FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
jef06
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2411
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-19, 15:45

Oui Xaipe, je ne me lasse pas de la regarder tourner... I love you

Je vais mettre l'aiguille des secondes en place pour me faire une idée de la précision.

Allez, encore une petite vidéo pour voir tourner la vis sans fin...

Revenir en haut Aller en bas
http://watchesz.free.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-19, 17:29

Jef, tente ta chance avec Longines ? un fond de tiroir peut-être ? Elle tourne, c'est cool ça ! flower
Revenir en haut Aller en bas
jef06
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2411
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-19, 17:51

Mnementh a écrit:
Jef, tente ta chance avec Longines ? un fond de tiroir peut-être ? Elle tourne, c'est cool ça ! flower

Oui, la solution Longines est une bonne idée, mais ce calibre était révisé seulement à la maison mère en cas de panne.

Mon fournisseur qui a les bouquins pour les refs de pièces détachées Longines m'a montré qu'il n'y a aucune référence, mais seulement "échange standard du mouvement" à l'époque déja...

Déja pour obtenir une pièce sur un calibre courant je n'ai encore jamais réussi, alors pour cet ovni...
Revenir en haut Aller en bas
http://watchesz.free.fr/
Xaipe
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5693
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-19, 18:50

une chaussée sur roulement à billes c'est pas courant mais alors pas courant du tout... si tu as le temps pour une photo ce serait avec grand intérêt (et ça en rajouterait à ce post de référence).

(ps : je rêvais de la voir tourner : merci !!)

valéry

_________________
Le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
jef06
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2411
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-19, 19:00

Je me suis certainement mal exprimé, c'est la roue de centre qui est sur roulement à billes, et c'est la chaussée qui sans doute grippée, a provoqué la cassure de la roue de centre...

Quand au roulement, malgré un bon nettoyage et graissage, il présente toujours des points durs qui peuvent nuire au bon fonctionnement du moteur vibrant



La roue de centre cassée, sa chaussée, et le roulement.

Revenir en haut Aller en bas
http://watchesz.free.fr/
machinchouettetrucbidule
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 47
Localisation : groland
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-22, 13:04

c'est rigolo, un client est passé me voir hier pour déposer du boulot et...il avait la même au poignet Mr. Green j'ai pris une p'tite photo, mais il a jamais voulu me la laisser pour que je la désosse
dommage, j'aurais pu t'envoyer les restes de l'autopsie affraid
Revenir en haut Aller en bas
cisco
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4378
Localisation : Bayerrrrnnn !
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-22, 16:02

Génial ce poste, redonner vie à un quartz historique Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Xaipe
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5693
Date d'inscription : 17/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-22, 16:13

ça y est je viens enfin de comprendre le truc, l'architecture de ce mouvement est absolument non conforme de A jusqu'à Z cyclops

Je ne suis pas horloger mais m'interroge sur la pertinence de la solution technique adoptée...

mais l'ensemble est assez génial !

_________________
Le bruit ne fait pas de bien, le bien ne fait pas de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
loupe à l'oeil
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4272
Age : 52
Localisation : Cambrousse
Date d'inscription : 21/02/2006

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-22, 17:05

jef06 a écrit:
Coup d'arrêt pour l'instant !

Le verdict est tombé en démontant et controlant chaque pièce.
Sérieux problème sur la chaussée montée sur un roulement à billes...
Ce dernier a des points durs, et une roue s'est déssertie ou découpée lors d'une mise à l'heure sans doute.
Il faudra trouver la pièce a remplacer, une aiguille dans une meule de foin pour ce genre de montre quoi... profileleft

Passe moi par MP tes réf. pour ta pièce !
Revenir en haut Aller en bas
jonath
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1799
Localisation : UK
Date d'inscription : 03/03/2008

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-10-22, 22:41

Merci pour ce reportage formidable et passionnant bravohap
Revenir en haut Aller en bas
http://www.jaimelesmontres.com/
jef06
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2411
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 11:08

Salut à tous,

Je réalise que je vais avoir de grandes difficultés pour retrouver les pièces de ma Longines Ultraquartz.
J'ai donc décidé de tenter une opération de la dernière chance en attendant d'obtenir un jour de la fourniture...

J'avais effectué un remontage de la montre SANS la pièce défectueuse, ceci pour constater son bon fonctionnement.
Il me restait à tenter une réparation pour obtenir l'entrainement des aiguilles heures minutes.

Après moultes hésitations sur la façon de procéder, je me suis donc lancé...

Nouveau démontage de la montre:



La nouvelle languette de pile assure maintenant un contact beaucoup plus sûr. (Voir son remplacement plus haut dans le sujet...)



Le circuit imprimé fixé par 3 vis est enlevé.



Jolie petite pièce qui ressemble à un moustique prêt à piquer...
Il s'agit en fait du cliquet fixe du moteur qui empêche le retour en arrière de la roue motrice.



Autre pièce maîtresse du mouvement, le moteur vibrant muni d'un petit contrepoids cylindrique, et de son cliquet.
Ce dernier assure la rotation de la roue motrice, puisqu'il est solidaire du moteur vibrant.
Ce moteur est en deux parties, une fixe qui sert à la fixation sur le mouvement et l'autre, mobile qui entraine le train de roues.
La liaison entre les deux parties du moteur est assurée par une barre de torsion en acier.



La roue motrice est disposée verticalement, la transmission avec le reste des roues est donc assurée par une vis sans fin.
Ce système ingénieux permet de ne pas avoir de sollicitation des fragiles cliquets lorsque la montre est mise à l'heure.



Au passage, la roue motrice est inspectée au microscope pour constater l'état parfait des dents.
(170 dents et un tour par seconde pour la roue en fonctionnement)



Le pont de rouages est enlevé, ce qui libère la roue de seconde centrale qui est entrainée directement par la vis sans fin de la roue motrice vue au dessus.




On arrive maintenant à la roue de centre défectueuse.
Je l'ai remise en place pour la photo, mais voici ce qu'il faut voir en réalité:


(Photo prise lors du premier démontage)
Je reviendrai sur cette photo plus tard, pour plus d'explications...



Le pont qui reçoit la roue de centre abîmée est enlevé de la platine.
On voit ici l'autre coté du pont, avec les roues du mécanisme du passage de date.
(Mécanisme à saut instantané de la date qui utilise quelques pièces communes au calibre Ebauche SA diapason 9162 !)



Le démontage du pont libère le disque de date coté cadran de la platine.



Voila, le mouvement est entièrement démonté, il reste maintenant à trouver une solution pour la roue de centre défectueuse...

La suite du sujet dans l'après-midi sans doute... Winolk
Revenir en haut Aller en bas
http://watchesz.free.fr/
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49715
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 11:28

Geo-trouvetout 06 !!!! C'est génial mon Jeffounet ! Du grand grand art de la restauration ultime et à la main ... Très très fort !!!  Chinois

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Bertrand
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4021
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 11:46

je n'ai qu'une chose à dire : Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 12:36

Bertrand a écrit:
je n'ai qu'une chose à dire : Chinois

A jef comme à Longines qui cherchait, qui trouvait... flower
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4021
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 14:10

Mnementh a écrit:
Bertrand a écrit:
je n'ai qu'une chose à dire : Chinois

A jef comme à Longines qui cherchait, qui trouvait... flower

j'adore la montre, avec son mouvement mi prototype mi artisanal, des solutions techniques originales et abandonnées.
un beau travail d'ingénieur, laissé sans suite comme souvent finalement.

quant à l'horloger amateur (et pourtant bien plus compétent que beaucoup d'horlogers diplomés) il a tout mon respect. Au dela de la qualité du travail, il y a aussi le choix de préserver un patrimoine horloger longtemps et encore délaissé. Beaucoup ici sont près à investir des centaines d'euros dans la restauration d'un calibre Omega fabriqué à des centaines de milliers d'exemplaires (quand ce n'est pas un France Ebauche ou un Cupillard ...) mais peu sont près à autant s'investir en terme de temps et d'argent dans une "vulgaire" montre à quartz des années 70 même si elle est beaucoup plus rare.
donc Chinois et vivement la suite Wink
Revenir en haut Aller en bas
Shikandar
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 180
Age : 40
Localisation : Rueil Malmaison
Date d'inscription : 19/08/2008

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 18:13

Encore un post qui force l'admiration !

J'adore (comme beaucoup) le côté "artisanal" du mouvement. Le voir tourner est un super encouragement !

Bonne continuation et félicitation pour le boulot déjà accompli bravohap
Revenir en haut Aller en bas
jef06
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2411
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 19:55

Réparation de fortune

Le premier problème évoqué plus haut était le blocage du roulement à billes.
Aprés observation à la loupe, je n'ai pas constaté de bille marquée ou cassée pouvant provoquer des points durs.
Je pense que ce blocage a été provoqué par une tentative malheureuse de sertissage de la roue de centre défectueuse.



Dans un premier temps, j'ai enlevé le morceau restant de roue, resté sur le roulement. (voir photo du dessus)
Finalement, j'ai réparé facilement le roulement en donnant plus de jeu aux billes.
Pour y parvenir, il suffisait de tapoter avec un marteau d'horloger sur la bague bronze de passage de l'aiguille des secondes.
La bague de maintient des billes est juste mise en force, les petits coups de marteau ont juste eu pour effet de la faire remonter un peu, libérant ainsi le jeu nécessaire au bon fonctionnement du roulement.
Plus de point dur au roulement !
Le premier problème est donc résolu.

La deuxième panne:



La roue cassée a été réparée par une soudure délicate car il fallait replacer les deux parties parfaitement, sous peine d'avoir une roue ne tournant pas parfaitement rond, ou parfaitement à plat.

J'ai laissé le surplus de soudure car il ne sera pas visible une fois la montre réassemblée. (Je sais, ce n'est pas très esthétique !)
Je précise que la soudure a été faite sur la roue démontée bien sûr.
J'ai bien observé le résultat, l'étain a bien coulé dans les moindres fissures de la cassure. Je suis sûr que ça tiendra bien !

Restait un dernier problème. En effet un simple chassage de la roue sur le roulement ne suffit plus à présent pour une fixation solide.
A la première mise à l'heure, la roue aurait de nouveau sauté de son logement sous la pression de glissement de la chaussée.
Ce dernier problème a été résolu par une solution qui va sans doute faire frémir les horlogers. confiused
En effet, je n'ai pas trouvé de meilleure solution que de me servir d'une colle bi-composant (genre époxy). Ce n'est sans doute pas très élégant, mais absolument invisible à l'oeil et très efficace.
La roue posée tourne bien plat et sans aucun point dur maintenant !



Le dernier point, pour être sûr de ne plus voir le problème se reproduire, était de faciliter le glissement de la chaussée sur la roue de centre lors de la mise à l'heure.
J'ai en effet consaté que la mise à l'heure était trés dure et de ce fait, sollicitait fortement la roue de centre.
Pour résoudre le problème, j'ai tout simplement "enfilé" la chaussée dans un tigeron d'acier au diamètre du trou, pour la faire rouler sur cet axe improvisé.
L'effet a été rapide puisqu'une fois remontée, elle présentait un glissement tout à fait normal.

Voila pour aujourd'hui,

Il ne me reste plus qu'à réassembler le mouvement. salut
Revenir en haut Aller en bas
http://watchesz.free.fr/
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 49715
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 20:13

Sacré boulot ... Et quelle pugnacité ! Chapeau bas !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Charles
Membre super actif


Nombre de messages : 498
Date d'inscription : 25/11/2007

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 21:18

Tout bonnement formidable. Quelle débrouillardise!!!

Bravo et merci.




Bonne soirée,

Charles.
Revenir en haut Aller en bas
kaptainkarott
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2429
Age : 36
Localisation : charleville
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 21:24

c'est beau, ingénieux, beaucoup de temps de minutie et pas de droit à l'erreur.

bravo JEF bravohap
Revenir en haut Aller en bas
calkar
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 66
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-23, 22:30

Bravo pour ce sauvetage à la fois respecteux et audacieux!

Bulles
Revenir en haut Aller en bas
cisco
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4378
Localisation : Bayerrrrnnn !
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-24, 08:37

Chapeau pour restaurer un mouvement aussi original et particulier et souvent délaissé.
Chinois Chinois Chinois
Revenir en haut Aller en bas
chercheurdemontres
Membre super actif


Nombre de messages : 372
Age : 56
Localisation : belgique
Date d'inscription : 29/08/2008

MessageSujet: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz   2008-11-26, 22:52

slt si un cal 6312 longines ultronic à des similitudes avec ton cal 6512,j'ai des pieces neuves,un mouvement qui n'as jamais tourné,sans savoir pourquoi..j'ai aussi la fiche technique de ce mouvement si cela peut t'aider....
daniel
Revenir en haut Aller en bas
jef06
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2411
Date d'inscription : 14/05/2005

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-29, 11:27

Le remontage:

C'est parti !
La roue de centre est réparée, le problème de chaussée grippée résolu.
Aprés assemblage, le mouvement devrait fonctionner correctement, sauf erreur de ma part...


Je commence par le système d'affichage de la date, avec l'assemblage du sautoir de disque de date.



Sautoir en place, la deuxième pièce en forme de fourche sert quant à elle à la mise à l'heure de la montre.
C'est un ressort de rappel pour une roue intermédiaire de la mise à l'heure.
(Système de mise à l'heure par l'arrière de la montre, sur le fond de boîte.)



Les roues du système de date sont posées sur le pont de roue de centre.
La pièce qui apparait rouge sur la photo, sert à la mise à la date rapide de la montre.



On referme le train de roues avec la petite platine qui reçoit le sautoir de date. Tout est bloqué au moyen de deux vis.



Platine intermédiaire qui va recevoir le système de date



Le disque de date est mis en place, il est glissé sous la roue de commande de date, le sautoir est placé entre deux dents du disque.



Pose du mécanisme de date sur la platine intermédiaire...



...et fixation par deux vis, après avoir retourné l'ensemble.



Platine principale qui va recevoir la platine intermédiaire.



Les deux platine sont assemblées.
Ainsi que le pont aux aimants permanents (ci dessous)

Le pont aux aimants permanents recevra le moteur vibrant.




Le support de cliquet moteur...

...est mis en place au moyen de deux vis
Cette pièce sert au réglage du cliquet moteur, au moyen de la vis centrale asymétrique.


La roue motrice avec son arbre muni d'une vis sans fin...

...est posée dans son logement. L'ébat de la roue est réglé au moyen d'une vis excentrique (non visible sur la photo).




C'est presque fini à ce stade !
Le circuit imprimé est fixé avec ses 3 vis, ainsi que le moteur vibrant.




Le cliquet moteur est logé sur son support, on voit ici la vis de réglage.

Le mouvement est maintenant assemblé, le moteur vibrant réglé.
Reste l'assemblage du cadran et des aiguilles et la mise en boîte pour un premier essai avec une pile.
La mise à l'heure se passe trés bien, la réparation est fiable et fonctionnelle.
Une vidéo des premiers tours de roue....



Tout fonctionne bien, mais ce n'est pas fini pour autant...



Prochaine étape, trouver un couvercle de pile !
Vu la difficulté de trouver des pièces, je pense à une refabrication...




A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
http://watchesz.free.fr/
machinchouettetrucbidule
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1509
Age : 47
Localisation : groland
Date d'inscription : 17/04/2007

MessageSujet: Re: Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...   2008-11-29, 11:58

euh jef, la clé de réglage me semble bien proche de la même qu'une accutron 214 Shocked
longines avait eu des contacts et partenariats avec bulova, pitêtre que je peux t'envoyer un couvercle de pile de 214? quelle est le diamètre approximatif de ton logement? sa profondeur? le genre de pile utilisé?
Revenir en haut Aller en bas
 
Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Longines Ultra-Quartz, les débuts du quartz...
» Longines Ultra Quartz
» Aide restauration longines ultra chron
» problème de date qui passe en 2 jours sur Longines Ultra Chron
» Longines ultra chron

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Les Grandes Heures de FAM-
Sauter vers: