FORUMAMONTRES
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
| |
Partagez | 
 

 Une Omega un peu moins mystérieuse

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Mr Hulot
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : on the world
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 10:41

Bonjour à tous,

Vous vous souvenez du post que j’avais fait à propos d’une Omega sans façon mais dont le cadran comportait des indications bizarres ? (http://forumamontres.forumactif.com/forum-de-discussions-sur-les-montres-vintages-et-sujets-techniques-f7/identification-d-un-gousset-omega-t41473.htm)


Merci à Tokage, Chp et Lutec pour leurs aide.

Pour mémoire, j’étais bien embêté avec ces inscriptions sur le cadran qui n’évoquaient rien de précis.
Au départ j’avais pensé à un vieux cyrillique puis à un hébreux, j’étais en panne lorsque Tokage identifie le lion comme le symbole des empereurs d’Éthiopie. La piste était bonne, il s’agissait bien du lion de Juda que l’on retrouve partout chez les empereurs d’Éthiopie et dans le mouvement Rasta.
Ces symboles n’étaient plus ésotérique mais prenait valeur de langue, l’amharique, langue parlée et écrite en Éthiopie et d’origine sémique (d’ou la confusion avec l’hébreu).

Allons bon ! J’étais tombé sur une montre de rasta bien avant l’heure ?
(elle date de 1910-1915)
Vu son age il ne pouvait s’agir que d’une montre fabriquée pour le marché éthiopien.
Restait plus qu’a traduire ! Mr. Green

Après un passage sur différent forum avec l’alphabet amharique (impossible de traduire), des questions sur des forums de langues (dont les membres n’ont pas langue bien pendue…. clown ), j’étais un peu dans l’impasse. Origine connue, langue itou mais quid de la signification. (15 jours à traîner )
Et puis l’éclair, je me suis souvenu d’une connaissance africaine en poste à Addis-Abeba, comme chacun sait capital d’Ethiopie.
Aussitôt dit, aussitôt mailler. Le lendemain j’avais la réponse :

Le texte disait OMEGA (je savais) Addis-Abeba Bole (ca je savais pas)
J’apprends dans le même mail que Bole est un quartier de Addis-Abeba.

Enfin du concret.
J’apprends aussi qu’à cette époque ont ne pouvait pas utiliser le lion de juda comme bon vous semble. Ce symbole était celui des empereurs et tout comme la fleur de lys ou l’abeille celui qui l’utilisait sans autorisation ou charge s’exposait à de grave ennuis. La montre avait donc un rapport avec l’état éthiopien, son gouvernement de l’époque ou son fonctionnement.....
D’autant plus que la boîte est bien signé Omega et semble avoir été décoré à l’époque de la fabrication de la montre (pas d’emboutissage à posteriori, sinon la gravure de fabrication omega à l'intérieur de la boîte (situé sous les initiales) aurait été atteinte par cette action).

D’ailleurs ce boitier n’a pas livré tout ces secrets. Comme vous pouvez le voir sur les photos ont trouve les initiales C E I . Allez encore ! zou ! une montre russe avant l’heure !!!
Ou alors ICE (une montre esquimaux, ou Instrumentation and Control Engineering, ah ! tient ! ) ou ECI Employment Cost Index pour mesurer des cadences, CIE Commission Internationale de l’Eclairage pour l’éclairage publique (pas trop développé à cette époque)……… ??????????????????????? (Merci acronym finder).

Le mystère reste entier. Qui ou quoi pouvait représenter ces trois lettres. En désespoir de cause et parce c’est mon ami, j’exprime ma tristesse à Google, qui me sourit gentiment (à la quatrième tentative et deux ou trois heures de recherche…).


Un peu d’histoire (source http://www.adulaire.fr/scripo/CDFEthiopien.html)

Vers la fin du XIXème siècle, l’Ethiopie appelée alors Abyssinie n’était qu’un pays enclavé à l’Est de l’Afrique sans aucun débouché maritime et donc peu ouvert au commerce international. Par ailleurs, l’Ethiopie faisait l’objet de bien de convoitises de la part des pays colonisateurs (notamment l’Italie) qui souhaitaient étendre leurs empires coloniaux.
Lorsque Ménélik II devint en octobre 1890, le Négus appelé aussi le Roi des Rois, il envisagea de développer son pays en construisant une ligne de chemin de fer.
Il accorda pour cela au français M.M. Chefneux et au suisse Alfred Ilg, l’autorisation de constituer la Compagnie Impériale des chemins de fer Ethiopiens (sigle C.I.E)(ndlr : YES !!!), en vue de la construction d’une ligne qui devait se diviser en trois sections : la première partirait de Djibouti pour atteindre Harar, la seconde relierait Harar au dynamique comptoir d’Enttoto, et la dernière parcourrait l’Afrique Nilotique.
Une étude sur les rendements potentiels du chemin de fer adressée au investisseurs, estimait que l’activité ferroviaire équivaudrait à un chargement de 50 000 chameaux dont le poids environne les 12 000 tonnes. Comme produits à exporter, on misait sur les nombreuses matières premières que pourrait fournir l’Ethiopie, encore vierge et fertile ; et pour les importations on envisageait un chargement équivalent à 14 300 chameaux chargés de sels et de vêtements.
Ce projet de construction souleva bien des objections tant à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’Ethiopie. D’un côté, les dignitaires féodaux craignaient que le chemin de fer favorise une ouverture du pays aux ambitions des colonisateurs européens ; de l’autre côté, l’obtention du contrat de construction de la ligne suscita des rivalités entre l’Italie, la France et l’Angleterre.
Les Italiens accusaient le chemin de fer d’être contraire à leurs intérêts, les Anglais exigeait que la ligne parte de Zeyla alors unique point de transit du commerce éthiopien. De plus, le mécontentement des marchands utilisant les chameaux face à un éventuel concurrent ,n'était pas négligeable. Cependant, Ménélik II en habile politicien, fit face à ces problèmes et put concrétiser son projet, lorsqu’en avril 1896, l’Etat français accorda le droit de passage sur la Côte française des Somalis.
Le 7 août 1896 naquit la C.I.E. (ndlr : RE YES !!!)
Malgré de médiocres moyens financiers, les travaux commencèrent par le coup de pioche donné le 12 octobre 1897 à Djibouti.
Messieurs Ilg et Chefneux trouvèrent les bailleurs de fonds (belges et anglais).
Léon Vigoureux et un certain Duperchi menèrent l’exécution des travaux sur le terrain.
En dépit des difficultés techniques, naturelles et humaines, le projet put voir le jour. Il fallut créer des infrastructures, importer du matériel et prendre en compte la situation sanitaire déplorable du pays. En outre le climat aride et un relief torturé compliquaient la situation.
Cependant la ligne progressa et atteignit la frontière éthiopienne vers 1900.
Au fur et à mesure qu’apparaissaient les difficultés, les dépenses grandissaient obligeant la C.I.E à recourir à de nombreux emprunts à court terme auprès de groupes étrangers.
La France accorda une subvention de 500 000 anciens francs français par an.
En décembre 1902, la voie parvint à Diré-Dawa et non à Harar, comme il était prévu initialement, en raison d’un relief particulièrement montagneux et infranchissable.
Finalement accablée de problèmes financiers et suite à des problèmes politico juridiques entre la France et l’Ethiopie, la C.I.E. déposa le bilan en 1907.

En tapant CIE et chemin de fer vous trouverez une quantité importante de document y compris des actions de cette société ou le lion est bien visible. Ce passage de l’histoire africaine semble passionner nos amis historiens des chemins de fer.
Voire aussi cette annonce http://cgi.ebay.fr/Cie-Imperiale-des-Chemins-de-fer-Ethiopien_W0QQitemZ310088386345QQihZ021QQcategoryZ141707QQcmdZViewItem
Le cachet en rouge à droite en haut sur la photo de l'action. Ce sont les mêmes initiales et le même graphisme.

Alors ? me direz vous tout est parfait.
Je viens de « dégotez » une montre des chemins de fer éthiopiens du début siècle précédent. Plutôt rigolo non?…..sauf que ….
Sauf que la CIE dépose le bilan en 1907 et que selon toute vraisemblance, la montre date de 1910. !!!!!
Comme à cette époque les numéros de série sont sur le boîtier il ne peut s’agir d’un échange de mouvement.

Voici donc les différentes Hypothéses :
1- La CIE à continuer ses activités après son « rachat intégration » par la nouvelle compagnie
Suite de l’histoire : Dans la crainte de voir la ligne de chemin de fer internationalisée et pour que celle- ci n’échappe pas à son contrôle, la France envoya une délégation auprès du Négus pour négocier un nouveau traité (en 1907ndlr ). Celui-ci stipulait que la ligne relierait Djibouti à Addis-Abeba
Une nouvelle société reprit le projet, la Compagnie des chemins de fer franco-éthiopiens vit le jour. Les travaux reprirent en 1909 et la ligne progressa de 230 km en 5 ans.
En 1914, éclate la Première Guerre Mondiale, les travaux sont alors freinés et les chantiers désorganisés à la suite de retards de livraison des matériaux. Néanmoins le rail parvint à Addis-Abeba en 1915. Ménélik II qui mourut en 1914 et dont la vie est intimement liée à celle du chemin de fer, ne put assister à l’arrivée du premier train et à sa mise en exploitation qui débuta à partir de 1917

2- Les n° de série d’omega pour cette époque sont incertains ( sur le site omega on propose une date 1910 à 1915)
3- Une commande tardive de la CIE, traitée tardivement par omega et envoyé tardivement ?
4- Un autre explication ?

Maintenant si quelqu’un à une idée pour confirmer indubitablement l’appartenance de cette montre à la Compagnie Impériale d’Ethiopie des Chemins de Fer, je lui en serait très reconnaissant. D’autant plus que la traque nous permettra peut être d’affirmer que cet exemplaire, bien que simple d’un point de vue horloger, est un exemplaire unique, en tout cas rare et historique.

Dans l’attente de pouvoir contacter le musée des chemins de fer éthiopiens d’Addis-Abeba, vos commentaires et info sont les biens venus.

Voilà, c’était simplement pour vous dire combien c’est amusant de découvrir et s’instruire avec nos toquantes (Et celle ci chinée au fin fond du bordelais alors que je vis moi même en Afrique de l’ouest…..).
Même si de belle montre sorte aujourd’hui, le vintage c’est fantastique quand on sait le regarder avec un œil différent de celui du consommateur lambda devant la vitrine.

Mr Hulot, qui souhaite donner un jour de fête au forum, se fout du temps parce que « play time » est son credo, parce qu’il est en vacances, qui qu'il évite le trafic et parce qu’il veut passer du temps avec ses neveux et ses enfants.





Revenir en haut Aller en bas
kaptainkarott
Permanent passionné
avatar

Nombre de messages : 2430
Age : 37
Localisation : charleville
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 12:06

un vrai travail d historien.
felicitations
Shocked Chinois
Revenir en haut Aller en bas
thomasm
Passionné de référence
avatar

Nombre de messages : 3920
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 12:07

Quelles recherches!!
Revenir en haut Aller en bas
LUTEC'S
Pilier du forum
avatar

Nombre de messages : 1646
Age : 65
Localisation : Région Ouest parisienne
Date d'inscription : 04/01/2007

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 12:47

Bravo ; j'ai tout lu avec délectation !

Une petite suggestion ; peut-être pourrais-tu mettre un condensé de cette prose dans WIKIPEDIA afin que les générations futures en profitent ?

Cordialement,

Lutec's Wink
Revenir en haut Aller en bas
Mr Hulot
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : on the world
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: en ligne   Jeu 16 Oct 2008 - 14:16

Bonjour Lutec,

Oui pourquoi pas mais comment doit on faire ?

Et pour ces félicitations confiused
Revenir en haut Aller en bas
Mr Hulot
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : on the world
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: Ca se précise !!!!!!! (ou pas ?)   Jeu 16 Oct 2008 - 14:30

Voilà le mail de mon contatc
à Addis-abeba :

"Ma Secrétaire a appelé la Direction du Chemin de fer et a eu les informations suivantes:
Il n' y a qu'une seule gare de chemin de fer à Addis Abeba et elle ne se situe pas au quartier Bolé . Elle a été construite par les Francais et relie Djibouti.
C'est le train royal d'Hailé Sélassié que l'on appelle le "musée du chemin de fer", que l'on peut visiter.
Pour d'autres précisions tu pourras joindre la Direction du chemin de fer au numéro suivant:XXXXXXXXXXXXX
Meilleures salutations "

( aprés vérification sur google earth la ligne passe à proximité, voire dans le quartier de Bolé, aussi il faut savoir s'il n'y avait pas un arrét dans ce qui était, à l'époque la grande banlieu d'addis. En regardant de plus prés on voit juste au nord de l'aéroport des hangards le long de la voie qui sont peut être les vestiges d'une ancienne gare marchandise (sur google earth 8.59.20.83 N 38.46.03.01 E.) A voir et à confirmer.....)

J'appele dés que je peux

PS : Un grand merci à Ousmane mon contact à addis
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 14:43

Passionnant! Merci!

Nos tocantes nous font vraiment voyager dans le temps et l'espace.

Fermez les yeux et vous verrez un monsieur, en costume 3 pièces de tissus clair, le chapeau repoussé sur l'arrière de la tête.
Il peste, ses bottines à guêtres sont couvertes de poussière et il s'éponge le front avec un mouchoir de baptiste.
Il va être en retard et impossible de trouver un fiacre, et encore moins une automobile à essence de pétrole, pour l'emmener à son rendez-vous. Il sort la montre du gousset de son gilet. Il va vraiment être en retard....

H3
Revenir en haut Aller en bas
Charlie
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2522
Localisation : les 400 coups
Date d'inscription : 26/02/2006

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 15:50

Superbe enquête ! bravohap

Manquerait plus que ce soit la montre d'A. Rimbaud de passage en Abyssinie à cette époque !

Revenir en haut Aller en bas
Mr Hulot
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : on the world
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: ou bien ....   Jeu 16 Oct 2008 - 16:21

Ou bien celle d'henry de Monfreid parti cherché du bois pour réparer son boutre .....

J'ai les yeux qui brillent en évoquant les secrets de la mer rouge.....
Revenir en haut Aller en bas
ChP
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2653
Age : 66
Localisation : ex Alsace, à ce jour Franche-Comté
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Train Djibouti - Addis Abeba   Jeu 16 Oct 2008 - 17:04

Tu vois Mr HULOT, avec un peu de recherches, quel plaisir de suivre l'histoire d'une montre,
d'imaginer celui qui a pu la porter...

Et puis tu m'as replongé dans des souvenirs, Djibouti, Mogadiscio, Addis Abeba


Train Djibouti - Addis Abeba
La ligne est toujours aussi fréquentée,

mais parfois le Ministère du Tourisme de DJIBOUTI organise une excursion avec un train d'époque. (de superbes wagons tout en bois, il faut que je vous retrouve les photos)
de Djibouti à Ali Sabieh, 4heures environ (la gare avant la frontière Ethiopienne)

cela vous permet de faire pas mal de photos, le train se déplace très très lentement...
Et cela vaut le coup d'œil. les gens, les caravanes, les reliefs etc,
déjeuner dans le désert, repas autochtone "Cabri farci"...Quels souvenirs!!!! merci


http://membres.multimania.fr/ecolekessel/djibouti/train.htm


aMicalement
Revenir en haut Aller en bas
calkar
Membre très actif
avatar

Nombre de messages : 235
Age : 67
Date d'inscription : 06/07/2008

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 17:29

Merci pour ce feuilleton horloger!

Bulles
Revenir en haut Aller en bas
Toquante26
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1153
Date d'inscription : 09/10/2007

MessageSujet: ...   Jeu 16 Oct 2008 - 17:48

Que du bonheur à suivre cette enquète bravohap



Bulles
Revenir en haut Aller en bas
ZEN
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 51375
Date d'inscription : 05/05/2005

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 18:16

Géniale recherche et belle histoire pour cette montre . Bravo !

_________________
Contraria contrariis curantur. (Les contraires se guérissent par les contraires).
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/hourconquest/
Mr Hulot
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : on the world
Date d'inscription : 30/03/2007

MessageSujet: merci   Jeu 16 Oct 2008 - 19:05

@ZEN a écrit:
Géniale recherche et belle histoire pour cette montre . Bravo !

De la part du maître , merci
Revenir en haut Aller en bas
caput
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 5024
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 26/08/2008

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 16 Oct 2008 - 19:26

Bravo également pour tes recherches.
Je trouve extraordinaire qu’à partir d’un objet on puisse jouer les détectives.
Mes félicitations Hercule Poirot.
Revenir en haut Aller en bas
Saturne
Animateur Chevronné
avatar

Nombre de messages : 1363
Age : 31
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 01/02/2008

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Mer 7 Jan 2009 - 23:05

J'ai récemment acheté "Histoire et technique de la montre Suisse" de Jacquet et Chapuis, et voilà ce que j'y ai trouvé:




Zoom sur les lions:




Un des portrait en émail ne me paraissait pas inconnu, alors j'ai ressorti mon catalogue Omégamania pour en avoir le cœur net:





Voilà, c'était juste pour apporter ma petite contribution à ce sujet au demeurant fort intéressant et instructif.

Chinois
Revenir en haut Aller en bas
Bertrand
Puits de connaissances
avatar

Nombre de messages : 4032
Date d'inscription : 06/05/2005

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Mer 7 Jan 2009 - 23:47

pour t'aider dans tes recherches, il faut savoir qu'à l'époque, les numéros de série boitier et mouvement sont différents chez Omega (contrairement à Longines)
le numéro de série du mouvement que tu devrais trouver normalement sur la platine côté cadran sera différent et normalement inférieur à celui du boitier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 8 Jan 2009 - 0:42

Super,
"Voyage a travers le temp" parle d'une montre similaire page 207
savonnette officielle des chemins de fer ethiopiens 1902
calibre 19''' SOB, cadran émail.
Une pièce semblable en version chronomètre or sur calibre 19''' SOD était portée par l'empereur Ménélik II

mon scan est en panne Embarassed
S=savonette
O=oméga
B=qualité B (15,16 ou 17 pierres dont 4 a chaton) spirale Breguet, réglée -une mnte jour
D=qualité D (16 ou17 pierres dont 12 a chaton) régulateur colimaçon gradué
Revenir en haut Aller en bas
PeterPan
Membre super actif
avatar

Nombre de messages : 347
Localisation : 28-78
Date d'inscription : 30/03/2008

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 8 Jan 2009 - 7:54

Wahoooo !!! passionnant.

Merci pour cette enquête et bravo pour ce trésor.


bravohap
Revenir en haut Aller en bas
perseo66
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Dim 10 Jan 2016 - 21:29

bonjour
mon nom est Roberto et surfer sur internet, je trouve votre article
Je l'ai trouvé intéressant ce que vous avez écrit ..... je trouvais cette montre Musée Omega. photos m'a donné l'écart M. Richon. Je souhaite que vous vous souciez. le musée définit «chemin de fer horloge Ethiopie"
Je peux raconter cette histoire dans mon forum italien?







grazie tanto
buona serata
roberto
Revenir en haut Aller en bas
isosta
Membre référent
avatar

Nombre de messages : 7132
Age : 58
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 14/03/2009

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Dim 10 Jan 2016 - 21:59

Ciao Roberto

Il messagio al quale hai risposto è di gennaio 2009

poche probabilita di avere una risposta... Fier 2

Isosta
Revenir en haut Aller en bas
perseo66
Nouveau


Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 04/02/2014

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Jeu 14 Jan 2016 - 12:49

@isosta a écrit:
Ciao Roberto

Il messagio al quale hai risposto è di gennaio 2009

poche probabilita di avere una risposta... Fier 2

Isosta
Revenir en haut Aller en bas
ChP
Passionné absolu
avatar

Nombre de messages : 2653
Age : 66
Localisation : ex Alsace, à ce jour Franche-Comté
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Les chemins de Fer Ethiopiens   Mer 17 Fév 2016 - 19:40

@perseo66 a écrit:
bonjour
mon nom est Roberto et surfer sur internet, je trouve votre article
Je l'ai trouvé intéressant ce que vous avez écrit ..... je trouvais cette montre Musée Omega. photos m'a donné l'écart M. Richon. Je souhaite que vous vous souciez. le musée définit «chemin de fer horloge Ethiopie"
Je peux raconter cette histoire dans mon forum italien?







grazie tanto
buona serata
roberto

comme c'est ressorti aujourd'hui dans la rubrique montres de poche avec un nouvel exemplaire


médaille commémorative



Portrait de Ménélik II

en amharique

en souvenir du chemin de fer

aMicalement
Revenir en haut Aller en bas
GillesM
Nouveau


Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 29/04/2016

MessageSujet: Une deuxième montre éthipienne   Ven 29 Avr 2016 - 13:20

Bonjour à tous,

J'ai une montre très semblable, aux aiguilles près qui sont plus fines, qui traîne dans les tiroirs de ma mère.

Donc cette montre n'est pas unique, il y en a au moins deux.
Je peux vous conter l'histoire de la mienne.

Mon arrière grand père paternel, qui était ingénieur pont et chaussées chez Eiffel (le Bouygues de l'époque) fut envoyé en mission en Ethiopie pour finir un chantier qui bloquait un peu sur une vallée difficile à franchir.
Sa mission consista à suivre le chantier de la construction de ce pont sur l'Aouache, qui existe encore mais n'est plus utilisé me semble-t-il, et à finir la ligne de chemin de fer qui existe toujours bien qu'un peu branlante.
Il y resta 4 ans de 1910 à 1914, (chiffres à vérifier, mais transmis par l'histoire familiale avec les distorsions qui vont avec), l'arrière grand père fut parfois décrit comme le héros qui sauva l'Ethiopie, le Négus et peut-être la France de la faillite liée à ce chantier, ce qui est peut-être exagéré rabbit
Il habita à Dire Dawa et Harrar, avec femme et enfants, dont ma grand mère, qui garda toute sa vie un souvenir horrible de ce séjour où les cris des Hyènes hantaient son sommeil. Le fait d'être entourée de boys et de nounous tout à son service ne compensa pas cette peine.

Donc d'après la légende familiale, cette montre lui fut offerte par Ménélik II Négus d'Ethiopie en récompense de ses bons et loyaux services.
Il n'est pas impossible que d'autres montres identiques aient servi à récompenser d'autres hôtes de marque que mon illustre arrière grand père Justin Honoré dit Fédéric Mathieu.

Le lion représente bien le lion de juda qui est le symbole des empereurs d'Ethiopie qui descendraient en droite ligne de la reine de Saba et du roi Salomon.

Je posterai des photos plus tard, je n'ai pas mon appareil avec moi, seulement un téléphone.
L'émail du cadran est un peu abimé et le mécanisme à l'air en panne. Si vous avez des tuyaux, je pourrai la faire restaurer.
Revenir en haut Aller en bas
pilàlheure
Animateur
avatar

Nombre de messages : 1048
Date d'inscription : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Une Omega un peu moins mystérieuse   Ven 29 Avr 2016 - 17:01



yes des photos

le recensement continue, cool viking
Revenir en haut Aller en bas
 
Une Omega un peu moins mystérieuse
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une Omega un peu moins mystérieuse
» Ciudad del Este: la légende mystérieuse
» Montre Waltham Mystérieuse -présentation-
» Mystérieuse ( Dorieux 2007)
» jolie pendule mystérieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUMAMONTRES :: Forum général de discussions horlogères :: Forum de discussions sur les montres de poche-
Sauter vers: