?

En principe, 35 tours de couronne.

Pour le reste, je n'en sais rien...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.flickr.com/photos/49723609@N08/
jojo
Animateur
jojo

Nombre de messages : 951
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 21/06/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: montre automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 16:14

Citation :
Richard 13 nous dit
J'ai lu que le rotor sur une montre automatic ne remonte le mécanisme que lorsqu'il tourne dans un sens : comment savoir lequel ?
Cette question de l’armage dans un seul ou les 2 sens a fait l’objet de quelques recherches qui se trouvent si je ne me trompe dans des numéros du Journal suisse d’horlogerie et de la bijouterie de 1967 et 1968 sous la plume de P Beguin et qui dit que les essais de la Maison Schild S A prouvent que « …le remontage dans un seul sens permet de réaliser des performances égales sinon meilleures que celui à double sens. »
Pourtant très peu de calibre sont construit sur ce principe !
Je remarque ici que la pièce déposée par H. Sarton en 1778 à l’académie des sciences armait dans les 2 sens
Citation :
Enfin, pour remonter à bloc une automatique avec le rotor, combien de tour doit il à peu près faire ? Est ce qu'un tour de rotor correspond à un tour de couronne sur une montre mécanique à remontage manuel?
Ce point dépend évidemment des rapports d’engrenages du rouage entre la masse et le rochet placé sur l’arbre du barillet. 150 tours de la masse pour un tour d’armage du rochet qui fournit environ 7 à 8 heures de marches et une moyenne, sois que pour un armage d’une montre qui a une durée totale de marche de 50 heures il faudra 7 tour de rochet sois plus de 1000 tours de masse (C'est ce qu'il fallait aussi pour la montre déposée par Sarton en 1778)
La suite est une question d’activité du porteur…
bonne journée
jojo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ancienne-horlogerie.com
Richard13
Permanent passionné
Richard13

Nombre de messages : 2326
Localisation : juste entre Marseille et Toulon
Date d'inscription : 01/09/2007

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 18:41

merci messieurs Chinois

et en ce qui concerne les jours d'inactivité : est il généralement préférable de laisser se décharger le mouvement jusqu'à arrêt complet de la montre ou convient il mieux de remonter ou secouer sa montre pour que le mécanisme soit toujours sous tension ?


autre question d'un simplet : j'ai effectivement un chrono 7750 Chinois
le fait d'enclencher le chrono puis de le stopper sans le remettre à zéro, fatigue t'il le mouvement ? risque t'il de bloquer le mouvement ? Influe t'il sur la précision du mouvement ? Réduit il l'autonomie de la réserve de marche ?

Autrement dit, si , pour des raisons esthétiques, je décide d'enclencher mon chrono pour que les aiguilles se trouvent en une certaine position et que je stoppe le chrono pour le laisser ainsi plusieures heures, cela abîme t'il ma montre ? ou cela peut il entrainer un écart de précision dans l'affichage de l'heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Tokage
Membre référent
Tokage

Nombre de messages : 8720
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 19:44

Citation :
et en ce qui concerne les jours d'inactivité : est il généralement préférable de laisser se décharger le mouvement jusqu'à arrêt complet de la montre ou convient il mieux de remonter ou secouer sa montre pour que le mécanisme soit toujours sous tension ?

Comme répondu plus haut : pas de contrindication à laisser sa montre s'arrêter et la reprendre quelques jours plus tard. Dès lors, je ne vois pas trop en quoi maintenir sa montre sous tension est d'un quelconque intérêt si ce n'est pour s'éviter la mise à l'heure/date.

Citation :
le fait d'enclencher le chrono puis de le stopper sans le remettre à zéro, fatigue t'il le mouvement ? risque t'il de bloquer le mouvement ? Influe t'il sur la précision du mouvement ? Réduit il l'autonomie de la réserve de marche ?

Comme pour le fait de maintenir la montre sous tension, utiliser sans cesse le chrono va provoquer une usure du mouvement. Mais dans les deux cas de figure, je ne sais pas si l'usure sera vraiment plus grande et source de problèmes réels. Quand PP a lancé son 5960, la marque a communiqué sur le fait que c'était un chronographe que l'on pouvait laissé tourner en permanence sans dommage et que c'était neuf.

Pour ce qui est de la réserve de marche/précision, je résume ci-dessous les conversations que nous avons eues à ce sujet : La fonction chronographe d’une montre est-elle énergivore ? Oui, mais dans un sens particulier. En effet, lors de son utilisation, le rouage du chronographe vient se coupler au rouage de la montre. Le rythme des deux est réglé par le balancier dont la cadence reste invariable. En théorie, la réserve de marche de la montre n’en sera donc pas diminuée. Ce qui va se passer, c'est qu'une partie de la force du ressort de barillet va aller vers le rouage chrono, et que le balancier va perdre ainsi de l'amplitude en recevant moins d'énergie. Il y aura donc un léger risque de perte en précision, même si en théorie, encore une fois, l'isochronisme est indépendant de l'amplitude du balancier. Dans les faits, la perte de couple affectera la montre sur la fin de sa RdM qui devrait être diminuée d'autant*, ainsi que sa précision, puisque le barillet aura moins de force pour mouvoir l'ensemble des mécanismes du mouvement et du chronographe.

* Je laisse volontairement la proportion dans le vague puisqu'elle varie en fonction du mouvement.


Nicolas
Revenir en haut Aller en bas
jojo
Animateur
jojo

Nombre de messages : 951
Localisation : Doubs
Date d'inscription : 21/06/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: montre automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 19:54

Bravo Nicolas, rien à dire de plus.
jojo
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ancienne-horlogerie.com
Tokage
Membre référent
Tokage

Nombre de messages : 8720
Localisation : Brüsel
Date d'inscription : 21/05/2005

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 20:01

Merci Jojo ! confiused C'est que j'ai quand même dû apprendre quelques notions sur ce forum.

Nic Chinois las
Revenir en haut Aller en bas
Spiff
Puits de connaissances
Spiff

Nombre de messages : 4155
Age : 50
Localisation : BE
Date d'inscription : 18/01/2007

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 20:30

@jojo a écrit:
Citation :
Richard 13 nous dit
J'ai lu que le rotor sur une montre automatic ne remonte le mécanisme que lorsqu'il tourne dans un sens : comment savoir lequel ?
Cette question de l’armage dans un seul ou les 2 sens a fait l’objet de quelques recherches qui se trouvent si je ne me trompe dans des numéros du Journal suisse d’horlogerie et de la bijouterie de 1967 et 1968 sous la plume de P Beguin et qui dit que les essais de la Maison Schild S A prouvent que « …le remontage dans un seul sens permet de réaliser des performances égales sinon meilleures que celui à double sens. »
Pourtant très peu de calibre sont construit sur ce principe !
Je remarque ici que la pièce déposée par H. Sarton en 1778 à l’académie des sciences armait dans les 2 sens

jojo
La seule montre que je possède qui a un remontage automatique unidirectionnel est mon calibre 39 de chez GO. Cette montre possède un indicateur de réserve de marche. Quand elle est arrêtée, il m'arrive de la relancer avec seulement qqes tours de couronne et ensuite de la porter normalement. C'est amusant de suivre au cours de la journée l'évolution de l'armage du barillet via l'indicateur de réserve de marche. Malgré un travail de bureau relativement sédentaire, à la fin de la journée, la rdm est à fond. Comme le dis jojo plus haut, le remontage automatique unidirectionnel me semble tout aussi efficace que sur mes autres montres. Au fur et a mesure que le barillet est armé, il est assez facile de se rendre compte dans quel sens le remontage fonctionne. Car dans le sens "libre", le rotor tourne de plus en plus facilement comparativement au sens "armant".

@richard13 a écrit:
j'ai effectivement un chrono 7750
le fait d'enclencher le chrono puis de le stopper sans le remettre à zéro, fatigue t'il le mouvement ? risque t'il de bloquer le mouvement ?

Hello Richard. Tokage a répondu de façon exhaustive a la rdm chrono enclenché. Reste le problème de la fatigue/usure. Lorsque tu manipule ton chrono, il est certain que tu entraîne une usure. Lorsqu’il fonctionne, les engrenages sont sollicités mais l’usure est minimale. L’arrêt du chrono est par contre une autre histoire. Le frein qui immobilise les aiguilles dans leur position est souvent une pièce métallique qui vient se poser sur les dentures de la roue de la trotteuse du chrono. Ca entraîne une usure. On critique le calibre 1861 des speed car ce frein est en Delrin, c’est au contraire un plus car il use moins que le frein métallique. Je ne connais pas le matériau utilisé pour le frein dans le 7750.
Revenir en haut Aller en bas
Richard13
Permanent passionné
Richard13

Nombre de messages : 2326
Localisation : juste entre Marseille et Toulon
Date d'inscription : 01/09/2007

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 22:25

Merci Tokage

réponse précise, nette et parfaitement claire..............................bien qu'à la fin on ne sache pas vraiment Incompréhensible
en théorie, ça n'influe pas sur la précision, mais dans la pratique oui selon le mouvement et les lois de la physique et de l'inertie, et en conséquence, difficilement quantifiable.

En tout cas, c'était vraiment très interressant à lire et à retenir. Merci infiniment Chinois




@Spiff a écrit:
Le frein qui immobilise les aiguilles dans leur position est souvent une pièce métallique qui vient se poser sur les dentures de la roue de la trotteuse du chrono. Ca entraîne une usure.


une usure de quoi ?

Si le frein est une piece qui bloque l'engrenage, l'usure porte sur quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Spiff
Puits de connaissances
Spiff

Nombre de messages : 4155
Age : 50
Localisation : BE
Date d'inscription : 18/01/2007

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 22:37

Je reprends une photo utilisée par Tokage dans les notions de bases

Données techniques - mécanisme automatique Chronographe12bis

Le frein est la pièce qui se trouve a gauche de l'indication verte G2. Lorsque le frein est actionné, elle vient se placer contre la denture de la roue centrale (trotteuse du chrono). Donc à chaque opération, les dentures subissent une usure au niveau de la pointe des dents. D'ou l'interêt d'utiliser un frein en plastique à la place de la pièce métallique.

Quand tu arrête ton chrono, au même moment tu dois avoir le pont de chono (P en rouge) qui se relève et le frein qui arrête la roue de chrono. Il faudrait que le synchronisme soit parfait pour que le frein ne touche pas la roue de trotteuse avant que le pont de chrono n'engrène plus.
Revenir en haut Aller en bas
Richard13
Permanent passionné
Richard13

Nombre de messages : 2326
Localisation : juste entre Marseille et Toulon
Date d'inscription : 01/09/2007

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 22:55

@Spiff a écrit:
Donc à chaque opération, les dentures subissent une usure au niveau de la pointe.
Okay , j'ai bien compris le principe de fonctionnement et d'entrainement.

Toutefois, dans mon cas particulier et stupide (j'en conviens Mr. Green ), j'aimerais parfois enclencher mon chrono juste pour que l'aiguille de la trotteuse se positionne en face de l'index des heures 8 et la laisser ainsi.

Y a t'il à ce moment là, un rouage qui va mouliner dans le vide pendant toute la durée de mise "en suspend", y a t'il un ressort, une pièce, un mécanisme qui sera soumis à une tension inutile ?

Autrement dit, est ce que ce petit caprice peut me coûter ma montre ? Incompréhensible
Revenir en haut Aller en bas
Spiff
Puits de connaissances
Spiff

Nombre de messages : 4155
Age : 50
Localisation : BE
Date d'inscription : 18/01/2007

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 23:00

Je pense qu'il ne t'en coutera rien du tout cher Richard. Le frein restera en contact avec ta roue de trotteuse et le reste de ton mouvement fonctionnera comme si le chrono était à zéro (le pont de chrono n'engrène plus). C'est l'opération de freinage qui coute le plus, pas maintenir le frein contre une roue plus engrènée.

Maintenant au repos à zéro c'est probablement encore mieux vu qu'il n'y a plus aucune pression sur ta roue de trotteuse... Mais je ne pense pas que ce soit un souci
Revenir en haut Aller en bas
Richard13
Permanent passionné
Richard13

Nombre de messages : 2326
Localisation : juste entre Marseille et Toulon
Date d'inscription : 01/09/2007

Données techniques - mécanisme automatique Empty
MessageSujet: Re: Données techniques - mécanisme automatique   Données techniques - mécanisme automatique EmptyLun 6 Oct - 23:18

Merci infiniment pour toutes ces infos et votre réactivité Chinois Chinois
Revenir en haut Aller en bas
 
Données techniques - mécanisme automatique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres vintages et sujets techniques-
Sauter vers: