FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Colonel moutarde, dans la cuisine avec le chandelier ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49404
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Colonel moutarde, dans la cuisine avec le chandelier ?   Mer 11 Jan - 19:05

J'ai reçu un mail d'une dame fort gentille( que je connais) qui me demandais conseil et m'a demandé de raconter son histoire sur le forum et la suite aussi qui l'a fait rire.

Cette dame n'est pas du tout versée dans les montres mais a souhaité offrir à son fils adulte, une montre ancienne en or. Un modèle bracelet lui fut proposé par un antiquaire et elle fit l'achat pour Noël.

Le bénéficiaire de la montre a souhaité la faire régler car elle avait tendance à retarder. Un horloger a accepté de lui faire le travail. La marque est longines.

Lorsque le fils a récupéré la montre, l'horloger a expliqué que le mouvement était bien suisse mais aucunement Longines. Un bague toutefois adaptait l'ensemble du calibre à la boite.

La dame a à ma demande indiqué les mentions de la facture ...

Montre en Or, cadran marqué Longines, mouvement Suisse , vendue en l'état.

Le bénéficiaire du cadeau est un peu déçu et la dame m'a demandé si elle vait un recours sachant que le marchand refuse le remboursement au motif que la montre est conforme à la facture.

A mon avis, le marchand professionnel n'est pas allé assez loin dans son explication et sa facture imprécise laisse supposer sa conscience de l'origine indéterminée du calibre.

La dame pourrait je pense saisir la DGCCRF pour envisager une plainte car il y a au moins dol sauf que le prix payé est relativement bas, et que rien ne permet de déterminer avec certitude que la dame pensait acheter une Longines de A à Z .

En effet si son fils pensait bien recevoir une longines, rien ne démontre que la cliente avait ce souhait. La dame aurait donc finalement abusé son fils en lui offrant une montre achetée à vil prix le laissant douter de la valeur du cadeau.

Certes mais qui dit que l'horloger n'a pas échangé le mouvement ? Finalement qu'est-ce qui prouve la bonne foi de ce second professionnel qui n'a pas fait l'inventaire de la montre devant sa cliente.

Mais après tout et si la dame n'avait pas dit la vérité ? Si elle même avait changé ce mouvement pour accuser ce pauvre brocanteur et cet horloger père de famille ?

Tout cela pour conclure qu'à 100 euros, même avec un calibre x on ne peut pas demander la lune ...Tiens oui la lune ... silent

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Dynamo
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7028
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Colonel moutarde, dans la cuisine avec le chandelier ?   Mer 11 Jan - 19:36

Le problème pour le marchant c'est que ces la vente d'une contrefaçon. Il est un professionelle ! Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
 
Colonel moutarde, dans la cuisine avec le chandelier ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Colonel moutarde, dans la cuisine avec le chandelier ?
» Du parquet dans une cuisine ?
» Quelle cuisine avec un mur en pierres apparentes sans joint?
» recettes de cuisine avec plantes
» Une clandestine dans ma cuisine!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères-
Sauter vers: